Vous êtes sur la page 1sur 8

Département:génie civil

Matière  :topographie générale

Classe  :GC15

Etudiant  :-Ahmed Hamdi

Groupe  :G1

prof  :B.Abdou
Anné universitaire:2020  /2021
Les outils de topographie Page 1
Mesurer les distances, calculer des angles, obtenir
une meilleure visualisation de l’espace… Les
appareils de topo-mesures sont incroyablement
nombreux, tous disposant de technologies et de
fonctions bien définies. Cependant, nombre de ces
systèmes sont toujours méconnus.
Dans cette recherche, je vais parler sur différent
type d’outils :
1- théodolite :
Un théodolite est un appareil servant à mesurer
les angles horizontaux et verticaux pour déterminer
des directions. Il est composé d’une lunette montée
sur les deux axes vertical et horizontal. Chacun des
axes est équipé d’un cercle gradué permettant les
lectures des angles. Le théodolite se pose sur un
support et doit être calé sur le plan horizontal à
l’aide des nivelles. Il est souvent placé sur un
trépied, et à la verticale exacte d’un point connu en
coordonnées. L’ensemble de cette phase
d’utilisation se nomme « la mise en station ».

Les outils de topographie Page 2


La visée se fait à travers la lunette par
l’opérateur de visée qui pointe une mire
tenue par un autre opérateur.

2-nivellement :
Le nivellement en topographie est l'ensemble des
opérations consistant à mesurer des différences
de niveau, généralement pour déterminer des
altitudes. En d'autres termes, le nivellement
permet de mesurer des dénivelés puis de déduire
l'altitude de repères ou de points caractéristiques
du sol ou d'ouvrages. Les altitudes peuvent être
rapportées à une référence locale (qu'il est
d'usage de choisir plus basse que le point le plus
bas de la zone étudiée pour ne pas avoir
d'altitudes négatives, et suffisamment différente
du niveau de référence général pour éviter les
Les outils de topographie Page 3
confusions), ou à un système de référence plus
général.

3-tachéomètre (station totale) :


Le tachéomètre est un appareil servant à mesurer
les angles horizontaux et verticaux entre deux
cibles, ainsi que la distance entre ces cibles. Les
mesures prises permettent de caractériser un
triangle géodésique, et donc soit d'établir une
carte ou un plan, soit de vérifier la cohérence
entre un plan et la réalité du terrain.
La mesure des distances se fait grâce à un
télémètre à visée infrarouge intégré dans le
tachéomètre. La mesure se fait à l’aide d’un
prisme réflecteur, placé à la verticale du point que
l’on souhaite mesurer à l’aide d’une nivelle
sphérique. La mesure peut être effectuée au laser
Les outils de topographie Page 4
avec le même système réflecteur, et même sans
réflecteur, ce qui permet de collecter des mesures
de points inaccessibles

4-GPS :
Le principe du GPS se base sur la
triangulation. La réception des signaux
émis par au moins 4 satellites permet
la localisation (du récepteur GPS) dans
l'espace en 3 dimensions (longitude,
latitude et altitude).
Dans un système différentiel, on
place un récepteur GPS sur un point
avec des coordonnées connues. On

Les outils de topographie Page 5


enregistre ensuite avec un deuxième
récepteur GPS les coordonnées d'un
point inconnu. En faisant un ajustement
entre les deux enregistrements on
obtient une précision de l'ordre du
mètre, voire du millimètre.

5-Trépied :
Un trépied est un meuble à trois pieds, servant de
table, de siège ou de support. Il a l'avantage de
n'être jamais bancal, quelle que soit sa fabrication,

Les outils de topographie Page 6


et quelle que soit la surface sur laquelle il est posé

6-Mire :
Une stadia ou mire, en topographie, est une règle
graduée qui permet avec un niveau, de mesurer
des niveaux, c'est-à-dire des différences d'altitude.

Les outils de topographie Page 7


Les outils de topographie Page 8

Vous aimerez peut-être aussi