Vous êtes sur la page 1sur 23

Partie calcul

Chapiter VI: calcul de vérification des paramètres de fonctionnement de


la colonne de purification

Exposé de problème :

La diminution de capacité de traitement dans la section de purification, ainsi que


l’élimination de certaine opération ont conduit à une modification des paramètres de
fonctionnement de la colonne de purification, pour éviter le phénomène d’engorgement,
toute fois un mouvais réglage de ces paramètres pourrait engendrer à fortiori des produits
hors spécifications.

Les paramètres de fonctionnement de cette colonne sont obtenus actuellement par


tâtonnement par le personnel exploitant ce qui occasionne une mauvaise récupération de
l’isobutane recyclé.

Pour recalculer les nouveaux paramètres de fonctionnement, nous devons respecter les
spécifications des produits à obtenir. (Une teneur minimale d’éthylène et de l’hexène dans
l’isobutane de recyclage.

VI.1. Données de départ:

VI.1.1. Bilan de matière :


On veut faire les bilans de matière des 3 équipements principaux du procédé qui sont :
Le réacteur, la chambre de flash, la colonne de purification.
L’étude a été faite pour le PEHD grade 5502 (le plus produit par CP2K) pour des raisons de
disponibilité des données.
On néglige toutes les pertes des matières premières et matières intermédiaires devant les
débits réels des mêmes matières, aussi on néglige les fractions des matières non principales
(les composés présents dans la charge comme impuretés et qui ne participent pas dans le
procédé de polymérisation).
Les calculs des bilans ont été faits suivant les équations suivantes :

VI.1.1.1. Quantité horaire produite par l’unité :


La quantité produite par l’unité en 2012 pour le grade 5502 a été de Ca : 63360 kg/an
L’année de production comporte : 330 jours
La quantité horaire produite par l’unité peut être calculée suivant la formule suivante :

CP2K Page 54
Partie calcul

Ca
Ch¿ 330∗24

Ch= 63360/330*24= 8000 kg/h

VI.1.1.2. Bilan de matière du réacteur :


 Débit d’éthylène entre du réacteur : méth=8400kg/h.

- Taux de conversion de l’éthylène : αéth=96%.

 Débit d’éthylène non réagit : méth/nR

méth/nR= (1- α)* méth= (1-0.96)*8400= 336kg/h.

 Débit d’isobutane entre du réacteur : miso=9200kh/h.

 Débit d’hexène entre du réacteur : mhex

6kg d’hexène pour 1 tonne d’éthylène.

1000 kg /h d’éthylène → 6 kg/h d’hexène.

8400 kg/h → X.

X= (8400*6)/1000= 50.40 kg/h.

mhex=50.40 kg/h.

Donc pour un débit de 8400 kg/h d’éthylène il faut un débit de 50.40 kg/h d’hexène

 Débit d’hexène non réagi : mhex/nR

- Taux de conversion de l’hexène αhex= 55%

mhex/nR=(1- αhex)*mhex =(1-0.55)*50.40=22.68 kg/h.

mhex/nR= 22.68 kg/h.

 Débit du catalyseur : mcat

0.5kg de catalyseur pour 1 tonne d’éthylène.

0.5kg→1000 kg
CP2K Page 55
Partie calcul

x→8400 kgcat = (0.5*8400)/1000 = 4.2 kg/h

mcat= 4.2 kg/h

La quantité de polymère formée dans le réacteur est : mpoly =8095.92 kg/h

Les résultats du bilan de matière sont résumés dans le tableau suivant :

Tableau VI.1 : Résultats du bilan de matière du réacteur

Entrée du Réacteur Sortie du réacteur


Compositio Débits Compositio Débits
Composés
n massiques n massiques
massique kg/h massique kg/h
Ethylène 0.4758 8400 0.019 336
Isobutane 0.5211 9200 0.5211 9200
Hexène 0.0029 50.4 0.0013 22.68
Catalyseur 0.0002 4.2 0 0
Polymère 0 0 0.4586 8095.92
Total 1 17654.6 1 17654.6

VI.1.1.3. Bilan de matière de la Chambre de Flash :

