Vous êtes sur la page 1sur 29

CULTURE KAMITE

Les prophéties confiées à Duvalier au


moment de son départ en 1986 par les 7
hougans : Ils avaient annoncé le dernier
tremblement en Haïti

Les prophéties confiées à Duvalier le 16


Janvier 1986 au Palais National n’ont
jamais été divulguées. Aujourd’hui il
importe de les connaitre. Le 16 Janvier
1986, le Président “à vie ”Jean Claude
Duvalier rentre d’un voyage de Jérémie et
est passé devant la statue de Ti Amélie
(réputée pour son “pouvoir” de jeter les
chefs d’état).

Duvalier apprend que lui aussi il va perdre


le pouvoir. Il veut comprendre cette
histoire et surtout savoir s’il pourra passer
l’épreuve et rester au pouvoir.

A midi, heure précise il convoque les 7


hougans réputés parmi les plus
visionnaires du pays. Les 7 prophètes
sont reçus avec effusion par le couple
présidentiel aux cotés de Théophile Duval,
Ambassadeur d’Haïti en Hollande, qui a
été rappelé pour cette mission.

Théo Duval, un mulâtre d’une grande


finesse et spécialiste du Tourisme, affirme
avoir accompagné des blancs de toutes
les nationalités dans cette forme de
tourisme religieux en Haïti pour “régler
leurs affaires. Il a suggéré au Président de
ne pas sous-estimer une telle richesse.

Il estime avoir choisi les meilleurs voyants


du 11. « nèg ki vreman konn wè yo ! » dit-il.
Ses invités sont les suivants, de véritables
demi-dieux pour l’instant aux yeux du
Président :

1- Axe Beauvoir

2- Bonheur Calixte
3-Hermann Petit Homme

4- André Thelemaque

5-Nathan Pierre

6-Frazyl Jeanty

7- Pierre Ada

Les 7 sont guidés par Cleophat Pierre le


doyen des houngans de Léogane. Au total
ils sont 8.

Le Président (36 ans) aide le plus vieil


homme (Cleophat Pierre (87 ans), qui ne
tient pas sur ses jambes, à s’asseoir.
Duvalier commence la conversation sur
un ton cordial., en nazillant : “kijan nou ye
zanmim yo ?” (Comment allez vous mes
chers amis)

PREMIERES CONFIDENCES

Michelle Bennett, la Première Dame confie


que Jean Claude Duvalier n’a jamais
pratiqué le vodou : « Son père, affirme-
telle, lui disait qu’il était trop jeune pour
s’occuper de ces affaires- là ».

Bonheur Calixte réplique : « tous les


haïtiens, Madame, pratiquants ou non
sont vodouisants, ayant le vodou dans le
sang ! ». Hermann Petit Homme se lance
de son côté dans des digressions
historiques expliquant qu’Haïti possède la
plus grande force du vodou mondial,
ayant lié la magie africaine à la magie des
indiens Tainos.

Michelle Bennett sourit ; elle se souvient


tout à coup que des amis l’attendent à
son bureau, elle se retire tout en
promettant de revenir.

Au départ de la Première Dame les


hougans de ce jour se rappellent que leur
collègue Marcel Etienne en 1980 avait
prédit dans un houmfort du Cap Haïtien ,
une situation compliquée pour le
Président Jean Claude Duvalier au cas où
il se marierait :
« S’il offre une Première Dame à la Nation,
autre que sa mère, la Gardienne secrète
de la Révolution, il sera vaincu par cette
épouse, il quittera le pouvoir et cette
femme perdra toutes ses dents avant de
finir dans un asile d’aliénés ».

Au Cap, le ganga racontait à tous qu’à


l’ancienne Cathédrale de Port-au-Prince,
un groupe de prêtres duvaliéristes à la
mort de Papa Doc aurait passé la bague
de mariage de celui-ci au doigt de Baby
Doc lui interdisant d’épouser qui que ce
soit jusqu’à la mort de sa mère. Ceci pour
prolonger la présence de l’esprit paternel
sur le trône, comme aux temps des
pharaons d’Egypte. Il peut s’entourer d’un
harem s’il le veut et multiplier les enfants
mais se marier, pas encore.

