Vous êtes sur la page 1sur 3

Correction

Cas N° 2
A/1/la déduction supplémentaire de 30% au titre de l’amortissemnt.
Frimex n'a pas le droit au bénéfice de la disposition relative à la déduction supplémentaire de 30% au
titre de l'amortissement des investissements d'extension réalisés en 2017, étant donné qu'ils ne sont pas
réalisés par une nouvelle entreprise créée dans le cadre des nouvelles dispositions relatives aux avantages
fiscaux.
2/ liquidation de l'IS 2017
Bénéfice avant imputation des déficits 200.000 D
Imputation déficit 2016 110.000 D
Bénéfice après imputation des déficits 90.000 D

- Pas de déduction des bénéfices provenant de l’exportation : la période de 10 ans a expiré.

- Pas de dégrèvement physique : les dispositions relatives au dégrèvement physique sont abrogées
par les nouvelles dispositions relatives aux avantages fiscaux .

- Augmentation de son capital: R A S

- Participation à la création de la société ''enseignement supérieur à Gafsa-ZDR''


100% *90.000 = 90.00 >30.000 30.000 D Nonob
Bénéfice 60.000 D

- Souscription société indus total export


(100% sous réserve min d’impôt /montant lib 75 000 D>60.000) 60.000 D (S/R)
Bénéfice imposable 0D

- Souscription société en Algérie (Non régie par


la loi sur les avantages fiscaux): RAS 0D
Bénéfice imposable 0D
* Impôt dû selon le droit commun :25% *0 =0D
* Impôt dû selon min d’impôt article 12
60.000 x 15% = 9.000 D
*Selon le min d’impôt du C.A
0.2% CA brut local +0.1% CA exportation :
0.2%*(3 000 000 x 85%) x 1.18 = 6.018 D
0.1%*(3 000 000 x 15%) = 450 D
Total min d’impot /CA 6.468 D<9.000 D
On retient l’impôt à payer selon l’article 12 à savoir 9.000 D

1/3
B/ Impôts à payer suite au redressement fiscal

- Bénéfice avant imputation des déficits 280.000 D


Imputation déficit 2016 - 110.000 D
Bénéfice après imputation des déficits 170 .000 D

- Pas de déduction des bénéfices de l’exportation, la période de 10 ans a expiré.

- Pas de dégrèvement physique : les dispositions relatives au dégrèvement


physique sont abrogées par les nouvelles dispositions relatives aux avantages fiscaux .

- Augmentation de son capital: R A S

- Création société ''enseignement supérieur à Gafsa-ZDR''


(On se limite au montant déduit dans le délai légal)

100% *90.000 =90.000>30.000 30.000 D Nonob


Bénéfice 140.000 D

- Souscription société indus total export


(On se limite au montant déduit dans le délai légal) 60.000 D (S/R)

Bénéfice imposable 80.000 D

- Souscription société en Algérie (Non régie par


la loi sur les avantages fiscaux): RAS 0D
Bénéfice imposable 80.000 D
Impôt dû :
Sur bénéfice local / ( 80.000*0.85)*25%= 17.000 D
Sur bénéfice export /( 80.000*0.15)*10%= 1.200 D
Total IS droit commun 18.200 D
* Impôt dû selon min d’impôt (article 12)
(170.000-30.000) x 15% = 21 000 D
*Selon le min d’impôt du C.A
0.2% CA brut local +0.1% CA exportation
0.2%*(3 000 000 x 85%) x 1.18 = 6.018 D
0.1%*(3 000 000 x 15%) = 450 D
Total 6.468 D<21.000 D
On retient l’impôt à payer selon l’article 12 à savoir 21.000 D

C/ IR dû par Mr Chelbi

2/3
Bénéfice 130.000 D

- Déd au titre du chef de famille 150,000 D


-Déductions au titre des enfants à charge 1.135 D
(1000+75+60)
Revenu imposable 128.715 D

- Déduction 50% sous réserve min impôt


(18 ème année d’activité, 128.715 D*50%) 64.357,500 D (S/R)
Bénéfice imposable 64.357.500 D

- Dégrv. Fin. Alliance CORP


Pas de dégrèvement financier pour les activités de soutien selon les nouvelles dispositions relatives aux avantages fiscaux.

- Souscription IDEMAX: R A S (SCI partiellement exportatrice) 0 D


Bénéfice imposable 64.357,500 D
Arrondi au Dinar Supérieur : 64.358 D

*Impôt dû selon le droit commun


50.000*26.2%+14.358*35% = 18.125,300 D
(13.100 D + 5025,300 = 18.125,300 D)
*Impôt dû selon min d impôt (Art. 12 bis)
Bénéfice soumis : 128 715 D
IR dû selon le minimum d’impôt prévu par l’article 12 bis

(50.000*26.2%+78715*35%)*45% 18.292,612 D › 18.125,300 D


(13.100 D + 27.550,250 D = 40.650,250 D)
( 40.650,250 D x 45% = 18.292,612)
*Selon le min d’impôt du CA
0.2% CATTC=920 000x1.18x 0.2% = 2.117,200 D < 18.292,612

A retenir le min d’impôt selon article 12 bis à savoir 18.292,612 D


D/
Plan A : C E A plafonné à 50 000 et il est soumis au mini d’impôt donc pas d’utilité (A faire la
liquidation)
Plan B : Pas d'avantage fiscal au titre des investissements physiques (acquisition d'équipements)
Plan C : Plan à retenir, du moment que Mr CHELBI peut bénéficier du dégr financier (ste dév.
régional: déd 100% sans min d’impôt) (A faire la liquidation)

3/3