A .bilan de matière par rapport à l’éthylène :

L’entrée de la chambre de flash est la sortie du réacteur :


Par détente brusque dans la chambre de flash, où la pression chute de 42 kg/cm2 à 0,37
kg/cm2, les gaz sont séparés du polymère par évaporation. Il faut noter qu’il y a toujours
une quantité de la poudre qui est entrainée avec les gaz et qu’il faut encore les séparer, tout
comme il faut séparer les quantités de composés non solides se trouvant dans les pores de la
poudre qui sort par le fond de la chambre de flash.
 Débit de l’éthylène entrant :
La charge qui entre dans la chambre de flash contient 1,9 % d’éthylène
méth/cf = méth/NR = 336 kg/h.

 Débit de l’éthylène sortant de la tête de la chambre de flash :


54,25 % du débit d’entrée monte au sommet de la chambre, et la fraction de l’éthylène dans
le courant gazeux de tête de la chambre est de 3,48%

CP2K Page 56
Partie calcul

mgaz/cf = mtotal/entré cf * 0 ,5425 = 17654.6 * 0.5425 = 6577.62 kg/h.

méth/ tete cf = mgaz/cf * 0.0348 = 6577.62 *0.0348 = 333 kg /h.

B. Bilan de matière par rapport à l’isobutane :


 Débit de l’isobutane entrant dans la chambre de flash :
La charge qui entre dans la chambre de flash contient 52,11 % en isobutane
miso-but/cf = 9200 kg/h .
 Débit de l’isobutane sortant de la tête de la chambre de flash :
La fraction de l’isobutane dans le courant gazeux de tête est de 93,96 %
miso/tete cf = mgaz/cf * 0.9396 = 9577.62 *0.9396 = 9000 kg/h .

C. Bilan de matière par rapport à l’hexène :


 Débit de l’hexène entrant :
La charge qui entre dans la chambre de flash contient 0,13 % en hexène
mhex/cf = 22.68 kg/h.
 Débit de l’ hexène sortant de la tête de la chambre de flash :
La fraction de l’ hexène dans le courant gazeux de tête est de 0,233%
mhex /tete cf = mgaz/cf *0.00233 = 9577.62 * 0.00233 = 21.84 kg/h.
D. Bilan de matière par rapport au polymère :
 Débit du polymère entrant :
La charge qui entre dans la chambre de flash contient 45,86 % en polymère
mpol/cf = 8095.92 k/h.

Tableau VI.2 : Résultats du bilan de matière de la chambre de flash

Entrée de la chambre sortie de tête de la

CP2K Page 57
Partie calcul

de chambre de flash
Composés flash (100%) (54,25%)
Composition Débits Compositio Débits
massique massiques n massiques
kg/h massique kg/h
Ethylène 0,019 336 0.0348 333
Isobutane 0.5211 9200 0.9396 9000
Hexène 0.0013 22.68 0.0023 21.84
Catalyseur 0 0 0 0
Polymère 0.4586 8095.92 0.0233 222.78
Total 1 17654.6 1 9577.62

VI.1.1.4. Bilan matière de la Colonne de Purification :


Le courant gazeux de la tête de la chambre de flash passe par trois filtres successifs
(Cyclone, filtre à manches, filtre de garde) pour éliminer toute trace de la poudre dans le
gaz.
mpol .cp = 0 kg/h.
Ces filtres fonctionnent avec de l’azote, donc il y a apparition de l’azote dans le courant
gazeux, le débit de l’azote est évalué à :
mN2/cp = 37 ,1 kg/h
Donc le débit du gaz alimente la colonne de purification est calculé comme suit :
mgaz/cp = mtête /cf + mN2/cp – mpol/cf = 9577.62 +37.1 – 222.78 = 9391.94 kg/h.
On recalcule la composition du gaz après élimination de la poudre et l’introduction de
l’azote :

Tableau VI.3 : Composition du gaz après élimination de la poudre et l’introduction de


l’azote.

