Vous êtes sur la page 1sur 31

Cervicalgies (variations),

Névralgies cervico-brachiales,
Syndromes des défilés cervico-thoraco-
brachiaux
Stage Bucuresti
2012

Jacques Vaillant, CHU Grenoble - Université Joseph Fourier


1
Mon parcours
• Diplôme de Masseur-Kinésithérapeute en 1986
• Kinésithérapie du Sport en 1989
• Stretching 1995
• Doctorat « neurosciences » 2004
• McKenzie (en cours 2011-2013)

• CHU Cochin (Paris) : 1988-1996


• CHU de Grenoble : 1996 -

2
3
4
5
6
Cervicalgies
Partie A : épidémiologie et sémiologie

Stage Bucuresti
2012

Jacques Vaillant, CHU Grenoble - Université Joseph Fourier


7
Définitions & Sémiologie

8
Cervicalgie « commune » ou « non
spécifique »
Douleur partie postérieure du
cou
(International Association of
Study of Pain - IASP)

Motif de 3 à 4 % des
consultations en médecine de
ville [CREDES, 1994]

9
Différentes localisations
• Douleur projetée
= douleur référée
= douleur irradiée

10
Expériences d’injection de solution saline
(Cloward, 19??)

11
12
13
POURQUOI ?

14
15
16
17
• http://www.airnecktraction.com/radiculopath
y.html

18
19
Cervical Radiculopathy Patterns
Root Symptoms Motor Function Reflex
C2 Posterior occipital headaches, None None
temporal pain

C3 Occipital headache, retro-orbital or None None


retroauricular pain

C4 Base of neck, trapezial pain None None

C5 Laeral arm pain Deltoid Biceps


C6 Radial forearm pain, pain in thumb Biceps, wrist Brachioradialis
and index fingers extension

C7 Middle finger pain Triceps, wrist Triceps


flexion
C8 Pain in ring and little fingers Finger flexors None

T1 Ulnar forearm pain Hand intrinsics None


20
21
Epidémiologie &
Facteurs de risque

22
Prévalence

• instantanée : 10 à 43 % population générale


[Van der Donck et al., J rheumatol, 1991]
• sur 6 mois : 30 à 55 % [Bovim et al., Spine, 1992 & Côte
et al., Spine, 2000]
• sur 1 an : 21 à 55 % [Rat et al., Rev Rhum, 2004]
• sur la vie : 70 % [Rat et al., Rev Rhum, 2004]

23
Histoire naturelle des cervicalgies aigus : Le plus
souvent favorable spontanément !

• 40-45 % => guérison complète

• 25-30 % => symptômes minimes

24
Cervicalgies chroniques
= Supérieure à 3 mois (International Association
of Study of Pain - IASP)

• Prévalence 11 à 17 %

• Invalidante et / ou sévère : 5 à 11 %
[Rat et al., Rev Rhum, 2004]

25
Quels sont les facteurs de risque ?
• Personnel ?
• De vie ? (Evénementiel)
• Posture et mouvement ?
• Activités ?
• Socio-économique ?

26
Facteurs de risque (1)
• Augmentation de la fréquence chez :
–(Femmes OR = 2)
–Age > 40 ans
–Antécédents traumatiques (OR = 2)
–Faible niveau d’éducation (<8ans +++
–OR = 2,4 ; <12ans + OR =<1,7)
–Sujets ayant un état de santé médiocre (céphalées, lombalgies,
pathologies cardiovasculaires)
– Détresse psychologique (faible)
– Stress physique et stress mental (OR = 1,2)
– Certains secteurs d’activité : Employés de bureau (OR = 1,7),
industrie (OR = 2,2), Agriculture (OR = 2)
27
Non-facteurs de risque (1)
• Le statut socioéconomique
(risque équitablement réparti, quel que soit la
CSP et les revenus)
• les postures assises statiques prolongées à un
poste de travail,
• Tabac
• Statut marital, enfants…

28
Facteurs de risque (2)
• Activités et mouvements :
– les postures debout statiques prolongées
– les postures répétitives
– les rotations et flexions antérieures du tronc
– Les flexions du rachis cervical >30°
– Travail sur machine (OR = 1,7)
– les travaux mettant en jeux la force des bras et le
travail fréquent des mains
– perte de force dans les mains
– l’usage régulier d’une bicyclette

29
Pistes de solutions

• Diminuer durée journée travail > rythme


• Aménager des pauses :

30
Facteurs de risque (3)
• Facteurs psychosociaux :

– charge de travail importante,


– peu de soutien social,
– peu de responsabilités,
– une insatisfaction et
– des conditions de vie défavorables.

31