Vous êtes sur la page 1sur 32

Cours Transmission des donnèes

3ème année LF-TEL

Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Etude de la trame HDLC

Raouia AYADI

AU: 2016-2017
Plan de cours

1 Mode Send and Wait

2 Principaux généraux des protocoles

3 HDLC
Plan de cours

1 Mode Send and Wait

2 Principaux généraux des protocoles

3 HDLC
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Principe du protocole Send and Wait

Le principe de base de toute transmission repose sur l’envoi (SEND) d’un bloc
d’information (trame).
L’émetteur s’arrête alors (STOP) dans l’attente de l’accusé de réception (WAIT).
A la réception de l’acquittement l’émetteur envoie la trame suivante.
En l’absence du signal ACK, l’émetteur (en attente) reste bloqué.

4/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Reprise sur temporisation

Pour éviter un blocage de l’émission en cas de perte d’un bloc de données (rejet
du bloc erroné),
l’émetteur déclenche une temporisation (Timer).
A l’échéance du temps imparti (Time Out), si aucun accusé de réception (ACK)
n’a été reçu,
l’émetteur retransmet la trame perdue.

5/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Numérotation des blocs de données

En cas de perte de l’ACK

l’émetteur retransmet le même bloc alors que le récepteur l’a déjà reçu: il y a
duplication d’un bloc.
Pour éviter cette duplication, on numérote les trames (compteur: Ns envoyé avec
le bloc).
le récepteur (compteur: Nr ) peut alors, par simple lecture du numéro d’ordre
(Nr > Ns : erreur de transmission), détecter le doublon et ignorer les données
reçues à tort et acquitte le bloc.
Cette numérotation évite la duplication et autorise la délivrance dans l’ordre des
données reçues.

6/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Numérotation des blocs de données

Si la temporisation est trop faible reprise sur temporisation d’un bloc


correctement reçu
Difficulté en cas de perte d’un bloc le second ACK du premier bloc est interprété
comme celui du second bloc de données
Difficulté si les temporisations sont trop faibles

7/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Numérotation des ACK

Pour éviter cette confusion d’interprétation il est aussi nécessaire de numéroter les
ACK.

Le récepteur acquitte le bloc 0 par l’ACK0


Recevant une deuxième fois l’ACK0 l’émetteur l’ignore, Il considère alors que le
bloc1 n’a pas été reçu et le retransmet
⇒ Un protocole gère un ensemble de compteurs pour identifier les blocs émis et les
blocs reçus (ACK)
8/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Plan de cours

1 Mode Send and Wait

2 Principaux généraux des protocoles

3 HDLC
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Efficacité des protocoles

Considérons l’échange matérialisé à côté, on distingue les phases suivantes:

émission du bloc de données, où U représente les données utiles, G les


données de gestion du protocole;
attente du l’émetteur qui représente le temps de transit aller et retour sur le
support et le temps de traitement des données reçues par le récepteur, ce temps
s’appelle temps de traversée des équipements (Tt), il équivaut à une émission
de (D·Tt) bits où D représente le débit nominal de l’émetteur;
réception de l’accusé de réception (K bits);

10/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Efficacité des protocoles

Le nombre de bits qui auraient pu être transmis entre T0 et T1 peut donc


s’exprimer par:
Nbits = U + G + K + Nb

avec
Nb = D·Tt: les bits représentatifs du temps de traversée des équipements
G: les bits de gestion (contrôle, adresse...)
K: les bits d’accusé de réception,
En posant S = G + K + Nb , l’efficacité du protocole sans erreur est définie par

Eff = U/(U + S)

L’efficacité du protocole avec erreur est:

Effer = Eff ·P = Eff ·(1 − te)N1 +K

où
P est la probabilité pour qu’un bloc soit reçu correctement,
N1 est le nombre de bits du bloc de données (U+G)
K la taille en bit de l’ACK
te la probabilité pour qu’un bit soit erroné

11/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Conclusion sur les protocoles en mode de base

Les protocoles qui mettent en oeuvre les principes précédents sont appelés
protocoles en mode de base
Les faibles performances du mode Stop and Wait sont essentiellement dues au
temps d’attente entre les ACK.
Dans ces conditions, une amélioration substantielle est obtenue en émettant les
blocs suivants, sans attendre la réception des ACK.
Cette possibilité d’émettre sans acquittement s’appelle l’anticipation. Ce
protocole est connu sous le nom de GO-BACK N, où N représente le nombre de
blocs en attente d’acquittement.

12/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Fenêtre d’anticipation

On appelle fenêtre d’anticipation le nombre maximum de blocs (trames) qui


peuvent être envoyés sans acquittement (en attente de ACK).
Plus la fenêtre est importante, plus le nombre de tampons nécessaires à la
conservation des blocs en attente d’acquittement est important. Les tailles
généralement admises sont de 128 (compteur sur 7 bits), mais plus
fréquemment 8 blocs (compteur sur 3 bits).