Sortie de tête de la chambre de


flash

CP2K Page 58
Partie calcul

Composition Débits
Composés massique massiques kg/h

Ethylène 0.0355 333


Isobutane 0.9583 9000
Hexène 0.0023 21.84
Azote 0.0040 37.1
Polymère 0 0
Total 1 9391.94

VI.1.1.5. Le reflux de la colonne de purification :


Le débit du reflux de la colonne de purification est de : mref/cp = 9199 kg/h.
La composition de ce reflux est de :

Tableau VI.4 : Composition et débit massique de reflux:

Composé Fraction massique Débit kg/h


Ethylène 0.0748 688.08
isobutane 0.9239 8498.96
Hexène 0 0
Azote 0.0013 11.96
Total 1 9199

Donc le débit total qui entre dans la colonne est la somme du débit d’alimentation et du
débit du reflux :
mtotal/cp = malim/cp + mref/cp = 9391.94 + 9199 = 18590.94 kg/h.
Le débit de l’éthylène qui entre dans la colonne est la somme de l’éthylène de
l’alimentation et l’éthylène du reflux :
méth/entre cp = méth/alim cp + méth/ref cp = 333 + 688.08 = 1021.08 kg/h.
Et le débit de l’isobutane qui entre dans la colonne est la somme de l’isobutane de
l’alimentation et l’isobutane du reflux:
miso/entre cp = miso/alim cp + miso/ref cp = 9000+8498.96 = 17498.960 kg/h.
Et le débit de l’azote qui entre dans la colonne est la somme de l’azote de l’alimentation et
l’azote du reflux:
mN2/entre cp = mN2/alim cp + mN2/ref cp = 37.1 + 11.96 = 49.06 kg/h.
Les résultats de calculs de l’alimentation de la colonne de purification sont résumés dans le
tableau suivant :

CP2K Page 59
Partie calcul

Tableau VI.5 : Composition et débit massique de la charge globale :

Alimentation de la Reflux de la Entrée totale de la


Le colonne de colonne de colonne de
composé purification purification purification
venant de CF
Fraction Débit kg/h Fraction Débit kg/h Fraction Débit kg/h
massique massique massique
Ethylène 0.0355 333 0.0748 688.08 0.0549 1021.08
Isobutane 0.9583 9000 0.9239 8498.96 0.9413 17498.96
Hexène 0.0023 21.84 0 0 0.0012 21.84
Azote 0.0040 37.1 0.0013 11.96 0.0026 49.06
total 1 9391.94 1 9199 1 18590.94

VI.1.2. Composition et débit massique et molaire de la charge :

La composition molaire et massique, la masse moléculaire moyenne de la charge


ainsi que les débits molaires et massiques des constituants sont représentés dans le
tableau suivant :

Tableau VI.6 : Composition et débit massique et molaire de la charge :

Constituants Mi X’Li Mi .X’Li XLi Quantité


Kg/h Kmol/h
Ethylène 28.05 0.0706 1.98 0.0355 333.38 11.884
Isobutane 58.12 0.9199 53.4646 0.9583 8999.4 154.83
Hexène 84.16 0.0015 0.1262 0.0023 21.599 0.25664
Azote 28.01 0.0079 0.2213 0.004 37.564 1.3409
Total 198.34 1 55.7920 1 9391.9 168.312
4

Avec :

Μ moy=∑ Μ i X Li …………………………………………………..………… (VI-1)

CP2K Page 60
Partie calcul

Χ ' Li . M i
Χ Li=
Μ moy ………………………………………………………………..
(VI-2)

Où :

X’Li : Composition molaire du constituant « i » dans la charge ;

XLi : Composition massique du constituant « i » dans la charge ;

Mmoy : Masse moléculaire moyenne de la charge.

D’après l’équation …………………………………………………………………….. (VI-1)

Mmoy = 55.7920 kg /kmol

VI.1.3. Composition et débit d’of gaz et de soutirage et du résidu :

CP2K Page 61
Partie calcul

Figure (VI-1) : bilan de matière de la colonne de purification

Soit :

L’ : Débit molaire de la charge d’alimentation par unité de temps.

V’ : Débit molaire de gaz sortant par unité de temps.

S’ : débit molaire de soutirage par unité de temps.

R’ : Débit molaire de résidu sortant par unité de temps.

