Vous êtes sur la page 1sur 6

Procédure : Installation et configuration

du serveur Windows Deployement


Service (WDS)
Tout est réalisé sous VMWare Workstation

Il est préférable d’avoir un serveur AD, un serveur DNS et un serveur DHCP avant l’installation d’un
WDS. Ils seront requis.

I. Installation de WDS
Passez sur la session administrateur.
Configurez une adresse fixe pour votre serveur. Si vous avez un DHCP vous pouvez laisser celui-ci
assigner une adresse.

Pour commencer l’installation rendez vous dans le Gestionnaire de serveur.


Pour cela dans le menu Démarrer faites un Clique droit sur « Ordinateur » et cliquez sur « Gérer ».

Une fois fait rendez vous dans « Rôles » puis cliquez sur « Ajouter des rôles »

Cochez la case de la première fenêtre pour ne plus afficher ce message et cliquez sur suivant
Sur cette page choisissez le rôle voulu, dans
notre cas on va cocher Service de déploiement
Windows.
Vous pouvez cliquer sur « Suivant ».

Cliquez de nouveau sur « Suivant ».

Sur cette page on ne change rien on garde bien


les deux options de cochées.
Vous pouvez cliquer sur « Suivant ».

Cliquez ensuite sur « Installer »

Enfin vous pouvez « Fermer » l’assistant.

Maintenant que le serveur WDS est installé il faut le configurer.


II. Configuration du serveur WDS
Pour commencer la configuration il faut déplacer le serveur dans un domaine géré par un AD.
Profitez-en pour donner un nom plus parlant à votre serveur.

Pour vraiment configurer le WDS il faut se rendre dans le gestionnaire de WDS.

Dans le menu Démarrer dans Ouitls d’administration cliquez sur Services de déploiement Windows

Une fois dans cette nouvelle fenêtre déployez l’arbre et faites un Clique droit sur le premier serveur
qui porte le nom de votre machine et choississez « Configurer le serveur »

Une fenêtre s’ouvre pour vous indiquer tout ce dont vous avez besoin, c'est-à-dire : AD, DNS, DHCP.
Si tout est bon vous pouvez cliquer sur « Suivant ».

Sur la seconde page il est demandé un chemin


pour le dossier qui contiendra les images et
tout autre fichier pour une l’installation d’un
système. Le chemin de base va dans le disque
C:, libre à vous de le placer ailleurs. Dans le
cas où vous le laissez dans C: un message
d’alerte vous recommande juste de mettre
votre dossier à part. Vous pouvez quand
même continuer la configuration.
La page suivante concerne la réponse aux
ordinateurs. Pour notre cas on va choisir de
répondre à toutes les machines, connues ou
non.
La case en dessous permet à l’administatreur
d’autoriser les ordinateurs inconnus. Dans ce
cas il doit passer par l’administration du WDS.
Avec cette option l’administrateur peut en
même temps renommer la machine.

Cliquez sur « Suivant ».

Une fois le chargement terminé il vous est


proposé d’ajouter directement des images au
dossier. Pour savoir coment accéder à l’ajout d’image plus tard, décochez cette option.

De nouveau face au bureau, rendez vous dans le menu Démarrer et dans Outils d’administration
cliquez sur Services de déploiement Windows.

Une fois dans l’utilitaire déployez l’arbre et faites


un Clique droit sur « Image d’installation » et
cliquez sur « Ajouter une image d’installation ».

La première fenêtre qui s’ouvre vous demandera


surement de créer un groupe d’images. Donnez-
lui un nom éloquent pour que les utilisateurs s’y
retrouvent facilement.

Vous povuez continuer en cliquant sur


« Suivant »
Comme vous pouvez le voir sur la page suivante
il est demandé de spécifier l’emplacement des
fichiers boot.wim et install.wim.
Comme indiqué par le serveur ils se trouvent
dans le dossier « sources » de votre iso. Pour y
accéder depuis un CD d’installation il suffit
d’ouvrir ce CD et d’aller récupérer son contenu.
Dans le cas d’un iso il faudra monter l’iso puis
l’ouvrir pour accéder à son contenu.
Prenez tout ce que vous trouverez, on ne sait
jamais.
Ici on séléctionne le fichier Install.wim

Une fois le chemin spécifié cliquez sur « Suivant »

L’étape suivante est assez simple. Vous


choississez les images disponibles pour les
utilisateurs. Dans le cas d’un Windows 7 Pro vous
avez accès à 4 images. C’est à vous de choisir
lesquels les utilisateurs auront.

Vous pouvez choisir d’utiliser les noms et


descriptions par défaut. A vous de voir.

Vous pouvez cliquer sur « Suivant » une fois que


vous avez fait votre choix.

La page suivante effectue une vérification.


Vérifiez bien que tout est bon avant de lancer la
création. On va éviter les pertes de temps.

S’en suit l’ajout des images.

Une fois terminé on va ajouter une image de démarrage.


Pour ça il suffit de choisir dans le gestionnaire de WDS « Images de démarrage » et d’en ajouter une.

Toute la procédure ressemble à la précédente. La seule différence se fait au niveau du fichier à


préciser. Cette fois on entre boot.wim.
Une fois fait cliquez sur « Suivant » et finalisez la création.

Pour tester le bon fonctionnement créez une nouvelle machine sans OS qui viendra booter sur le
serveur pour avoir accès à une image.
Ne faîtes pas l’erreur de redémarrer votre serveur sur lui-même.
III. Booter sur le serveur
Normalement n’importe quel PC sur le réseau trouvera le WDS. Si ce n’est pas le cas c’est qu’il y a un
problème d’autorisation quelque part.

Pour booter sur le réseau il faut soit presser la bonne touche au démarrage de la machine soit
modifier l’odre des boots dans le menu du BIOS.

Une fois le boot amorcé il est parfois demandé d’appuyer sur une touche, F12 dans une majeure
partie des cas.

Si tout est bon la machine va recevoir des fichiers de votre serveur (l’adresse IP de votre serveur WDS
est écrite) et ouvrir l’installation de Windows.

Il vous sera ensuite demandé des indentifiants pouvant se connecter au serveur WDS. Dans mon cas
ce fut :
administrateur@labo.lan et son mot de passe

La suite n’est autre qu’une installation classique de Windows.