Vous êtes sur la page 1sur 16

LNE_HighTech_Fev06.

qxd 17/02/06 14:45 Page 1

Entreprises, Affaires publiques


High Tech
le journal de la convergence
Communication réalisée
par
Economie sociale
Numérique – Réseaux – Mobilité
Du 23 Février au 1er Mars

SÉCURITÉ
Vers une vision globale de la
sécurité des données dans
l’entreprise
Les technologies sans fil de
nouvelle génération
p. 5
« La mobilité crée de nou-
veaux enjeux pour le DSI »
Jean-François Pépin
délégué général du CIGREF Facteurs de compétitivité et de croissance, les réseaux haut débit ouvrent de nouveaux développements
p. 5 pour les services de téléphonie dans l’entreprise.
CONSTRUCTEURS  La nouvelle ère du d’abonnés à mi 2005 — qu’en terme
Téléphonie en entreprise et terminal mobile dans d’usage, avec par exemple un
Internaute sur deux qui a effectué
développement du WiFi, l’entreprise, p. 4 un achat en ligne au cours du 1er
Pierre Goyeneix,  WiFi, 3G, Wimax... trimestre 2005 et plus de 3,7
directeur général 3Com millions de déclarations d'impôt par
p. 8 les réseaux haut débit
mobiles, p. 8 Internet cette année.

L’IP ou l’intégration des  Le développement des Les réseaux sans fil du type boucle
services de téléphone via terminaux sans fil, p. 6 locale radio WiMax sont des
un protocole unifié technologies prometteuses suscep-
p. 9 tibles à la fois de couvrir en haut
Déployer la couverture des réseaux débit une large partie de la
de communication à très haut débit population et de générer de
SOLUTIONS ainsi que des réseaux sans fil est un nouveaux usages. C’est pourquoi
L’outsourcing de la voix de vos "cheval de bataille", pouvez- j’ai lancé un appel à candidature
sur IP, vous nous en dire plus ? pour l’attribution de nouvelles
Bruno Grossi François Loos : En effet, contribuer licences de boucle locale radio, pour
Partner Accenture France à la diffusion des technologies de laquelle il y a un véritable regain
p. 9 l'information et de la commu- d’intérêt depuis l’émergence de la
nication (TIC) est un des axes technologie WiMax. Le WiMax doit
prioritaires de mon action. Les TIC notamment contribuer à apporter le
Gérer les profils de sont un facteur essentiel de haut débit, dans des conditions
connexions, croissance au service de l'emploi : analogues au reste de la population,
Laurent Guerry elles génèrent 25% de la croissance aux 2 à 3 % de foyers qui resteront
directeur commercial du PIB de l'Union européenne. Mes non éligibles à la technologie ADSL.
Avanquest France objectifs sont de rendre disponibles
p. 10 les TIC sur l'ensemble du territoire, Comme je vous le disais, le succès
via la couverture des zones blanches du haut débit en France est flagrant,
Téléphonie sur IP : quelles de téléphonie mobile et via la mais il faut d’ores et déjà réfléchir François Loos, ministre délégué à l'Industrie. « Les acteurs des TIC doivent se
couverture du territoire en haut aux étapes suivantes. Nous devons concentrer sur les créneaux à forte valeur ajoutée, notamment le développement
compatibilités ? débit, et de faciliter l'appropriation en effet nous préparer aux des services »
Dirk kleinken des TIC par les particuliers et les prochaines générations de réseaux :
directeur projet VoIP Nero entreprises. ceux-ci sont sources de croissance conclusions d'une étude sur les premier trimestre 2006 et devraient
p. 12 Depuis 2002, le succès du haut débit pour notre économie, de possibilités de développement du donner lieu à des propositions
en France est entier, tant en termes compétitivité pour nos entreprises très haut débit que j'ai lancée en concrètes.
d’équipements — près de 8 millions et de création d’emplois. Les septembre sont prévues pour le Suite page 2