La colonne de purification est alimentée par les vapeurs soit aux plateaux N° (5).

L’équation de bilant matière globale s’écrit :

L’ = V’ + S’ + R’ ………………………………………………………. (VI-3)

Le bilant matière partiel de la colonne s’écrit :

L’. X’L, i = V’. Y ’v, i + S’ X’s,i + R’. X’R,i  ………………………………………(VI-4)

L’ : débit molaire de la charge ;


V’ : débit molaire du gaz (of gaz) ;

S’ : débit molaire de soutirage ;

CP2K Page 62
Partie calcul

R’ : débit molaire du résidu ;

X’L,i , Y’v,i , X’s,i X’R,i :Sont les concentrations molaires de l’élément « i » respectivement de la
charge, du gaz et de soutirage et du résidu.

Pratiquement :

Y’v,c6= 0 et X’R,N2 = X’S,C6 = X’R,N2 = 0

Compositions molaires des constituants clés :

Y’V,IC4 = 0.0279 , X’S,C2 = 0.01395 ,X’R,IC4= 0.2293 ,Y’V,C2= 0.8572

X’S,C2= 0.0139, X’RC6= 0.611


L’. X’L,C2 = V’. Y’V,C2 + R’. X’R,C2 + S’. X’S,C2 ………. ……………… (IV-4-1)
L’ .X’L,N2 = V’. Y’V,N2 + S’. X’S,N2 ………………………………………….. (IV-4-2)
L’. X’L ;i C4 = V’. Y’S,iC4 + S’. X’S,iC4 + R’. X’R,IC4 ……………… ………….. (IV-4-3)
L’. X’L,c6 = R’. X’R,C6 ………………………………………………………. (IV-4-4)
Alors on obtient :

11.883 = V’. Y’VC2+ 0 + S’. X’SC2


1.330= V’. Y’VN2+ S’. X’SN2+0
154.830= V’. Y’ViC4+ S’. X’SiC4+ R’. X’RIC4
0.252= R’. X’RC6
De (IV-4-4) on obtient : R’= 0.425 kmol/h
V’= 11.562 kmol/h.
S’ = 156.8 kmol/h.
R’ = 0.425 kmol/h.
On remplace les valeurs de V’ et R’ et S’ dans les équations précédentes et on porte les
résultats dans les tableaux :

VI.1.4. Composition et les débits massiques et molaires du gaz sort de la


tête de l’accumulateur :

CP2K Page 63
Partie calcul

Tableau VI.7 : Composition et débit massique et molaire d’off- gaz 

Constituants Mi Y’Vi Mi. Y’Vi Y’Vi Quantité


Kg/h Kmol/h
Ethylène 28.05 0.8572 24.04 0.8338 268.3 9.586
9
isobutane 58.12 0.0279 1.62 0.0564 18.13 0.3120
5
Hexène 84.16 0 0 0 0 0
Azote 28.01 0.1147 3.21 0.1115 35.93 1.282
2
Total 198.34 1 28.87 1 323 11.18

VI.1.5. Composition et les débits massiques et molaires du produit


soutiré :
Tableau VI.8 : Composition et débits massique et molaire du produit soutiré:

Quantité
Kg/h Kmol/h
Constituant Mi X’Si Mi .X’Si XSi
s
Ethylène 28.05 0.0139 0.389 0.0068 61.412 2.189
Isobutane 58.12 0.9839 57.184 0.9931 8969.1 154.31
Hexène 84.16 0 0 0 0 0
Azote 28.01 0.0020 0.056 0.001 9.0321 0.322
Total 198.34 1 57.629 1 9039.54 156.8

VI.1.6. Composition et les débits massiques et molaires du résidu :


Tableau VI.9 : Composition et débit massique et molaire du résidu:

Quantité
CP2K Page 64
Partie calcul

Constituant Mi X’Ri Mi .X’Ri XRi Kg/ Kmol/h


s h
Ethylène 28.05 0.159 4.459 0.0646 1.899 0.068
Isobutane 58.12 0.229 13.309 0.1925 5.659 0.0974
Hexène 84.16 0.611 51.422 0.7429 21.84 0.25
Azote 28.01 0 0 0 0 0
Total 198.34 1 69.19 1 29.4 0.425

VI.2. Pression aux différentes zones de la colonne  : 

En partant de la température de bulle de reflux de colonne  , la pression du


ballon de reflux est déterminée par approximations successives, selon l'équation
d’isotherme de la phase liquide :

∑ Ki X ’, i = 1……… (VI-5)

Où : Ki : constante d'équilibre du constituant à la pression et température fixée.

