Vous êtes sur la page 1sur 7

MONTAGE ET DEMONTAGE DE PC

1. MONTAGE DE L’UNITE CENTRALE

L’opération de montage consiste à assembler toutes les différentes parties de


l’ordinateur étudiées dans le chapitre précédant. Quelques conseils à prendre en compte
pour bien mener cette délicate opération.

1.1 Quelques outils indispensables


Des outils sont indispensable au technicien pour effectuer un montage de façon
parfaite ces outils sont entre autre :
 Un tournevis cruciforme (ou tournevis américain)
 Un tournevis plat (ou tournevis français)
 Une pince
 Un pinceau
 Un multimètre …
NB : Les différents tournevis doivent être aimantés pour faciliter la prise des vis quel
que soit l’endroit.

1.2 Précautions à prendre

Pour faire un montage d’ordinateur des précautions minimum sont à prendre ; ce


sont :
 Travailler sur une grande table et en hauteur
 Disposer d’un éclairage suffisant ou d’une journée ensoleillée
 Déchargez-vous de toute électricité statique en touchant une partie
métallique reliée à la masse ou à la terre
 Eviter de mettre des vêtements en laine et de porter les bagues aux doigts
 Ne pas travailler sur une moquette.
 Ne pas se mettre en colère
 Eviter de procéder par la force ou de visser trop fort
 La nourriture et la boisson sont à proscrire pendant un montage
d’ordinateur
 Disposer d’un temps suffisamment libre et surtout ne pas travailler dans la
précipitation
 Si vous avez certains doutes n’hésitez pas à contacter un voisin plus
expérimenté ou un professionnel.

NB : le danger surtout à éviter c’est l’électricité statique qui peut détruire les
composants électroniques de la carte mère ou des différentes cartes d’extension
(ou cartes filles).
1.3 Déroulement du montage
Avant toute opération de montage il faut débrancher le cordon d’alimentation cela
est valable aussi pour toute modification de votre PC.
Lors du montage, on peut procéder à une organisation minimale facultative telle que
positionner par exemple :
 Les pièces à monter à gauche
 La zone de montage au centre
 Les outils et les pièces en devant vous
 Les emballages à conserver à droite
 Les détritus dans un carton derrière.

1.3.1 Le Boitier
Comme nous l’avons vu précédemment le boitier est chargé d’accueillir
les composants de la machine. Généralement celui-ci est vendu avec le bloc
d’alimentation.
Pour l’ouvrir nous procèderons de plusieurs manières en fonction du type :

 Marque
 ou Clone.

1.3.1.1 Boitiers Clones (tours)

Pour accéder à l’intérieur de la plupart des boitiers clones Tour, il vous


suffit de dévisser 2 ou 3 vis arrières qui retiennent le panneau latéral gauche
(le panneau est à gauche par rapport à vous lorsque le boitier vous présente
sa face avant ; mais lorsque vous êtes en présence de sa partie arrière il se
trouve à droite pour faciliter les manipulations).

Au sein d’un boitier neuf, vous avez dans un sachet ; une visserie et des
entretoises en plastique ou métalliques compatibles. On remarque le plus
souvent, la présence d’un bloc et d’un cordon d’alimentation.
1.3.1.2 Boitiers de marque

Les boitiers de marque offrent une variété de manières de les ouvrir. Ils
diffèrent l’un par rapport à l’autre en fonction des marques et des séries ;
certains boitiers s’ouvrent comme les boitiers clones tandis que d’autres
modèles utilisent des systèmes de poignet, des portes articulées et des
mécanismes de déblocage par appui…
NB : Souvent la manière d’ouvrir le boitier se présente simplement mais ce
n’est pas du tout évident pour le technicien improvisé ; c’est pourquoi surtout
ne jamais forcer car cela pourrait endommager les mécanismes d’ouverture
du boitier.

1.3.2 Le bloc d’Alimentation


Le plus souvent, le bloc d’alimentation est fourni avec le boitier si ce n’est pas
le cas ou si vous voulez changer un boitier endommagé ; c’est le moment de
mettre en place.
Le bloc d’alimentation (ou l’alimentation) s’insère par l’intérieur supérieur
du boitier et vient se loger généralement dans la partie arrière supérieure de
la machine dans le cas des machines tour comme l’image ci-dessous.

Le bloc d’alimentation

Par une vue arrière de plus près on a :


Pour le cas des machines Bureau (ou desktop), l’alimentation se positionne en
général à gauche dans la partie arrière. Toutefois il faut noter que certaines
alimentations selon leurs formes peuvent se placer différemment des endroits
précités. C’est pourquoi il faudra bien observer l’emplacement sur le boitier qui
conviendra particulièrement là où se trouve une grande ouverture (aération).

Les procédures suivantes sont à effectuer :

1) Mettre en position de l’alimentation dans le boitier ; celui-ci comme le bloc


d’alimentation possède des supports de soutien qui s’imbriquent l’un dans
l’autre afin d’assurer l’alignement des trous de vis avec les trous du boitier.

2) Fixer les vis diagonalement (surtout les deux premières vis) pour stabiliser
l’alimentation, sans toutefois visser à fond l’alimentation au châssis afin d’obtenir
des jeux de positionnement pour la fixation des autres vis.
NB : Le bloc d’alimentation est fixé via 3 ou 4 vis selon les modèles depuis
l’extérieur. Vous ne pouvez pas renverser l’alimentation car les trous de vis de
celle-ci correspondants aux perforations du boitier ne sont pas symétriques.