Le journal
des Pouvoirs MARCHÉ SOLUTIONS
d’aujourd’hui
Entreprises Par rapport à un fixe, il y a La technologie IP,
Affaires publiques
Economie sociale
une richesse fonctionnelle levier de développement
Abonnez-vous sur un téléphone mobile de la vidéoconférence
149 € ht* Entretien avec Pierre-Yves Rallet,
directeur marketing et partenariats SFR Entreprises
Georges Lemire,
Président directeur général de Tandberg France
* 152,13 € ttc
Tandberg Telecom est
1 an - 44 n° SFR Entreprises souhaite claire- d’autres équipements — comme dédiée aux solutions de
ment augmenter le taux de péné- les ordinateurs portables ou les communication vi-
tration du mobile dans les flottes de véhicules. suelle : tout l’environne-
Pour vous abonner entreprises. Si on compare la C’est probablement moins dans la ment qui va permettre
dès aujourd’hui France à d’autres pays comme culture française d’équiper les sa- de mettre en place une
Tél. : 04 42 77 46 05 l’Angleterre ou l’Espagne, le télé- lariés de ce type d’outils. Mais on stratégie de communica-
Fax : 04 42 77 46 01 phone mobile en entreprise n’est est là pour faire changer les cho- tion et un équipement
pas au même niveau. ses… de vidéoconférence.
abonnements_lne@cleverdis.com
Les raisons sont multiples, et on
www.cleverdis.com
peut faire le même constat pour Suite page 4 Suite page 15

Le nouvel Economiste - High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 1


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:01 Page 2

Marché
intéressantes pour partager un de labellisation sont prévues, la
accès Internet à l’intérieur des première début 2006 et la suivante
bâtiments, dans des centres en mai 2006.
commerciaux ou dans des lieux
publics. La technologie 3G est sur toutes les
Par exemple, en 3 ans, la quasi- lèvres, or les coûts d’abonnement et
totalité des universités ont été de communication sont encore
équipées de bornes WiFi qui importants pour le consommateur.
permettent aux étudiants et à leurs Comment aider au déploiement de
professeurs d'accéder sans fil et cette technologie ?
gratuitement à Internet. La téléphonie de troisième
génération (UMTS) est en cours de
L'optimisation de l'infrastructure déploiement. Même si elle a pris du
de communication globale grâce retard, les premiers résultats en
aux solutions IP (Internet termes de nouveaux abonnés
Protocole) permet des réductions semblent relativement satisfaisants
de coûts significatifs couplées à une avec, en fin d’année 2005, près d’un
hausse de la productivité pour million d’abonnés à la 3G.
l'entreprise. Qu'en pensez-vous ?
Les solutions de communications La couverture des réseaux est
en tout IP sont devenues une également au rendez-vous.
réalité : de nombreuses entreprises Cependant, quelques freins
dont les équipements de communi- subsistent au déploiement de la
cation arrivent en fin de vie font technologie : la moindre péné-
aujourd’hui ce choix. tration des bâtiments (due au
moins bonnes conditions de
Ce mouvement accompagne le propagations dans les fréquences
renouvellement des équipements. hautes), les difficultés croissantes
Cette rationalisation des coûts, d'acceptation par le public des
inéluctable, est nécessaire pour antennes, lesquelles seront deux
l’amélioration de la productivité fois plus nombreuses en 3G (UMTS)
des entreprises. que pour les réseaux 2G (GSM) à
Ce mouvement de convergence, qui zone de couverture identique…
émerge sur les réseaux fixes,
pourrait, à terme, être suivi pour la Afin de limiter ces freins, les
gestion des flottes de téléphones nouvelles licences GSM, dont les
mobiles des entreprises : un dispositions ont été notifiées aux
terminal unique pourrait ainsi opérateurs par le gouvernement en
servir à l’accès Internet, la 2004, prévoient la possibilité pour
téléphonie fixe et mobile… ces derniers de réutiliser leurs

Les technologies sans fil


fréquences pour les réseaux UMTS.
Prévoyez-vous des aides ou une Cette souplesse est essentielle : elle
prime pour les PME et TPE permettra aux opérateurs d’accom-
souhaitant développer un réseau pagner la migration progressive de
WiFi, somme toute assez onéreux, leur parc de clients tout en

de nouvelle génération au sein de leur structure ?


L'appropriation des TIC est un
véritable enjeu pour les PME,
parce qu'il s'agit d'un facteur
optimisant leur gestion des
fréquences.

