Vous êtes sur la page 1sur 44

Top 60 des questions d'entretien

sur le développement du web


Questions générales pour l'entretien sur le
développement du web

1. Avez-vous récemment appris quelque chose de nouveau


ou d'intéressant ?
2. Pourquoi vous êtes-vous intéressé à la programmation ?
3. Dans quel environnement de programmation vous
sentez-vous le plus à l'aise ?
4. Quel est le code dont vous êtes le plus fier ? Travaillez-
vous sur des projets personnels en ce moment ?
5. Quels sont les sites et les blogs de l'industrie que vous
lisez régulièrement ?
6. Vous préférez travailler seul ou en équipe ?
7. Sur quels sites web de quelle taille avez-vous déjà
travaillé ?
8. Du point de vue d'un développeur de logiciels web, quels
sont les sites que vous admirez et pourquoi ?
9. Quelle est votre langue de développement préférée et
pourquoi ? Quelles autres caractéristiques (le cas échéant)
souhaitez-vous ajouter à ce langage ?
10. Vous trouvez certaines langues ou technologies
particulières intimidantes ?
Questions d'entretien sur le développement du web basé
sur des faits
1. Quelle est la différence entre les balises et les éléments
HTML ?
2. Qu'est-ce que le "HTML sémantique" ?
3. Comment optimiser les atouts d'un site web ?
4. Quelles sont les trois façons de réduire le temps de
chargement des pages ?
5. À quoi devez-vous faire attention lorsque vous concevez
ou développez des sites multilingues ?
6. Que signifie DOCTYPE ?
7. Quelle est la différence entre le mode "normes" et le
mode "bizarreries" ?
8. Quelles sont les limites de la diffusion de pages
XHTML ?
9. Quelle est la différence syntaxique entre une liste à
puces et une liste numérotée ?
10. Comment faire des commentaires sans que le texte ne
soit capté par le navigateur ?
11. Quelle est la différence entre un lien vers une image, un
site web et une adresse électronique ?
12. Quelle est la différence entre

et ?

13. Quelle est la différence entre le modèle de page de


HTML et HTML5 ?
14. Ok, quelle est la vraie différence entre HTML et
HTML5 ?
15. Quelles sont les principales nouvelles API qui sont
fournies en standard avec HTML5 ?
16. Quelle est la différence de mise en cache entre HTML5
et l'ancien HTML ?
17. Qu'est-ce que le nouveau DOCTYPE ?
18. Quels sont les nouveaux éléments de balisage HTML5 ?
19. Quels sont les éléments qui ont disparu ?
20. Quels sont les éléments liés aux nouveaux médias dans
HTML5 ?
21. Quels sont les nouveaux éléments d'image dans HTML5
?
22. Quelle est la différence entre SVG et 
23. Quels sont les nouveaux attributs d'entrée dans
HTML5 ?
24. À quoi servent les attributs des données ?
25. À quoi servent les travailleurs et quels sont leurs
avantages ?
26. Décrivez la différence entre cookies, sessionStorage et
localStorage.
27. Comment optimiser vos pages web pour l'impression ?
28. Quels sont les cadres CSS existants que vous avez
utilisés localement ou en production ? Comment les
changeriez-vous ou les amélioreriez-vous ?
29. En quoi la conception réactive est-elle différente de la
conception adaptative ?
30. Expliquez comment un navigateur détermine les
éléments qui correspondent à un sélecteur CSS.
31. Quelle est la différence entre les classes et les ID dans
les CSS ?
32. Quelle est la différence entre "réinitialiser" et
"normaliser" les CSS ? Lequel choisiriez-vous et pourquoi ?
33. Expliquez Ajax de manière aussi détaillée que possible.
34. Quelle est la différence entre .call et .apply ?
35. Quelle est la différence entre un "attribut" et un "bien" ?
36. Pourquoi l'extension des objets JavaScript intégrés n'est-
elle pas une bonne idée ?
37. jQuery remplace-t-il JavaScript ?
38. Quels sont les avantages de jQuery ?
39. Quel est le sélecteur le plus rapide dans jQuery ? Lequel
est le plus lent ?
40. Où le code jQuery est-il exécuté ?
Questions d'entretien sur le développement du web,
situationnelles ou hypothétiques

1. Je viens de sortir le site que vous avez construit et le


navigateur affiche une page blanche. Expliquez-moi les
étapes à suivre pour résoudre le problème.
2.  Le site web ne s'affiche pas correctement sur les
différents appareils. Quelles sont les premières mesures que
vous prendriez pour y remédier ?
3. Nous sommes en train de développer un Application
d'évaluation des produits Shopify pour un petit magasin.
Donnez-moi une liste des exigences et un calendrier pour la
réalisation de l'ensemble du projet.
4. Un projet doit être déployé en un mois mais le code, écrit
par un développeur précédent, est désordonné et non
fonctionnel. Réécrivez-vous ou repartez-vous de zéro ?
Pourquoi et de quoi cela dépend-il ?
5. Nous avons besoin d'utiliser une technologie que vous
ne connaissez pas. Commencerez-vous à l'apprendre ou bien
externaliserez-vous ou demanderez-vous une aide
extérieure ?
Questions de l'entretien sur le développement du web en
situation de stress

1. Pourriez-vous répéter votre réponse ? J'ai eu le


sentiment qu'elle n'était pas complète.
2. Pourquoi avez-vous été licencié de votre dernier
emploi ?
3. Si vous et votre patron aviez un désaccord, comment le
géreriez-vous ?
4. Que feriez-vous si quelqu'un obtenait faussement le
crédit de votre travail ?
5. Si l'un de vos collègues ou membres de l'équipe se
relâchait et retardait le travail de l'équipe, comment réagiriez-
vous ?
Questions comportementales
Nous avons déjà abordé les questions de comportement de
manière très détaillée dans 45 questions types à utiliser lors
de l'entretien non technique avec les développeurs. Pour un
aperçu rapide des différents types de questions, n'oubliez pas
de les prendre en considération :

 Orientation vers l'action / motivation personnelle


 Capacité d'adaptation

 Orientation des objectifs

 Influence/persuasion

 Planification, fixation des priorités, gestion du temps

 Compétences en matière de résolution de problèmes

 Gestion des conflits

 Créativité

 Prise de décision

 Travail d'équipe

 Travailler sous pression


Tous ces éléments sont couverts par de grands
exemples ici.

Pour d'autres exemples éprouvés de bonnes questions à


poser lors d'un entretien, consultez notre Le livre définitif des
questions d'entretien avec les développeurs pour les
recruteurs avertis
Table des matières
1. Questions générales
2. Questions sur HTML
3. Questions sur CSS
4. Questions sur JS
5. Questions sur réseau
6. Questions sur la programmation
7. Questions pour le fun

S’impliquer :

1. Contributeurs
2. Comment contribuer (en)
3. Licence

[ ⬆]
Questions générales:

 Qu’avez-vous appris cette semaine ?


 Qu’est ce qui vous motive ou vous intéresse dans le
développement ?
 Quel a été le dernier défi technique que vous avez expérimenté et
comment l’avez-vous résolu ?
 Quelles considérations en terme d’UI, Sécurité, Performance,
SEO, Maintenabilité ou Technologie faites-vous lorsque vous
concevez une application web ou site ?
 Parlez-moi de votre environnement de travail préféré.
 Avec quels logiciels de gestion de versions êtes-vous familier?
 Pouvez-vous décrire comment vous travaillez (votre workflow)
lorsque vous créez une page web ?
 Si vous aviez 5 feuilles de style différentes, de quelle façon les
intégreriez-vous le mieux dans un site ?
 Pouvez-vous décrire la différence entre amélioration progressive
et dégradation gracieuse ?
 Comment optimisez-vous les performances de vos pages web
(assets/ressources) ?
 Combien de ressources différentes à la fois un navigateur peut-il
télécharger à partir d’un même domaine ?
o Quelles sont les exceptions ?
 Donnez 3 façons qui permettent de réduire le temps de
chargement d’une page (perçu ou réel).
 Si vous commencez à travailler sur un projet existant, où votre
prédécesseur a utilisé des tabulations pour indenter son code et
que vous utilisez des espaces, que faites-vous ?
 Décrivez comment vous développeriez un simple diaporama
 Quels outils utilisez-vous pour tester la performance de votre
code ?
 Si vous pouviez maîtriser parfaitement une technologie cette
année, laquelle serait-elle ?
 Expliquez l’importance des standards et des organisations les
édictant.
 Qu’est-ce que le FOUC (flash of unstyled content) et comment
l’évitez-vous ?
 Expliquez ce que sont ARIA et les lecteurs d’écrans, et comment
rendre votre site internet accessible
 Expliquez quelques-uns des pour et contre des animations CSS
par rapport aux animations JavaScript
 Que signifie CORS et quel problème aborde-t-il ?

