Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours du professeur Habib ELFATHAOUI

L’impôt sur les revenus salariaux


Selon la loi de finances 2020

• SALAIRE BRUT GLOBAL :


• Salaire de base = Nombre d’heures * taux horaire
Smig= 44h/semaine, 6 jours /semaine
44/6 = 7,34 h/jour ; 26 jours /mois
7,34* 26 = 191
smig = 191 *14,13 = 2699
• +Les Allocations familiales : 300 dh par enfants à charge pour les 3 premiers et 36 dh
pour les autres suivants (limite 21 ans)
• +Les heures supplémentaires
25% le jour: de 6h à 21h, Activité non agricole; de 5h à 20h, Activité agricole
50% la nuit: de 21 h à 6h, Act non agr; de 20h à 5 h Act agricole
Respectivement 50% et 100% les jours de repos
• +Les primes de fonction,
• +prime d’ancienneté = (Salaire de base + heures supp)* taux
5% après 2 ans, 10% après 5 ans, 15% après 12 ans, 20% après 20 ans, 25% après 25 ans,
• +Les frais de déplacement justifiés
• +Avantage en nature et en argent, prime de logement
= SALAIRE BRUT IMPOSABLE :
• Eléments exonérés:
• -Les Allocations familiales
• -Les rentes viagères des victimes d’accident
• -Les frais de déplacement justifiés
• -Les indemnités journalières des congés maladie, maternité ou accident
• -Les indemnités de licenciement
• -Les pensions alimentaires
• -cotisations patronales de sécurité sociale
= SALAIRE BRUT IMPOSABLE :
• -Déduction (Chrgs):
• -Frais Professionnels : 20% du SBI comme taux normal Dans la limite de
30000dh/an, 2500 par mois,
• -Cotisation CNSS (part salariale) comprennent une cotisation à long terme, avec
un taux de 3,96% ; et une autre à court terme avec un taux de 0.52% (retenue total
de 4.48% du SBI) Plafond de 3225,6dh/an

Taux Charge Taux Charge


Catégorie de prestation Base de calcul
patronale Salariale

Le total des salaires réels de


1- Prestations Familiales 6,40% --
la période (mois/trimestre)

Le total des salaires


2- Prestations sociales à
plafonnés (chacun plafonné 1,05% 0,52%
court terme*
à 6000 dhs)

Le total des salaires


3- Prestations sociales à
plafonnés (chacun plafonné 7,93% 3,96%
long terme
à 6000 dhs)

4- Assurance Maladie Le total des salaires réels de


4.11% 2.26%
Obligatoire la période (mois/trimestre)

5- Taxe de formation Le total des salaires réels de


1,6 % --
professionnelle la période (mois/trimestre)

8,98% % plafonné
à 6000 4,48 % plafonné à
6000
Total + 4.11% AMO sans
plafond + 2.26% AMO sans
plafond
+8% sans plafond

SBI = 5000
PS= 5000*4,48% + 5000*2,26% PP= 5000 *8,98 + 5000* 4,11% + 5000* 8%
SBI = 8.000
PS= 6.000 * 4,48% + 8.000 *2,26%; PP+ 6000 *8,98 + 8000* 4,11% + 8000* 8%

• -Les Cotisations de retraite complémentaires dans la limite de 50%1 de son salaire net
imposable.
• -Les remboursements en principal et intérêts des prêts contractés ou du coût
d’acquisition et la rémunération convenue d’avance dans le cadre du contrat
«Mourabaha», pour l’acquisition d’un logement social, à usage d’habitation
principale dont la superficie couverte est comprise entre cinquante (50) et quatre
vingt (80) m2 et le prix de vente n’excède pas deux cent cinquante mille (250.000)
dirhams, hors taxe sur la valeur ajoutée dans la limite de 10% du Salaire net
Imposable avant déduction des remboursements en question,
• Pour les logements acquis en indivision, la déductibilité, dans la limite de 10%, du
montant des intérêts et du montant de la rémunération convenue d’avance dans le
cadre d’un contrat « Mourabaha », est admise pour chaque co-indivisaire, à
concurrence de sa quotepart dans l’habitation principale. Chaque Co-indivisaire doit
en faire la demande séparément. les dispositions relatives à la limitation de la
déduction en cas d’indivision sont Abrogées en 2016 et sont applicables aux montants
des intérêts des prêts contractés ou de la rémunération convenue d’avance dans le
cadre d’un contrat « Mourabaha » ou de la marge locative payée dans le cadre d’un
contrat «Ijara Mountahia Bitamlik », versés à compter du 1er janvier 2016.
= SALAIRE NET IMPOSABLE
• Le barème d’IR annuel au Maroc

