Vous êtes sur la page 1sur 8

Université Akli Mohand Oulhadj Bouira Année universitaire 2019/2020

Département de Génie Electrique Module : Réseaux informatique locaux


3 année Année Licence: Télécommunication groupe 02

Réalisé par :


Introduction :

Dans ce TP on va s’intéresser à la mise en place de (vlan), dans un réseau local (LAN)


A l’aide de switch (commutateur), simulée et configurée avec packet tracer

But du TP

 Apprendre les principes du réseau et des réseaux virtuels (VLAN)


 Connaitre les principales utilisations des switches
 Simuler les réseaux sous packet tracer

Introduction au logiciel packet tracer

Packet tracer est un simulateur de matériel réseau Cisco (routeurs, commutateurs).

Le but de Packet Tracer est d'offrir un outil permettant d'apprendre les principes du réseau, tout en
acquérant des compétences aux technologies spécifiques de Cisco.

Il est donc principalement utilisé pour la simulation réseau.

Introduction aux vlan :

VLAN (virtual local area network) est donc un réseau local virtuel

Les vlan permet de créer un ensemble logique isolé pour améliorer la sécurité

Sur un même switch on peut créer plusieurs réseaux (vlan)

Introduction aux switch :

Comme son nom l’indique un switch est un commutateur réseau, il relie plusieurs machines entre
elle et permet le transport des trames entre ces machines

Il permet aussi de crée plusieurs VLAN. Un switch permet donc la multiplication des objets
connectées dans un mémé réseau local via ethernet ou virtuel via les VLAN

1
Partie pratique :

I-1 création du réseau suivant la topologie et les vlan suivant le tableau l’affectation des ports :

Maintenant que notre réseau a été acheminer On va dés à présents configurer les switches :

1-donner les noms des hots switches (hostname) :

>enable

Rentrer en mode privilégié


S2

>conf t (configur terminal)

Mode configuration global


S3
>hostname

(Nom de l’hôte)

S1

2
2-Désactiver la recherche DNS :

En mode configuration global en tape : > no ip domain-lookup

Comme dans cet example :

Cela désactive le mode de recherche DNS c’est-à-dire (domain name systéme)

Ça sert à empêcher qu'une mauvaise commande provoque une recherche sur les DNS

Cela afin de ne pas générer de message d'erreur.

3-mot de passe en mode EXEC <<classe>> :

4-MOT DE PASSE EN MODE CONNEXION CONSOLE <<Cisco>> :

5-mot de passe pour les connexion VTY <<Cisco>> :

►Maintenant que la configuration des switches est faite il faudrait :

6-1 crée les vlan (10,20,30) sur les switches et un vlan 99 native

6-2 affecter les ports à leur vlan respectif, et les port trunk sur le vlan native

6-3 affecter les address IP donnée aux switch

3
6-1 Création des vlan :

SUR SWITCH S2 SUR SWITCH S3

6-2 AFFECTATION DES PORTS :

Sur switch s2 Sur switch s3

J’enregistre mes configuration grâce à la commande

Qui permet de sauvegarder la configuration courant comme configuration de base (mémé après
redémarrage du switch).

4
Affecter l’adresse IP de gestion aux switcher :

REMARQUE :

Sur un switch Cisco, ce sont les interfaces


S1 VLAN qui portent les adresses IP.

Un VLAN dédié au management du switch


est configuré

(Dans l’exemple : vlan99). L'adresse IP sera


S2 donc associée au vlan 99.

Cela permet de donner une couche 3 aux


commutateur qui de base travaille sur la
couche 2 avec des pdu ( trames)

S3

Configuration des agrégations(trunk) et le réseau local virtuel natif pour


les ports (trunk) sur les swicthes (s1,s2,s3) :

Les agrégations sont des


connexions entre les
commutateurs permettant des
échanges d’informations pour
tous les réseaux locaux
virtuels.
Un port d’agrégation fait
S1 partie par défaut de tous les
VLAN, contrairement à un
port d’accès qui lui fait
uniquement partie d’un seul
VLAN.
S2 On utiliser comme VLAN
natif le 99.

S3

5
Vérification du fonctionnement des switch :

Voici quelque commande pour vérifier le fonctionnement des switches :

1-show vlan brief :

Cela permet de voir les vlan créer sur notre switch avec les port qui y sont affectées

Par exemple on peut voir


que pour la switch s2

F0/11>>affecter au vlan
10

F0/18>>affecter au vlan
20

F0/6>>affecter au vlan 30

Show interface trunk :

Cela permet de voir si les agrégations ont effectivement été configurées

Sous notre switch s1

On peut vérifier que les


port f0/1 et f0/5

Ont été affecté au ports


trunk sous le vlan native 99

6
Show runing-config :

Cette commande permet de vérifier tous les configurations en cour sur notre switch

Conclusion :