Vous êtes sur la page 1sur 3

Machine GSP GM C

Machines Spéciales :
GSP

1) Introduction :
Définition :
GSP : machine outil qui sert à faire des opérations de perçage et d’alésage avec une
bonne précision et finition, d’une petite ou moyenne série de pièce.
But :
 Savoir faire le montage isostatique d’une pièce prismatique.
 Faire un alésage avec précision.
Préparer une machine GSP pour effectuer un usinage d’alésage, et cela pour une
petite ou moyenne série de pièce.

2) Pièces à usiner :

Diamètre du trou : 18 mm.


Distance a : 30,18±0,03 mm.
Distance b : 25,12 ±0,02 mm.
Machine GSP GM C

3) Iso statisme :
Pour faire l’usinage d’une petite ou moyenne série de pièces, on a besoin de pouvoir
positionner chaque pièces sans a avoir à refaire les réglages.

6 4 5

1 3 2
4 5

2
6

1 3

 Les butées 1, 2, 3 : forment un appui plan (il est formé par deux cales de dimensions
identiques).
 Les butées 4,5 : forment un appui linéaire (formé par deux butés qui sont sur un
même axe parallèle à l’axe X de la machine).
 La butée 6 forme un appui ponctuelle (formé par une buté dont il faut relever sa
position suivant l’axe X de la machine).
 Le serrage est à l’opposé de l’appui plan.

4) Le montage réel :
Pour faire une petite ou une moyenne série d’une opération d’alésage on a besoin de
pouvoir positionner chaque pièces sans a avoir à refaire des réglages.
On utilise :
 Deux cales (rectangulaires) comme appui plan.
 Deux butées comme appui linéaire.
 Une butée comme appui ponctuelle.
 Une bride pour le serrage.
5) Positionner la pièce :
Pour que l’on puisse repérer la position d’usinage avec une grande précision il faut que
l’on est des repères par rapport à la machine. Pour cela on doit placer l’appui linéaire en
parallèle avec l’axe X de la machine :
 On monte sur la broche l’outil positionneur (un cylindre de diamètre 20mm
qu’on pénètre dans le trou de la butée pour la positionner).
 On monte la première butée sur le banc, et on la positionne par l’outil
positionneur, puis on la serre.
 Sur le même axe parallèle à l’axe des X, on positionne à l’aide du positionneur,
la deuxième butée. On doit noter la position de cet axe sur l’axe des Y (lecture
optique), puis on la serre.
Machine GSP GM C

 On positionne la troisième butée (appui ponctuelle), on serre, et on note sa


position sur l’axe des Y.

6) Positionner le trou :
Chaque butée a une forme cylindrique à l’intérieur de la quelle il y a un trou cylindrique
coaxiale au premier, le diamètre extérieur est de 40 mm et le diamètre intérieur et de 20 mm
égale au rayon de l’outil pointeur.
On ne doit pas oublier de prendre en compte le rayon des butées r=20mm.
Pour positionner le trou on doit ajouter à la position x de la butée, son rayon et la
côte « b », et ajouter à la position y de l’appui linière, la côte « a » plus le rayon r.
On ce sert des règles optiques pour positionner le banc.

7) Lecture optique :
On dispose d’une lunette pour chaque axe(X et Y).

2 1

Dans la zone 1, on lit la position du banc sur l’axe en millimètre.


Dans la zone 2 : un tour complet =1mm. Le cercle est divisée en cent graduation=0.01mm.
On peut déplacer le banc en tournant le couvercle de la lunette pour une grande
précision.

8) Les outils utilisées :


Les outils sont en acier rapide.
 Outil à centrer diamètre : 5
 Foret diamètre : 17 (utilisation du lubrifiants)
 Alésoir diamètre : 18 (utilisation du lubrifiants)

9) Détermination des vitesses :


Matière a usiner : acier XC Vc=20 m/s.
1000  Vc
N
 D

Pour les opérations d’alésage et de perçage on multiplie par un coefficient k=0,7.

 Vitesse de centrage : D=5mm


N=1273 tr/min N=1270 tr/min
 Vitesse de perçage : D=17,5mm
N=250 tr/min N=270 tr/min
 Vitesse d’alésage : D=18mm
N=247 tr/min N=270 tr/min

Vous aimerez peut-être aussi