[ ⬆]
Questions sur HTML :

 Que fait un doctype ?


 Quelle est la différence entre les modes standard et quirks ?
 Quelles sont les différences entre HTML et XHTML ?
 Y a-t-il des problèmes à envoyer des pages avec le Content-
Type application/xhtml+xml ?
 Comment servez-vous une page avec du contenu multilingue ?
 À quoi devez-vous faire attention quand vous designez ou
développez des pages pour des sites multilingues ?
 À quoi les attributs data- servent-ils ?
 Si l’on considère que HTML5 est une API Web ouverte, quelles
sont les briques de base de HTML5 ?
 Décrivez la différence entre cookie, sessionStorage, et localStorage.
 Décrivez la différence entre <script>, <script async> et <script defer>.
 Pourquoi est-ce généralement une bonne idée de positionner
les <link> à l’intérieur de <head></head> et les <script> juste avant </body>?
Connaissez-vous des exceptions ?
 Qu’est-ce que le rendu progressif ?
 Pourquoi utiliseriez-vous l’attribut srcset dans une balise image ?
Expliquez le processus utilisé par le navigateur lors de
l’évaluation du contenu de cet attribut.

[ ⬆]
Questions sur CSS :

 Quelle est la différence entre les classes et les IDs en CSS ?


 Quelle est la différence entre un “reset” et une “normalisation” en
CSS ? Lequel choisiriez-vous et pourquoi ?
 Décrivez le positionnement flottant et son fonctionnement.
 Décrivez le z-index et comment le contexte d’empilement se forme ?
 Quelles sont les différentes méthodes de “clearing” des éléments
flottants, et laquelle est appropriée pour chaque contexte ?
 Expliquez ce que sont les “sprites” CSS et comment vous les
implémenteriez sur une page ou un site.
 Quelles sont vos techniques favorites de remplacement d’images,
et comment les utilisez-vous ?
 Quelle approche choisiriez-vous pour réparer des bugs au niveau
du CSS spécifique à certains navigateurs ?
 Comment servez-vous vos pages pour les navigateurs aux
fonctionnalités réduites ?
o Quelles techniques/procédés utilisez-vous ?
 Quelles sont les différentes manières de masquer du contenu (en
le laissant disponible pour les lecteurs d’écran) ?
 Avez-vous déjà utilisé un système de grille, et si oui, lequel
préférez-vous ?
 Avez-vous déjà implémenté des “media queries”, ou des “layouts
CSS” spécifiques aux mobiles ?
 Avez-vous déjà touché au style d’un SVG ?
 Comment optimisez-vous vos pages pour l’impression (le print) ?
 Quelques astuces pour écrire du CSS efficacement ?
 Quels sont les avantages/désavantages de l’utilisation des
préprocesseurs CSS ? (SASS, Compass, Stylus, LESS)
o Si vous avez un avis, décrivez ce que vous aimez et n’aimez
pas des préprocesseurs que vous avez utilisé.
 Comment implémenteriez-vous un design qui utilise des polices
de caractères non standards ?
 Expliquez comment un navigateur détermine quels éléments
correspondent à un sélecteur CSS.
 Expliquez ce que vous avez compris du modèle de boite (box
model) et comment implémenteriez vous une mise en page avec
des modèles de boite différents.
 Qu’est-ce que * { box-sizing: border-box; } fait ? Quels sont ses
désavantages ?
 Listez autant de valeurs que vous pouvez pour la propriété display.
 Quelle est la différence entre inline et inline-block ?
 Quelle est la différence entre les éléments
ayant relative, fixed, absolute et static comme position ?
 Le ‘C’ dans CSS veut dire Cascade (Cascading). Comment la
priorité est-elle définie lors de l’assignement de styles (exemples)
? Comment pouvez-vous utiliser ce système à votre avantage ?
 Quels frameworks CSS avez-vous utilisé localement, ou en
production ? Comment feriez-vous pour les changer/améliorer ?
 Avez-vous expérimenté le récent flexbox ?
 En quoi le “responsive design” est différent du “adaptive
design” ?
 Avez-vous déjà travaillé avec des images “retina” ? Si oui, à quel
moment et quelles techniques avez-vous utilisées ?
 Y a-t-il des raisons particulières pour lesquelles vous voudriez
utilser translate() plutôt que position: absolute ou vice-versa ? Et pourquoi ?

[ ⬆]
Questions sur JS :

 Expliquez la délégation d’évènement.


 Expliquez comment fonctionne this en Javascript.
 Expliquez comment fonctionne l’héritage de prototype.
 Comment testez-vous votre code Javascript ?
 Que pensez-vous d’AMD par rapport à CommonJS ?
 Expliquez pourquoi ce qui suit n’est pas une IIFE (Immediately
Invoked Function Expression) : function foo(){ }();.
o Qu’est-ce qu’il faut changer pour faire une IIFE correcte ?
 Quelle est la différence entre une variable null, undefined et non
déclarée ?
o Comment feriez-vous pour vérifier chacun de ces états ?
 Qu’est-ce qu’une “closure” et comment/pourquoi en utiliser
une ?
 Pouvez-vous décrire la principale difference entre la
boucle forEach et la boucle .map() et pourquoi choisiriez-vous l’une et
pas l’autre ?
 Quelle est l’utilisation typique d’une fonction anonyme ?
 Comment organisez-vous votre code ? (pattern modulaire,
héritage classique ?)
 Quelle est la différence entre des objets hôtes et des objets
natifs ?
 Différence entre: function Person() {}, var person = Person() et var person = new
Person() ?
 Quelle est la différence entre .call et .apply ?
 Expliquez Function.prototype.bind ?
 Comment optimisez-vous votre code ?
 Pouvez-vous expliquer comment fonctionne l’héritage en
Javascript ?
 Quand utiliseriez-vous document.write() ?
 Quelle est la différence entre détection de “feature”, inférence de
“feature” et l’utilisation du “User-Agent” ?
 Expliquez ce qu’est AJAX avec autant de détails que possible.
 Expliquez comment fonctionne JSONP (et pourquoi ce n’est pas
réellement de l’AJAX).
 Avez-vous déjà utilisé des “templates” en Javascript ?
o Si oui, quelles librairies avez-vous utilisées ?
 Expliquez le phénomène de “hoisting”.
 Décrivez le “event bubbling”.
 Quelle est la différence entre un “attribut” et une “propriété” ?
 Pourquoi étendre des objets natifs de Javascript n’est-il pas une
bonne idée ?
 Pourquoi étendre des objets natifs est-il une bonne idée ?
 Quelle est la différence entre les évènements “document load” et
“document ready” ?
 Quelle est la différence entre == et === ?
 Expliquez la politique d’origine commune (same-origin policy) et
ses implications en JavaScript.
 Expliquez les patterns d’héritage en JavaScript.
 Faites fonctionner ceci :
[1,2,3,4,5].duplicator(); // [1,2,3,4,5,1,2,3,4,5]