D'après le monogramme de JENNY et SCHEIBEL

Les résultats sont donnés dans le tableau suivant :

Tb,r = 38 °C
Constituants X’Re, i Pb,r= 13.66 bars X’Re, i . Ki
Ki
Ethylène 0.1433 3.790 0.5431
Isobutane 0.8542 0.454 0.3878
Hexène 0 0
Azote 0.0025 27.80 0.0695
Total 1 1.0004

Ce qui revient à dire que la pression du ballon est de 13.66 bar.


En tenant compte des pertes de charge de la colonne jusqu’au ballon de reflux, la pression
dans les différentes zones est calculée comme suit :

VI.2.1. Pression au sommet de la colonne :

PS = Pb + Δ P1…………. (VI-6)

PS : pression au sommet de la colonne.

CP2K Page 65
Partie calcul

P1 : pertes de charge dues aux résistances des conduites du condenseur 0.4-0.6bar.

On prendra Δ P1 = 0.4 bars.

PS= 13.66 + 0.4 PS =14.06 bars.

VI.2.2. Pression au fond de la colonne :

PF = PS +. Δ P2.……….. (VI-7)

Δ P2 : pertes de charge dues aux résistances des plateaux 0.4-0.6bars.

On prendra Δ P2 = 0.5 bars.

PF = 14.06 + 0.5 PF = 14.56 bars .

VI.2.3. Pression de la zone d’alimentation :

1
PA = 2 (PS + PF)……… (VI-8)

= 0, 5. (14, 06+14, 56)

PA=14, 31 bars.

VI.3. Températures aux différentes zones de la colonne :

VI.3.1. Détermination de la température au fond de la


colonne « température de bulle » :

La température au fond de la colonne à la pression PF = 14.56 bars est déterminée


par la méthode d’approximations successives en utilisant l’équation d’isotherme de la
phase liquide :
Σ X’. Ki = 1

Les résultats sont portés dans le tableau suivant :


PF =14.56 bars
Constituants X’Ri et TF = 124°C X’Ri . Ki

CP2K Page 66
Partie calcul

Ki
Ethylène 0.159 4.948 0.7867
Isobutane 0.229 0.6612 0.1514
Hexène 0.611 0.0995 0.06079
Azote 0
Total 1 0.9989

Ce qui revient à dire que la température au fond de la colonne de purification est de 124°C.

VI.3.2. Détermination de la température de soutirage :

Cette température correspond au point de bulle d’isobutane intermédiaire à une


pression de 14.48bars, Σ X’. Ki = 1

Les résultats sont portés sur le tableau suivant :

PST =14.48 bars

Constituants XS,i TST=77.13 = C° X’Ri . Ki


Ki
Ethylène 0.0139 4.542 0.0633
Isobutane 0.9839 0.911 0.896
Hexène 0
Azote 0.0020 20.190 0.04038
total 1 1.00001

Ce qui revient à dire que la température de soutirage est de 77.13°C.

VI.3.3. Détermination de la température au sommet de la colonne


« température de rosée » :
La température au sommet de la colonne à la pression du sommet (14.06 bars) est
déterminée par approximations successives en utilisant l’équation d’isotherme de la phase
vapeur.
Σ Y’i / Ki = 1…………………………………………………. (VI-9)
Les résultats sont portés sur le tableau suivant :

PS =14.06 bars
Constituants Y’V, i TS= 70.45 C° Y’D, i / Ki
Ki
CP2K Page 67
Partie calcul

Ethylène 0.1869 4.542 0.04117


Isobutane 0.8029 0.838 0.9587
Hexène 0
Azote 0.01 21.89 0.00043
Total 1 1

Ce qui revient à dire que la température au sommet de la colonne de purification est de

70.45°C.

