Vous êtes sur la page 1sur 18

UNIVERSITE GASTON BERGER DE SAINT-LOUIS

UFR DES SCIENCES DE LA SANTE


QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN

SERIE A

1. Compléments multiples
Dans l’étude de la vascularisation du néphron, on note que :
A. l’appareil juxta-glomérulaire se fait au contact direct du tube contourné proximal
B. l’artériole efférente vascularise l’anse de Henle
C. l’artériole afférente vascularise les tubes contournés distaux et les tubes contournés
proximaux
D. les veines rénales font suite directement à l’artériole efférente
E. le capillaire glomérulaire ne concerne pas les vasa-recta

2. Association
1. fonctions glomérulaires D
2. fonctions tubulaires A, B, C
Ces fonctions peuvent être explorées par :
A. l’étude de la clearance osmolaire
B. l’étude de la clearance de l’eau libre
C. l’administration de PAH
D. l’administration d’inuline

3. Compléments multiples
Dans l’étude de la vascularisation du néphron, on note que :
A. l’appareil juxta-glomérulaire se fait au contact direct du tube collecteur
B. l’artériole efférente vascularise l’anse de Henle
C. l’artériole afférente vascularise les tubes contournés distaux et les tubes contournés
proximaux
D. les veines rénales font suite directement à l’artériole efférente
E. le capillaire glomérulaire concerne aussi les vasa-recta

4. Compléments multiples
La filtration glomérulaire d’une substance ne peut se faire que lorsque :
A. sa concentration sanguine est élevée
B. elle n’est pas secrétée au niveau du tube rénal
C. elle est présente au niveau de l’artériole afférente
D. elle est absente au niveau de la veine rénale
E. la pression capillaire glomérulaire devient inférieure à la somme de la pression oncotique
des protéines et de la pression interstitielle

5. Cause à effet A
La filtration glomérulaire est perturbée par les surcharges tubulaires distales en ions sodium
Parce que
les ions sodium participent à la régulation de la filtration glomérulaire.

6. Compléments multiples
La réabsorption des bicarbonates au niveau du rein :
A. augmente lorsque la PaCO2 diminue

1
B. diminue lorsque la PaCO2 augmente
C. se fait selon un taux maximum fixe
D. augmente lorsque la PaCO2 augmente
E. est favorisée par les inhibiteurs de l'anhydrase carbonique
7. Cause à effet D
La pression efficace de filtration suffit à elle seule à assurer la filtration glomérulaire.
Parce que
elle est le résultat des pressions capillaire, oncotique et intratubulaire.
8. Cause à effet C
Chez le sujet normal, les urines définitives contiennent toujours plus de bicarbonates que
de glucose
Parce que
dans les conditions normales, la plupart du glucose filtré est réabsorbé au niveau du tube
contourné proximal.

9. Compléments groupés
Le sodium
1 - n'est réabsorbé de façon active qu'au niveau du tube contourné proximal
2 - est réabsorbée de façon passive au niveau de la branche descendante de l'anse de
Henle
3 - est suivi par l'eau lors de sa réabsorption dans la branche ascendante de l'anse de Henle
4 - est réabsorbé de façon passive au niveau de la branche ascendante de l’anse de Henle
10. Cause à effet C
L'aldostérone réabsorbe le sodium au niveau du tube contourné distal
Parce que
la réabsorption obligatoire du sodium a lieu à ce niveau.
11. Cause effet D
La réabsorption obligatoire du sodium (Na+) portant sur 80 à 85 % du Na filtré se fait au
niveau du tube distal
Parce que
l'action de l'aldostérone sur le Na+ se fait au niveau de la partie terminale du tube distal et au
niveau du tube collecteur.

12. Compléments groupés


Pour qu’une substance soit filtrée au niveau du glomérule, il faut que :
1. elle ne soit pas sécrétée au niveau du tube
2. sa concentration sanguine soit élevée (non nulle)
3. elle soit fixée aux protéines plasmatiques
4. elle ait un poids moléculaire inférieur à celui de l'hémoglobine.

13. Compléments groupés


Au fur et à mesure que l'urine s'écoule le long du tube contourné proximal, la concentration
1. de l'urée augmente
2. du glucose diminue
3. du sodium reste constante
4. du potassium augmente.