La baisse des prix viendra alors


essentiel de leur compétitivité. avec le développement du marché,
Suite de la page 1 public mais aussi pour les tout le territoire : grâce au plan C'est pourquoi, j'ai lancé l’amélioration des terminaux et le
entreprises ? d’investissement de France dernièrement un plan « TIC PME succès des offres de services
Grâce aux mesures que vous avez D'abord, je souhaite souligner que Télécom, 98% de la population 2010 ». appropriés tels que la visio-
adoptées, notamment concernant la barre des 10 millions d’abonnés disposera d’une offre ADSL fin Il soutiendra la mise en place conférence, la télévision mobile, la
les expérimentations Wimax, à l’Internet haut débit devrait être 2006. d'outils communs dans les vidéo et la musique à la demande
l'accès Internet haut débit ainsi dépassée en 2006, avec plus d’un an L’effort porte aussi sur les offres entreprises d'une même filière ou encore les jeux en ligne…
que le développement de nouveaux d’avance sur l’objectif que s’était aux entreprises, dont le pour faciliter la création de
services tels que la visioconférence, fixé le gouvernement en 2002. fonctionnement, quelle que soit "chaînes numériques", à l’image de La concurrence, notamment avec
la téléphonie sur IP ou la vidéo leur taille — grands groupes, mais ce qui se fait dans l’aéronautique ou les opérateurs virtuels (MVNO) qui
haute définition vont être favorisés. Concernant la couverture en haut aussi moyennes, petites et très l’automobile. ont conclu des accords sur la 3G ou
Pouvez-vous nous donner votre débit, fin juin 2005, 57 millions de petites entreprises — nécessite de avec d’autres technologies
point de vue à ce sujet ? français avaient la possibilité plus en plus l’utilisation de haut Ce dispositif comprend un appel à (terminaux bi-mode GSM / WiFi par
François Loos : Des recompositions technique d’accéder à une débit, voire de très haut débit. projets doté de 7 millions d'euros : exemple), devraient pouvoir
du paysage industriel français dans connexion permanente à l’Internet Et, depuis le 1er décembre, toutes de nombreux pré-projets ont d’ores apporter de nouveaux services aux
les TIC ont commencé. Les acteurs contre 37 millions fin 2002. Le taux les entreprises de France, sans et déjà été déclarés et deux vagues consommateurs.
doivent se concentrer sur les de couverture de la population est exception, ont la possibilité de
créneaux à forte valeur ajoutée, ainsi passé de 62% fin 2002 à près souscrire à de nouvelles offres
notamment sur le développement de 93% mi-2005. La France a d’accès Internet haut débit à
des services. totalement rattrapé son retard en se 2 Mbits/s symétrique. De plus,
A l’échelle internationale, nous sa- hissant à la première place pour répondre à la spécificité de
vons que ce sont les acteurs arrivés européenne pour le nombre de lignes leurs besoins, 2000 zones d’activités 5, passage Piver - 75011 Paris - Tél. 0158306464 - Fax 0158306465
en premier sur le marché ou ceux raccordées en technologie DSL. économiques regroupant 120 000 Henri J. Nijdam, Président directeur de la publication
qui sauront utiliser au mieux les entreprises dans tous les dépar-
expériences passées qui tireront le Cependant, même si plus de 30600 tements seront raccordés au très
plus profit des bénéfices de ces communes ont accès de façon haut débit (jusqu’à 100 Mbits/s)
nouveaux services. permanente à Internet, il reste d’ici 2007.
Le lancement d’expérimentations effectivement des zones qui ne
sur la télévision haute définition ou bénéficient pas encore du haut Pourquoi est il important, selon
la télévision sur mobile doit donc débit. L’Etat s’engage aux côtés de vous, de développer les réseaux Dossier réalisé par CLEVERDIS
être une priorité qui permettra à la ces collectivités pour le dévelop- WiFi et hotspots publics ? 116 avenue Eugène Mirabel - 13480 Cabriès - Tél : 04 42 77 46 00 - Fax : 04 42 77 46 01
France de bénéficier des retombées pement du haut débit, avec le Le gouvernement s’est pleinement E-mail : info@cleverdis.com www.cleverdis.com

