Vous êtes sur la page 1sur 2

La protection des œuvres

Concernant la protection des oeuvres, il faut être conscient que les réglementations et les usages diffèrent
d'un pays à l'autre.

En France → le droit d'auteur

• Le droit moral : la paternité de l'auteur, l'intégrité de l'œuvre. (Droit perpétuel).


• Les droits patrimoniaux : rémunération de l'auteur (ou à ses héritiers) pour chaque utilisation de l'œuvre.

les droits patrimoniaux cessent 70 ans après la mort de l'auteur. (→ l'œuvre tombe dans le domaine public)

Dans les pays anglo-saxons → le copyright ©

Si on veut comparer le copyright au droit d'auteur, on pourrait dire que le copyright concerne davantage les
droits patrimoniaux que le droit moral.

Protection internationale des œuvres → La convention de Berne

Signée en 2009 par 164 pays, elle est actuellement gérée par l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle
(OMPI).

Les licences
Une licence est un contrat qui régit les conditions d'utilisation et de distribution d'une œuvre.

Les licences libres :

• Utiliser : possibilité d'utiliser l'œuvre pour tous les usages


• Étudier : possibilité d'étudier l'œuvre et son fonctionnement
• Copier : possibilité de redistribuer des copies de l'œuvre
• Modifier : possibilité de modifier l'œuvre et de publier ces modifications

Limitations optionnelles des licences libres : (ex licences Creative Commons)

• Attribution (paternité) : signature de l’auteur initial (obligatoire en droit français → droit moral)
• Pas d’utilisation commerciale : interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre sans autorisation de
l'auteur
• Pas de modification : impossibilité d’intégrer tout ou partie dans une œuvre composite
• Partage à l’identique (ou copyleft) : partage de l’œuvre, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou
une licence similaire

Les licences propriétaires :

les conditions d'exploitation des ressources sont définies dans les termes du contrat avec pour exceptions :

• la copie privée et la représentation dans un cercle de famille


• les courtes citations
• l'exploitation à des fins pédagogiques

Le domaine public :

• Utilisation libre
→ En France, à condition de respecter le droit moral de l'auteur qui est perpétuel.
Les licences des logiciels
Logiciel libre : un logiciel soumis à une licence libre. On dispose donc des 4 libertés fondamentales l'œuvre
étant le logiciel
→ ex : OpenOffice
→ pratiquement tous les logiciels libres sont "open source" (code source ouvert) et inversement.
Logiciel propriétaire : un logiciel soumis à une licence propriétaire qui limite ses droits d'utilisation.
→ ex : Word

Attention : Un logiciel libre n'est pas forcément gratuit, même si c'est souvent le cas. Un logiciel
propriétaire n'est pas forcément payant.

Gratuiciel (freeware) : un logiciel mis gratuitement à disposition. Il peut être libre ou propriétaire.
→ ex : Skype de Microsoft qui est gratuit et propriétaire
Partagiciel (shareware) : un logiciel propriétaire qui peut être utilisé gratuitement, en version complète ou
partielle (version de démonstration), pendant une durée déterminée. Après cette période de gratuité, l'utilisateur
doit payer une contribution s'il veut continuer à l'utiliser.
→ ex : Avast antivirus qui est gratuit dans sa version minimal

Copie et téléchargement
Le téléchargement : procédé qui consiste à copier un fichier situé sur un ordinateur distant vers son propre
ordinateur via Internet.

• Le téléchargement direct (direct download)


→ Copie d'un fichier ce trouvant sur un serveur (un ordinateur connecté à Internet centralisant les fichiers).

• Le téléchargement depuis un réseaux poste à poste (P2P ou peer to peer)


→ Copie d'un fichier se trouvant sur les ordinateurs des autres internautes.

• La lecture en continu (streaming)


→ Lecture d'un flux audio ou vidéo à mesure qu'il est téléchargé. Le fichier ainsi copié est enregistrer dans le
cache qui est régulièrement vidé. (suppression automatique du fichier copié).

Toutes copie (et donc téléchargement) d'un fichier doit respecter les conditions d'utilisation et de
distribution défini par sa licence.
→ Si ce fichier n'appartient pas au domaine public ou ne possède pas une licence libre, vous devez vous assurez
que vous avez les droits vous permettant de réaliser votre copie sinon elle sera considérer comme illégale.

La « loi Hadopi » a pour but de lutter contre le téléchargement illégal de musique ou de films via les réseaux
poste à poste (P2P).

Vous aimerez peut-être aussi