A 29 ans Baby Doc en 1980 aurait décidé


de se débarrasser de cette bague, et aurait
pris la décision d’épouser son premier
amour, celle qu’il rencontra sur les bancs
de l’école secondaire au Collège Bird, la
jolie Michèle.
Elle était la fille du journaliste mulâtre
Ernest Bennett, le propriétaire d’un Auto
parts un homme du Nord. La mère de
Michèle venue de Port-Salut est la sœur
de l’Archevêque de Port-Au-Prince, en
personne, Mgr. Wolf Ligondé !

La femme que Baby Doc adore, avait


pourtant déjà épousé un opposant
farouche au régime des Duvalier et
produit pour lui deux enfants portant ce
nom (Pasquet) mais le Président veut à
tout prix réaliser son rêve de Roméo-
Juliette, un rêve d’adolescent, quitte à
imposer son vœu au Diable et au Bon
Dieu si possible.

Le Chef de l’Etat a un support de taille à


ses côtés : Aurore Ligondé. La future
belle-mère aurait juré que ce mariage se
ferait envers et contre tous :

« Wè pa wè, mariaj la ap fèt ! Plim pap soti


sou do maklouklou ! » (Per fas et nefas, le
mariage aura lieu ! pas un poil ne sera
enlevé du dos de l’hydrocèle) aurait elle
lâché.
HAITI : EPOUSAILLES ET FUNERAILLES

Or dans les plus beaux rêves en Haïti


épousailles riment avec funérailles. Dodo
Nassa, un autre voyant aurait alerté la
mère de Baby Doc et tenté en vain
d’empêcher le mariage. Malgré tout, le
mariage eut lieu le 27 Mai 1980. Ce jour là,
au Cap, le vieux Marcel Etienne osa faire
une prophétie sur les futures funérailles
de Jean Claude Duvalier :

« A cause de son entêtement, le Président


à vie mourra en Haïti 57 ans après 1957. Il
sera poursuivi par le chiffre : 666. Son
père fut enterré à 63 ans, lui aussi il
mourra à 63 ans. (66 + 3+3). Son père a
passé 14 ans au pouvoir, il passera lui
aussi 14 ans au pouvoir. Les deux
accumuleront 28 ans au Palais. Baby Doc
mourra inexorablement 28 ans après sa
propre chute et il sera réduit en cendres,
enterré avec le drapeau de l’opposition :
bleu et rouge ! Il laissera sur terre trois
enfants, deux garçons et une fille L’un des
garçons sera d’un autre lit et ne
s’appellera pas Duvalier. 20 ans après sa
mort il est probable que l’un d’entre eux se
porte candidat à la Présidence à son tour
si rien n’est fait astralement pour bloquer
ce destin ! »

La mère de Baby Doc tombe en syncope


quand elle entend la prophétie. Elle les
rapporte à son fils. Quelques temps après
le mariage on prétend que la robe a
disparu. Et pour avoir repris les “inepties”
11 sociétés secrètes, Simone , sa mère,
est chassée un moment du pays par son
fils aux côtés en plus de plusieurs
hougans et de ses deux conseillères Clélie
Ovide sa soeur (Mme Tassius Tassy)
assistée de Yaya sa confidente
(Mme Lamartinière Adé) .

MIEUX COMPRENDRE L’AVENIR

Le 16 Janvier 1986, Baby Doc le Président


veut mieux comprendre l’avenir, au moins
savoir où se trouve ce vieux Marcel
Etienne. Il apprend que Marcel est déjà
mort. Mais il accorde maintenant une
chance aux diseurs de bonnes aventures
et leur promet de ne rien faire contre eux
s’ils lui disent toute la vérité.

