Vous êtes sur la page 1sur 5

SUITES NUMERIQUES

I Definition

Définition
Une suite est une fonction numérique définie sur l'ensemble des entiers naturels IN , ou sur l'ensemble des
entiers supérieurs à un certain entier naturel n0 .
L'image d'un entier naturel n est notée u(n) ou un (c'est la notation indicielle).
n est souvent appelé l'indice ou le rang du terme un.
La suite est notée (un)n∈IN ou (un)n³n .
0

Exemples
1°) On considère la suite ( un)n∈IN définie par un = n
n2 + 1
Cette suite est définie par la donnée explicite de un pour tout entier n.
On peut calculer facilement un terme quelconque :
u0 = 0 = 0 ; u10 = 10 = 10 ; u3254 = 3254
02 + 1 102 + 1 101 32542 + 1
2°) On considère la suite ( un)n³1 définie par u1 = 2 et la relation un+1 = -3un + 1 pour tout n ³ 1 .
La suite est définie par son premier terme u1 et par une relation (dite relation de récurrence) permettant
de passer d'un terme au terme suivant.
En utilisant la relation de récurrence avec n = 1, on obtient
u1+1 = -3u1 + 1 donc u2 = -3 x 2 + 1 = -5
Puis en utilisant à nouveau la relation de récurrence avec n = 2, on obtient
u2+1 = -3u2 + 1 donc u3 = -3 x (-5) + 1 = 16
Pour calculer u50, il faudra calculer de proche en proche tous les termes u4 , u5, u6 ... , u49 , u50
Une calculatrice ou un ordinateur peuvent alors être très utiles pour donner des valeurs approchées.

Exercice 01 (voir réponses et correction)

On considère la suite (un)n³3 définie par un = 1 .


n2 - 4
Calculer u3 ; u4 ; u5 ; u100 .
Exprimer un+1 - un en fonction de n , et montrer que un+1 - un < 0 pour tout n ³ 3
Représenter graphiquement la suite avec une calculatrice ou un ordinateur.

Exercice 02 (voir réponses et correction)

On considère la suite (vn)n∈IN définie par vn = 1 - 6 . Calculer v0 ; v1 ; v2 ; v3 ; v4 .


2n-2
En utilisant une calculatrice ou un tableur, donner une valeur approchée de v10 ; v20 ; v40 .
Que peut-on penser de la limite de cette suite ?

Exercice 03 (voir réponses et correction)

On considère la suite (wn)n∈IN définie par w0 = -2 et wn+1 = 1 wn - 3 . Calculer w1 ; w2 ; w3 ; w4 .


2
En utilisant une calculatrice ou un tableur sur ordinateur, donner une valeur approchée de w10 ; w20 ; w40 .
Démontrer par récurrence que pour tout n ∈ IN wn = 1 - 6
2n-2

http://xmaths.free.fr/ TS − Suites page 1 / 5


II Suites arithmétiques - géométriques

Exemple
La suite 2 ; 5 ; 8 ; 11 ; 14 ... est la suite arithmétique de 1er terme 2 et de raison 3
La suite 3 ; 6 ; 12 ; 24 ; 48... est la suite géométrique de 1er terme 3 et de raison 2

Définition
On dit qu'une suite (un)n³n est une suite arithmétique s'il existe un nombre r tel que :
0
pour tout n ³ n0, un+1 = un + r.
On dit alors que le réel r est la raison de la suite arithmétique (un).
On dit qu'une suite (un)n³n est une suite géométrique s'il existe un nombre q tel que :
0
pour tout n ³ n0, un+1 = un x q.
On dit alors que le réel q est la raison de la suite géométrique (un).

Remarque
• Pour démontrer qu'une suite (un)n³n est arithmétique, on pourra calculer la différence un+1 - un .
0
Si on constate que la différence est une constante r, on pourra affirmer que la suite est arithmétique de raison r.
un+1
• Pour démontrer qu'une suite (un)n³n est géométrique, on pourra calculer le quotient .
0 un
Si on constate que le quotient est une constante q, on pourra affirmer que la suite est géométrique de raison q.

