Vous êtes sur la page 1sur 9

Thème 1 :

PCEM1
Santé Population

s
[Tapez le nom de la société]
PCEM1

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 1


I - Santé Et Malade :

1-Santé :

Définition de l’OMS : La santé est un état de bien être physique, mental et social , et ne
consiste pas seulement en l’absence de maladie et d’infirmité .

Les avantages de la définition de l’OMS :

-conception positive de la santé, ’’démédicalisée ‘’

-insiste sur l’aspect multidimensionnel de la santé.

- exigeante : le bien être est voulu ‘’complet’’.

Les inconvénients de la définition de l’OMS :

-subjective : le bien être ne peut être objectivement perçu ni ressenti.

-ne permet pas une mesure chiffrée de la santé.

-exclut l’aspect dynamique de la santé.

 Les avantages de la définition de R.Dubos : l’aspect dynamique de la santé que l’OMS a


exclut.

Les avantages de la définition de Monnier : elle apporte 2 autres notions :

-nécessité de la satisfaction des besoins fondamentaux de l’homme.

-adaptation de l’homme à l’environnement, sans cesse remise en question.

*Il y a une approche de la santé basée sur les besoins fondamentaux de l’être

humain: V.Henderson +A.Maslow .

-Henderson distingue 14 besoins fondamentaux:1-respirer normalement

2-manger et boire tel que requis

3- Eliminer par les voies de l’élimination

4-Dormir et se reposer …..(voir la suite p41)

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 2


-Maslow : définit une hiérarchie naturelle des besoins :

Besoin de réalisation de soi


(développer ses connaissances..)

Besoin d'estime de soi (sentiment Psychologique


d'être utile..)

Besoin d'amour, d'appartenance


(aimer, être aimé, écouté..)

Besoins de protection et sécurité


(propriété,sécurité confiance..)

Besoin de maintien de la vie(faim,


soif,survie..) Physiologique

2-La Maladie :

Donabedian a définit un schéma de l’évolution naturelle de la maladie :

*La principale utilité de ce schéma : décrire une histoire naturelle de la maladie donner
une définition à la maladie identifier les niveaux d’intervention.

*Les 3 principales critiques de ce schéma :

-son approche médico-centrique

-ne tient pas compte de l’opposition qui existe entre l’approche médicale de la maladie et la
santé et l’approche professionnelle de ces 2 phénomènes.

-insiste sur l’aspect somatique des maladies et néglige les aspects émotionnel et
comportemental.

* Besoin, demande et offre ne se rencontrent toujours pas :

Exemple :

1-Traitement de certains cancers.


Besoin
Demande 1
2-Adéquation

3-Soins esthétiques. 3 2 4

4-vaccination, contraception.
Offre

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 3


*Lévy oppose les différentes morbidités: morbidité réelle morb. ressentie

Morb.diagnosticable

 2 raisons expliquent comment une


morbidité ressentie peut ne pas être
diagnostiquée :
1-elle est indépendante de ce que constatent
les personnes étrangères
2-la perception de quelque chose anormale

est subjective( tributaire de facteurs individuels et culturels ) Morb.diagnostiquée

-La morb. ressentie  ne s’accompagne pas toujours des demandes de soin mais
c’est elle qui correspond aux demandes de soin.
-La morb. objective  comme si toutes les techniques médicales de diagnostic
étaient applicables à toutes les personnes  dépend du progrès scientifique.
-La morb. diagnostiqué celle que le médecin identifie.

Les insuffisances de la définition classique de la santé comme ‘’absence de


maladie » : (reproche faite par Grémy)
-maladie  mauvaise santé, mais « absence de maladie »  bonne santé.
-il s’agit d’une insuffisance provisoire de nos moyens d’observation.

*La maladie peut avoir un aspect positif :


-c’est une stratégie adaptative favorable
-une petite grippe/rhume  on reste à la maison charger nos batteries et se
débarrasser su stress.

II - Besoins de santé et Demandes de soin :

1-Définition :

-Demande de soin  morbidité ressentie. (la population demande spontanément des soins)

-Besoins de santé  morbidité réelle (= ce sont les soins théoriquement nécessaires à une
population pour prévoir ou traiter certaines maladies.)

 ces 2 notions ne se coupent pas.

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 4


2-Les niveaux d’intervention :

*Prévention Primaire : avant la survenue de l’altération organique ou du désordre


métabolique.

Exemlpe : vaccination, assainissement du milieu, famille harmonieuse..

*Prévention Secondaire : après l’altération organique mais avant les symptômes.

Exemple : examens cytologiques  dépistage du cancer

dosages biologiques  dépistage de troubles métaboliques

C’est la médecine curative.

*Prévention Tertiaire : la rééducation fonctionnelle et la réadaptation sociale (quand la


maladie engendre des handicapes)

Exemple : -prévention des rechutes cardiaques du rhumatisme articulaire par pénicilline.

-prévention des handicapes moteurs de la poliomyélite par rééducation précoce et


réadaptation sociale.

III - Détermination de la santé :

*Il existe 2 facteurs : endogène + exogène.

-facteurs endogènes : génétique, âge, sexe, comportement (habitudes sexuelles


alimentaires et sexuelles...)

-facteurs exogènes : -environnement biologique : faune, flore...

-environnement physique : climat, radiation…

-environnement chimique : pollution

-environnement éducatif : niveau d’instruction, scolarisation…

IV- Mesure de la Santé de la population :

Les objectifs de la mesure de la santé : -suivre l’évolution de la santé.