 Qu’est ce que l’opérateur ternaire ? Qu’est-ce que ce mot


indique ?
 Qu’est-ce que "use strict";? Quels sont les avantages et désavantages
de son utilisation ?
 Créez une boucle for qui se répète 100 fois et affichez “fizz” aux
multiples de 3, "buzz" aux multiples de 5 et “fizzbuzz” aux
multiples de 3 et 5.
 Pourquoi il est en général préférable de laissez le ‘scope’ global
d’un site tel quel et ne jamais y toucher ?
 Pourquoi utiliseriez-vous quelque chose comme
l’événement load ? Est-ce que cet évènement a des avantages ?
Connaissez-vous des alternatives, et pourquoi les utiliseriez-vous
?
 Expliquez ce qu’est une application mono-page (Single Page
Application) et comment feriez-vous pour qu’elle soit optimisée
pour le référencement (SEO).
 Quelle est l’étendue de votre expérience avec les “Promises”
et/ou leurs “polyfills” ?
 Quels sont les pour et contre de l’utilisation des “Promises” à la
place des “callbacks” ?
 Quels sont les avantages/inconvénients de l’écriture de code
JavaScript dans un language qui compile en JavaScript ?
 Quels outils et techniques utilisez-vous pour le “debugging” du
code javascript ?
 Quels langages de construction utilisez-vous pour les itérations
sur les propriétés d’objet et éléments de tableau.
 Expliquez la difference entre les objets muables et les objets
immuables.
o Donnez un exemple d’objet immuable en javascript.
o Quels sont les avantages et inconvénients de
l’immuabilité ?
o Comment pouvez-vous réaliser l’immuabilité dans votre
code ?
 Expliquez la différence entre les fonctions synchrones et
asynchrones.
 Qu’est ce qu’une boucle d’événement ?
o Quelle est la différence entre la pile d’appels et la file
d’attente de tâches?
 Expliquez les différences dans l’usage de foo entre foo() {} et var foo =
function() {}
 Quelles sont les différences entre les variables crées en
utilisant let, var ou const ?

[ ⬆]
Questions sur les Tests

 Quels sont les avantages/inconvénients de tester votre code ?


 Quels outils utiliseriez-vous pour tester les fonctionnalités de
votre code.
 Quel est la difference entre un test unitaire et un test
fonctionnel/d’intégration ?
 Quel est le but d’un outil de lissage de style de code ?

[ ⬆]
Questions sur la performance

 Quels outils utiliseriez-vous pour trouver une erreur de


performance dans votre code ?
 Comment pouvez-vous améliorer les performances de défilement
de votre site Web ?
 Expliquez la différence entre la mise en page, la peinture et la
composition.

[ ⬆]
Questions sur le réseau

 Pourquoi est-il préférable de disposer ses assets sur des


domaines différents ?
 Faites de votre mieux pour décrire le processus à partir du
moment où vous tapez l’URL d’un site internet jusqu’au moment
où la page a finit de charger.
 Quelle est la différence entre “Long-Polling”, “Websockets” et les
événements “Server-Sent” ?
 Expliquez les entêtes de requêtes et réponses suivant :
o Différences entre Expires, Date, Age et If-Modified-…
o Do Not Track
o Cache-Control
o Transfer-Encoding
o ETag
o X-Frame-Options
 Quelles sont les différentes actions (verbes) HTTP ? Listez toutes
celles que vous connaissez et expliquez-les.

[ ⬆]
Questions sur la programmation :
Quelle est la valeur de  foo ?
var foo = 10 + '20';
Comment feriez-vous marcher ceci ?
add(2, 5); // 7
add(2)(5); // 7
Que retourne ce code ?
"je suis un bouffeur de lasagne".split("").reverse().join("");
Que retourne  window.foo ?
( window.foo || ( window.foo = "bar" ) );
Qu’affichent les deux alertes ci-dessous ?
var foo = "Hello";
(function() {
var bar = " World";
alert(foo + bar);
})();
alert(foo + bar);
Quelle est la valeur de  foo.length ?
var foo = [];
foo.push(1);
foo.push(2);
[ ⬆]
Questions pour le fun :

 Quel est le truc le plus cool que vous ayez programmé, de quoi
êtes-vous le plus fier ?
 Quelles sont les parties favorites des outils de développement
que vous utilisez ?
 Qui vous inspire dans la communauté front-end ?
 Avez-vous des projets chouchous ? Quel genre ?
 Quelle est votre fonctionnalité favorite dans IE ?
 Comment voulez-vous votre café ?
1. Qu’est ce que le terme «big data» signifie ?
Les Big Data traitent des ensembles de données volumineux, complexes et
en constante augmentation qui ne peuvent pas être gérés et manipuler
avec des logiciels et techniques classiques.

2. En quoi le Big Data est-il utile ?


Le Big Data permet aux entreprises de comprendre le comportement de
leurs clients et les aide à tirer des conclusions à partir de grands ensembles
de données collectées.

Cela les aide à prendre des décisions quant à leur offre de produit,
tarification, distribution, etc.

3. Quel est le numéro de port pour NameNode?


Port 50070

4. Que fait la commande JPS?


On utilise la commande JPS pour tester si tous les daemons Hadoop
fonctionnent correctement.

5. Comment démarrer tous les démons Hadoop


ensemble ?
./sbin/start-all.sh

6. Caractéristiques de Hadoop.
o Open source.
o Convivial.

o Évolutivité.

o Localité de données.

o Récupération de données.

7. Citez les cinq V du Big Data ?


les cinq V du Big data :
o Le volume

o La vitesse

o La variété

o La véracité

o La valeur.

8. Citez les composants de HDFS ?


 Les 2 composants de HDFS sont:

1. Name Node

2. Data Node

9. Quel est le lien entre le Big Data et Hadoop?


Hadoop est un framework spécialisé dans les opérations Big Data.

10. Citez des outils de gestion de données utilisés avec


les nœuds Edge ?
o Oozie

o Flume

o Ambari
o Hue

11. Les étapes pour déployer une solution Big Data ?


Les étapes du déploiement d’une solution Big Data :

1. Ingestion de données

2. Stockage de données

3. Traitement de l’information

12. Dans combien de modes Hadoop peut-il être


exécuté?
 Hadoop peut être exécuté selon 3 modes:

1. le mode autonome

2. le mode pseudo-distribué

3. le mode entièrement distribué.

13. Citez les méthodes de base d’un réducteur


 Les 3 méthodes de base d’un réducteur sont :

o installer()

o réduire()

o nettoyer()

14. La commande pour arrêter tous les deamons


Hadoop ?
./sbin/stop-all.sh

15. Quel est le rôle de NameNode dans HDFS?


NameNode est responsable du traitement des informations de
métadonnées pour les blocs de données dans HDFS.

16. Qu’est-ce que FSCK?


FSCK (File System Check) est une commande utilisée pour détecter les
incohérences et les problèmes dans le fichier.

17. Quelles sont les applications en temps réel de


Hadoop?
o Gestion de contenu.

o Agences financières.

o Défense et cybersécurité.

o Gestion des publications sur les médias sociaux.

18. Quelle est la fonction de HDFS?


 Le système de fichiers distribués Hadoop (HDFS) est l’unité de stockage
par défaut de Hadoop. Il est utilisé pour stocker différents types de données
dans un environnement distribué.

19. Qu’est-ce qu’un matériel standard?


Le matériel de base peut être défini comme les ressources matérielles de
base requises pour exécuter la structure Apache Hadoop.

20. Citez des deamons utilisés pour tester la commande


JPS.
o NameNode

o NodeManager

o DataNode

o Gestionnaire de ressources
21. Citez les formats de saisie les plus courants dans
Hadoop?
o Format de saisie de texte

o Format d’entrée de la valeur clé

o Format d’entrée du fichier de séquence

22. Donnez des exemples d’entreprises qui utilisent


Hadoop.
o Facebook

o Netflix

o Amazon

o Twitter.

23. Quel est le mode par défaut pour Hadoop ?


 Le mode par défaut de Hadoop est le mode autonome. 

24. Quel est le rôle de Hadoop dans l’analyse de


données volumineuses ?
Hadoop facilite l’analyse des données volumineuses car il fournit un
stockage et aide à la collecte et au traitement des données.