VI.3.4. Détermination de la température au sommet de l’accumulateur


« température de rosée » :
La température au sommet de l’accumulateur à la pression du sommet (13.66 bars)
est déterminée par approximations successives en utilisant l’équation d’isotherme de la
phase vapeur.
Σ Y’i / Ki

Les résultats sont portés sur le tableau suivant :


Constituants PS,A =13.66 bars
Y’Vi TS,A= -26.27 C° Y’Vi/Ki
Ki
Ethylène 0.8572 1.452 0.5903
Isobutane 0.0279 0.0688 0.4055
Hexène 0
Azote 0.1147 26.69 0.00129
Total 1 0.99709

Ce qui revient à dire que la température au sommet de l’accumulateur est de

-26.27°C.

VI.4. Bilan thermique de la colonne de purification :


Quantité de la chaleur entrante = Quantité de la chaleur sortante

CP2K Page 68
Partie calcul

L’établissement du bilan thermique de la colonne est nécessaire pour vérifier le


débit du reflux liquide provenant de condenseur et pour déterminer les charges
thermiques du condenseur et du rebouilleur.

QL+QRb= QV’ + QS+ QR + QC1+ QC2 ……………………………………………… (VI-10)

QL = L’ .HL «e’0=1 »…………………………………………………………. (VI-11)

QR =R’.hR…………………………………………………………………...…… (VI-12)

QV’ = V’.HV’………………………………………………………………….…. (VI-13)

QL : charge thermique de l’alimentation Kcal/h ;

QR: charge thermique de résidu Kcal/h ;

QS: charge thermique de soutirage Kcal/h ;

QC1 : charge thermique de condenseur de la tête de la colonne de purification Kcal/h ;

QC2 : charge thermique de condenseur de la tête de l’accumulateur Kcal/h ;

QRb charge thermique fournée par le rebouilleur Kcal/h ;

HL: enthalpie de la charge vapeur Kcal/Kmol ;

e’0 : taux de vaporisation de la charge ;

hR : enthalpie de résidu en état liquide  Kcal/Kmol ;

HR : enthalpie de la phase vapeur provenant de rebouilleur Kcal/Kmol ;

gx : débit du reflux Kmol/h ;

hx : enthalpie de reflux en état liquide Kcal/Kmol ;

HV : enthalpie de vapeur provenant de sommet de la colonne de purification en état


vapeur Kcal/Kmol ;

HV’ : enthalpie de vapeur provenant de sommet de l’accumulateur en état vapeur


Kcal/Kmol ;

(rb) : taux de rebouillage;

CP2K Page 69
Partie calcul

L’, S’ R’, V’ : sont les débits molaires respectivement de la charge, de produit soutiré du
résidu et de gaz de tête.

VI.4.1. Détermination de gx et R’ :

La colonne de purification fonctionne avec un taux de reflux total donc :

gx= V-V’=182.4-11.18=171.2.

gx = 171.2 kmol /h

R’=0.425 kmol/h

VI.4.2. Détermination des enthalpies des phases vapeurs et liquides :

Les enthalpies sont déterminées par le monogramme de l’enthalpie en fonction de la


pression, la température et la masse moléculaire.

 Enthalpie de reflux à l’état liquide hX :


 Données :

Pb= 13.66 bars ;  

Tb=38°C ;

MD =53.74 Kg/Kmol

Figure (VI-2) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie (reflux).

CP2K Page 70
Partie calcul

 Résultats :

hX = 29620 Kcal/ Kmol.


 Enthalpie du distillat au sommet de la colonne de purification HV :
 Données :

PS,C = 14.06 bars ;

TS,C=70.45°C ;

MS,C=52.20 Kg/Kmol ;

Figure (VI-3) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie (Distillat) .

   Résultats :

HV =22950 Kcal/ Kmol.

 Enthalpie de la charge d’alimentation HL :


 Données :

PA= 14.31 bars ;

TA=102°C ;

Mmoy =55.80 Kg/Kmol ;

CP2K Page 71
Partie calcul

Figure (VI-4) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie (charge).

