Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice d’application 

:
Une turbine à gaz, fonctionnant selon un cycle, comprend un compresseur qui puise l’air dans
l’atmosphère, une chambre de compression dans laquelle l’air est brûlé et une turbine
alimentée par les gaz chauds issus de la chambre de combustion.

La turbine comporte deux lignes d’arbres, l’une disponible pour l’entraînement du


compresseur et l’autre pour l’entraînement d’un alternateur.

On précise, ci-après, les différentes transformations du cycle pour un fonctionnement idéal et


réversible du dispositif.

12 : compression isentropique

23 : échauffement isobare

34 : détente isentropique

41 : refroidissement isobare

P2
On désigne par α le rapport de compression du compresseur : α =
P1

Le cycle est étudié pour une mole de gaz parfait de capacités thermiques molaires à pression
constante Cp et à volume constant Cv (Cp et Cv sont supposées constantes, indépendantes de la
température).

On rappelle que lors de la transformation isentropique d’un gaz parfait : PV γ =cte

1. Tracer le cycle étudié sur un diagramme de Clayperon.


2. Exprimer, en fonction des températures aux extrémités du cycle (T 1, T2, T3, T4) la
quantité de chaleur molaire Q échangée au cours d’un cycle (Q = Q 12 + Q23 + Q34 +
Q41).
3. En déduire, par application du Premier Principe, que le travail molaire échangé au
cours du cycle peut d’écrire sous forme W= Cp (T2+ T4- T1- T3).

La température maximale admissible T3 est limitée, pour des problèmes de résistance


des matériaux constitutifs de la turbine.

La température T1 est fixée par les conditions atmosphériques. On se propose, dans la


suite du problème, de déterminer, en fonction des températures T3 et T1, la température
T2 qui permettra d’optimiser le travail W.
4. A partir de l’équation d’état des gaz parfaits et de la relation PV γ =ct e (valabe pour
les transformations isentropiques), démonter que l’on peut obtenir :
γ−1
T2 T3
= =α γ
T1 T4
T3 T 1
5. En déduire la relation : W ( T 2 )=C p (T 2 + −T 1−T 3).
T2
6. Montrer que le travail fourni à l’alternateur est maximal pour : T 2=√ T 1 T 3
7. Calculer :
a- La température T2
b- Le rapport de compression α
−W
c- Le rendement théorique du cycle η=
Q23

On donne : T1= 293K ; P1= 1 bar ; T3=1233K et γ=1.4

Vous aimerez peut-être aussi