14. Compléments groupés


La réabsorption du sodium :
1. se fait de façon active exclusivement au niveau du tube contourné proximal
2. se fait de façon passive au niveau du tube contourné distal
3. se fait en compétition avec les ions H+au niveau du tube contourné distal

2
4. augmente lorsque le taux d’angiotensine II augmente dans l'organisme.

15. Compléments groupés


L’urine, par rapport au plasma
1. est isotonique à la sortie du tube contourné proximal
2. est hypotonique à l’entrée du tube contourné distal
3. est isotonique le long de la branche descendante de l’Anse de Henle
4. est toujours hypotonique le long du tube collecteur

16. Cause à effet E


Chez le sujet normal, la clearance des bicarbonates est toujours supérieure à celle du
glucose
Parce que
dans les conditions normales, tout le glucose filtré est réabsorbé au niveau du tube
contourné distal.

3
QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN

SERIE B

1. Association
Parmi les propriétés suivantes :
1. Vasoconstriction
2. Augmentation de l’absorption intestinale de calcium
3. Augmentation du débit sanguin rénal
4. Effet natriurétique
5. Elévation de l’hématocrite
Quelle (s) est (sont) celle (s) qui s’applique (nt) à :
A. aux Prostaglandines 3
B. à l' angiotensine II 1
C. à l’érythropoïétine 5
D. au 1, 25-dihydroxycholécalciférol 2
E. ANF 4

2. QROC
Indiquer la (les) conséquence(s) d’une très forte compression tubulaire sur la filtration
glomérulaire. Annulation de la filtration
3. Cause à effet C
La pression efficace de filtration s’annule lors de l’établissement d’un obstacle tubulaire
Parce que
elle est le résultat des pressions capillaire, osmotique et interstitielle.

4. Compléments multiples
L’administration d’ADH a les conséquences suivantes :
A. stimulation des cellules du Polkissen (cellules mésangiales extraglomérulaires ou cellules
du lacis compose l'appareil juxta-glomérulaire)
B. augmentation de la perméabilité du tube rénal proximal à l’égard de l’eau
C. augmentation de la pression capillaire glomérulaire
D. augmentation de la perméabilité du tube rénal distal à l’égard de l’eau

5. QROC
Préciser la (les) conséquence (s) d’une destruction de la membrane glomérulaire :
1. sur le débit de filtration augmentation
2. sur la composition du filtrat passage de protéines et d'éléments figurés du sang

6. Vrai ou Faux
Pour une PaCO2 de 40 mm Hg, donc normale, il n’y a pas de bicarbonates dans les urines
définitives. Faux

7. Cause à effet D
L’osmolarité tubulaire est élevée à la fin de l’anse de Henlé
Parce que
dans la branche descendante, la réabsorption de l’eau l’emporte nettement sur la
réabsorption ionique.

8. Compléments groupés
la pression efficace de filtration
1. dépend de la taille de la substance filtrée

4
2. est déterminée par la mesure de la clearance à l’inuline
3. augmente pour des concentrations élevées en sodium dans le tube rénal distal
4. augmente dans les vasoconstrictions très serrées de l’artériole efférente

9. Cause à effet C
Dans les urines normales, les bicarbonates peuvent être en quantité supérieure à celle du
glucose
Parce que
dans les conditions normales, la plupart du glucose est réabsorbée au niveau du tube
contourné proximal.

10. Compléments groupés


Le potassium dans les conditions normales
A. est réabsorbé au niveau du tube contourné distal
B. est sécrété dans la branche descendante de l’anse de Henle
C. s’échange avec les ions H+ dans le tube contourné distal
D. diminue dans les urines en cas d’alcalose respiratoire
E. s’échange avec les ions Na+ dans la branche ascendante de l’anse de Henle

11. Compléments multiples


Dans l’acidification des urines :
A. l’échange Na+ contre H+ n’intéresse que le tampon bicarbonate/acide carbonique
B. le passage du chlore de la lumière du tubule dans le milieu intérieur est actif
C. les ions NH3 sont éliminés dans les urines
D. l’élimination des ions H+ est bloquée par les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique
E. les phosphates disodiques sont éliminés dans les urines

