Vous êtes sur la page 1sur 173
Sd TEXTES ET ETUDES ANTHROPOLOGIQUES _ ARON GURWITSCH professeur de fwilosophie 3 la Brandeis University (WALTHAM MASSACHUSETTS, E.U. A.) THEORIE DU CHAMP DE LA CONSCIENCE pesccée DE BROUWER AVANT-PROPOS Le livre que nous présenions ici paratt sous les auspices de la Société Internationale de Phénoméaologie (International Phenomenological Society). Notre ouvrage se présente comme une étude phénoménologique pluist que comme un Kore sur Ta phdnomdnologie. I! Pagira moins de donner tun exposé de la phénoménologie que de faire avancer certains problomes Phdncmtnlegicee. Pourtant oka sooo BODO Sons ‘engager dans ‘des explications, parfois assez détailées, de quelques notions et théories de Husserl, qui sont d'une importance capitale pour Ta phénombologie sn ions i bil eaappeet dans son ensemble. La phipari de ees conceptions par Husserl pendant la période qui a trouvé son expression dans Tdeen za einer reinen Phinomenologie und phinomenologischen Phifo- sophie et dans Méditations Cartésiennes. Si nous avons cru devoir prockder de la sorte, c'est parce que, dans Ia littérature phénoménologique ‘rangaise dont tous le monde reconnatt la trés grande valeur, les notions at les théories dont il sagit, ne nous semblent pas avoir repu jusgutici toute attention qué elles méritent. On peut espérer que cette lacune sera comblée sous peu grice @ la traduction magistrale du premier volume des Iden zu einer reinen Phinomenologic und phinomenologischen Philosophie dont on est redevable dM. Paul Ricaur, grace encore & Panalyse que M. Rica fit paratire, dans la Revue de Metaphysique et de Morale, 1951-1952 (réimprimée dans le recueil d’articles Phéno- ménologie-Existence, Paris 1953 )du second volume publié (Haag 1951) par Mime Marly Biemel sous les auspices des Archives-Husserl & Lowoain, Dans le présent owvrage, la lacune dont nous avons parlé wa pu tre comblée que tres imparfaitement, car nous avons dit nous borner @ n'ex- poser que les théories Husserliennes qui se trowvent dans un rapport direct et immédiat avec les problemes qui sont ici les nBtres, Les conditions dans lesquelles nous avons travaillé, ne nous ont pas toujours permis de consulter les traductions frangaises 'oworages rédigés en allemand ou en anglais. Pour plus d'uniformité nous avons toujours itd ces owvrages dans leur langue originale, méme quand, dant quelques a, des sraductions francaises nous furent accesible. Lrauteur éprouve le plus vif désir de dire publiquement sa profonde fratizude & Pendroit des organisations qui ont bien voulu Dui préter leur assistance au cours des dernitres vingt années, parfois assez dificiles. a AVANT-PROPOS Pendant son séjour en France, le Comité pour les savants étrangers (fondé et présidé par Syloain Lévy), le Comité @accucil et d’organi- sation de travail pour les savants étrangers résidant en France, et la Caisse nationale de tn Recherche scientifique lui ont rendu possible de poursuiore ses études dont une partie des résultats se trouve inzorporée dans le présent oworage. Aux Etats-Unis auteur a bénéficit de la géné- rorité de PAmerican Philosophical Society (Penrose Fund) et de PAmerican Committee for Emigré Scholars, Writers, and Artists et ainsi il a pu continuer le travail sur ce livre. L’auteur est grandement obligé aux autorités universitaires de la Brandeis University er a ses colligues du Committee on Faculty Research Grants du support tant ‘mnoral que matériel qu’ils ont bien voulu tui préter. Qu'ils regoivent tous ici ses remerciements. "Auteur et lecteurs sont redevables & M. M. Butor du soin qutil a pris a traduire ce liore. (Crest avec un plaisir rout spécial que Pauteur exprime sa reconnaissance la maison Deselée de Browser et Cie t & son directeur litéraire a Paris, MM. Rainer Biemel, pour leur attitude sympathique et amicale.