Vous êtes sur la page 1sur 5

L’on ne peut pas supprimer une table avec des contraintes ‘foreign key’.

Vous
devez supprimer la contrainte au préalable, ou la table qui la référence.
Lorsqu’une table est supprimée, les règles et les valeurs par défauts sont
supprimées, et toutes les contraintes qui lui sont assignées sont automatiquement
supprimées.
La suppression d’une table entraine automatiquement celles de toutes les
relations qu’elle entretient.
a) Sous ssms :
 Dans l’explorateur d’objet développez le nœud base de donnée,
sélectionnez la base de donnée, puis le nœud table.
 Cliquez droit sur la table, puis dans le menu contextuel cliquez sur
‘supprimer’.
 Un message vous demande de confirmer la suppression cliquez sur ‘ok’.
a) Avec le transact SQL :

8) Renommer une table


a) Avec ssms

 Dans l’explorateur d’objet, cliquez droit sur la table à renommer, et


choisissez ‘renommer’.
 Entrer un nouveau nom à la colonne puis ‘valider’.

b) Avec transact SQL


USE nombd ;
Exec SP_rename ‘[schema].’
10)Supprimer une colonne ;
Sous ssms :
-Rechercher la table dont vous souhaitez supprimer les colonnes, développez la
pour exposer les noms des différentes colonnes.
-Cliquez droit sur la colonne à supprimer puis, choisissez ’supprimer’
-Dans la boite de dialogue cliquer ‘ok’.
-Si la colonne contient des contraintes ou d’autre dépendances, un message
d’erreur s’affichera dans la boite de dialogue, ‘supprimer un objet’, résolvez
l’erreur en supprimant les contraintes référencées.
NB :
-Vous ne pouvez pas supprimer une colonne ayant une contrainte ‘check’, vous
devez d’abord supprimer la contrainte.
-Vous ne pouvez pas supprimer des colonnes ayant une contrainte ‘primary key’
ou ‘foreign key’, ou d’autres dépendances sauf si vous utilisez le concepteur de
table, dans le cas contraire vous devez d’abord supprimer toutes les dépendances
de la colonne.
b) Sous transact SQL :
Alter table [schema].NomTable
Drop column nomcolonnne ;

11)
a) SSMS
-Dans l’explorateur d’objet cliquez droit sur la colonne à renommer et choisissez
‘renommer’.
-Entrer un nouveau nom à la colonne puis validez.
b) Avec transact SQL :
use NomBD ;
GO
Exec SP_RENAME, ‘[schema].NomTable.NomAncieneColonne’,
‘NomNouvCol’, ‘Colomn’ ;
Go
12) Insérer des lignes dans une table :
14) Les procédures stockées :
Une procédure stockée dans sql-Server, est un groupe d’une ou plusieurs
instructions T-sql. Dans le but d’être réutilisé facilement. Les procédures
stockées ressemblent à des constructions de langages de programmation, car
elles peuvent :
 Accepter des paramètres d’entrées et retourner plusieurs valeurs sous la
forme de paramètres de sortie. Aux programmes appelants.
 Contenir des instructions de programmation, qui effectuent des opérations
dans la BD.
 Les procédures stockées présentent les avantages suivant : Elles
garantissent un temps de réponse plus rapide, et une meilleure
performance, elles évitent d’écrire plusieurs fois les mêmes instructions, il
est possible de donner aux utilisateurs le droit d’exécuter une procédure
stockée sans qu’il aient le droit sur les objets qu’elle manipule.

a) Les types de procédures stockées :

 Les procédures stockées définies par l’utilisateur : Elle peut être crée dans
une BD définie par celui-ci ou tout autre BD système, à l’exception de la
BD nommée ‘ressources’.
 Les procédures temporaires : Elles sont une autre forme de procédures
stockées, définies par l’utilisateur. Il en existe 2 types : Les procédures
temporaires locales, et celles temporaires globales. Le premier caractère
du nom des procédures temporaires locales est un ‘#’. Ces procédures sont
visibles uniquement à la connexion actuelle de l’utilisateur, et sont
supprimée dès que la connexion est fermée. Par contre, le nom des
procédures temporaires globales commence par un ‘##’. Elles sont
visibles à tout utilisateur, et sont supprimées à la fin de la dernière session
qui utilise la procédure.
 Elles sont incluses dans SQL-server, et sont stockées physiquement dans
la BD ressources. Mais apparaissent logiquement dans le schéma ‘SYS’
de chaque BD définies soit par le système soit par l’utilisateur. La BD
‘MSBD’, contient également les procédures stockées système dans le
schéma ‘DBO’, utilisé pour planifier les alertes.
NB 
 Etant donné que les procédures stockées système commencent par le
préfixe ‘SP_’, il est recommandé de ne pas utiliser ce préfixe lorsque vous
nommez vos procédures.
 Si un utilisateur crée une procédure stockée, portant le même nom qu’une
procédure système, cette procédure ne s’exécutera jamais.
 La programmation d’une procédure stockée, diffère selon que cette
procédure ne reçoit aucuns paramètres, les reçoit en entrée, renvois des
paramètres de sortie, ou retourne une valeur.
b) Créer une procédure stockée :

Sous SSMS.
 Se connecter à une instance de la BD
 Développer ‘Base de données’. Sélectionner votre BD, ensuite
programmabilité.
 Cliquer droit sur ‘procédure stockée’, puis cliquer sur modèle
procédure.
 Dans le menu ‘requêtes’ cliquer sur ‘spécifier les valeurs du
paramètre du modèle’.
 Dans la boite de dialogue, entrer les valeurs suivantes :

Paramètres Valeurs
Auteur Votre nom
Date de création Date du jour
Description Données retournent ce que fait votre
procédure.
Procédure_name nom de la procédure stockée
@param1 @no du paramètre1
@datatype_from_param1 Type du paramètre1
Default_Value_from_param1 Valeur par défaut du paramètre1
@param2 Idem
@datatype_from_param2 Idem
Default_Value_from_param1 Idem

 Cliquer sur ‘ok’ puis dans l’éditeur de requêtes, écrivez votre


requête. Pour tester la syntaxe, dans le menu ‘requête’,
cliquer sur ‘analyser’ ; si un message d’erreur est retourné,
comparer les instructions avec les infos proposées, et
apporter les corrections nécessaires.
 Pour exécuter la procédure, cliquer droit sur le nom de la
procédure, et sélectionner ‘exécuter la procédure stockée’ en
entrant les paramètres correspondant.
Avec transact SQL :
Create procedure [schema.]nom_proc
@param1 type,
@param n type2
AS
SET NOCOUNT ON;
//instruction T_SQL
GO

 Les case:
WHEN CONDITION1 THEN RESULTAT1
.
.
WHEN CONDITIONn THEN RESULTATn
ELSE RESULTAT
END.
Exemple: Afficher la liste des étudiants (nom et prénom, avec en plus une
colonne genre qui affiche masculin, féminin en fonction du sexe. de
l’étudiant).
CREATE PROCEDURE dbo.afficheGenre
As
Set NOCOUNT;
Select nom, prenom,’genre’=CASE
WHEN sexe =’M’ THEN ‘MASCULIN’
WHEN sexe =’F’ THEN ‘FEMININ’
END
FROM dbo.etudiants

Afficher la liste des étudiants et qui indique pour chaque beaucoup


étudiants dans une colonne type, s’il est mineur ou majeur.

Vous aimerez peut-être aussi