Le Président apparemment plus à l’aise,


depuis la sortie de la Première Dame,
ramène la conversation au sujet de
préoccupation réelle en nasillant un peu
plus fort : “Que voyez-vous pour moi ? Est-
ce que je dois rester au pouvoir ou
partir ? ».

Le vieil hougan secoue son açon, Les


autres se mettent à chanter et soudain
Cléophat Pierre tombe en transe. Sa voix
n’est plus la même. Il prend les mains du
chef de l’Etat, et on lui entend dire avec
une voix d’outre-tombe : « Eyyy fout ! Ti
gason kambiz la fini ! » (Jeune homme la
fête est finie !).

Et le loa continue dans un créole imagé


qui se traduit ainsi :

« Votre père a signé un contrat le 22


Septembre 1957 avec les 21 Esprits du
Panthéon. Je suis arrivé ce jour-là sans
me faire inviter. Le loa 22 présent c’était
moi oui moi le grand Olicha ! Ton père
réclamait le pouvoir pour 57 ans. Il voulait
une dynastie. Il avait promis de ne pas
verser du sang. Ton père en a en tellement
versé après que la mer changea de
couleur. Alors il mourut après 14 ans de
pouvoir et son corps enterré au pays de
son grand-père. Sa bague de mariage te
fut confiée pour qu’aux cotés de ta mère
tu diriges ce pays pendant 36 ans.
Maintenant tu as 36 ans, tu as renié le
pacte en rejetant ta propre mère et tu
limitas ton pouvoir à celui de ton père, 14
ans ! Tu n’as pas eu 36 ans au pouvoir
mais à l’âge de 36 ans tu dois
démissionner pa gen manti lan sa !” ( la
pure vérité !)

Le Président, l’air étonné, demande :


« Gran moun, Saw vle di la-a ? (Que veux-
tu dire par là , vieux ?) » Cléophat Pierre,
toujours possédé, le visage transformé,
racle quelques mots les yeux fermés :

« Vous n’avez pas gradé l’alliance avec la


Gardienne de la Révolution, vous l’avez
brisé par une multitude d’autres actions
par exemple… vous avez enlevé la paix
aux fondateurs de l’Indépendance en
ordonnant de les déterrer de leurs lieux de
repos pour les placer dans ton Musée du
Panthéon National sans faire ce qu’il
fallait avant, une cérémonie de pardon et
de réconciliation. Ils sont tous furieux
contre vous et sont en guerre se sentant
enchainés ils veulent te punir ainsi que le
colonel Avril le Directeur du Panthéon.
Vous avez abandonné les bornes et les
services de la Guinée, vous avez renoncé
aux droits concordataires accordant au
Pape le pouvoir de décision sur Haïti.
Doudou (Duvalier) tu nous as trahi ! » .
Baby Doc subitement se met à tousser. Il
veut en savoir plus.

DES PROPHETIES POUR CINQUANTE ANS

Au lieu de continuer à entendre la liste des


reproches, Duvalier veut plutôt savoir ce
qui va se passer dans l’immédiat.
Cléophat Pierre verse de l’huile dans une
assiette blanche qu’il se met tourner sur
ses jambes :
« Le 7 Février 1986 ce sera le mois du
vent, le mois des malheurs. C’est un
mauvais mois pour la politique en Haïti.
Les VSN qui ont massacré les cochons
créoles seront massacrés comme des
cochons. Le pouvoir terrestre Ti Garçon,
doit partir. Vous allez quitter le Palais
mais pendant deux ans jusqu’à 1988 il y
aura des morts partout tous les jours et
les premières élections présidentielles
pour vous remplacer se termineront dans
le sang. 22 ans après un terrible
tremblement de terre tuera près de
300,000 personnes. L’armée va disparaitre.
Je vois aussi des militaires blancs qui
viendront de partout pour nous occuper ! »

Duvalier interrompt encore une fois le


voyant : « Que puis-je faire pour rester au
pouvoir et surtout empêcher tout cela ? ».
Le houngan secoue la tête et se lamente
« Vous devez partir ! Si vous ne partez pas
vous allez mourir dans 21 jours. Pour
éviter de partir vous auriez dû nommer
votre Premier Ministre le 22 septembre
1985 renoncer à la Présidence à vie et
rester uniquement pour réparer vos
erreurs avec les Esprits. Les Maitres
invisibles du pays ont donné leur accord
pour que vous soyez remplacés
physiquement pendant les années qui
viennent par des morts !”

