Vous êtes sur la page 1sur 6

COURS TSI : CI-3 CORRIGÉ E2 : STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR ASYNCHRONE page 1 / 6

1 PRÉSENTATION 3 SYMBOLE
Le Moteur ASynchrone (MAS) est l'un des principaux actionneurs électriques utilisés dans
l'industrie. D'une puissance allant de moins d'un kiloWatt, à plusieurs dizaines de MW, les MAS
équipent la majorité des équipements suivants : machines-outils, monte-charges, tapis-roulants, M
compresseurs de réfrigirateurs et congélateurs, machines à laver... 3
Le moteur asynchrone est utilisé quand on dispose d'une source d'alimentation alternative (réseau
EDF triphasé ou monophasé). Il est robuste et d'un entretien limité (pas de contact glissants). Ce qui
réduit l'usure et permet un fonctionnement sûr (sans étincelle).

Exemple d'un moteur asynchrone triphasé : 4 RAPPELS SUR LE RÉSEAU TRIPHASÉ


- Puissance utile : 7,6 kW
- Poids : 67 kg Le réseau triphasé est constitué de 3 phases, d'un neutre et d'une terre. La tension entre une des
- Longueur : 64 cm phases et le neutre est appelée tension simple (230V efficace) alors que la tension entre deux phases
- Diamètre : 31 cm est appelée tension composée (400V). Les 3 tensions sinusoïdales de fréquence 50 Hz sont déphasées
de 120° (2π/3) les unes par rapport aux autres.

2 IDENTIFICATION DE LA FONCTION TECHNIQUE RÉALISÉE


Les MAS réalisent la fonction CONVERTIR de la chaîne d'énergie :
Grandeurs
physiques à
acquérir Chaîne d'information

ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER

Consignes

Ordres

ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE ACTION

Energie
d'entrée Chaîne d'énergie

Puissance Puissance
électrique mécanique
La relation entre valeur maximale Um (amplitude) La relation entre la tension simple Usim
La puissance absorbée est de type électrique : et la valeur efficace Ueff est : et la tension composée Ucomp est :

Courant (I) et tension (U) alternatifs.


La puissance utilisable est de type mécanique (rotation) caractérisée par :
Um = Ueff × 2 Ucomp = Usim × 3

Le couple utile (Cu) et la vitesse de rotation (Ω)


COURS TSI : CI-3 CORRIGÉ E2 : STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR ASYNCHRONE page 2 / 6

5 FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR ASYNCHRONE 5.2 DÉFINITIONS / RELATIONS

5.1 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 5.2.1 VITESSE

Elle s'exprime soit en tours par minute (notée N en tr/min) soit en radians par seconde (notée Ω en
rd/s) :

Ω =N
60

5.2.2 VITESSE DE SYNCHRONISIME Ns (ROTATION DU CHAMP TOURNANT)

C'est la vitesse de rotation du champ tournant qui entraîne le rotor :

Avec :
Ns = 60 f Ns : vitesse de synchronisme en tr/min
p f : fréquence du réseau d'alimentation en Hz
p : nombre de paires de pôles par phase

Donc, pour un moteur asynchrone la variation de la vitesse dépend :

De la fréquence du réseau d'alimentation (modifiable à l'aide d'un variateur)


Du nombre de paires de pôles

5.2.3 GLISSEMENT g
Trois bobines identiques sont disposés aux trois sommets d'un triangle équilatéral (stator). Une
masse métallique (le rotor) est placée au centre des 3 bobines. Ces trois bobines forment une paire de Le glissement exprime la différence entre la vitesse de synchronisme et la vitesse réelle du rotor
pôles.
Lorsque les 3 bobines sont parcourues par des courants altenatifs de fréquence f (50 Hz) décalés Avec :
électriquement, le stator produit un champ magnétique tournant à la fréquence de synchronisme Ns. Ns - N g : glissement en %
Le rotor subit l’influence du champ tournant. Ce champ tournant induit dans le métal du rotor un g= Ns : vitesse de synchronisme en tr/min
courant électrique de très forte intensité. Le courant électrique induit un champ magnétique opposé Ns N : vitesse de rotation du rotor en tr/min
au champ tournant.
Le rotor devenu magnétique va suivre le champ tournant mais il va tourner à une fréquence
légèrement inférieure à la fréquence de synchronisme d'où le nom de moteur asynchrone. Cette 5.3 BILAN DES PUISSANCES / RENDEMENT
différence de vitesse s'appelle le glissement.
Le rotor ne peut pas tourner à la même vitesse que le champ magnétique, sinon la cage ne serait 5.3.1 PUISSANCE UTILE Pu
plus balayée par le champ tournant et il y aurait disparition des courants induits et donc des forces de
Laplace et du couple moteur. C'est la puissance mécanique produite par le moteur pour entraîner la charge :
L'inversion du sens de rotation du rotor s'obtient en inversant le sens du champ tournant : Avec :
Il suffit d'intervertir deux des trois phases d'alimentation. Pu = Cu Ω Pu : puissance utile en W
Cu : couple utile en N.m
Ω : vitesse angulaire en rd/s
COURS TSI : CI-3 CORRIGÉ E2 : STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR ASYNCHRONE page 3 / 6