12. Compléments multiples


L’aldostérone :
A. intervient dans la réabsorption du Na+ au niveau du tube contourné proximal
B. est sécrétée par action directe de l’angiotensine I
C. diminue la sécrétion d’ions H+ dans la lumière tubulaire distale
D. est mise en jeu par l’hyperkaliémie
E. augmente la sécrétion du facteur natriurétique auriculaire
13. Compléments multiples
L’hormone antidiurétique :
A. augmente la clearance osmolaire lorsque son taux de sécrétion augmente
B. est normalement sécrétée dans le diabète insipide
C. n’est sécrétée que lors de l’hypertonie plasmatique et /ou l’hypovolémie
D. diminue la clearance osmolaire lorsque son taux de sécrétion augmente
E. diminue la clearance de l’eau libre lorsque son taux de sécrétion augmente

14. Cause à effet D


La réabsorption tubulaire d'une substance filtrée est vraisemblablement active si sa
concentration dans le liquide tubulaire est supérieure à sa concentration dans le milieu
péritubulaire
Parce que
la réabsorption active se fait contre un gradient de concentration.

15. Cause à effet A


Au fur et à mesure que l'urine s'écoule le long du tube contourné proximal, la concentration
de Na+ reste constante

5
Parce que
l’eau est réabsorbée de façon passive dans le tube contourné proximal.

16. Association

Ugl(mg/mn)

Parmi ces différentes lettres, quelle est celle qui exprime:


1. le seuil rénal du glucose
2. le glucose filtré
3. le glucose réabsorbé
4. le Tm glucose
5. le glucose excrété.

6
QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN
SERIE C

1. Question ouverte
Si le débit urinaire d’inuline chez un sujet est de 500 mg/mn et la concentration plasmatique
de 5 mg/cm3 :
A. Quel est le débit d’inuline au niveau des glomérules ?
B. Quel est le volume du filtrat glomérulaire par minute ? 100 ml/mn

2. Question ouverte
Si la glycémie est de 1g/litre et le débit urinaire de 10 cm3/mn,
A. Quelle est la clearance du glucose sachant que l’urine définitive ne contient pas de
glucose ? 0 ml/mn
B. La valeur trouvée est-elle normale ? OUI

3. Cause à effet C
La clearance rénale de l’urée est plus élevée que celle de l’inuline
parce que
une partie de l’inuline filtrée au niveau du glomérule est réabsorbée au niveau du tubule.

4. Compléments groupés
La quantité d’eau liée augmente dans les urines lorsque :
1. le taux maximum de réabsorption du glucose est atteint
2. les néphrons courts sont saturés
3. le seuil rénal du glucose est atteint
4. les bicarbonates sont éliminés dans les urines

5. Compléments multiples
Parmi les actions de l’angiotensine II, on peut retrouver une augmentation :
A. de la sécrétion d’ADH
B. du rayon des vaisseaux sanguins
C. de la sécrétion d’ions Na+
D. de la sécrétion de K+
E. de la réabsorption de H+

6. Compléments multiples
La mise en jeu de la sécrétion d’aldostérone est déclenchée par :
A. une diminution du rapport Na+/K+ plasmatique
B. l’hypophyse
C. l’angiotensine II
D. la réduction du débit sanguin rénal
E. la sécrétion de rénine

7. Cause à effet C
L’urine définitive peut être plus diluée que le plasma
Parce que
les cellules du tube rénal peuvent secréter activement de l’eau dans la lumière tubulaire.

8. Cause à effet D
Le secteur plasmatique est moins riche en protéines que le secteur interstitiel

7
Parce que
la membrane capillaire est relativement imperméable aux protéines de gros poids
moléculaires.

9. Compléments groupés E
Choix possibles
A. 1, 2, 3 D. 1, 4
B. 2, 3, 4 E. Autre choix
C. 1, 2
La réabsorption tubulaire de l’eau
1. se déroule tout au long du néphron tubulaire
2. devient négligeable en l’absence d’ADH
3. augmente dans la branche ascendante de l’anse de Henlé sous l’action de l’aldostérone
4. est réglable dans toutes les portions du tubule rénal.