Exercice 04 (voir réponses et correction)

Les suites définies sur IN par un = 3n + 5 ; vn = n + 1 ; wn = 3 x 2n


n2 + 1
sont-elles arithmétiques ? géométriques ?

Propriété (voir démonstration 01)


Soit (un)n³n une suite arithmétique de raison r.
0
Pour tout entier n ³ n0 et tout entier p ³ n0, on a un = up + (n - p)r.
Soit (un)n³n une suite géométrique de raison q # 0.
0

Pour tout entier n ³ n0 et tout entier p ³ n0, on a un = up x q(n-p).

Cas particuliers
Si (un)n∈IN est arithmétique de raison r , on a : un = u0 + nr ; un = u1 + (n - 1)r.
Si (un)n∈IN est géométrique de raison q , on a : un = u 0 x qn ; un = u1 x q(n-1).

Exercice 05 (voir réponses et correction)


(un)n∈IN désigne une suite arithmétique de raison r.
• Sachant que r = 2 et u4 = 30, calculer u0 et u8 .
• Sachant que u4 = 35 et u2 = 15, calculer r et u0 .
• Sachant que u1 = 2π et u3 = 4π2 , calculer u2 .

(un)n∈IN désigne une suite géométrique de raison q.


• Sachant que u2 = 5 et u3 = 7, calculer u4 .

• Trouver toutes les suites géométriques telles que u0 = 1 et u2 = 1.

http://xmaths.free.fr/ TS − Suites page 2 / 5


Propriété (voir démonstration 02)
Soit une suite arithmétique de premier terme a et de raison r, alors la somme des n premiers termes est
n(n - 1)
S = na + r
2
Soit une suite géométrique de premier terme a et de raison q # 1, alors la somme des n premiers termes est
1 - qn
S=a
1-q

Remarque
k = n-1
Si le premier terme est u0, la somme des n premiers termes est S = u0 + u1 + u2 + ⋯ + un-1 = ∑
k=0
uk

k=n
Si le premier terme est u1 , la somme des n premiers termes est S = u1 + u2 + u3 + ⋯ + un = ∑ uk
k=1
Attention la somme S = u0 + u1 + u2 + ⋯ + un est une somme de (n + 1) termes.

Propriété (voir démonstration 03)


La somme de n termes consécutifs d'une suite arithmétique est égale à la demi-somme des termes extrêmes
multipliée par le nombre de termes n.

Exemple
k = 37
Soit (un) une suite arithmétique, ∑ uk = u5 + u6 + ... + u37
k=5
est la somme de 33 termes.

k = 37
u5 + u37
et on a ∑ uk =
k=5
2
x 33

Exercice 06 (voir réponses et correction)

(un) désigne une suite arithmétique de raison r, S n = u0 + u1 + ⋯ + un .


• Sachant que r = 5 et u0 = 1, calculer u4 et S10.
• Sachant que u3 = 5 et S4 = 15, calculer r et u0.

(un) désigne une suite géométrique de raison q, S n = u0 + u1 + ⋯ + un .


• Sachant que u0 = 3 et q = - 5, calculer u3 et S3.
• Sachant que u0 = 1 et q = 2 , calculer S63

Exercice 07 (voir réponses et correction)


On considère la suite (un) définie par u0 = 8 et un+1 = 2un - 3 pour tout n ∈ IN .

1°) Soit ( vn) la suite définie pour tout n ∈ IN par vn = un - a ; a étant un réel fixé.
Exprimer vn+1 en fonction de vn et de a.
Déterminer une valeur de a pour laquelle la suite (vn) est géométrique.

2°) Soit ( vn) la suite définie pour tout n ∈ IN par vn = un - 3.


Exprimer vn en fonction de n . En déduire une expression de un en fonction de n.

3°) Soit N un entier. Exprimer en fonction de N la somme SN = u0 + u1 + ... + uN-1


Vérifier pour N = 5 en calculant u1, u2, u3 et u4.

http://xmaths.free.fr/ TS − Suites page 3 / 5


III Suites monotones - majorées - minorées

Définition
Soit la suite (un)n³n .
0
On dit que (un) est croissante si : pour tout n ³ n0 un+1 ³ un .
On dit que (un) est décroissante si : pour tout n ³ n0 un+1 £ un .
On dit que (un) est stationnaire si : pour tout n ³ n0 un+1 = un .