5.3.2 PUISSANCE ABSBORBÉE PAR LE MOTEUR Pa 5.4.2 INTERPRÉTATION

Avec : Le couple fourni par au démarrage est plus fort que le couple nominal (2 à 3 x)
Pa = U I 3 cos ϕ Pa : puissance absorbée en W
U : tension entre phases en V En fonctionnement normal : la vitesse diminue si le couple résistant augmente
I : intensité par phase en A
ϕ : déphasage entre courant et tension Dans un engin de levage, lors de la descente de la charge, celle-ci peut
5.3.3 RENDEMENT η entraîner le moteur au-delà de sa vitesse de synchronisme.(fonctionnement
hypersynchrone). Le moteur fonctionne alors e ngénératrice asynchrone
Pu Cu Ω
η= =
Pa U I 3 cos ϕ débitant sur le réseau d'alimentation.

5.4 COURBES CARACTÉRISTIQUES 6 MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS


5.4.1 COUPLE UTILE EN FONCTION DE LA VITESSE Ces moteurs sont utilisés dans des applications domestisques (moteurs de machines à laver,
ouvre-portail...).
Couple
(Nm) 6.1 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Cm Un enroulement alimenté par un courant sinusoïdal (système monophasé) produit un champ
magnétique équivalent à deux champs tournant en sens inverse :

Cd

Ns
Cn

N (tr/min)
0 Nn Ng

Identification des points caractéristiques du fonctionnement :


Cm : couple maximal Cette propriété est utilisée dans les moteurs asynchrones monophasés. Cependant, si aucun
Cd : couple de démarrage dispositif suplémentaire n'est mis en oeuvre, le moteur asynchrone monophasé ne démarrera pas.
Ce moteur dispose d'un système de démarrage fournissant le couple de démarrage et déterminant
Cn : couple nominal le sens de rotation. Il est pourvu d'un enroulement auxiliaire mis en série avec un condensateur. Cet
Nn : vitesse nominale enroulement est donc parcouru par un courant déphasé par rapport à celui qui parcourt l'enroulement
principal. il suffit d'inverser l'enroulement auxiliaire pour que le moteur tourne dans l'autre sens.
Ns : vitesse de synchronisme
Ng : vitesse nominale en génératrice
COURS TSI : CI-3 CORRIGÉ E2 : STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR ASYNCHRONE page 4 / 6

7 APPLICATIONS ? Calculer la fréquence de synchronisme Ns :

7.1 IDENTIFICATION DES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES D'UN Ns = 60 f = 60 50 = 1500 tr/min


MOTEUR ASYNCHRONE À PARTIR DE SA PLAQUE SIGNALÉTIQUE p 2

? Calculer la valeur du glissement g :


Ns - N 1500 - 1410
g= = = 0,06 = 6 %
Ns 1500

7.1.3 CALCUL DE LA PUISSANCE D'ENTRÉE

? Calculer de deux façons différentes, la puissance Pa absorbée par le moteur :

Pa = U I 3 cos ϕ = 400 × 4, 3 × 3 × 0, 82 = 2440 W

Pa = Pu = 1800 = 2278 W
η 0,79
7.1.1 IDENTIFICATION DES CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

? Relever les informations portées sur la plaque signalétique :

Puissance utile, Pu = 1,8 kW


7.2 CALCUL DE LA VITESSE DE ROTATION D'UN MOTEUR
Vitesse de rotation, N = 1410 tr/min
Un moteur asynchrone possédant deux pôles est alimenté en courant alternatif 50 Hz
rendement, η = 79 %
0,82
? Calculer la fréquence de synchronisme Ns :
coéfficient de déphasage, cos ϕ =
Ns = 60 f = 60 50 = 3000 tr/min
p 1
7.1.2 CALCUL DU GLISSEMENT

Le moteur est équipé de 2 paires de pôles.