10. Compléments multiples


Le débit sanguin rénal :
A. augmente sous l’effet de l’excitation du parasympathique rénal
B. reste toujours constant du fait de l’autorégulation intrinsèque
C. augmente sous l’effet de l’excitation du système nerveux sympathique
D. est élevé à cause de la fonction métabolique et d’épuration du rein
E. représente dans les conditions normales près de la moitié du débit cardiaque

11. Compléments multiples


L’appareil juxtaglomérulaire :
A. renferme des cellules du tube contourné proximal
B. secrète de l’aldostérone
C. secrète de l’angiotensine
D. secrète de l’ADH
E. secrète de la rénine

12. Compléments multiples


L’hormone antidiurétique
A. augmente la réabsorption obligatoire de l’eau
B. est normalement sécrétée dans le diabète insipide
C. élève la clearance osmolaire lorsque sa sécrétion augmente
D. diminue l’eau liée dans les urines lorsque son taux de sécrétion augmente
E. diminue la réabsorption facultative de l’eau

13. Question 11 Compléments multiples


La clearance rénale :
A. du glucose est indépendante de sa concentration plasmatique
B. de l’urée est indépendante du débit urinaire
C. de la créatinine permet d’estimer le débit plasmatique
D. de l’inuline permet d’estimer le débit de filtration glomérulaire
E. du PAH est nulle aux basses concentrations plasmatiques de PAH
14. Compléments groupés
Le débit sanguin rénal
1. augmente lorsque la pression artérielle moyenne passe de 8 cm Hg à 16 cm Hg
2. ne se modifie jamais à cause de l'autorégulation intrinsèque
3. augmente lors de la perfusion intraveineuse de Noradrénaline chez un sujet
normal
4. diminue au cours de l'exercice musculaire intense et de longue durée

8
15. Q.R.O.C

Quelle est l'osmolarité du liquide dans les différents segments du néphron du sujet sain
en écrivant dans les cartouches correspondantes :
1. pour hypertonique
2. pour hypotonique
3. pour isotonique
4. pour variable

16.Compléments groupés
La détermination simultanée des concentrations d'une substance ni réabsorbée, ni
sécrétée par le tube rénal, donne chez un sujet les résultats suivants dans les urines et
dans le plasma.
U = 150 mg/l P = 1,5 mg/l
On peut conclure que :
1. le débit de filtration glomérulaire est de 100 ml/min
2. le débit urinaire de cette substance est de 135 mg/min
3. la quantité excrétée de substance est supérieure à la quantité filtrée
4. les 9/10 de l'eau du filtrat glomérulaire sont réabsorbés par le tube

9
QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN
SERIE D

1. Compléments multiples
Dans les mécanismes d’acidification de l’urine
A. les ions K+ sont réabsorbés dans le tube contourné distal
B. les ions NH3 sont éliminés dans les urines
C. les ions K+ sont sécrétés passivement dans le tube contourné distal
D. la sécrétion des ions H+ augmente lors de l’hypokaliémie
E.
la sécrétion des ions K+ se fait par contre transport avec les ions Na+

2. Compléments multiples
Dans le réflexe de miction
A. la fibre efférente parasympathique fait contracter le sphincter strié
B. la fibre efférente est représentée par le pneumogastrique
C. la pression intra vésicale est proportionnelle au remplissage vésical
D. la fibre efférente sympathique relâche le détrusor
E. la section de la moelle épinière cervicale supprime le réflexe chez le chien

3. QCM Association
A. Contraction du détrusor 1
B. Contraction du sphincter lisse 2
C. Relâchement du détrusor 1
D. Relâchement du sphincter lisse 1
Indiquer les conséquences :
1. d’une stimulation des fibres nerveuses parasympathiques sacrées
2. d’une stimulation des fibres nerveuses sympathiques sacrées

4. Compléments multiples
L’étude des mécanismes de concentration dilution montre par rapport au plasma que l’urine :
A. est hypertonique le long de la branche descendante de l’Anse de HENLE
B. est isotonique à l’entrée du tube contourné distal
C. est hypotonique le long de la branche descendante de l’Anse de HENLE
D. est toujours hypertonique le long du tube collecteur
E. est hypotonique à la sortie du tube contourné proximal

5. Compléments multiples
La sécrétion d’ions H+ dans le tube rénal :
A. transforme le phosphate monosodique en phosphate disodique
B. augmente en cas d’hyperkaliémie
C. est passive dans le tube contourné distal
D. s’associe à l’élimination des ions NH3 dans l’urine (donne des ions NH4+)
E. ne fait intervenir que le système tampon bicarbonates /acide carbonique

6. Cause à effet E
La pression intravésicale augmente de manière très importante dès le début du remplissage
vésical
Parce que

10
le réflexe de miction est du à une augmentation de la pression intra-vésicale induite par la
contraction du détrusor.