Fenêtre dynamique: elle évolue au fur et à mesure des émissions et des


acquittements de blocs
L’émission de blocs sans ACK fait progresser la borne inférieure jusqu’au
blocage éventuel de l’émission (fenêtre fermée).
L’acquittement de blocs par le récepteur fait progresser la borne supérieure:
fenêtre glissante
13/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Optimisation de la fenêtre d’anticipation

L’efficacité est maximale si l’émission est continue


Le temps Ta (temps dattente): temps entre l’émission du premier bit de la trame
N et le premier bit de la trame N + 1 en mode send and wait
si tb est le temps d’émission d’un bloc la fenêtre est optimale si la largeur de la
fenêtre W est telle que:
Wtb ≤Ta ,
où tb = (U + G)/D
soit :
Ta
W≤
tb

14/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Modes de gestion de la fenêtre

Deux modes de fonctionnement:


chaque bloc est acquitté tout seul. Lors de la réception d’un ACK, l’émetteur
libère un buffer et émet le suivant: la fenêtre est dite glissante.
le bloc n’est pas nécessairement besoin d’être acquitté individuellement.
L’acquittement peut être différé et concerne plusieurs blocs: la fenêtre est dite
sautante.

L’acquittement concerne plusieurs blocs (acquittement collectif ou global): un


seul ACK acquitte N blocs (ainsi ACK3 signifie j’ai bien reçu 3 blocs de données
(0, 1, et 2), envoyez-moi le bloc numéroté 3.
N est la fenêtre d’anticipation (le système est appelé protocole à fenêtre
sautante)
Fenêtre d’émission: nombre de blocs en attente d’acquittement
15/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

politique de reprise sur erreur

Deux modes de fonctionnement, selon la technique de reprise sur erreur:


reprise depuis le bloc erroné (rejet simple)
reprise du bloc erroné seulement (rejet sélectif)

16/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Rejet simple

La réception d’un NACK (acquittement négatif) ou l’échéance d’un temporisateur


provoque:
l’arrêt des émissions en cours,
la reprise depuis le bloc erroné ou perdu
l’élimination par le récepteur des blocs reçus postérieurement.
Ainsi,
le séquencement est conservé, et le récepteur n’aura pas à trier les blocs pour
les remettre en séquence.
L’émetteur doit posséder N tampons (pour conserver les N blocs émis jusqu’à ce
qu’ils aient été tous confirmés) et le récepteur un seul tampon.
17/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Rejet sélectif

Seul le bloc erroné est retransmis. Cela implique la mémorisation des blocs hors
séquence (non rejetés s’ils ont été confirmés).
L’anticipation est cependant limitée par les possibilités de comptage des blocs
émis.
Ainsi,
le récepteur devra exécuter un programme de tri pour rétablir le séquencement
initial.
L’exécution de ce programme risque de durer plus longtemps que la
retransmission des blocs postérieurs au bloc erroné.
Cela n’est rentable que pour les réseaux où la fenêtre d’anticipation est
importante, en raison des délais de transmission importants par rapport à la
durée d’un bloc (transmission par satellite).
18/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Contrôle de flux

Contrôle de l’émission par le récepteur quand ses tampons sont pleins (risque de perte
de données). L’émetteur doit cesser son émission. Il existe deux solutions:
Il signale son état à l’émetteur (RNR, Receive No Ready). L’émetteur accuse
réception de cette information (RR, Receive Ready) et cesse son émission. Il
interroge périodiquement le récepteur afin de reprendre le transfert dès que
possible, en envoyant des trames très courtes (RR, Receive Ready).
Une autre solution consiste, pour le récepteur, à agir sur la fenêtre d’émission de
l’émetteur, en adaptant en permanence la largeur de la fenêtre à ses capacités
de réception. Quand le récepteur constate que ses tampons risquent de
déborder, il n’envoie plus d’accusé de réception à l’émetteur. La borne
supérieure de la fenêtre est bloquée, l’émetteur épuise son crédit d’émission (la
borne inférieure évolue avec l’émission). Ainsi, pour éviter le blocage, et assurer
la fluidité du flux d’émission, le récepteur adapte l’envoi de ses accusés de
réception, à sa capacité d’accueil de trames.
19/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Plan de cours

1 Mode Send and Wait

2 Principaux généraux des protocoles

3 HDLC
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Protocole HDLC

HDLC est un protocole de couche liaison de données (couche 2 du modèle OSI)


HDLC est un ensemble de classes, de procédures et de fonctionnalités
optionnelles (normalisée par l’ISO en 1976)
Il comprend trois phases:
Etablissement de la liaison
Transfert des informations
Libration de la liaison
Protection contre les erreurs de transmission pour chaque trame.
Une trame contient des donnes et/ou des infos de service (ex. ACK).
Types de liaison de HDLC:
Liaison non-équilibrée (Link Acces Procedure): point-à-point ou multipoint.
La primaire commande, la secondaire répond .
La primaire gère la liaison (activation/désactivation).
Liaison équilibrée ou LAPB (Balanced Link Acces Procedure): point-à-point.
Stations mixtes primaire/secondaire, commandes et réponses.