25. Citez les composants de YARN


 Les principales composantes de YARN :

o Gestionnaire de ressources

o Node Manager
1. Quel est le rôle d’un Data Scientist ?
On pose souvent des questions d’entretien sur le rôle du scientifique des
données. Les Data Scientists aident les entreprises à comprendre les
données et à résoudre des problèmes complexes en utilisant leurs
compétences pointues dans l’analyse des données.

Les scientifiques des données analysent et visualisent les données et


facilitent leur transmission au client. Ils possèdent des connaissances et de
l’expérience en informatique, en modélisation de données, en statistique,
en analytique et en mathématiques, ainsi que des connaissance métiers
liés au domaine d’expertise de l’entreprise (Finance, Marketing ou autres).

✅ Je vous invite vivement à consulter l’article de Zack : Qu’est-ce qu’un


Data Scientist ?

2.Définissez la Data Science


La Data science est la combinaison des algorithmes, outils et techniques de
Machine Learning ou Apprentissage automatique qui aident à trouver des
modèles cachés communs à partir des données brutes.

3. Quelle est la différence entre la Data Science et le Big


Data?
Cet article répond en détails à cette question: Data science vs Big Data 

4. Énumérez les principales composantes d’un projet de


Data Science.
Voici les principales composantes d’un projet de Data Science:
1. Compréhension des exigences opérationnelles

2. Acquisition et préparation des données

3. Analyse des données, visualisation et inférence

5. Que signifie la régression logique dans la Data


Science?
La régression logique est une méthode pour prévoir le résultat binaire à
partir d’une combinaison linéaire de variables prédictives.

6. Nommez trois types de biais qui peuvent se produire


pendant l’échantillonnage
Dans le processus d’échantillonnage, il existe trois types de biais:

o Sélection

o Sous-couverture

o Survie

7. A quoi sert l’algorithme de l’arbre de décision?


L’arbre de décision est un algorithme d’apprentissage supervisé. Il est
utilisé pour la régression et la classification.  Cela permet de diviser un
ensemble de données en sous-ensembles plus petits. L’arbre de décision
peut gérer à la fois les données catégoriques et numériques.

8. Que signifie la probabilité antérieure et la


vraisemblance?
La probabilité antérieure est la proportion de la variable dépendante dans
l’ensemble de données, tandis que la vraisemblance est la probabilité de
classer un observateur donné en présence d’une autre variable.

9. Quels sont les systèmes recommandation?


Les systèmes recommandation  représentent un filtrage de données. Ils
prévoient les préférences des utilisateurs sur les produits en vente. Avec
cette préférence, les systèmes de recommandations peuvent recommander
un produit ou service à l’utilisateur.

Le système de recommandation est largement utilisé pour recommander:


films, articles à lire, produit, musique,…

10. Nommez trois inconvénients du modèle linéaire


Les  trois inconvénients du modèle linéaire sont :

o L’hypothèse de linéarité des erreurs.

o Vous ne pouvez pas utiliser ce modèle pour les résultats binaires ou


de dénombrements

o Dans ce modèle, il y a plusieurs problèmes d’Overfitting ou


dépassement qu’il ne peut pas résoudre

11. Listez les librairies Python les plus utilisés dans la


Data Science
o SciPy

o Pandas

o Matplotlib

o NumPy

o SciKit

o Seaborn

12. Que signifie l’analyse de puissance?


L’analyse de la puissance fait partie intégrante de la conception
expérimentale. Elle aide à déterminer la taille de l’échantillon nécessaire
pour déterminer l’effet d’un ensemble de donnée avec un niveau
d’assurance spécifique. Elle permet également de déployer une probabilité
particulière dans une contrainte de taille d’échantillon.

13. Expliquez le filtrage coopératif ou Collaborative


filtering
Le filtrage coopératif est utilisé pour rechercher le meilleur modèle en
collaboration  avec des points de vue, de multiples sources de données et
différents agents.

14. Que signifie un biais?


Le biais est une erreur introduite dans votre modèle à cause de la
simplification excessive d’un algorithme de Machine Learning.

15. Que signifie Naive dans l’algorithme Naive Bayes?


Le modèle d’algorithme de Naive Bayes est basé sur le théorème de
Bayes. Il décrit la probabilité d’un événement. Il est basé sur la
connaissance préalable des conditions qui pourraient être liées à cet
événement particulier.

16. Définissez la régression Linéaire.


la régression Linéaire est une méthode de programmation statique où le
score d’une variable ‘A’ est prédit à partir du score d’une deuxième variable
‘B’. B fait référence à la variable prédictive et B à la variable critère.

17. Quelle est la différence entre la valeur attendue et la


valeur moyenne?
Ces deux termes sont utilisés dans différents contextes. La valeur moyenne
est généralement mentionnée lorsqu’on est sur une distribution de
probabilités, tandis que la valeur attendue est mentionnée dans le contexte
d’une variable aléatoire.

18. Que sont les tests A/B?


Le test A/B est le test d’hypothèse statistique pour une expérience aléatoire
avec deux variables: A et B. C’est une méthode analytique qui évalue les
paramètres de la population à partir des échantillons statistiques. Ce test
compare deux pages web en montrant deux variantes A et B, à un nombre
similaire de visiteurs, et la variante qui donne un meilleur taux de
conversion gagne.

Le but de test A/B est d’identifier s’il y a eu des changements dans une
page web. Par exemple, si vous avez une bannière publicitaire sur laquelle
vous avez dépensé beaucoup d’argent, vous pouvez trouver le rendement
de l’investissement, c.-à-d. le taux de clic dans la bannière publicitaire.

19. Que signifie l’apprentissage d’ensemble?


Pour résoudre un programme de calcul particulier, plusieurs modèles tels
que les classificateurs ou les experts sont stratégiquement générés et
combinés. Ce processus est connu sous le nom d’apprentissage
d’ensemble.

20. Pourquoi l’apprentissage d’ensemble est-il utilisé?


L’apprentissage d’ensemble sert à améliorer la classification, la prédiction,
l’approximation des fonctions, … d’un modèle.

21. Quand utiliser l’apprentissage d’ensemble?


L’apprentissage d’ensemble est utilisé lorsque vous construisez des
classificateurs de composants qui sont plus précis et indépendants les uns
des autres.

22. Quels sont les deux paradigmes des méthodes


d’ensemble ?
Les deux paradigmes des méthodes d’ensemble sont:

o Méthodes d’ensemble séquentielles


o Méthodes d’ensemble parallèles

Question Avancées posées en


entretien d’embauche de Data
Scientist
Maintenant que vous connaisez toutes les questions de bases, je vais vous
proposer d’autres questions plus avancées qu’il faut préparer pour votre
entretien d’embauche de Data Scientist.

1. Expliquez les termes Eigenvalue et Eigenvector


o Eigenvectors sont utilisés pour comprendre les transformation
linéaires. Les Data Scientist ont besoin de calculer les Eigenvectors
pour la matrice de covariance ou corrélation.
o Eigenvalues sont les directions en utilisant des actes de
transformation linéaires spécifiques par compression, basculement
ou étirement.

2. Que signifie le terme cross-validation?


Cross-validation est une technique de validation pour évaluer la manière
avec laquelle les résultats de l’analyse statistique se généralisent pour un
ensemble de données indépendant. Cette méthode est utilisé dans des
contextes où l’objectif est prédéfinie, et où il faut estimer la précision d’un
modèle.

Autrement dit, Le but principal de la méthode cross-validation est de définir


un ensemble de données pour “tester” le modèle dans la phase de
formation.

3. Quel est le processus de Data Analysis ou Analyse de


données?
Le processus de Data Analysis comprends la collecte, nettoyage,
interprétation, transformation et modélisation des données pour extraire des
renseignements et en tirer profit.

4. Que signifie ANN: Artificial Neural Networks ou


réseaux neuronaux artificiels
Les réseaux neuronaux artificiels (ANN) sont un ensemble d’algorithmes
qui ont révolutionné la Machine Learning. Ils aident à s’adapter à l’entrée de
données changeante. Le réseau génère le meilleur résultat possible sans
repenserles critères de sortie.