   Résultats :

HL = 27270 kcal/h.


 Enthalpie de résidu hR :
 Données :
Pf= 14.56 bars ;
Tf= 124°C ;

M= 69.26 Kg/Kmol

Figure (VI-5) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie(Résidu).

 Résultats :

CP2K Page 72
Partie calcul

hR = 16050 Kcal/ Kmol.

 Enthalpie de produit de soutirage HS :


 Données :
PS= 14.48 bars;

TS= 77.13°C ;

MS= 57.65 Kg/Kmol;

Figure (VI-6) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie(Soutirage).

 Résultats :

HS= 34250 Kcal/ Kmol.

 Enthalpie du gaz sort de la tête de l’accumulateur HV’ :


 Données :
PS,A= 13.66 bars;

TS,A= -26.27 °C ;

MS,A= 28.89 Kg/Kmol;

CP2K Page 73
Partie calcul

Figure (VI-7) : le monogramme de la pression en fonction de l’enthalpie (Off-gaz).

 Résultats :

HV’= -9110 Kcal/ Kmol.

VI.4.3. Calcul des charges thermiques:

 Charge thermique de l’alimentation QL :


QL=L’*HL

QL  = 168. 312*27270

QL = 4589868.24 Kcal / h

 Charge thermique de distillat QV :


QV=V.HD

QV = 22950*182.4

QV =4186080 Kcal / h

 Charge thermique de soutirage QS :


QS = S’*hS

QS =156.8*34250
QS= 5370400 Kcal / h

CP2K Page 74
Partie calcul

 Charge thermique de résidu QR :


QR=R’*hR

QR = 0.425*16050 QR =6821.25 Kcal / h

 Charge thermique de condenseur QC1 :


QC1 = V*(H’V-HV)

QC= 182.4* (26940-22950)

QC1= 727776Kcal / h

 Charge thermique de condenseur QC2 :


QC2= V*( H’V -(HV’+hX)

QC2= 182.4*(23010-(-9110 +29620)

QC2= 456000Kcal / h

 Charge thermique du gaz sort de la tête de l’accumulateur QV

QV’= V’*HV

QV’= 11.18*- 9110 QV= -101849.8 kcal/h

 Charge thermique fournée par le rebouilleur QRb :


QRb= QR + QV’ + QC1+ QC2+QS-QL

QRb= 6821.25-101849.8+727776+456000+5370400-4589868.24

QRb= 1869279.21Kcal/h

CP2K Page 75
Partie calcul

Conclusion générale :

D’après la vérification et la comparaison des résultats avec ceux prévus par le


design on a peu conclu que la colonne de purification nécessite des paramètres de
fonctionnement différents à ceux actuels.
Les calculs on détermine des nouvelles consignes opératoires qui sont pratiquement
envisageables surtout en termes de pression et températures.
Les résultats de mon étude montrent qu’on peut maximiser la fraction de l’isobutane
dans le produit de soutirage et la minimiser dans l’off-gaz en ajustant les paramètres
suivants :

 Augmentation de la pression dans le ballon de reflux à 13.66 bars au lieu de 12.5


bars.
 Augmentation de la température au sommet de la colonne de purification à 70.450C

Au lieu de 660C.
 Augmentation de la pression au sommet de la colonne de purification à 14.06 bars
au lieu de 13.2 bars.
 Augmentation de la pression d’alimentation à 14.31 bars au lieu de 13.5 bars.
 Diminution de la température de soutirage à 77.13 0C au lieu de 80 0C.
 Réduire le débit de rebouillage à 10kg/h au lieu de 29.4 kg/h et soutirage du résidu
restant et ne l’envoyer pas avec l’isobutane de recyclage pour éviter les bouchages
continus des CARRY-FOLW :(L’augmentation de concentration de l’hexène dans
l’isobutane de recyclage et leur contact avec le catalyseur dans les lignes
d’alimentation du catalyseur au réacteur ce qui occasionne une formation des
bouchons de polymère dans ces lignes ).

CP2K Page 76

Vous aimerez peut-être aussi