Remarque
On définit de la même façon une suite strictement croissante ou strictement décroissante en utilisant des
inégalités strictes.
Une suite croissante ou décroissante est appelée suite monotone.
Étudier le sens de variation d'une suite, c'est déterminer si une suite est croissante ou décroissante (ou ni
l'un ni l'autre).

Propriété (voir démonstration 04)


Soit (un) une suite croissante : si n ³ p , alors un ³ up .
Soit (un) une suite décroissante : si n ³ p , alors un £ up .

Exercice 08 (voir réponses et correction)


On considère la suite (un) définie par u0 = a ; a ∈ IR et pour tout n ∈ IN , un+1 = 2un + 3
1°) On suppose dans cette question a = 2. Calculer u1, u2, u3, u4.
Démontrer par récurrence que un ³ 0 pour tout n ∈ IN .
Démontrer que la suite (un) est une suite croissante.
2°) On suppose a = -3 . Calculer u1, u2, u3, u4. Que peut-on dire de la suite (un) ? (Justifier)
3°) On suppose a = -5 . Calculer u1, u2, u3, u4. Démontrer que la suite (un) est décroissante

Exercice 09 (voir réponses et correction)

On considère la suite définie par un = n - 1 pour tout n ∈ IN. Démontrer que la suite (un) est croissante.
n+2

Propriété (voir démonstration 05)


Soit n0 ∈ IN . Si f est une fonction croissante sur [n0 ; +∞[, la suite (un)n³n définie par un = f(n) est une
0
suite croissante.

Remarque
On a une propriété identique avec une fonction décroissante.
La condition est suffisante, mais pas nécessaire, c'est-à-dire que la suite peut être croissante alors que la
fonction ne l'est pas. (voir représentations graphiques ci-dessous)

f(x) = cos(2π x) + x un = cos(2π n) + n


La fonction n'est pas croissante La suite est croissante

http://xmaths.free.fr/ TS − Suites page 4 / 5


Exemple
On peut démontrer que la suite (un) définie par un = n - 1 est croissante en justifiant que la fonction
n+2
x ֏ x - 1 est une fonction croissante sur [0 ; +∞[.
x+2

Exercice 10 (voir réponses et correction)


Étudier le sens de variation des suites :

n2 + 1 2n 1 - n3


 n n³1  n n³1 1 + n3n∈IN

Exercice 11 (voir réponses et correction)


Étudier le sens de variation des suites :

 n  (n2 - n)n∈IN cos 3 


2n - 1n∈IN  n n³1

Définition
Soit une suite (un)n³n .
0
S'il existe un réel M tel que pour tout n ³ n0, on ait un £ M, on dit que la suite (un) est majorée par M.
S'il existe un réel m tel que pour tout n ³ n0, on ait un ³ m, on dit que la suite (un) est minorée par m.
Si la suite (un) est majorée et minorée, on dit qu'elle est bornée.

Exemple
La suite (un)n³1 définie par un = 1 est une suite bornée.
n
En effet pour tout n ∈ IN si n ³ 1, on a n positif , donc 1 est positif
n
de plus si n ³ 1, on a 1 1
£ (la fonction inverse est décroissante sur ]0 ; +∞[ )
n 1
On a donc 0 £ un £ 1 pour tout n ³ 1
La suite (un) est bornée par 0 et 1.

Exercice 12 (voir réponses et correction)


Examiner si chacune des suites est majorée, minorée, bornée.
n+2 n2 + 2
un = pour n ∈ IN vn = pour n ³ 1
2n + 1 n

Exercice 13 (voir réponses et correction)

On considère la suite (un) définie par u0 = 1 et un+1 = 1 un - 4 pour tout n ∈ IN .


2
Démontrer que la suite est bornée.

http://xmaths.free.fr/ TS − Suites page 5 / 5

Vous aimerez peut-être aussi