7. Compléments multiples
Le débit sanguin rénal :
A. est proportionnel au pouvoir métabolique du rein
B. augmente lors de l’excitation du bout périphérique du sympathique rénal
C. diminue lors de l’excitation du bout périphérique du parasympathique rénal
D. augmente lors de l’exercice musculaire de longue durée
E. peut être étudié par une substance éliminée par filtration glomérulaire et réabsorbée en
totalité par le tubule rénal

8. QROC
Le bilan biologique d’un sujet montre :
Clearance PAH = 600 ml/min Globules rouges = 3 500 000/mm3 Hématocrite = 25 %
A. Calculer le débit sanguin rénal
B. Ce débit est – il normal ? Non

9. Compléments groupés
La présence de glucose dans les urines signifie toujours que
A. le taux maximum de réabsorption du glucose est atteint
B. le rein est malade
C. le glucose n’est pas réabsorbé au niveau du tube contourné proximal
D. le seuil rénal du glucose est atteint

10. Cause à effet C


La réabsorption tubulaire d’une substance filtrable est vraisemblablement active si sa
concentration dans le liquide tubulaire est inférieure à sa concentration dans le sang
péritubulaire
Parce que
une réabsorption active peut utiliser comme source d’énergie les gradients ioniques.

11. Compléments groupés


La quantité d’eau libre dans les urines
1. augmente lorsque la glycémie dépasse le seuil rénal
2. diminue lorsque la pression osmotique du liquide intra tubulaire augmente
3. augmente lors de la perfusion intraveineuse de mannitol
4. augmente lorsque la sécrétion d’ADH diminue

12. Compléments multiples


L’urine, par rapport au plasma
A. est hypertonique à la sortie du tube contourné proximal
B. est hypertonique à l’entrée du tube contourné distal
C. est isotonique le long de la branche descendante de l’anse de Henle
D. est toujours hypotonique le long du tube collecteur
E. est isotonique à la sortie du tube contourné proximal

13. Cause à effet D


La concentration urinaire est maximale dans le tube rénal distal
Parce que
un mécanisme de contre-courant multiplicateur permet d’établir un gradient cortico-papillaire.

11
14. Cause à effet B
La glucosurie est d’autant plus importante que la concentration plasmatique de glucose est
élevée
Parce que
aux basses concentrations plasmatiques, tout le glucose filtrée est réabsorbé par le néphron
tubulaire.

12
QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN

SERIE E

1. Compléments multiples
Dans le réflexe de miction :
A. l’augmentation de la pression vésicale est proportionnelle au remplissage vésical (pas
entre 200 et 300 ml)
B. le nerf pneumogastrique entraîne la contraction du détrusor
C. le sympathique provoque la fermeture de sphincter strié
D. le parasympathique sacré fait contracter le sphincter interne
E. la section de la moelle épinière au niveau du rachis cervical le supprime

2. Compléments multiples
Parmi les substances produites par le rein et ayant une action au niveau rénal, on peut citer :
A. Rénine
B. Eythropoïétine
C. Aldostérone
D. Prostaglandines
E. 1-25 hydroxycholécalciférol

3. Compléments multiples
Dans le réflexe de miction :
A. la fibre efférente est le nerf vague
B. l’ouverture du sphincter externe est commandée par le système nerveux
parasympathique
C. la section de la moelle épinière au niveau du rachis cervical supprime le réflexe
D. l’ouverture du sphincter interne est commandée par la volonté
E. la pression intra-vésicale garde une valeur constante durant le remplissage

4. Compléments multiples
La clearance rénale
A. du PAH aux basses concentrations plasmatiques est inférieure à celle d’une substance
filtrée
B. de l’urée est indépendante du débit urinaire
C. de la créatinine s’élève lorsque sa concentration plasmatique augmente
D. du mannitol permet d’estimer le débit de filtration glomérulaire
E. de l’inuline permet d’estimer le débit plasmatique

5. Cause à effet B
L’élimination urinaire de sodium peut être réglée
Parce que
la réabsorption du sodium par le tube contourné proximal est réglable.