DES MORTS A N’EN PLUS FINIR

Quoi des morts ? , Qu’est-ce que ça veut


dire ?lâche le Président. Cléophat Pierre
continue : “ Oui ! parce que vous avez
bouleversé les tombes des fondateurs de
l’indépendance, les portes du monde
invisible sont ouvertes maintenant et les
morts vont diriger ce pays désormais ! »

Cléophat Pierre sans faire de pause


continue d’une seule traite à travers la
voix du loa qui le chevauche :

  » Je te rappelle que je m’appelle


Olicha, je travaille sur le temps et sur la
durée des mandats présidentiels, je suis
l’Inspecteur Général dans le monde des
esprits, je dresse des rapports sur les
bilans et évalue les performances. J’ai été
l’instigateur du pouvoir accordé à
Toussaint Louverture. Je me suis
détourné de Toussaint quand celui-ci,
ordonna de détruire le temple qui lui était
consacré par sa femme Suzanne, dans la
région d’Ennery. Ma plus grande déception
c’est toi « Doudou », tu nous as tous
ignoré, des morts avancent pour te
remplacer ! Je ne peux plus rien faire.
C’est décidé ! »

Théo Duval veut comprendre :

« Tu parles de morts ? De quoi veux-tu


parler Grand Maitre Olicha ?

Le vieux Cléophat répond à travers la voix


de l’ange noir : « Plusieurs anciens
présidents d’Haïti morts depuis
longtemps, vont

revenir au pouvoir en Haïti. Après ton


départ, je vois le roi Henry

Christophe revenir du Nord, il dirigera


pendant deux ans encore,

ton successeur portera son nom et sa


couronne ! Il s’appellera Henry
Christophe ! ».

Duvalier reste étonné. Il ne connaît pas


d’Henry Christophe dans son entourage.
Seule sa femme prétend descendre du roi
Christophe. Il oublie soudainement que le
Commandant en chef des Forces Armées
s’appelle Henry Christophe (Namphy).

Le houngan ne se laisse plus interrompre


et poursuit de sa voix gutturale avec
d’incroyables prophéties :

« Je vois deux autres Francois, se


succéder apres Henry Christophe :
François St Surin Manigat d’abord pour
trois mois et ensuite François Denis
Légitime qui en Avril 1889 annonça la
dissolution d’une partie de l’armée d’ou
son nom du “général d’Avril 1889”. Le
nouveau général prendra le pouvoir en
1988 mais s’en ira pareillement après un
éclatement de l’armée, il connaitra ensuite
l’exil puis un jour la prison en Haïti, puni
par les esprits des fondateurs de
l’indépendance qu’il a fait déterrer pour
rien…. Il sera remplacé par un autre mort,
Boisrond Canal qui sortira des trous (trou
yo) et prendra cette fois les traits d’une
femme. Elle ira en prison après avoir
organisé des élections présidentielles qui
porteront au pouvoir un prêtre , le général
Jean Baptiste Yayou.