? Calculer sa vitesse de rotation N si le glissement est de 5% :

? Relever la fréquence de fonctionnement du réseau d'alimentation f : Ns - N N = Ns (1 - g ) = 3000 (1 - 0,05) = 2850 tr/min


g=
Ns
50 Hz
COURS TSI : CI-8 I5 : COMMANDE DE LA CHAÎNE D'ÉNERGIE page 5 / 6

8 COMMANDE DE DÉMARRAGE D'UN MOTEUR ASYNCHRONE 8.3 IDENTIFICATION ET SYMBOLISATION DES CONSTITUANTS DU
TRIPHASÉ CIRCUIT DE COMMANDE

8.1 DESCRIPTION DES FONCTIONS Constituant Symbole Description

Abaisse la tension utilisée pour que celle-ci soit conforme au niveau


La commande de démarrage direct du moteur asynchrone nécessite la présence des fonctions :
- SECTIONNEMENT : en tête du circuit, il est nécessaire de pouvoir ouvrir ou fermer les trois
transfor- de sécurité défini par la norme et réalise l'isolation électrique entre les
contacts qui assurent la distribution du courant sur les trois phases du circuit.
mateur circuits de puissance et de commande
- COMMUTATION : le courant doit être distribué vers les trois phases du moteur à partir d'une
commande manuelle à distance (depuis le circuit de commande) . En outre, on doit pouvoir Permet à l'utilisateur de pouvoir entrer les informations de type
assurer une distribution directe (ordre des phases 1-2-3) ou inverse (ordre des phases 3-2-1) Boutons- "arrêt" ou "marche"
selon le sens de rotation choisi. poussoirs
- PROTECTION CONTRE LES SURCHARGES : le circuit d'alimentation et le moteur doivent
être protégés contre les surcharges pouvant intervenir sur l'arbre moteur. Ce contact est commandé par le relais thermique. Il coupe
- PROTECTION CONTRE LES COURTS-CIRCUITS : le circuit d'alimentation et le moteur Contact du
l'alimentation des bobines de contacteur lorsque le relais thermique a
doivent être protégés contre les éventuels courts-circuits pouvant survenir. relais détecté un défaut.
thermique
Ces éléments sont présents dans le circuit électrique de puissance.
Les contacts auxiliaires permettent de couper le circuit de commande
Contact de des contacteurs avant l'ouverture des pôles du sectionneur ce qui
8.2 IDENTIFICATION ET SYMBOLISATION DES CONSTITUANTS DU
CIRCUIT DE PUISSANCE précoupure évite la coupure en charge. De même à la mise sous tension, le circuit
de commande n'est fermé qu'après la fermeture des pôles du
Constituant Symbole Description Permet la commande à distance des pôles principaux (contacteurs de
Bobine de puissance) KM1 et KM2.
Protège les personnes contre les contatcs indirects. contacteur
Disjoncteur
8.4 DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT DU MONTAGE - ÉQUATIONS
Isole en toute sécurité le montage comme par exemple lors d'un DE COMMANDE DE MARCHE DU MOTEUR (KM1 ET KM2)
changement du moteur. Il intègre des fusibles qui provoquent la
Sectionneur coupure immédiate du circuit dans le cas d'un court-circuit. Cet
Les pôles principaux (contacteurs) KM1 et KM2 permettent de commander le
élément ne dispose pas de pouvoir de coupure en charge.
moteur dans les deux sens. L'alimentation de la bobine de contacteur KM1 est
Pôles Commute et coupe des courants de forte valeur.
principaux obtenue par appui sur S2, l'alimentation de KM2 par appui sur S3.
(contacteur) Les contacts auxiliaires à fermeture KM1 et KM2 permettent de mémoriser
Détecte des surintensités de faible niveau qui peuvent, à long terme, l'appui sur les boutons-poussoirs (contact d'auto-maintien).
Relais provoquer des déteriorations dans les équipements. Cependant cet
thermique élément ne dispose d'aucun pouvoir de coupure. Les contacts auxiliaires à ouverture KM1 et KM2 réalisent un vérrouillage

Empêche la fermeture simultanée des pôles principaux des électrique : les deux bobines ne peuvent pas être alimentées simultanément.
Verouillage contacteurs KM1 et KM2.
mécanique KM1 = F2 . AU . S1 . (S2 + KM1) . KM2
KM2 = F2 . AU . S1 . (S3 + KM2) . KM1
COURS TSI : CI-8 I5 : COMMANDE DE LA CHAÎNE D'ÉNERGIE page 6 / 6

8.5 CIRCUITS ÉLECTRIQUES DE PUISSANCE ET DE COMMANDE

Vous aimerez peut-être aussi