Vous êtes sur la page 1sur 9

Plan du cours

1 Histoire de l’ordinateur

2 Présentation générale

3 Représentation interne des informations

4 Circuits logiques

5 Mémoires

6 Unité centrale de traitement

7 Assembleur

8 Introduction au langage MIPS

9 Entrées / sorties

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 231 / 238
Principe de fonctionnement
Les entrées/sorties dans l’architecture de Von Neumann
unités
d’entrée/sortie

Un ordinateur a besoin d’échanger de unité centrale


de traitement
l’information avec l’environnement
unité de contrôle
extérieur (e.g., charger des
nnées depuis un périphérique dans la ou
ou unité de commande
programmes, communiquer, afficher).

. . .
mémoire centrale

registres
s duUnités
programmed’entrées-sorties
de la mémoire unité arithmétique
ou principale
et logique
Transfèrent les informations entre ou

truction et passage
l’unité à l’UALetpourles unités
centrale unité de traitement
ou
unité de calcul
périphériques.
avec éventuellement appel à la
e. Bus
Ensemble des lignes de liaison qui
assurent les communications entre
les différents composants de
l’ordinateur.
Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs périphériques
IG3 2010-2011 232 / 238
Entrées-sorties et périphériques

Unités périphériques
Unités d’échange de données avec le
monde extérieur (écran, clavier,
souris, imprimante, modem) et
mémoires auxiliaires (disques) qui
permettent de stocker de façon
permanente. Chaque périphérique est
associé à un contrôleur.

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 233 / 238
Architectures et procédures d’entrées/sorties

C’est le CPU qui prend l’initiative de toute entrée ou sortie. Comment


gérer les entrées/sorties sans dégrader les performances de toute la
machine ?
Liaison directe CPU-périphérique. Problème de la grande
différence de vitesse et perte de temps du CPU qui est bloqué
pendant l’échange ;
Liaison directe avec interruption ;
Délégation de la gestion de l’échange (canaux, DMA). L’idée est
de suspendre l’exécution du programme le temps d’un cycle-mémoire
et de le donner à un composant qui gère l’échange (technique du
vol-de-cycle).

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 234 / 238
Système d’interruption
Lorsque le périphérique est prêt à effectuer un échange élémentaire, il
envoi un signal au CPU pour ”interrompre” l’exécution en cours. Le
contrôle du CPU est renvoyé à un programme de traitement de
l’évènement stocké en mémoire à partir d’une adresse liée à l’interruption.
Le CPU n’attends pas ;
Temps perdu à échanger les programmes et leur contexte.

Système d’interruption
Dispositif, incorporé au niveau du séquenceur, qui enregistre et traite les
signaux d’interruption envoyés au CPU :
1 Arrêter le programme en cours ;
2 Sauvegarder l’état de la machine ;
3 Exécuter le programme de service de l’interruption ;
4 Rétablir l’état de la machine ;
5 Reprendre l’exécution du programme interrompu.
Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 235 / 238
Accès direct à la mémoire (DMA)
Le DMA est connecté entre un
contrôleur de périphérique et le
bus système, permettant ainsi au
périphérique d’accéder à la
mémoire sans passer par le CPU.
Transfère des blocs de
données ;
Prioritaire sur le CPU ;
Intégrité des données non
vérifiée ;
Possède son propre RA et
RM ainsi qu’un compteur
(pour savoir quand signaler
au CPU que les données sont
prêtes).

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 236 / 238
Canaux d’entrées/sorties

Processeurs spécialisés pouvant


exécuter des programmes
d’entrées/sorties.
Programmables ;
Prioritaire sur le CPU ;
Plus performant que les
DMA ;
Vérifie l’intégrité des
données ;
Permet a plusieurs
périphériques de travailler en
même temps.

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 237 / 238
Contrôleur de périphérique

Chaque périphérique doit être relié à un bus ou à un canal par


l’intermédiaire d’une électronique appropriée : le contrôleur (ou unité de
liaison). Il adapte la diversité des périphériques à une interface commune,
obéissant aux normes adoptées par le constructeur.
Soulage le canal ou tout autre dispositif d’échange ;
Processeur spécialisé avec ses registres, sa mémoire tampon, ses
circuits, etc ;
Un contrôleur peut contrôler plusieurs périphériques de mémé type ;
S’occupe de la gestion des incidents, détection des erreurs, conversion
de formats, etc.

Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 238 / 238
Clement Jonquet (Polytech’ Montpellier) Architecture des ordinateurs IG3 2010-2011 239 / 238