Yayou fut brûlé vif sous le gouvernement


de Pétion qui l’accusa de vouloir faire
envahir Haïti par des troupes étrangères. Il
aura la présidence cette fois, il reviendra
avec la même popularité auprès des
masses congos et appellera des troupes
étrangères sur le territoire haïtien.
Certains de ses opposants seront brulés
vifs , il connaitra aussi l’exil mais finira par
épouser une fille de Dessalines , le même
nom que la présidente qu’il enverra en
prison et qui sortira des trous (trou yo) de
Boisrond Canal ! »

Le Président Duvalier ne comprend plus


rien. Il commence par se montrer
impatient. Cléophat Pierre comme une
locomotive refuse de s’arrêter :
« Ne vous inquiétez pas, pendant cette
longue période , ce pays deviendra
instable et difficile à gérer. Même
Toussaint Louverture essayera d’imposer
ses neveux au pouvoir, d’abord une tortue
qui remplacera Yayou son ennemi et qui
passera le pouvoir à un autre neveu de
Toussaint venu de Marmelade qui aura
deux mandats présidentiels et qui dirigera
le pays dans la catastrophe, des
inondations et un tremblement de terre
horrible.

Ensuite on aura un Président qui sera un


danseur de carnaval. Ce sera bien
Symphord de Pradines, le chef de Cabinet
d’Alexandre Pétion. Son assistant a été
Laurent Michel Vieux qui deviendra cette
fois le Premier Ministre de Des Pradines.
Le jour de la mort de Dessalines ils
organisèrent une grande fête et ils le
referont encore un autre 17 Octobre dans
la zone même de l’assassinat au Pont
Rouge.

Ce qui fera renverser le gouvernement de


l’arrière petit fils de Laurent Michel Vieux.
Il y aura ensuite un jour dans ce pays un
évènement majeur de 3 jours et de 3 nuits
et pendant 8 mois les gens vont mourir à
la chaine comme lors d’une épidémie il y
aura 865,000 morts . les chiens
mangeront des cadavres dans les rues. La
vie changera à l’arrivée de Lysius Salomon
jeune qui reviendra fortifier la Nation, faire
du nom d’Haïti une fierté internationale,
les richesses du pays emonteront
soudainement à la surface . Il apportera la
paix et une grande prospérité qui ne
s’altèrera plus jamais. »

L’EFFONDREMENTDE L’EMPIRE

Le Président Duvalier est défait. Cleophat


Pierre semble délirer quand il annonce
enfin le renversement total des choses :

« Tout ce qu’il m’est permis de révéler


maintenant pour toi Doudou, c’est qu’ à
coup sur, dans 21 jours, à partir de ce jour
tu quitteras le pouvoir. Si tu persistes à
vouloir rester vous mourrez dans 21 jours,
le 7 Février prochain dans un vrai bain de
sang. Si vous organisez aussi les
élections que vous auriez du faire il y a un
an, vous perdrez maintenant et vous
mourrez immédiatement après, d’un arrêt
du cœur ! De toute façon tu mourras un
jour d’un arrêt du coeur ! La cambise est
finie… ! »

Duvalier reste bouche bée sans sourire. Il


tousse encore. Il essaie apparemment de
garder son calme. Le vieux se met à
chanter un air vodou :

« Kafou O, ou pa vini we mwen

Sa map ba yo Adyé

Ou pa we’m angaje

Kafou o se neg ki danjire !

Mouche Kafou m’konnen ou solid

O, Kafou vini wè mwen

Gen maladi lankay la ! »

(dieu des carrefours viens me voir Que


puis-je leur donner ?

Ne vois tu pas que je suis encerclé, dieu


des carrefours je sais que tu es dangereux
Monsieur carrefour vient me voir , la
maladie a envahi la maison !)

Toujours, tout en faisant semblant de


rester calme, Duvalier veut savoir quoi
faire avant son départ si vraiment il n’a
plus le choix.

LES URGENTES PROPOSITIONS

Nathan Pierre et André Thélémaque


suggèrent la formation d’un Conseil
National de Gouvernement de 7
membres : “Ce CNG devrait avoir en son
sein le Président de la Chambre des
députés, Jaures Levesque, le
Commandant en chef des forces armées,
Henry ChristopheNamphy, le secretaire
General de l’Association des Journalistes
Dumayric Charlier, un membre de la Cour
de Cassation, un prêtre et une jeune
mulâtresse de 19 ans pour représenter la
jeunesse féminine au nom de la deesse
Erzulie Freda“.