• I’MPOT SUR LE REVENU = SNI * Taux – Somme à déduire


• Déductions sur impôt:
• -Charges de famille, 360dhs/personne à charge/an, soit 30 dhs par mois par personne
dans la limite de 6 personnes, conjointes incluses
• -une réduction égale à 80 % du montant de l’impôt dû au titre de leur pension et
correspondant aux sommes transférées à titre définitif en dirhams non
convertibles
= IMPOT NET OU IR EXIGIBLE
• Le salaire net =
(+)salaire brut global
(–) CNSS part salariale
(-)AMO part salariale
(-) cotisation retraite part Salariale
(-) remboursements de l’emprunt
(-) l’impôt sur le salaire

Application 1
• Soit un contribuable marié et ayant deux enfants à charge, qui bénéficie d’un
revenu brut global annuel de 294 800 DH (dont 9 000 DH de Frais de déplacement
et 7.200DH d’allocations familiales, 33 000 DH d’indemnité de logement, 6 000 DH
eau et électricité).

• En 2019, ledit contribuable a acquis avec son épouse en indivision à raison de 50%
chacun un logement destiné à leur habitation principale, et a financé sa part dans
ledit bien par un crédit contracté auprès d’un établissement bancaire. Les montants
des remboursements en principal et intérêts sont retenus et versés mensuellement par
l’employeur à l’établissement de crédit.
• En 2019, il a remboursé une somme annuelle de 54.000 DH ventilée comme suit : 36
000 DH en principal, 18 000 DH au titre des intérêts.
• TAF : Déterminer L’IR dû par le contribuable
• Revenu brut global .......................,,.............294 800 DH
-Eléments exonérés :
• Frais de déplacement à des missions justifié...9 000 DH
• Allocation familiale ...................,.......................7200 DH
= Salaire brut imposable..................................278.600 DH
- Déductions :
Frais professionnels : SBI – avantages
= 278.600 - (33 000 + 6 000) =.........................239.600 DH
- Frais professionnels : 239.600 x 20 % = 47.920 plafonné à 30.000 DH, On prend alors
30000 DH
• Charges sociales :
- CNSS court terme:72 000 x3, 96 %= 2851,20 DH
-CNSS long terme : 72 000 x 0,52 % = 374,4 DH
- AMO : 278.600 x 2,26% = 6296,36
Total des déductions:
30 000 + 2851,2 + 374,4 +6296.36 = 39.521.96
Salaire net imposable :
278.600 - déductions= 239.078,1 DH (arrondi) à 239.080 DH
 Le contribuable peut déduire les intérêts à hauteur de 10 % de son revenu
net imposable soit : 239.080 DH x 10%= 23.908
 Le montant annuel des intérêts est: 18 000 déductible en totalité
- Base imposable:
- 239.080 - 18000 = 221.080
- I.R brut :
(221.080 x 38%) - 24.400 = 59611
IR net :
• IR net :
• 59611 – (30*12*3)= 58.531
• Salaire net =
• 294 800 – 2851,2 - 374,4 – 6296,36– 54000 – 58.531 = 172.747
Application 2
• Un contribuable marié bénéficie au titre de l’année 2020 d’une pension de
retraite annuelle de source marocaine d’un montant brut de 190.000 dhs.
• Calcul de l’impôt :
• Montant de l’abattement :
• - 168.000 X 60% = 100.800 dhs
• - 22.000 X 40% = 8.800 dhs
• Total : 109.600 dhs
• Montant net imposable
• 190.000 – 109.600 = 80.400 dhs
• I.R. correspondant :
• (80.400 x 34%) - 17.200 = 10.136 dhs
• I.R. exigible :
10.136 - 360 = 9.776 dhs
Application 3
• Soit un contribuable de nationalité française résidant au Maroc, sa pension est
payée en dirhams non convertible à titre définitif sur un compte qu’il a ouvert au
Maroc:
• Pension Brut en euros 12 210
• Pension brut en dirhams:140 415
• L’IR dû est calculé comme suit:
• Pension brut : 140 415
• Abattement de 60% puisque 140 415 <168 000
• 140 415 – 140 415*60% = 56.166
• IR calculé:
• 56166* 20% - 8000 = 3234
• Déduction de 80% de l’impôt: 3234 *80%
• Impôt dû^: 3234 -3233*80%= 647