Vous êtes sur la page 1sur 5

Janvier 2016

MODELISATION EN MECANIQUE DES FLUIDES

EPREUVE FINALE

Exercice I
Nous nous proposons de formuler les équations bilans d’entropie pour un mélange réactif à N
constituants. L’entité physique considérée est ici l’entropie volumique g = s où s représente l’entropie
massique et  la masse volumique du mélange. Il nous reste à préciser les termes sources d’entropie, qui se
divisent en trois groupes :
- le taux de production d’entropie  (s) qui est l’ensemble des productions volumiques d’entropie
 
 grad T
- les sources liées au flux de chaleur : T
1 N  
 
T i 1
i  Di grad i

- les sources liées à la diffusion des constituants dans le mélange :

Dans cette dernière expression, le coefficient i est le potentiel chimique massique du constituant « i »,
exprimés en J / kg. Le signe – provient de la convention de signe adoptée en cours.
1) Ecrire le bilan global pour l’écoulement.
2) En déduire l’équation du bilan local

Exercice II
On s’intéresse à la convection naturelle, bidimensionnelle et instationnaire dans une cavité en U
fermée, Cette dernière, de largeur L et de hauteur h, est complètement remplie par un fluide incompressible
et newtonien (voir figure ci-dessous). Les parois latérales (BC) et (HA) sont chauffées par un flux constant
q0. La partie concave (DEFG), de largeur l est maintenue à une basse température constante, T0, et les autres
parois, c’est-à-dire (AB), (CD) et (GH) sont adiabatiques.

Les vitesses et les écarts de température sont faibles, les forces de volume ne sont dues qu’à
l’accélération de la pesanteur et la dissipation négligeable. Les propriétés du fluide sont supposées
constantes à l’exception de la masse volumique qui obéit à l’approximation de Boussinesq. Les équations
résultantes s’écrivent
y
Vx V
 y 0
x y H G D C

 V V V  p   ²Vx  ²Vx 
  x  Vx x  Vy x     
 t x y  x  x² y²  T0 T0
q0 q0
 V V V  p   ²Vy  ²Vy 
  y  Vx y  Vy y       T  T0  g     F E
 t x y  y  x² y²  T0

T T T   ²T  ²T  A B A x
 Vx  Vy =   
t x y  x² y² 
1) Les grandeurs connues du problème sont : les propriétés physiques du fluide, les dimensions de la
cavité, la température T0 et le flux q0. Ainsi, la seule variable de référence disponible est la largeur L de la
cavité. Les autres doivent être construites à partir des grandeurs connues.
a) Sachant que la dissipation visqueuse est négligeable, déterminez l’expression de la vitesse de
référence adéquate.
b) En déduire celles du temps et de la pression de référence.
c) Nous avons vu en cours que la température T intervient dans les équations uniquement par ses
  T  T0
variations et qu’il faut introduire à la place, comme variable, l’écart de température . En utilisant
l’analyse dimensionnelle de la loi de Fourier, déterminez, en fonction de q 0, l’écart de température de

référence
 T  0 .
2) Montrez que les équations adimensionnelles du problème se présentent sous les formes
V V
y
x
 0
x y

V  Vx   p  Pr   ²Vx   ²Vx 
 Vx  V
    
x
V  x²
t
x
x
y
y x    
y²
V    
 Vy  V
 Vy   p  Ra Pr   Pr   ²Vy   ²Vy 
  
y
Vx y
t x y y  x²
 y²
 
      ²   ²
 Vx  Vy = 
t x y x²
 y²

où Ra et Pr sont les nombres de Rayleigh et de Prandtl

3) Formulez les conditions aux limites adimensionnelles, dynamiques et thermiques, pour chaque
partie de la frontière de la cavité

Exercice I
1)

g = s 
d(s)      

dt   s d    n dS    I d    ST  n dS    SD  n dS
S  S S

T  diffusion thermique
D  diffusion des constituants

Ce qui donne

 (s)      1 N   

 t d   S  s V n dS   d  S T grad T  n dS   


T S i 1
 i  D i grad

i
 n dS

2) A l’aide des formules de Green-Ostrogradski, on obtient 


  (s)      1 N   

  t  div(s V) 

d       div(
T
grad T)  div(
T
  i  D i grad

i
) d
  i 1 

Ce qui permet d’écrire

 (s)    1 N  
 div(s V)    div( grad T)  div(   i  D i grad i )
t T T i 1 

Exercice II
y

H G D C

T0 T0
q0 q0

F E
T0

A B A x


V0 
1) a) Dissipation absente  L
L 0 L L2
t0   
V0   2
p 0  V   2
2
0
b) L L

T  T0 T  T0
 T0  q0 L  
 q 0  =  0   T0  T0 q0L
 L 0   
c) 
2)
 Equation de continuité
 V
  V

y V V
y
x
  0  x
 0
L x L y
2 2
x y
 Equation de quantité de mouvement projetée sur (Ox)
  2 2  2 
     ²V  
L V 2
 Vx  L V
 2
 Vx
 2 p   ²V
 x
 L V  L   L2  x
 x

 L2 t L
x
x L
y
y  L x L  x²   
y²
 
  
 2  V
 
 Vx     p      ²Vx   ²Vx  
 Vx  V
 2  
 3 
x
V 3 
L  t  x
x
y
y  L x
3
L  x²  
y²
 V V V  p    ²V  ²V 
 
x
 
V x
x
 
V y
x
     x²
x
 x

  t x y  x 
    y²
 
Pr

 Equation de quantité de mouvement projetée sur (Oy)

 2  V
 V V     ²V   ²V 
3
y y y  2 p q 0L  y y
 3  Vx
  Vy
    3   g  3   
L  t x y  L y 0 L  x²  y²
 
qL
g 0 L3
 Vy
 Vy  Vy 
  p 0    ²V 
y  ²V 
y
   
V x  V y     
    
  t x y   y
  2
 
 x²
  y²
 
 V      
 Vy  V  Vy    p  Ra Pr   Pr   ²Vy   ²Vy 
 
y
   V
y 
x y
 t x y  x²
 y²
 
qL
g 0 L3
 g q 0 L 3 
 L
 2
   
( T)0

gT0 L 3
g 
 T0 L3  Ra Pr
 2
 
 Equation de l’énergie

q0L q0L q0L


 
 
 V  
 
   ²    ²  
 
  x V
y  = 2  
L t L L  x
2
y  L  x² y²
 

q 0         q 0    ²  ² 
  Vx  Vy  =   
L  t x y  L  x²  y²
 
      ²   ²
 Vx  Vy = 
t x y x² y²

3)

  0 et q   grad   q i =-   i   j   k 
     
V 0  
 sur (AH)  x y z 
q0 L
  
 -  q 0     q0   1
x L x x
  0 et q   grad T   q i  -   i   j   k 
     
V 0  
 sur (BC) :  x y z 
q 0L
  
  q0     q0  1
x L x x

sur (DEFG) : V  0 et   0
 

  0 et   0
 
V
 (AB), (CD) et (GH) : y

Vous aimerez peut-être aussi