5. Quelle est la différence entre la Data Science(Science


de données) et la Data analytics(Analyse des données)?
Les Data Scientists doivent découper les données pour extraire des
informations utiles qu’un Data Analyst peut appliquer à des scénarios réels.
La différence entre les deux est que les data Scientist ont plus de
connaissances techniques que les Data Analyst.
6. En quoi le Machine Learning  diffère du Deep
Learning?
L’apprentissage automatique se base sur  des algorithmes qui sont utilisés
pour analyser les données, en tirer des leçons, puis appliquer ce qu’ils ont
appris pour prendre des décisions.

Le deep Learning  fait partie du Machine Learning. Il s’inspire de la


structure du cerveau humain et qui est particulièrement utile dans la
détection de fonctions.

7. Nommez les differents Frameworks de Deep Learning



o Pytorch

o Microsoft Cognitive Toolkit

o TensorFlow

o Caffe

o Chainer

o Keras

8. Quel est le meilleur langage de programmation, 


utilisé pour l’analyse de texte? R ou Python?
Python sera plus approprié pour l’analyse de texte grâce à une riche
bibliothèque connue sous le nom de pandas. Il vous permet d’utiliser des
outils d’analyse de données de haut niveau et des structures de données.

9. Pourquoi les Data Scientists utilisent les statistiques?


Les statistiques aident le scientifique des données à avoir une meilleure
idée sur les attentes du client.Ils les aident également à contruire des
modèles de données puissants pour valider certaines prédictions.
10. Quels sont les Auto-Encoder?
un Auto-Encoder est un réseaux d’apprentissage. Il aide à transformer les
entrées en sorties avec peu d’erreurs. Cela signifie que vous obtiendrez
une sortie aussi proche que possible de l’entrée.

11. Definissez la machine Boltzmann


La machine Boltzman est un algorithme d’apprentissage. Il aide à découvrir
les caractéristiques qui représentent des régularités complexes dans les
données de formation.Cet algorithme vous également d’optimiser les poids
et la quantité pour un problème donné.

12. Quand le underfitting ou sous-ajustement se produit


dans un modèle statique?
Le sous-ajustement se produit lorsqu’un modèle statistique ou un
algorithme d’apprentissage automatique est incapable de saisir la tendance
sous-jacente des données.

13. Nommez 4 algorithmes utilisés dans Data Science


les 4 algorithmes les plus utilisés par les Data Scientists sont :

o Linear regression : régression Linéaire

o Logistic regression: Régression logistique

o Random Forest: Forêt ou arborescence aléatoire

o KNN

14. Que signifie KNN ?


KNN ou K nearest neighbors(voisins les plus proches) est un algorithme
supervisé qui est utilisé pour la classification. Dans KNN, un échantillon
d’essai est donné comme classe de la majorité de ses voisins les plus
proches.
15. Que signifie la précision?
La précision est la metrique d’erreur la plus utilisée dans les mécanismes
de classification. sa valeur est entre 0 et 1.

16. Que signifie l’analyse univariante?


une analyse qui est  appliquée à aucun attribut est appelée analyse
univariée.

17. Définissez l’’apprentissage par renforcement.


L’apprentissage de renforcement est une technique d’algorithme utilisée
dans l’apprentissage automatique. Il s’agit d’un agent qui interagit avec son
environnement en produisant des actions et en découvrant des erreurs ou
des récompenses. L’apprentissage de renforcement est utilisé par
différents logiciels et machines pour rechercher le meilleur comportement
approprié ou la voie qu’il devrait suivre dans une situation spécifique. Il
apprend habituellement à la base de la récompense ou de la pénalité
donnée pour chaque action qu’il effectue

18. Quels sont les compétences techniques du Data


Scientist?
o Mathématiques: algorithmique, Algèbre lineaire,…
o Statistiques : types de données,  Correlation, Regression, 
Theoreme de la limite centrale, T-test, ANOVA
o Programation : Les outils ETL comme Informatica, SQL, Analyse de
données R & Python

19. Quelle librairie Python est utilisé pour la visualisation


des données?
Plot Ly ou Plot.ly est la librairie Python utilisée pour la visualisation des
données.Il s’agit d’un outil collaboratif de visualisation en ligne qui est utilisé
pour l’analyse des données, les graphiques scientifiques et d’autres types
de visualisation.
20. Listez les différents types de données disponibles
dans les entreprises
o données structurées

o données non structurées

o Big Data prevenante de différentes sources: réseaux sociaux,


questionnaires,…

o Données générées par la machine à partir d’instruments

o Flux de données en temps réel

21. Quelle est la différence entre les données


structurées et non structurés?
Cet article detaille la difference entre les données structurées et non
structurés:

Données Structurées et non Structurées : Tout ce qu’il faut savoir

22. Que signifie le terme Deep Learning?


Deep Learning est un sous-type de la Machine Learning. Il concerne les
algorithmes inspirés de la structure des réseaux neuronaux artificiels
(ANN).

23. Quelle est la différence entre Primary Data( données


primaires) et Secondary Data(données secondaires)?
Données primaires : Les données recueillies par soi-même sont des
données primaires.

24. À quelle fréquence un algorithme doit-il être mis à


jour?
Vous devez mettre à jour un algorithme lorsque :
o Vous voulez que le modèle évolue en parralèle du flux de données

o La source de données sous-jacente est en modification

o Il y a un cas de non-stabilité

25. Quelles sont les différentes fonctions des noyaux


dans SVM ?
Il existe quatre types de noyaux dans SVM:

o Linear Kernel

o Polynomial kernel

o Radial basis kernel

o Sigmoid kernel

26. Que signifie le terme Distribution Normale?


Les données sont généralement distribuées de différentes façons avec un
biais vers la gauche ou vers la droite ou elles peuvent toutes être
mélangées. Cependant, il y a des chances que les données soient réparties
autour d’une valeur centrale sans aucun biais vers la gauche ou la droite et
atteignent une distribution normale sous la forme d’une courbe en forme de
cloche. Les variables aléatoires sont réparties sous la forme d’une courbe
symétrique en forme de cloche.

27. Que sont les systèmes de recommandation?


Les systèmes recommandation  représentent un filtrage de données. ILs
prévoient les préférences des utilisateurs sur les produits en vente. Avec
cette préférence, les systèmes de recommandations peuvent recommander
un produit ou service à l’utilisateur.
L'entretien d’embauche

Entretien d'embauche : la réponse parfaite aux 10


questions piège
Par Guirec Gombert | Publié le 14/06/2018

Vous ne savez jamais que répondre au recruteur lorsqu’il vous demande « quels sont
vos points faibles » ou « combien de fois par jour les aiguilles d’une montre se
chevauchent-elle » ? On vous donne tous nos conseils !

Tout le monde est déjà passé par ce moment d’hésitation où il est possible de
briller comme de paniquer. Voici quelques exemples de réponses idéales aux
questions les plus délicates, susceptibles d'être posées lors de votre prochain
entretien d'embauche.

Avant toute chose, il est bon de rappeler que "l'entretien de recrutement demeure
un passage obligé pour tous les candidats à un poste. Bien souvent, il est jalonné de
questions susceptibles de mettre à rude épreuve les capacités de raisonnement et de
communication du candidat" explique Fabrice Coudray, Directeur chez Robert Half
International France. Ainsi, loin de vouloir piéger pour piéger, c’est avant tout
l’occasion pour le recruteur de tester votre répartie, votre motivation et votre
écoute.

1. Pouvez-vous me parler de vous ?


Souvent posée en début d'entretien, cette question déroute bien des candidats.
Pourquoi ? Pour la simple raison qu'elle est tellement vaste qu'il est souvent
difficile de savoir si le recruteur cherche à engager la conversation ou à connaître
les grands traits du parcours professionnel présenté. Dans ce cas, il est plus sûr
de s'en tenir à ses compétences professionnelles et à ses connaissances.

