Vous êtes sur la page 1sur 6

COLLEGE JEAN TABI ANNEE SCOLAIRE 2019-2020

COURS THEORIQUE D’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

GYMNASTIQUE

I DEFINITION ET ORIGINE (rappel)

La gymnastique est une discipline d’expression corporelle développant : La souplesse ; la coordination ; l’agilité ; la
force ; le cran ; l’équilibre etc.

Elle tient son origine dans la Grèce antique où elle se pratiquait nue et était réservée aux hommes.

On distingue :

 La Gymnastique artistique masculine (GAM)


 La gymnastique artistique Féminine(GAF)
 La gymnastique rythmique (GR)
 Le Trampoline
 La Gymnastique aérobie
 La gymnastique acrobatique
 La gymnastique pour tous

Quelques éléments gymniques usuels et leur valeur dans la notation

valeur saut Rotation Elément de Renversement Rotation Appui Elément


avant maintien latéral arrière tendu acrobatique
reverse
ATR
A Saut Roulade Maintien Appui sur les Arrivée sur Appui sur Saut groupé
0.20pt extension arrière sur un pied mains les genoux les deux
demi-tour pieds joints mains
B Saut Roulade Planche Roue sans Arrivée sur ATR tenu Roulade
0.40pt groupé arrivée sur faciale alignement les pieds élevée
un pied des appuis
C Saut écart Roulade Culbuto Roue avec Arrivée ATR Saut de
0.60pt élevée chandelle alignement écart passagé l’ange
des appuis roulade
D Saut tour Roulade Appui facial Rondade Jambes Appui sur Salto avant
1pt complet écart ½ tour tendues une main

NB : vous pouvez vous servir des fiches de gymnastique qui vous ont été remises en classe pour plus d’éléments.

II-INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS

La Gymnastique se pratique dans une salle appelée gymnase et sur une surface carrée de 12m de côté
appelée Praticable.

Pour le matériel utilisé en gymnastique, on distingue les Engins et les Agrès.


1) LES ENGINS

C’est un matériel manipulable et déplaçable aux grés du pratiquant. On peut citer  : la corde ; le ruban ; le ballon ; les
massues ; le cerceau.

2) LES AGRES

C’est un matériel manipulable et fixe. On peut citer : La barre fixe ; les barres parallèles ; les barres asymétriques ; les
anneaux ; le cheval d’arçon ; le cheval ; la poutre è équilibre ; le sol.
III- LA TENUE VESTIMENTAIRE

La tenue réglementaire est : Chez les hommes, le SHORT pour le sol et le cheval ; le SOKOL pour les barres et
anneaux ; le LEOTARD pour tous les agrès.

Chez les femmes, le JUSTAUCORPS pour les agrès et la jupette autorisée pour les engins.
Les chaussures des gymnastes sont appelées CHAUSSONS.

IV- ACTIONS AUTORISEES ET NON AUTORISEES


Dans le cadre scolaire, le schéma d’un enchaînement doit avoir au moins trois trajets (triangle). Le temps de passage
chez les filles est de 90 secondes et chez les garçons de 70 secondes. Un enchaînement doit comporter des éléments
de rotation, de renversement, d’équilibre, de saut au moins dans chacun des groupes des éléments (A, B, C, D).

V LES FAUTES

Les jugent repèrent les fautes techniques et les fautes artistiques

V1 Les fautes techniques : elles concernent la réception, le début et la fin des éléments, la stabilité des élément s
statiques, l’amplitude des éléments dynamiques, la correction de la tenue du corps, la précision de l’exécution, les
aides extérieures (ceinture, pareur, serre-tête)les chutes et les altérations d’éléments.

V2 Les fautes artistiques : elles concernent l’utilisation incomplète de l’aire d’évolution, le mauvais usage des divers
niveaux de mouvement (haut, milieu ou bas), de même que le manque de variété de la qualité du mouvement
(soutenu, lent, rapide, direct ou indirect), tout manque d’harmonie entre la musique et le mouvement, le port d’une
tenue vestimentaire incorrecte, la trop grande différence de taille entre partenaires, la concentration de éléments
difficiles dans la même partie de l’exercice.

VI L’ORGANISATION DE LA COMPETITION DE GYMNASTIQUE

Les compétitions en gymnastique se déroulent en trois temps :

Concours I :

Le concours par équipe : les gymnastes en lice concourent à tous les agrès. Les trois meilleures notes sont prises en
compte pour la note totale de l’équipe. Ce concours est qualificatif pour le concours II et III.

Concours II :

Le concours général : ce concours regroupe selon les compétitions les 24 ou les 36 meilleurs gymnastes au total des
épreuves du concours avec un maximum de deux gymnastes par pays.

Concours III :

Les finales par agrès qui regroupent les huit meilleurs gymnastes à chaque agrès du concours I. Ce concours
récompense les meilleurs de chaque spécialité, six chez les hommes et quatre chez les femmes.