industrielles des services qui soutien des fonds européens. Près mobilisé pour favoriser le déve-
Gérant fondateur : Gérard Lefebvre
connaîtront le succès. de 130 millions d’euros du Fond loppement de solutions technolo- Directeur de la Rédaction : Jean-Guy Bienfait (jeanguy.bienfait@cleverdis.com)
Européen de Développement giques alternatives à l’ADSL, Chef de Projet : Arnaud Monge (arnaud.monge@cleverdis.com)
Rédacteur en Chef adjoint : Bruno Mathon (bruno.mathon@cleverdis.com)
Assurer 99% de la couverture Régional (FEDER) ont ainsi été comme les hotspots WiFi. Les Direction Artistique & Maquette : Hélène Beunat (helene.beunat@cleverdis.com)
réseaux haut débit, afin d'éradiquer versés à des projets d’infra- réseaux WiFi constituent une des et Valentina Russo (valentina.russo@cleverdis.com)
la "fracture numérique" entre structure de réseaux haut débit. technologies alternatives qui Ont participé à ce dossier :
villes et campagnes, s'avère donc permettent une couverture sans fil Richard Barnes, Dominique Delours, Tatiana Gerassimato, Raphaël Pinot, Marie-Armel Raut, Bettina Spegele.
une décision favorisant la commu- Pour le grand public, le dévelop- de zones sur plusieurs dizaines de
SARL au capital de 128 250 € - RCS Aix-en-Provence B 413 604 471
nication et la mobilité pour le grand pement du haut débit se fait sur mètres. Elles sont donc très

2 Le nouvel Economiste - High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:02 Page 3

Le nouvel Economiste Journal High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 3
LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:33 Page 4

Marché
Par rapport à un fixe, il y a une richesse fonctionnelle
sur un téléphone mobile
Suite de la page 1 publics, et notamment des lieux peu gner les entreprises qui souhaitent
propices à une couverture via le développer la mobilité de leur acti-
Si on évoque la 3G, le téléphone mobile. Je crois qu’il va se dévelop- vité.
portable de 3ème génération est per dans les bâtiments et les lieux de
plus vu comme un équipement fort passage, comme des congrès ou Quelle approche avez-vous sur les
grand public que professionnel… des séminaires. Blackberry et de manière générale
Je crois qu’avec la 3G l’offre se sur les PDA par rapport aux marchés
segmente beaucoup plus qu’avec la Par contre, je m’interroge sur le verticaux ?
génération précédente. Si on business modèle des cybercafés La data va nous forcer à segmenter
regarde l’historique du téléphone WiFi. D’autant que la 3G et ses notre offre par une approche métier.
mobile, il s’est développé en évolutions de type HSDPA se situe Ce que l’on voit de plus en plus
premier lieu dans le domaine dans des niveaux de performances maintenant, ce sont des sociétés qui
professionnel, et chez les dirigeants très proches du WiFi avec une veulent équiper leur force commer-
d’entreprises en particulier. On a couverture qui n’a plus rien à voir. ciale, avec des applications métiers
observé ensuite un démarrage du intégrées, en plus du mail et du télé-
marché grand-public, avec les De quelle façon évoluent les men- phone.
offres pré-payées, puis le mobile talités des entreprises, petites ou
dans l’entreprise est descendu grandes, vis-à-vis de ces nouvelles Je peux citer l’exemple du Plaza-
progressivement des étages de technologies réseau ? Athénée qui a équipé une grande
direction jusqu’aux chauffeurs- Si on regarde les différentes techno- partie du personnel de l’hôtel d’un
livreurs. logies – GPRS,WiFi, 3G –, il est clair Blackberry doté d’une application
que les grands comptes en ont une spécifique, permettant aux femmes
Mais on a globalement équipé les bien meilleure connaissance, du fait de chambres d’indiquer l’état de Pierre-Yves Rallet, directeur marketing et partenariats, SFR Entreprises. « Notre objectif
personnels très mobiles. Si on re- de leurs ressources. Il n’y a pas de leur travail. est de pousser le téléphone mobile comme outil principal »
garde l’encadrement moyen, ce sont direction télécoms dans les PME-
des populations qui, dans d’autres PMI. Mais si les grands comptes sont
pays, sont souvent équipées d’un capables aujourd’hui de déployer
mobile, d’une voiture et d’un PC
portable et peu en France. L’expli-
cation est à mon avis plus d’ordre
leurs propres réseaux WiFi sécuri-
sés, on s’aperçoit aussi que les PME,
une fois informées, s’adaptent
La nouvelle ère du terminal
mobile dans l’entreprise
culturel. rapidement à ces technologies.