La réponse idéale doit être concise, mais contenir suffisamment d'informations


sur votre expérience et vos aptitudes, pour que le recruteur puisse cerner ce que
vous pouvez apporter à l'entreprise. Autrement dit, parlez de votre parcours, de
ce qui vous a poussé à vous tenir devant le recruteur aujourd'hui. C'est le job de
vos rêves ? Cela fait-il partie de votre projet professionnel ?

Une réponse trop vague dépourvue d'exemples concrets pourrait amener


l'employeur potentiel à se demander si vous correspondez bien au profil
recherché. Le recruteur a avant tout besoin d'être rassuré, avec un discours clair
et fluide et une réponse concise, telle que : "J'ai exercé ma carrière en entreprises
puis dans le conseil. J'ai toujours été attiré par la culture de la réussite combinée à
une prise de risques intelligemment calculée. Je suis offensif et curieux. Comme mon
relationnel est aisé, je suis rapidement devenu manager, une mission (le 
management, ndlr) qui me tient particulièrement à cœur."

2. En quoi le poste à pourvoir vous intéresse-t-il ?


En posant cette question, le recruteur cherche à s'assurer que votre démarche
ne s'inscrit pas dans le court terme. Il recherche des personnes motivées par le
poste à pourvoir et par la société qui le propose. Par conséquent, vous devez
faire comprendre dans votre réponse que vous avez effectué des recherches
pour mieux connaître l'entreprise et que vos compétences ainsi que votre
parcours font écho à ce qui est demandé dans la fiche de poste.

Une stratégie complémentaire pour répondre à cette question ? Celle "d'ouvrir"


le sujet en expliquant à votre interlocuteur que vous vous intéressez non
seulement à l'entreprise et au contenu du poste, mais aussi aux produits, aux
hommes, à la culture d'entreprise et aux valeurs... Dans cette démarche, vous
serez ainsi amené à poser des questions au recruteur, prouvant ainsi votre réel
intérêt. Sans oublier également d'expliquer que vos réalisations et expériences
passées correspondent à la fonction !

3. Quel est votre principal défaut ?


En règle générale, les demandeurs d'emploi cherchent à déguiser un point positif
en point négatif. "Je suis un bourreau de travail", "je suis trop perfectionniste" sont
parmi les exemples les plus classiques. Mauvaise stratégie : ce type de réponses
peut donner l'impression d'avoir été préparée à l'avance et sonne souvent faux...
Une stratégie possible pour répondre au mieux à cette question ? Parler plutôt
de vos "points de vigilance" ou de vos "points d’amélioration", telles que des
carences techniques et/ou relationnelles sur lesquelles on cherche à se
perfectionner. Il s'agit là de faire une autocritique honnête et d'expliquer en
toute humilité comment l'on travaille sur ces points pour les améliorer, ce qui
montre une capacité de rebond ! Par ailleurs, n’hésitez pas à souligner que vous
avez su tirer des leçons des difficultés rencontrées auparavant.

À l’inverse, ne vous lancez pas dans un inventaire exhaustif de vos défauts, vous
passeriez pour un candidat à problèmes. À ce moment de l’échange, pensez à
manier l’humour et l’auto-dérision, voire la provocation avec parcimonie.

4. Pourquoi devrais-je vous choisir plutôt qu’un autre candidat


?
Si le recruteur vous pose cette question, c’est que vous êtes déjà bien positionné
parmi les candidats susceptibles de correspondre au poste. Il cherche à valider
votre bonne compréhension des missions et des enjeux qui vous attendent.
Insistez sur votre capacité à vous adapter, et mettez en avant votre personnalité
caméléon qui vous a toujours permis de vous adapter aux nouvelles situations,
aux nouveaux challenges. Le recruteur attend du concret de votre part, c’est
pourquoi vous devez reprendre le texte de l’annonce avant l’entretien et trouver
une réponse pour chacune des qualités, compétences ou connaissances
demandées, tout en étant factuel et en illustrant vos propos par des résultats,
des projets et des réalisations concrètes.

Seul écueil à éviter : pécher par excès de confiance. Même si on ne doute pas de
vos compétences et de vos capacités, vous ne devez pas "en faire trop", au
risque de passer pour un charlatan. Inversement, ne tombez pas dans le pathos
en tentant d’émouvoir votre auditoire avec des arguments personnels, aussi
justifiés soient-ils, et en implorant le recruteur de vous donner le poste car vous
en avez besoin.
5. Comment expliquez-vous votre longue période sans
emploi ?
N’essayez pas de dissimuler les périodes d’inactivité sur votre CV en "trafiquant"
les dates. L’entreprise auprès de laquelle vous postulez risque fort de le
remarquer et vous passeriez pour une personne malhonnête. Expliquez plutôt
pourquoi vous n’avez pas été retenu lors de vos précédents entretiens, valorisez
les démarches effectuées, les points sur lesquels vous avez travaillé… L’entretien
d’embauche est justement le moment idéal pour faire toute la lumière sur ces
périodes d’inactivité et tourner la question à votre avantage en montrant que
vous restez actif et positif face aux difficultés. Des qualités humaines appréciées
des recruteurs.

Comment justifier une longue période de chômage face au recruteur ?

6. Quelles sont vos prétentions salariales ?


Si cette question n’est pas réellement un "piège", elle est toutefois redoutée par
la majorité des candidats. Tentation de se sous-évaluer, peur de négocier, ne pas
prendre en compte les avantages annexes, etc. Les erreurs et les écueils peuvent
coûter un poste et les attentes des recruteurs en matière de négociations ne
sont pas forcément ce que vous supposiez. Indiquez franchement votre salaire
fixe actuel ou celui de votre poste précédent. Pour ceux que cela concerne,
mentionnez également le montant de votre part variable, sans oublier les
avantages type télétravail, flexibilité, titres-restaurant… N’hésitez pas à déclarer
que vous ne descendrez pas en-deçà de X euros, du fait du marché, de vos
compétences, de votre expérience et de votre profil (à adapter selon chaque
candidat et chaque offre d’emploi).

En revanche, ne tentez pas de gonfler votre salaire, au risque de vous trouver au-
dessus des prix du marché et de braquer le recruteur qui se fera une mauvaise
opinion de vous.

La question du salaire : comment bien y répondre en entretien ?


7. Combien de fois par jour les aiguilles d'une montre se
chevauchent-elles ?
Face à ce type de questions déconcertantes, un seul mot d'ordre : ne pas se
laisser envahir par le stress. Le recruteur cherche simplement à tester le sens de
l'analyse critique, et attend avant tout une réponse sincère et construite. Selon
l'interlocuteur rencontré dans l'entreprise, on pourra jouer sur l'humour ou
retourner la question sans y répondre en disant par exemple, "Le temps n'est pas
une obsession. Je ne regarde pas assez ma montre pour le savoir car je ne m'ennuie
jamais."

En tout état de cause, il s'agit de prendre le temps d'analyser le problème, sans


crainte de penser tout haut pour formuler une réponse logique. Même si l'on se
trompe, les capacités de raisonnement qui transparaîtront pourront faire bonne
impression sur le recruteur... "Dans ce cas, c'est la capacité d'improvisation qui est
testée car celle-ci est souvent précieuse dans un contexte professionnel...", souligne
Fabrice Coudray.
8. Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
C'est une vraie question piège car il faut à la fois paraitre ambitieux, mais aussi
terre à terre, humble, et rester cohérent dans vos propos par rapport au poste
que vous visez. Il ne faut pas non plus donner au recruteur l’impression que vous
allez le quitter au bout de 6 mois !

Fabrice Coudray de chez Robert Half International conseille de « sortir des


sentiers battus » en évoquant votre parcours professionnel et votre carrière
"comme la courbe de vie d’un produit. 2 ans « to learn », donc pour apprendre et
contribuer au développement de l’entreprise. 2 ans « to make » autrement dit pour
capitaliser sur ce que vous avez appris. Et ensuite, vous verrez s’il est possible
d’évoluer aussi bien verticalement dans l’entreprise que de manière plus transverse.
Ne vous bloquez pas en fermant des portes inutilement. Mais dites bien que sans
perspective au bout de 4 ans, vous aviserez ".