21/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Modes de fonctionnement des stations

Pour les liaisons non-équilibrées :


NRM: Normal Response Mode
Liaison multipoint dissymétrique
Relation maı̂tre/esclave: le primaire invite le secondaire à parler
ARM: Asynchronous Response Mode
Liaison peut être point-à-point ou multipoint
Liaison dissymétrique:
un seul équipement est station principale, tous les autres sont
secondaires
la station principale a l’initiative de l’initialisation de la liaison de
données
Pour les liaisons équilibées:
ABM: Asynchronous Balanced Mode
Liaison point-à-point uniquement
Full duplex (LAP-Balanced adopter par RNIS)
Half duplex (LAP-X transmission télétex)
Liaison symétrique: tous les équipements agissent de la même façon:
primaire en émission et secondaire en réception ⇒ mode équilibré
(balanced)
22/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Structure de la trame HDLC

HDLC définit trois formats de trames:


Trame I (Information): trame de données (+Ack)

Trame S (Supervision): trame de supervision (+Ack)


Supervision de l’échange
Contrôle de flux
Contrôle d’erreur
Trame U (Unnumbered): trame non numérotée
Supervision de la liaison
Initialisation et libération de la liaison de données

23/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Structure de la trame HDLC

Format de trame d’information I

Fanion (8bits): Délimiteur de trame (01111110)


Annonce l’ouverture et la fermeture d’une trame
Permet de synchronisation de l’horloge du récepteur
L’état repos de la liaison est indiqué par une succession de 1 ou de
fanion
Lorsqu’un caractère dans un champ quelconque comprend une
suite de 6 bits à 1, un bit 0 est inséré après le cinquième bits à
l’émission et il sera éliminé à la réception.
Adresse(8 bits extensible à 16 bits): Caractérise le destinataire de la
trame
FCS (Frame Check Sequence): permet la détection d’erreurs
De longueur 16 bits (2 octets)
Porte sur les champs (adresse, contrôle, données)
constitué du reste de la division polynomiale des N bits de la trame
par un polynme générateur normalisé de degré 16
le récepteur fait de même avec les N bits de la trame reue et si le
reste est égal celui de la zone FCS on admet que la transmission
s’est passée correctement sinon la trame est rejetée
24/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Structure de la trame HDLC

Commande (8 bits): Le champ Commande définit le type de la trame et ses


fonctions.
Type I (Information): transfert de données.

Type S (Supervision): accusé de réception et contrôle de flux.

Type U (Unnumbered): connexion, déconnexion, erreurs,

25/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Structure de la trame HDLC

N(S): Numéro de bloc émis


N(R): Numéro de bloc attendu en réception
P/F=P invitation à émettre (Poll) (cas de commande)
P/F=F indique une réponse à la requête précédente
S: Bit de fonction Supervision

26/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Structure de la trame HDLC

M: Bit de fonction de modification de commande

27/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Etablissement et rupture d’une connexion

le primaire demande l’ établissement Le primaire demande une


d’une liaison: déconnexion
envoi de trames non DISC
numérotées (U) le bit P est positionné à 1 ou à
type SABM (mode équilibré 0.
LAP-B Link)
Le secondaire
P est positionné 1
accuse réception avec UA.
Le secondaire répond par la valeur du bit F correspond à
Trame non numérotée UA. celle du bit P
bit F est identique à celui du bit La liaison est rompue.
P (1 ou 0) L’échange de fanions se poursuit pour
maintenir la synchronisation
28/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données
Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Échange des données

V(s): compteur indique le numéro de la prochaine trame à émettre,


V(r): compteur indique le numéro de la trame attendue

29/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Échange des données

les compteurs N(s) et N(r) contiennent respectivement les valeurs V(s) et V(r) de
la ligne 1.
Les valeurs V(s), V(r) et crédit de la ligne 2 correspondent aux valeurs, mises à
jour après émission de la trame (A) et après sa réception (B)

30/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Gestion des erreurs

31/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données


Mode Send and Wait
Principaux généraux des protocoles
HDLC

Gestion de contrôle de flux

32/32 Raouia AYADI Chapitre III: Contrôle d’échanges de données

Vous aimerez peut-être aussi