Quelles sont vos orientations stra- Précisément, quel est votre dis-
tégiques au niveau marketing ? cours sur les solutions possibles
Notre stratégie consiste à dire qu’il pour l’entreprise ? L’ère du sans-fil est en marche. Pour les entreprises, ces solutions ne servent
existe aujourd’hui de vrais gains de Nous essayons d’avoir un discours lié
productivité à avoir un mobile, y à la valeur d’usage. Parfois des offres pas seulement à doter leurs flottes d’outils adéquats. Elles sont des réponses
compris quand on est perçu comme paraissent attractives au niveau coût, à l’explosion des échanges, dans un contexte organisationnel de plus en
sédentaire. Une grande majorité mais il faut examiner une solution plus complexe.
des collaborateurs d’une entreprise, dans son ensemble, avec un support
quelle qu’elle soit, sont amenés à se de qualité et une prestation d’accom- La téléphonie sans fil se développe permettre le développement et déploiements WiFi en entreprise,
déplacer, ne serait-ce que dans les pagnement sur l’installation.Si notre à grande vitesse, et le mobile s’af- l’amélioration des services, via les via notamment les applications
locaux. stratégie de distribution s’appuie sur firme comme le support universel. systèmes d’informations sous IP logistiques et les puces RFID qui
Il y a également une richesse fonc- des réseaux de partenaires – les Espa- Qui aurait pensé à une évolution (Internet Protocole) et les déclinai- remplacent progressivement les
tionnelle sur un téléphone ces SFR Entreprises –, c’est pour aussi rapide ? Probablement ni les sons du GSM, UMTS, 3G et bientôt code-barres classiques.
mobile, pourvu d’un agenda et d’un apporter un service global. 50 % opérateurs, ni le grand public, ni HSDPA. Pourtant, le téléphone de
répertoire qu’on trouve très d’entre eux ont une habilitation même les entreprises. troisième génération commence La téléphonie sur IP, prochaine
rarement sur un fixe. Avec la 3G « Expert Mobile data », qui leur Seuls quelques gourous, comme tout juste à trouver son public. Le révolution technologique
s’ouvre la possibilité de faire de la reconnaît des compétences en avant- Vinton Cerf, co-inventeur du proto- haut débit mobile a conquis près L’« Internet Protocole » va rapprocher
visio-conférence. Il n’y a pas de vente, en installation et en support cole TCP/IP et aujourd’hui engagé d’un million d’abonnés chez deux mondes,les réseaux de télépho-
raison à rester cantonné à 20 % de des solutions.Nous pensons que c’est chez Google comme « chef évangé- Orange. Idem pour SFR, dont 90 % nie et les réseaux de données.Par rap-
la population salariée des entrepri- un élément de différenciation par liste de l’Internet », voyaient dés sont des particuliers. L’UMTS (ou port à la téléphonie classique, l’IP
ses équipés d’un téléphone mobile. rapport à la concurrence. 2001 dans le mobile le futur du 3G) est encore loin de séduire l’en- offre des perspectives intéressantes
réseau des réseaux. Sa prédiction treprise. Il est vrai que les zones de en termes de simplification d’archi-
Notre objectif est d’augmenter ce Quels sont vos objectifs en termes sonne juste aujourd’hui. On compte couverture sont encore réduites, – tecture mais aussi de nouveaux servi-
taux de pénétration, en proposant d’offres ? en France plus de téléphones environ 60% du territoire. Consé- ces, intégrant les applications
de plus en plus de solutions qui Nous allons dans les mois à venir mobiles en circulation que de quence, les opérateurs développent informatiques de l’entreprise. Grâce
s’adaptent à une mobilité plus beaucoup plus segmenter nos cartes bancaires. Des téléphones des solutions mixtes 3G/Edge. Les au protocole IP, chaque terminal mo-
réduite, notamment en termes de offres et nos approches. On voit qui ne servent plus seulement à réseaux WiFi proposent une alter- bile — ordinateur portable, Smart-
tarifs. Nous ne souhaitons pas bien que la demande d’un très téléphoner, mais à transporter des native séduisante, que certains spé- phone ou PDA —,pourra être doté de
développer une politique de grand compte international n’est données et des applications cialistes placent même au tout sa propre adresse et reconnu comme
convergence et d’intégration fixe- pas identique à celle d’une PME de nouvelles, grand public ou profes- premier rang pour les années à ve- tel par le réseau de l’entreprise.
mobile, mais nous voulons faire du Savoie. Donc on ne peux plus sionnelles. D'après une étude nir. Il suffit en effet de quelques Jusqu’ici Américains et Européens
téléphone mobile le téléphone répondre via une offre unique de réalisée par Tns-Sofres les abonnés bornes pour installer un réseau s’étaient partagé le gâteau des adres-
préféré du salarié dans l’entreprise. téléphone mobile. des services de téléphonie sont de dans l’entreprise, avec une excel- ses IP.Un nouveau protocole de trans-
plus en plus adeptes de fonctions lente qualité de transmission. fert de données, l’IPv6, va permettre
Quand on parle mobilité, on parle Sur les grands comptes, on est en telles la visiophonie (88%), le MMS Question sécurité, la norme IEEE de connecter au réseau Internet tous
de réseaux au sein de l’entreprise. train, avec l’aide de Vodafone, de (86%) et bien sûr Internet (84%). 802.11i a jugulé les faiblesses in- types de mobiles.
Quels sont les développements de construire des offres paneuropéen- itiales des réseaux « Wireless Fide-
SFR en matière de WiFi ? nes, dédiées à nos clients interna- Pour les analystes, c’est l’exploita- lity ». L’association WiFi Alliance Ce protocole IP va ouvrir une ère de
Aujourd’hui, notre objectif est de tionaux. Et notamment des services tion du haut et du très débit qui va prévoit ainsi une augmentation des convergence souple entre les diffé-
pousser le téléphone mobile comme de réseaux privés virtuels à rents réseaux, à l’intérieur comme à
outil principal, mais également l’échelle européenne, avec des l’extérieur de l’entreprise.Il ne s'agit
d’apporter à nos clients le meilleur numéros courts, des tarifs privilé- pas pour autant de passer brutale-
de la technologie. Nous souhaitons giés, un SAV international… Pour ment au tout IP, mais d'évoluer pro-
que nos terminaux se jouent des les PME-PMI, on va renforcer la va- gressivement vers une solution qui
couches réseau qui peuvent être leur ajoutée de nos distributeurs. unifie les composantes réseaux de
utilisées. Bien entendu, le WiFi fait Nous allons de plus en plus l’entreprise. La voix devenant alors
© photo : Motorola