6. QROC
Un sujet présente une glycémie à 3 grammes par litre, le débit urinaire de glucose est de
130 mg par minute, la clearance à l’inuline est de 130 mg/mn. Les fonctions tubulaires de ce
sujet sont – elles normales ? Non
Justifiez votre réponse.

13
7. Compléments multiples
La sécrétion d’ions H+ dans le tube rénal :
A. augmente lors de l’hyperkaliémie
B. diminue lors de l’hypokaliémie
C. se fait de façon passive dans le tube contourné distal
D. se fait par contre transport avec les ions Na+ au niveau du tube contourné proximal
E. s’effectue de manière indépendante quelle que soit la kaliémie

8. Compléments multiples
Chez un sujet normal, donner les compléments corrects :
A. les urines définitives contiennent plus de bicarbonates que de glucose
B. le débit sanguin diminue après l’excitation du parasympathique
C. le débit sanguin rénal augmente lors de l’exercice musculaire de longue durée
D. le sodium est réabsorbé de façon active dans la branche ascendante large de
l’Anse de Henlé
E. le remplissage vésical s’accompagne d’une augmentation proportionnelle de la
pression intra vésicale

9. Compléments multiples
L’hormone antidiurétique :
A. est sécrétée par la post hypophyse
B. intervient dans la réabsorption de l’eau au niveau du tube contourné proximal
C. augmente la clearance osmolaire lorsque son taux de sécrétion augmente
D. augmente la clearance de l’eau libre dans les urines lorsque son taux de sécrétion
augmente
E. est sécrétée en plus grande quantité à 18°c qu’à 30°c

10. Compléments multiples


Dans les phénomènes de la réabsorption sécrétion au niveau du tubule rénal, on note que :
A. l’excrétion urinaire de K+ augmente en cas d’alcalose
B. le K+ est sécrété dans le tube contourné proximal
C. l’hyperkaliémie s’accompagne d’alcalose
D. la réabsorption de l’eau peut être active

11. QROC
La détermination simultanée de concentration d’une substance ni réabsorbée, ni secrétée
par le tube rénal, donne chez un sujet les résultats suivants dans les urines et dans le
plasma :

U = 150 mg/L P = 15 mg/L


Quel est le pourcentage d’eau du filtrat glomérulaire réabsorbé par le tube ? 90%

12. QROC
L’élimination urinaire d’une substance est de 400 mg/mn, sa concentration plasmatique de 4
g/l, définir la clearance de la substance. 100 ml/mn

13. Cause à effet E


Le remplissage vésical s’accompagne d’une augmentation proportionnelle de la pression
intravésicale
Parce que
le relâchement du sphincter lisse est sous le contrôle de la volonté.

14
14. Association
Parmi les propositions suivantes :
1. hypertonique par rapport au plasma
2. variable en fonction des besoins de l’organisme
3. isotonique par rapport au plasma
4. hypotonique par rapport au plasma
Quelle (s) est (sont) celle(s) qui s’applique (nt) à l’urine :
A. à la fin du tube contourné proximal 3
B. le long de la branche descendante de l’anse de Henlé 1
C. à l’entrée du tube contourné distal 4
D. le long du tube collecteur 2

15
QCM TRAVAUX DIRIGES
REIN

SERIE F

1. QROC
Le débit urinaire du glucose étant de 250 mg/mn, le taux maximum de réabsorption du
glucose de 350 mg/mm et la glycémie de 3 g/l. quelle est la valeur du taux de filtration
glomérulaire en ml/mm ? 200 ml/mn

2. Question ouverte
On connaît chez un sujet les données suivantes :
Pression oncotique plasmatique : 25 mm Hg
Pression intraglomérulaire : 10 mm Hg
Pression capillaire glomérulaire : 50 % de la pression aortique moyenne
A quelle valeur minimale doit tomber la pression aortique moyenne pour entraîner l’anurie ?
(25+10)/0,5 = 70 mm Hg
3. Question ouverte
Un sujet présente une glycémie de 2 g/l ; le début urinaire de glucose est de 100 mg/mn.
Calculer le Tm glucose toutes choses étant égales par ailleurs.
Ce Tm est-il normal ?