Puis il ajoute : ‘Cette instance devrait être


assistée d’un Conseil Consultatif de 21
membres, venus des différents
départements géographiques pour
représenter les 21 esprits du Panthéon”.

Frazyl Jeanty sort aussi de son mutisme


pour d’autres propositions : « Excellence,
si vous voulez ne pas être un proscrit
détesté par votre propre peuple et enterré
57 ans après 1957, suite à un
empoisonnement qui provoquera un arrêt
du cœur, après tout ce que vous avez fait
pour ce pays, vous devez avant 21 jours
faire publier une loi reconnaissant le
vodou comme religion officielle ,
annoncer la construction prochaine de 21
grands temples nationaux du vodou
consacrés à chacun des membres du
Panthéon à travers le pays, et faire
retourner les restes des héros de
l���Indépendance à leurs places
originelles ! »

Axe Beauvoir, qui a gardé le silence depuis


le début, sort tout à coup de sa poche,
quelques feuilles de papier
dactylographiées sur un ordinateur IBM. Il
cite quelques actions qu’il souhaite
également avant 21 jours :

« Monsieur le Président, avant votre


départ faites un geste : les loas et maîtres
du pays veulent une Université
Scientifique du Vodou nous voulons
l’officialisation des saints sacrements
vodous par une loi reconnaissant
publiquement les cérémonies de prise
d’açon, de sacrement des hounsis, de
baptêmes, communions et mariages avec
la participation des autorités comme pour
les fêtes de l’Eglise catholique”

Le hougan Pierre Ada d’ajouter “nous


voulons un jour férié consacré aux loas
(fête des loas) comme en Afrique, nous
voulons vous voir par décret interdire la
stérilisation des femmes dans les
programmes du Ministère de la Santé, une
loi amendant les vieux chapitres du Code
Penal qui condamne le vodou, enfin une
loi prévoyant à l’extraordinaire dans le
Budget National, une contribution pour les
recherches médicales du vodou ! »

Bonheur Calixte suggère : « Et avant votre


départ, Excellence, je vous conseille de
faire des cérémonies en l’honneur des 21
Esprits du Panthéon. Si vous faites tout
cela vous partirez sans crainte il n’y aura
pas de bains de sang jusqu’à votre
retour ,il y aura alors un new deal. Sinon
vous allez tomber dans une déchéance
totale, vous allez marcher raide sans
pouvoir regarder à droite ou à gauche
raide comme une queue-macaque, vous
serez sans argent et même vos funerailles
nationales un jour seront interdites en
Haïti ! »

LE CHEF DE L’ETAT À UN AUTRE RENDEZ-


VOUS

Duvalier, fatigué apparemment d’entendre


toutes ces inepties, se met debout, avec
l’air d’un Chef d’Etat contrarié. Il prend le
document des mains d’Axe Beauvoir, le
plie en quatre, le glisse dans sa poche et
promet de l’approfondir. Il fait signe aux
hougans de se lever. Il se montre un peu
pressé.

Il affirme qu’il a un autre rendez-vous,


avec un certain Neville Galimore, venu
spécialement le voir de la Jamaïque, avec
un message secret du Président Ronald
Reagan des Etats Unis.. Il ne prend plus au
sérieux ces plaisantins venus pour le faire
marcher d’apres lui. Il se croit invincible.

Me Axe Beauvoir qui comprend vite le


regard impatient du chef de l’Etat se met
aussi debout et courageusement place
rapidement un dernier mot :

« Monsieur le Président, il semble qu’il y


ait eu un pacte similaire signé aux
Philippines avec le Président Ferdinand
Marcos en 1965 pour lui donner un
pouvoir de 21 ans sur demande des 21
esprits maîtres des Philippines comme en
Haïti. Le 7 fevrier 1986 il atteindra ses 21
ans au pouvoir. Il a commis aussi de
nombreuses fautes comme vous et il doit
aussi s’en aller. S’il organise des élections
pour se faire réélire il sera balayé. Erzulie
Dantor va le remplacer au pouvoir le 7
février prochain. C’est fini ! Nous sommes
venus vous dire la vérité, vous mentir
aurait été un sacrilège ! A vous de choisir
entre la vérité et le mensonge ! »