partie des technologies sur lesquel- travailler avec des distributeurs et un élément comme un autre parmi
les nous travaillons. Nous avons des éditeurs informatiques – Micro- tous les supports de communication
développé des hot spots dans les soft, Sage, etc. –, dans le but d’avoir de l'entreprise comme la visioconfé-
gares et un certain nombre de lieux une offre complète et d’accompa- rence et la messagerie.

4 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:02 Page 5

Sécurité des données et des échanges


Vers une vision globale de la sécurité des données
dans l’entreprise
L’art du management des données et des échanges intègre aujourd’hui les réseaux fixes et mobiles, avec pour objectif une
réponse en temps réel aux menaces matérielles et immatérielles encourues par l’entreprise.
La sécurité des systèmes d’infor- sophistication des attaques aux- depuis 10 ans, à une conquête pro- rogées jugent la sécurité comme un le RSSI doit être un professionnel de la
mation est devenue une priorité quelles elles doivent faire face — vi- gressive de territoires qui amène les élément critique dans l'atteinte de communication,confirme Pascal Anto-
pour l’entreprise. Au-delà de son rus, intrusions, chevaux de professionnels de la SSI à s’impliquer leurs objectifs stratégiques, contre nini,expert associé chez Ernst &Young.
aspect purement technologique, Troie…—, sont telles que leur bien au-delà du SI lui-même », 27 % seulement en France. A lui de développer la stratégie de com-
elle fait partie d’un processus impact est non seulement techno- pouvait-on lire dans le Livre Blanc Près d'un responsable sécurité sur munication qui motivera les directions
global, portant sur le contenu et le logique mais aussi et surtout des Assises de la Sécurité. Leurs deux, dans l’hexagone, affirme que métier et les mobilisera afin que la sé-
contenant, sur l’interne comme sur économique. Atteinte à l’image de nouveaux défis ? Ils se nomment cet élément n'est pas considéré curité de leur système d'information soit
l’externe. Sécurité informatique, l’entreprise, mise en cause de la dématérialisation des processus, comme une priorité pour leur pour elles une priorité.» Issu de la DSI
sécurité des systèmes d’informa- responsabilité de la société, perte économie numérique, valorisation direction générale. Ce qui se traduit ou rattaché à la direction générale,ce
tion, cyber sécurité… Le champ de de confiance des clients et des par- du patrimoine et intelligence en termes de budgets alloués et de manager en temps réel de la sécurité
la problématique évolue, intégrant tenaires, pertes financières… sont économique. position dévolue au responsable sé- doit à la fois comprendre la stratégie
des paradigmes nouveaux, qui ont autant de conséquences désastreu- de l’entreprise, véhiculer les bons
pour nom réseaux, mobilité ou ses. Dés lors, il s’agit de sécuriser messages au bon niveau, et se situer
patrimoine informationnel. les informations à l’intérieur de La sécurité, élément critique dans une logique financière.
l’entreprise comme vers l’extérieur.
Selon le baromètre Protiviti-TNS Un enjeu majeur, qui mobilise les de l’intelligence économique. « Aujourd’hui une sécurité bien
Sofres-L’Expansion, la sécurité responsables de la SSI, la sécurité pensée est un centre de profit qui
informatique et les systèmes des systèmes d’information. C’est la conclusion de l’étude curité. Et nécessite, pour ce dernier, permet d’accompagner les nouveaux
d’information sont cités parmi les Les profils de ces experts en annuelle menée par le cabinet de justifier ses orientations, face au produits », estime Patrick Langrand,
5 risques majeurs évalués par les méthodologies se précisent d’année conseil Ernst & Young. 67% des comité de direction de l’entreprise. RSSI de Natexis Banques Populai-
entreprises. La multiplication et la en année. « On assiste bel et bien 1 230 entreprises mondiales inter- « Au-delà de son excellence technique, res.