3) Toutes les vis étant positionnées vous pouvez vissez à fond sans exercer une
force phénoménale.

NB : En général l’alimentation dispose d’un ventilateur, dont les pales sont


orientées vers l’intérieur du boitier d’où il aspirera l’air afin de le rejeter à
l’extérieur via la grille de l’alimentation visible à l’arrière du boitier. Cependant
des blocs d’alimentation sont montés de telle sorte que le ventilateur soit dirigé
vers le processeur par un support de canalisation d’air.
4) Ranger les différents câbles de manière à ce qu’ils ne vous gênent pendant la
suite du montage.
5) Enfin il préférable de poser le boitier (si c’est un tour) à plat afin de travailler
plus confortablement.
Remarque : Les alimentations de certaines machines de marque sont de formes
variées et même le nombre de broches connecteurs est bien souvent réduit c’est
à dire de 20 broches normalement à 16 broches ou 14 broches .C’est pourquoi
l’on observe des incompatibilités entre des alimentations et les boitiers. Donc
avant d’acheter un bloc d’alimentation ; il faut s’assurer que celui-ci convienne
au boitier quant à la forme et surtout à la carte mère quant au nombre de
broches.
C’est tout pour le moment !

1.3.3 Montage de La Carte Mère

Avant de placer la carte mère dans le boitier, nous devons nous assurer que toute
incompatibilité a été réglée au préalable. Ainsi les opérations suivantes nous décrivent la
préparation de la carte mère et du boitier précédant le montage de la carte mére
proprement dit.
1.3.3.1 Mettre en place la cache

Plaque métallique

Nous constatons l’existence d’une plaque métallique fournie avec la carte mère. Elle est
appelée aussi IO shield ou gasket. C’est à travers de cette dernière que les différents ports
externe de la carte mère seront accessibles à l’arrière. On peut remarquer qu’en fonction de
la disposition des connecteurs externes de la carte mère ;il existe une variété de plaques
métalliques donc attention à ne pas se tromper .En fait cette plaque n’influence pas le
fonctionnement de la machine mais pour des soucis d’esthétique et de protection ; il est
nécessaire de la mettre en place.

La mise en place de cette plaque sur le boitier se fait suivant ces étapes :

1) Insérez la plaque métallique par l’intérieur du boitier ;


2) Positionnez-la en regard du trou prévu à cet effet ;
3) Prenez garde à orienter correctement la plaque : aidez-vous de la position des
connecteurs externes sur la carte mère si nécessaire.
4) Appuyer fortement afin qu’elle s’éclipse au boitier
5) Contrôlez visuellement de l’extérieur et de l’intérieur du boitier si la plaque est
correctement fixée.
1.3.3.2 Mettre en place les entretoises

Au fond du boitier, l’on peut remarquer la présence de trous de vis définis en


fonction des différents formats des cartes mères.

Trou de vis

Ces trous permettent de positionner les entretoises .Le rôle de ces entretoises est de
surélever la carte mère afin que celle-ci ne puisse pas entrer en contact avec le fond du
boitier ainsi elles nous évitent d’éventuels court circuits d’où leur importance. Les entretoises
permettent aussi la fixation de la carte mère au boitier .Elles se présentent généralement
sous deux (2) formes :

 La forme métallique de vis à tête hexagonale ou de blocs creux filetés recevant eux-
aussi les vis de fixation de la carte mère ;
 La forme plastique ou clips à fixer sur le fond du boitier et sur lesquelles on maintient
la carte mère par un système de rétractation et de détente des entretoises.

Pour s’adapter à plusieurs formats de cartes mères , le boitier dispose de plus de trous
que nécessaire à la mise en place des entretoises permettant aussi le maintien en position de
la carte mère. Cependant, il faut noter que pour fixer la carte mère, certains boitiers se
passent des entretoises puisqu’ils possèdent des encoches. Celles-ci s’intercalent par
glissement dans des fentes situées sur la carte mère et prévues à cet effet (exemple :
machines de marque DELL).
Voici en quelques mots la description de la procédure de mise en place des entretoises :

1) Repérez les trous à utiliser suivant votre carte mère ; pour ce faire, vous devez poser
temporairement celle-ci sur le fond du boitier et faire bien correspondre les connecteurs
externes avec la plaque métallique (la cache arrière).

2) Après le repérage, mettre en place les entretoises ou les clipses dans les trous
appropriés.

Mise en place d’entretoises

NB : Le nombre de fixation des cartes mères varie suivant leurs tailles et leurs modèles
mais la majorité des cartes sont de format ATX et nécessitent 6 à 9 points de fixation à
mettre en place entièrement sans hésiter.

Sur certains boitiers, ils se trouvent 4 trous disposés symétriquement ceux-ci sont
utilisés pour le montage du Ventirad du processeur et non pour la fixation de la carte
mère. D’ailleurs ils ne correspondent pas à des emplacements d’entretoises car leur
diamètre est toujours différent.
Enfin ci-possible il est fortement recommandé de feuilleter la documentation qui
accompagne la carte mère.

Pour travailler sur la carte mère ; il est conseillé de poser cette dernière sur la mousse
ou sur la boite cartonnée ,avec laquelle ,elle a été livrée plutôt que sur la table .il est plus
aisée de monter les éléments tels les mémoires RAM ,la pile CMOS, le processeur et son
Ventirad d’abord sur la cartes mères avant de monter celle-ci dans le boitier.