Cléophat Pierre avec son « loa Olicha » à


la tête est soutenu par Axe Beauvoir. Il fait
un pas en avant cherchant la porte de
sortie tout en marmonant quelques mots
à la fin :

« Doudou, si tu n’écoutes pas les loas, tu


vas tout perdre en exil, ta femme Michèle
t’abandonnera, comme la bague de ton
père que tu as jetée à la poubelle, tu
connaitras les pires épreuves, tu seras
réduit à la mendicité.

Ta mère mourra très malade en exil


tremblante comme une feuille du désert
dans un vent glacial ! Ta grand’mère, la
mère de ton père, Urétia Abraham , est
morte folle, pour avoir incendié le péristyle
de sa famille à Chantal dans le Sud ! Si tu
ne crois pas dans tout ça, on ne peut te
forcer à comprendre Président, c’est
vraiment dommage ! »

Duvalier, l’air de plus en plus contrarié,


secoue la tête et lève les yeux au ciel
comme pour dire « Foutaises ! ». Il ne
semble pas trop accorder crédit à tous
ces racontars, il se sent simplement
choqué. Il n’a jamais été un grand croyant
ni un mystique. Il a toujours été juste un
« chrétien » non pratiquant. Ce n’est pas le
vodou qui va lui faire croire, à ce qu’il
prend pour des salades.

S’il n’a plus rien à gagner pourquoi doit-il


en peu de jours avant son départ,
procéder à de telles réformes ? S’il est
appelé à souffrir tout le monde doit
souffrir. S’il est obligé de partir il ne veut
que l’Armée pour le couvrir.

Papa Doc François Duvalier disait avoir


fait un mariage avec l’Armée « le binôme
Armée-Peuple » Baby Doc n’a plus
confiance que dans cette épouse. Même
la Milice n’est pas sa priorité. Encore
moins le milicien-député Jaurès Levesque,
le Président du Parlement, lui parait
vraiment insignifiant.

Baby Doc reste toutefois courtois il salue


la délégation et remercie

son ami Théo Duval qui semble être


effrayé par toutes ces révélations ou ces
malédictions.

Le Président tape sur l’épaule de Théo et


lui demande de le rappeler. Quand les
hougans quittent le palais, raccompagnés
par un soldat de la garde présidentielle, le
ciel se couvre de nuages.

Le Président fait entrer Neville Gallimore :


le message de Reagan est le même : la
famille présidentielle doit quitter le
pouvoir. Dans deux semaines, le 31
Janvier 1986 Reagan compte envoyer un
petit avion chercher le Président et sa
femme pour les emmener en exil à la
Jamaïque.

Duvalier commence vraiment par


s’énerver et congédie Neville Gallimore. Il
veut une semaine de reflexions. La
première Dame, en rentrant dans ses
appartements, ouvre la radio et reçoit
aussi une mauvaise nouvelle :

AMH, l’Association Médicale Haïtienne,


dirigée par le Dr Michel Lominy réclame la
chute du gouvernement et le départ
immédiat des Duvalier.

La presse haïtienne se cantonne dans


l’opposition radicale. Des dizaines de
journalistes et correspondants de presse
signalent que de violentes
manifestation0s anti-duvaliéristes dans
tous les départements exigent le départ
des Duvalier.Bagay yo koumanse gate (les
choses commencent par se gater). Rien
n’est plus comme avant…

Adyjeangardy

(Histoire d’Haïti :

L’Effondrement des Duvalier)

Source : actunews7
Post navigation

https://haitiinfos.net/2015/04/haiti-magie
-et-politique-1-les-propheties-confiees-a
-duvalier-au-moment-de-son-depart-en
-1986-par-adyjeangardy/

Vous aimerez peut-être aussi