9. Avez-vous des questions ?


Et vous devez en avoir ! La bonne stratégie ici est de poser quelques question(s)
ciblée(s) au recruteur, véritable signe d'intérêt pour le poste à pourvoir. À savoir
des questions, par exemple, sur la culture d'entreprise, sur les critères choisis
pour juger le collaborateur durant la période d'essai, sur le type de management
ou bien sur l'ambiance générale... Et pourquoi ne pas demander également au
manager rencontré les raisons qui l'ont poussé à rejoindre l'entreprise ?

Pour se préparer à cette question, un mot d'ordre avant l'entretien : penser à 10


choses que l'on aimerait savoir à propos de l'entreprise et sur des aspects de la
fonction qui paraissent "obscurs". Il sera ainsi plus facile de demander : "Qui sera
mon responsable ? Quel est son parcours ?" ou "Que pensez-vous de l'acquisition de
la société X par le principal concurrent de votre entreprise ?". Il est bien sûr possible
que des réponses à certaines de ces questions aient été apportées au cours de
l'entretien, mais il y aura aussi de fortes chances qu'il en reste quelques-unes à
poser à la fin.

Une autre consigne ? Attention aux questions qui sont en revanche à différer... Il
est totalement inutile et même risqué de chercher à obtenir dans l'immédiat des
informations sur le salaire, les avantages ou les congés proposés avant qu'une
proposition d'embauche n'ait été faite. Dans le cas contraire, le recruteur risque
de croire que seuls ces éléments intéressent le candidat.

"Les entretiens constituent une étape nécessaire du processus de recrutement, mais


ne doivent pas vous intimider pour autant. Il est essentiel de se préparer à l'avance à
certains casse-tête et de penser à demander un temps de réflexion pour répondre aux
questions les plus épineuses. Rester calme et posé(e) en situation de stress ne fera
que mettre en valeur votre professionnalisme tout en vous différenciant des autres
candidats", ajoute Fabrice Coudray.

10. Savez-vous dire non ?


Dire non n'est pas aisé. Souvent, c'est une question de ton : trop brutal, trop sec,
trop mielleux ! Savoir dire non devrait, au contraire, signifier que vous respectez
votre interlocuteur. Vous lui indiquez ainsi que vous n'avez pas le temps de
répondre à sa demande mais avec amabilité, gentillesse et bienveillance. Il est
difficile de dire non car on craint de ne pas faire plaisir mais dire oui et ne pas
aller au bout de son engagement est bien pire. Il faut accepter que votre non
puisse créer un conflit ou, au minimum, entraîner une discussion. Quand vous
dites non, votre interlocuteur attend en effet une explication. Il faut justifier son
non et surtout l'assumer ! Dire non est le signe que vous êtes une personne de
conviction, qui fait des choix, tranche et assume ses décisions. Une personnalité
pas soumise mais qui est à l'écoute des autres. Dire non, c'est aussi montrer que
vous savez prioriser vos tâches. Dire non, ce n'est pas refuser de travailler, c'est
refuser de mal faire. Dire non n'est pas une fin en soi, c'est un oui mais plus
tard...
Voici une liste de 125 questions posées en entretien
d'embauche !
Voici une liste de 125 questions/réponses posées en entretien d'embauche pour vous entraîner
et arriver au top le jour de votre entretien ! Les 25 premières questions et leurs suggestions de
réponses sont ici données en libre accès. Les 100 suivantes sont contenues dans une fiche à
commander. Bonne préparation et bons entretiens !

1-Parlez-moi de vous
Soyez synthétique et clair, réponse en 30 secondes maximum ! Recentrez la question sur votre
parcours professionnel. Commencez par vos études, votre premier poste, le second, etc. jusqu’à
votre situation aujourd’hui. Découvrez la fiche Comment me présenter en 30 secondes et 2
minutes Super utile aussi, lors d'un salon (ou soirée professionnelle), pour vous présenter en
quelques secondes sur un salon pour accrocher l'attention. 

2-Qu’est-ce qui est le plus important dans votre vie ?


Soyez sincère. Si pour vous le plus important est la famille, dites-le simplement. Et expliquez
pourquoi. Vous pouvez aussi dire que le plus important pour vous est le bonheur ou le fait de vous
sentir bien et équilibré partout où vous êtes. Encore une fois, soyez sincère !

3-Quels sont d’après vous vos deux principaux défauts ?


Préparez à l’avance cette question, classique mais qui déstabilise celles et ceux qui ne l’ont pas
préparée. Idéal : citez des défauts qui peuvent être des avantages et surtout, expliquez que vous
êtes attentif et essayez de vous améliorer ! Soyez concis. Exemples de formulation : "Je peux
parfois manquer de confiance en moi, ce qui me contraint à vérifier mon travail
systématiquement";"Très rigoureux, je peux être gêné à l'idée qu'un collaborateur n'ait pas le même
niveau d'exigence - mais je suis suffisamment diplomate pour le lui dire gentiment !" ; "D'un
tempérament très commercial, je peux être parfois un peu bavard et à manquer de synthèse ! Mais
je le sais et tâche d'y être attentif" - une astuce aussi : citer un défaut personnel sans conséquence
et qui permet de glisser une dose d'humour : "Je suis très gourmande, j'ai du mal à ne pas craquer
sur les desserts !" ou encore "Je n'ai aucun sens de l'orientation ! Mais suis un(e) pro de Mappy, de
Waze et de Google Maps " etc. Pour aller plus loin, et être super à l'aise avec ce sujet, Voici une
liste de 187 défauts + des conseils très concrets et de nombreuses autres formules "prêtes à
l'emploi" pour en parler avec aisance et sérénité devant un recruteur.

4-Vos deux principales qualités ?


Citez des qualités que votre interlocuteur imaginera utiles dans le travail : bonne humeur,
endurance, résistance au stress, dynamisme, etc. Mais attention, il faudra que ce soit des qualités
que vous possédez sinon vous ne serez pas naturel(le) en en parlant et cela se verra tout de suite !
Pour identifier vos qualités et bénéficier de conseils pratiques pour en parler avec aisance (il y a
quelques astuces très simples à appliquer), voici une liste  de 192 qualités humaines + des conseils
et modèles prêts à l'emploi ! 

5-Que vous apportent vos loisirs ?


Là encore formulez votre réponse avec des bénéfices qui pourront être utiles dans votre travail :
goût du challenge, de la compétition, travail en équipe, concentration, endurance physique…
expliquez aussi qu’ils concourent à votre équilibre. 

6-Comment travaillez-vous en équipe ?


Si vous êtes manager, expliquez comment vous déléguez, animez, motivez vos collaborateurs. Dans
l’autre cas, expliquez comment vous participez à un projet d’équipe (travaillez-vous seul dans votre
coin, essayez-vous d’aider les autres, recherchez-vous le travail en binôme par souci d’efficacité ?
etc.). Prenez un exemple pour être plus concret. Cela vous aidera aussi à ordonner votre
présentation.

7-Quel type de difficulté avez-vous du mal à gérer ?


Voilà typiquement une question déstabilisante si vous ne vous y êtes pas préparé(e) ! Personne ne
sait tout faire. Cette question n’est donc pas un piège et il faut y répondre sincèrement. Si vous
êtes timide par exemple, expliquez qu’il vous est difficile de vous exprimer en public (mais que
vous seriez très intéressé pour suivre une formation sur ce thème, pour progresser…). Sur cette
question, il est habile de rebondir sur une demande de formation parce que cela montre votre
volonté de progresser. Le discours est donc clair et positif vis-à-vis de votre interlocuteur. Pour
découvrir d'autres formules, d'autres postures et astuces pour répondre aux questions pièges ou
déstabilisantes, je vous recommande la fiche pratique "Questions déstabilisantes : conseils et
astuces pour rebondir".

8-Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?


