Vous êtes sur la page 1sur 3

Module : TELE-INFORMATIQUE

Le multiplexage

1/Définition :
Le multiplexage permet de transmettre n canaux de communication (voies incidents BV) de
débit d sur un support (voie composite HV) qui accepte le débit D=n*d

2/Les types multiplexage

2.1 /Le multiplexage fréquentiel FDM:


Consiste à affecter à chaque voie basse
vitesse une bande passante particulière sur la
voie haute vitesse en s'assurant qu'aucune
bande passante de voie basse vitesse ne se
chevauche. Le multiplexeur prend chaque signal de voie basse vitesse et le remet sur la voie
haute vitesse dans la plage de fréquences prévues. Ainsi plusieurs transmissions peuvent
être faites simultanément, chacune sur une bande de fréquences particulières, et à l'arrivée
le démultiplexeur 6est capable de discriminer chaque signal de la voie haute vitesse pour
l'aiguiller sur la bonne voie basse vitesse.

2.2/Le multiplexage temporel TDM :


Partage dans le temps l'utilisation de la voie
haute vitesse en l'attribuant successivement
aux différentes voies basse vitesse même si

PFP Mr DOUMA.h Spécialité :INF0701


Module : TELE-INFORMATIQUE

celles-ci n'ont rien à émettre. Suivant les techniques chaque intervalle de temps attribué à
une voie lui permettra de transmettre 1 ou plusieurs bits.

2.3/Le multiplexage statistique :


Améliore le multiplexage temporel en n'attribuant la voie haute vitesse qu'aux voies basse
vitesse qui ont effectivement quelque chose à transmettre. En ne transmettant pas les
silences des voies basses cette technique implantée dans des concentrateurs améliore
3/Caractéristiques d’un multiplexeur
Transit simultané du maximum d’informations sur un support à large bande
Caractéristiques d’un multiplexeur
Les principaux critères d’évaluation des performances d’un multiplexeur sont :
- son efficacité,
- son aptitude à mélanger les messages de données de type différent (codes, débits,
modes de transmission synchrone/asynchrone,...),
- le transfert de voies,
- la transmission des signalisations dans la bande ou hors bande (par canal sémaphore).

4/Caractéristiques d'un signal numérique


1. moment élémentaire T(en secondes) : durée pendent laquelle le signal n'est pas
modifié
2. valence V : Nombre d'états discernables du signale bivalent (V=2) Multivalent (V=2k)
3. Rapidité de modulation R (en bands) : R=1/T , Nombre de moments élémentaires
par seconde .
4. Débit binaire D(en bits par seconde : bps) D=R log2 V
Exercice1:

a. Quel est le débit binaire D d’une voie de transmission émettant un signal binaire à
chaque signal d’horloge de période T=10ms ?
b. Si T=100ms représente l’intervalle significatif d’un support de transmission quel est la
rapidité de modulation disponible sur ce support ?
c. Le signal transmis sur le support précèdent à une valence V quel est le débit binaire D
disponible ? exprimez cette grandeur en facteur de T et de V ?
(V=16, T=10ms)

PFP Mr DOUMA.h Spécialité :INF0701


Module : TELE-INFORMATIQUE

Solution

a. le débit binaire est : D = R log2 V

R= = = = 100 bands

on a: V = 2

log 2 V = log2 V = =1

donc D = 100 bps

b. R= = = = 10 bands

c.

D = R log2 V = log2 V = log2 16


D= 100 * 4.01 = 401 bps

Exercice2:

On considère deux ordinateurs distants de plusieurs km reliés entre eux par une ligne
physique dont la largeur de bande est de 2900HZ, les données sont codées/décodés à l’aide
de modems pouvait fonctionner jusqu'à 9600 bits/seconde

- On considère maintenant que le procédé de modulation utilise consiste à envoyer sur la

ligne des signaux ayant 16 états significatifs, calculer la vitesse (R en bauds) du modem ?

Solution

D = 9600 bps
V= 16
le débit binaire est : D = R log2 V

R= = = 2394.01 bands
.

PFP Mr DOUMA.h Spécialité :INF0701