-identifier les facteurs déterminants.

-évaluer les interventions pour les améliorer.

Il existe 4 types d’indicateurs :

1) Indicateurs de l’état de santé - taux de mortalité infantile


(Apprendre les formules P51-p55 !!) -Taux de mortalité juvénile

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 5


-taux de mortalité maternelle
-taux de prévalence d’une maladie
-taux d’incidence d’une maladie…

-indice lit-population
2) Indicateurs de ressources pour les soins :
-dépense nationale de santé par habitant et par an
etc…

-Taux de fréquentation hospitalière

3) Indicateurs d’utilisation des services de santé : -Taux de couverture vaccinale

-Taux de prévalence contraceptive.

-taux de couverture par la surveillance


prénatale des femmes ayant accouchée

-% d’accouchements ayant eu lieu en milieu


assisté

4) Indicateurs d’environnement social


-taux brut de natalité
et économique:
-taux général de fécondité

-PIB par habitant et par an… (p54-55)


* Valeurs à relieur :

Taux de mortalité infantile : 22.1‰

Taux de mortalité maternelle : 0.362‰ (36,2/100000)

Taux de couverture vaccinale - BCG 97,4%

-Rougeole 82,8%

- Anti-hépatitique B 87,6%

V - Etat de Santé des Tunisiens :

*Les problèmes des sources d’information : - pas sûrs


- peu ou pas représentatives
-nature des causes du décès.

*Les aspects négatifs de la santé : -nature des maladies diagnostiquées chez les malades hospitalisés.

-nature des maladies diagnostiquées chez les malades traités en


ambulatoires.

-nature des symptômes dans la population générale.

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 6


*Les 3 principales causes du décès : -l’appareil circulatoire

( en général) -les tumeurs

-accidents et empoisonnement
-problèmes respiratoires
*Les principales causes du décès
-maladies cardio-vasculaires
chez les hospitalisés :
-maladies digestives

-accidents…

- problèmes respiratoires
*Les principales causes du décès des enfants :
-diarrhées

-problèmes dermatologiques

VI – Notion de Santé Publique :

I.Illinich : donne des arguments contre l’idée que ’’ l’amélioration de l’état de santé est liée à
l’augmentation de production médicale ‘’  3 arguments :

 Les modifications de l’environnement et l’amélioration de la nourriture sont les


premiers déterminants de l’état de santé global.
 les procédés de diagnostique et traitement, récemment découverts et qui
constituent réellement un progrès sont peu nombreux.
 le développement de la médecine n’est pas uniquement générateur de progrès les
iatrogenèses (= les inconvénients)

*Les 3 iatrogenèses dues au développement de la médecine :

L’iatrogenèse De quoi s’agit-il ? Exemple


Clinique Intervention intempestive Traitements aux
du médecin antibiotiques inutiles
Sociale Perte de l’autonomie de Dépréciation du lait
l’individu maternel
Structurelle L’hygiène qui était centrée Les consommateurs
sur l’acte personnel devient d’anesthésie.
centrée sur la prestation
professionnelle

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 7


*Les différences entre médecine curative/préventive.

Médecine Curative Médecine Préventive


Coût élevé Peu chère
Relation Médecin/Patient Plus intime (malade libre de Imposée, obligatoire et
choisir son médecin) s’adresse à la masse
(collectivité)
Court/long terme Envisage le court terme Objectifs à moyen et long
terme
techniques Sophistiquées Techniques simples mais
fiables
Rendement/payement lucrative Mal payée

ème
A la veille du 3 Millénaire, l’ONU a fixé 8 objectifs pour l’ensemble des pays du monde
afin de réaliser le développement durable :

ces 8 objectifs :

1-Réduire la pauvreté extrême et la faim

2-Assurer l’éducation primaire universelle

3-Promouvoir l’égalité entre les sexes et autonomiser les femmes

4-Réduire la mortalité des moins de 5 ans ...etc (voir le reste p 66 !! )

VII- Le Système de Santé Tunisien :

Problèmes de santé Service de santé


Ressources pour les soins
(entrée) (processus)
(sortie )

𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥
*Les niveaux administratifs du Système de Santé Tunisien : 𝐑é𝐠𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥
𝐋𝐨𝐜𝐚𝐥

Les niveaux de soins : 1 - Centre de Santé de base (n’est pas spécialisé)

2-Hôpital régional (spécialisé)

3-Hôpital Universitaire (très spécialisé et perfectionné)

*Les organismes chargés de la prévention en Tunisie :

-Ministère de la santé publique

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 8


-Ministère de des Affaires Sociales

-Ministère du Tourisme

-Autres (SONEDE, Education Nationale...etc)

*Problèmes du Système de Santé Tunisien :

-Prise en charge de la pathologie ambulatoire aigüe (exemple : m. respiratoire)

-mise en place des modalités de dépistage précoce (exemple : diagnostic, suivi de la


prévention)

-Solution des problèmes d’éthique procréation, greffe d’organes)

*Les inconvénients de la médecine de libre pratique :

-coût élevé

- remboursement insuffisant

-comportements incompatibles avec l’éthique médicale

*3 principes de soins de santé primaire sont à retenir :

-distribution égale

-la santé est un droit fondamental

-fondés sur des pratiques scientifiquement valables et socialement acceptables.

Bon Travail 

PCEM 1 THEME I Inter-S par Club 3S - Faculté de Médecine de Tunis Page 9