Soyez factuel : parlez de perspectives de progression professionnelle impossible dans l’entreprise,
de difficultés du secteur économique de l’entreprise quittée, etc. Évitez les considérations
affectives. Evitez aussi le discours négatif, critique vis-à-vis de votre ancien employeur. Lorsque
vous postulez, retenez la ligne directrice qui vous ouvrira des portes : vous ne prenez pas un
nouveau job pour quitter pas une entreprise mais parce que vous rejoignez une autre.

9-Qu’avez-vous fait depuis votre dernier emploi ?


Il est important ici, surtout si vous traversez une période de recherche d‘emploi assez longue,
d’expliquer comment vous structurez vos journées. Donner l’image de quelqu’un qui ne baisse pas
les bras, qui est dynamique et organisé. Expliquez votre méthode, les réseaux (Pôle emploi, Apec,
association professionnelle, d’anciens élèves, cabinet de recrutement, etc.) que vous avez sollicités
pour trouver un emploi.

10-Quel poste aimeriez-vous occuper dans 5 ans ?


Si vous n’avez pas une vision très précise de ce que vous souhaiteriez faire, parlez de
développement de responsabilités (plus de chiffre d’affaires, de personnes à encadrer, d’être
associé au lancement de nouveaux produits, etc.).

11-De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?


Soyez sincère. Si vous pensez à deux événements en particulier, dites-le simplement.

12-Quel est votre niveau d’anglais ?


L’idéal est de pouvoir répondre à cette question… en anglais ! Si vous avez un diplôme (TOEFL,
TOEIC…) précisez-le. Idem si vous avez déjà pratiqué cette langue pour les besoins de votre travail.
Précisez votre niveau : « je suis capable de répondre au téléphone et de transmettre l’appel à un
interlocuteur, je suis apte à lire des notes professionnelles et d’en restituer l’essentiel à un
collaborateur, je peux participer à une réunion en anglais en faisant un exposé et en répondant aux
questions… ». Concernant toutes les autres questions sur les compétences, aidez-vous de la liste des
101 compétences. 

13-Pourquoi avez-vous répondu à notre annonce ?


Expliquez le lien avec vos études ou bien la progression professionnelle que cela vous ferait faire
(découverte de nouvelles fonctions, d’un nouveau secteur, de nouvelles responsabilités, etc.).
Expliquez aussi ce que vous pensez pouvoir apporter à l’entreprise. 

14-Que connaissez-vous de notre entreprise ?


Soyez précis : chiffre d’affaires, nombre de salariés, produits et/ou services vendus… Si vous pouvez
glisser une information d’actualité concernant l’entreprise c’est la cerise sur le gâteau qui prouvera
vraiment que vous suivez son actualité ! Une source d’information pratique pour cela : les sites
boursiers donnent toutes les dernières actualités des sociétés cotées. Le site www.societes.com
vous donnera les infos de bilan minimum.

15-Pouvez-vous me préciser ce que vous avez compris du poste ?


Pour structurer votre réponse, citez les 3 éléments essentiels dans une définition de poste :
l’intitulé de la fonction, le département de rattachement, les missions qui vous seront confiées. Et
citez les mots qui étaient utilisés dans le texte de l’offre de recrutement.

16-Pourquoi pensez-vous être le candidat idéal ?


Pour préparer cette question efficacement, reprendre le texte de l’annonce de recrutement et
trouver une réponse pour chacune des qualités ou compétences ou connaissances demandées. Soyez
factuel et citez des résultats, des expériences concrètes. Plusieurs dizaines de formulations très
concrètes dans le livre "Entretien d'embauche".

17-Que pensez-vous apporter à notre société ?


Connaissance d’un marché, de méthodes de travail différentes, de produits spécifiques, d’une
technologie rare… Répondre également du point de vue de vos qualités humaines : joie de vivre,
capacité à manager, créativité… et conclure sur le but final de toute action en entreprise qui est de
contribuer à la croissance des résultats de l’entreprise.

18-N’avez-vous pas peur de vous ennuyer à ce poste ?


Motivez votre réponse (négative !) en expliquant que toutes vos connaissances vous permettront
d’être opérationnel rapidement et de travailler sur le développement de nouveaux process,
produits, etc.

19-Comment vous organiserez-vous pour faire garder vos enfants ?


Question classique à l’attention des mamans. Sur ce point il faut rassurer en expliquant précisément
comment est organisée la garde de vos enfants (nounous, crèche, parent proche en cas de maladie,
amis, etc.).

20-Avez-vous d’autres rendez-vous ?


Pour quel type de fonction ? Ne trichez pas. Si ce n’est pas le cas, dites-le. Si c’est le cas, vous
pouvez vous contenter de citer simplement la fonction et le secteur d’activité. Si vous ne souhaitez
pas citer le nom de l’entreprise pour des raisons de confidentialité, précisez-le. Votre interlocuteur
appréciera votre discrétion.

21-Ne pensez-vous pas que votre âge sera un handicap pour ce poste ?
Recentrez immédiatement votre réponse sur vos compétences en expliquant que d’après vous les
compétences professionnelles sont plus importantes que les considérations d’âge ! Exemple de
formulation : "je peux me tromper mais il me semble que l'âge n'est pas le facteur le plus
déterminant pour réussir à ce poste. Mes compétences et les résultats enregistrés chez xxx depuis
xxx sont les raisons qui m'ont poussé à postuler aujourd'hui. Je crois d'ailleurs que c'est aussi en
raison de ces compétences et résultats que vous m'avez convoqué aujourd'hui ?!" Si à ce stade de
votre réponse, vous arrivez à sourire sereinement, vous avez gagné la partie !

22-Comment occuperiez-vous les 30 premiers jours de votre prise de


fonction ?
Toutes les réponses sont possibles mais il faut sur ce genre de question montrer une organisation
logique et progressive de votre gestion du temps : « prendre des repères, approfondir ma
connaissance des produits, rencontrer l’équipe et comprendre précisément « qui fait quoi ?
»,  rencontrer les fournisseurs, être en contact avec mes premiers clients… Essayez de répondre en
structurant votre réponse par exemple par quinzaine ou par semaine : « la première semaine je
m’attacherai à … ; la deuxième semaine, je mettrai plutôt l’accent sur… etc. ». 
23-Quelle est votre disponibilité ?
Si vous êtes en poste, répondez d’un point de vue juridique (1 mois pour un employé, 3 mois pour
un cadre…), et expliquez dans quelle mesure ce délai pourrait être négocié ou non. Restez prudent
dans votre réponse, utilisez le conditionnel - car ce n'est pas vous mais votre employeur actuel qui
décidera au final.  

24-Quelles sont vos prétentions salariales ?


Je vous conseille de répondre en indiquant une fourchette de rémunération, ce qui ne fermera pas
la discussion en cas de désaccord. Parlez d’un montant annuel et de rémunération brute (cela évite
les confusions) : « la rémunération annuelle brute souhaitée est de… » ou « est comprise entre… et
… ». Pour un poste de commercial rentrez dans une vraie négociation car cette question peut aussi
servir de test pour voir comment vous vous débrouillerez en situation réelle de négociation. Pour
vous aider à vous situer votre salaire, voir la liste des 400 salaires.

25-Avez-vous des questions à me poser ?


Si vous en avez, profitez-en vraiment. C'est recommandé de répondre OUI à cette question ! Pour
vous donner des idées, voici une liste de 75 questions à poser en entretien d'embauche. Cela
montrera votre intérêt et votre motivation. Sinon, si vous êtes vraiment pris par l'émotion et que
vous souhaitez en rester là, utilisez une formule du type : « Non je vous remercie, l’entretien que
nous avons eu ensemble était tout à fait complet et a répondu pour le moment à l’ensemble des
questions que je pouvais me poser ». Mais retenez qu'un candidat qui ne pose pas de question
provoque toujours un sentiment négatif. Mon conseil : retenez dans cette liste de 75 questions 5
questions qui font sens pour vous et que vous pouvez poser à chaque entretien. Vous marquerez
ainsi des points facilement !