4. Compléments multiples
En réponse à une acidose respiratoire on observe :
A. une augmentation de l’excrétion urinaire des bicarbonates
B. une élimination d’urines acides
C. un abaissement du taux maximum des bicarbonates plasmatiques
D. une hyperventilation pulmonaire
E. une augmentation de la réabsorption des bicarbonates

5. Association
Parmi les valeurs suivantes :
350 mg.min-1 1,25 L. min-1 3 g.L-1 200 mg.L-1 1,2 L.min-1
-1 -1
1,8 g.L 125 ml.min 80 mg.min-1 160 ml.min-1
Quelle (s) est (sont) celle(s) qui correspond (ent) :
A. au seuil rénal du glucose
B. au Tm du glucose
C. au Tm du PAH
D. à la glycémie pour laquelle le Tm est atteint
E. au taux de filtration glomérulaire

6. Compléments groupés
Pour connaître le débit plasmatique rénal, on utilise une substance possédant en première
approximation les propriétés suivantes :
1. présente en plus grande quantité dans l’artère rénale que dans la veine rénale
2. éliminée exclusivement par filtration
3. filtrée par le glomérule et réabsorbée en totalité
4. absente dans la veine rénale alors qu’elle est présente dans l’artère rénale

7. QROC
Si le débit urinaire de PAH est de 1,45 g en 10 mn et la concentration plasmatique en PAH
de 50 mg pour 100 ml.

16
Quel est le Tm PAH sachant que la filtration est normale à 130 ml/min. ?

8. Compléments groupés
La détermination simultanée des concentrations d'une substance ni réabsorbée, ni
sécrétée par le tube rénal, donne chez un sujet (es résultats suivants dans les urines et
dans le plasma
U=150mg/l
P=15mg/l
On peut conclure :
1 - le débit de filtration glomérulaire est de 100 ml/min
2- le débit urinaire de cette substance est de 135 mg/min
3 - la quantité excrétée de substance est supérieure à la quantité filtrée
4 - les 9/10 de l'eau du filtrat glomérulaire sont réabsorbés par le tube
9. QROC
On connaît chez un sujet les valeurs suivantes :
- Pression oncotique plasmatique 25 mm Hg, pression intracapsulaire 10 mm Hg,
- Pression capillaire glomérulaire 70% de la pression aortique moyenne.
A quelle valeur minimale doit tomber la pression aortique moyenne pour que le débit de
filtration glomérulaire s'annule ? 50 mm Hg
10. QROC
Au cours d’une perfusion de PAH on mesure toutes les 10 minutes à partir de la 20ème
minute
Le taux de filtration glomérulaire qui reste stable à 100 ml/mn
La concentration plasmatique du PAH = P
L’excrétion urinaire du PAH = UV
Au cours des périodes successives on obtient les valeurs suivantes :

P UV
20ème 0,01 mg/ml 6 mg/ml
minute
30ème 0,05 mg/ml 6 mg/ml
minute
40ème 0,10 mg/ml 6 mg/ml
minute
50ème 0,20 mg/ml 6 mg/ml
minute
60ème 0,30 mg/ml 6 mg/ml
minute

A quelle période le Tm PAH a-t-il a été atteint ? A aucun moment

11. QROC
Après perfusion de PAH, la concentration sanguine du PAH est de 0,02 mg/ml, sa
concentration urinaire de 16 mg/ml et le débit urinaire de 1 ml/m.
On suppose que le Tm PAH n’est pas atteint
Quelle est la valeur du débit plasmatique rénal ?
Quelle est la valeur du débit sanguin rénal si l’hématocrite est de 45 %
12. QROC
Si la concentration plasmatique de mannitol est de 1 g/l, le volume urinaire de 300 cc3 en
une demi-heure et la concentration urinaire du mannitol de 10g/l. Quelle est la valeur de la
filtration glomérulaire ?

17
Cette valeur est –elle normale ? Non
13. QROC
Chez un sujet dont la production métabolique est constante, la clearance de l’urée est de 75
ml/mn pour une concentration plasmatique d’urée de 30 mg/100 ml, quelle est la quantité
d’urée produite par le métabolisme en mg/mn
22,5 mg/mn

18