La mobilité crée de nouveaux


enjeux pour le DSI
Entretien avec Jean-François Pépin, délégué général du CIGREF, le Club
Informatique des Grandes Entreprises Françaises.

Qu’en est-il de la gestion des être des collaborateurs au sein de l’en- Il y a bien sûr les fondamentaux que
réseaux et des terminaux mobiles en treprise. sont les réponses technologiques
entreprise ? comme les coupe-feux, le cryptage,
Jean-François Pépin : La mobilité Que recouvre la notion de gestion du les techniques de clés pour l’au-
créée de nouveaux enjeux à la fois risque en matière de systèmes d'in- thentification, … Je ne rentrerais
managériaux et techniques pour le formation ? pas dans le détail ici. En revanche,
DSI. Sur le plan managérial, elle Les risques pour les Grandes ce qu’il est important de noter, c’est
nécessite une réflexion sur les Entreprises sont multiples : risques que la réponse ne peut pas être que
bénéfices clients,la sélection des pro- d’image,risques commerciaux vis-à- technique. Elle doit être organisa- Jean-François Pépin, délégué général du CIGREF. « La réponse aux menaces ne peut
jets, le choix des fournisseurs et la vis des clients et par rapport à la tionnelle et humaine, inclure de la pas être que technique : elle doit être organisationnelle et humaine »
conduite du changement. concurrence, risques sur la conti- prévention et de la répression.
Sur le plan technique elle induit une nuité de service mais également Cette réponse nécessite également Une politique sécurité, des normes Quelle thématique mobilise-t-elle
nouvelle approche tant sur l’architec- risques de non-conformité aux légis- un changement de paradigme, par et des standards techniques, des actuellement les DSI ?
ture d’entreprise,la convergence des lations en vigueur. exemple la transformation de la no- processus et des bonnes pratiques La société de l’information est
technologies, que sur la sécurité et Ces risques sont d’autant plus tion de défense périmètrique à la dé- sont définies à tous les niveaux, caractérisée par un mélange
l’intégration des solutions de mobilité élevés que les systèmes d’information fense en profondeur. Nous ne depuis l’expression des besoins en d’innovations technologiques, de
dans les SI traditionnels. sont de plus en plus interconnectés pouvons plus nous contenter de amont, en passant par la conception mutations structurelles de l’écono-
Mais la mobilité offre surtout de entre l’interne et l’externe de l’entre- dresser une barrière autour de et la construction des systèmes et mie et de changements dans l’orga-
réelles opportunités pour l’entre- prise – ses clients,ses fournisseurs,ses l’entreprise,une espèce de ligne Ma- jusqu’à l’exploitation opération- nisation des entreprises. L’usage
prise. Les bénéfices peuvent se partenaires. Dès lors, les menaces ginot, avec des coupe-feux. Il nous nelle, tant côté utilisateur que côté des Technologies de l'Information
mesurer en termes de connectivité,de sont de plus en plus nombreuses et de faut avoir une défense avec plu- opérations informatiques. et de la Communication génère des
productivité, d’optimisation des flux plus en plus variées. sieurs barrières successives,adaptée Une politique de prévention et de mutations profondes qui touchent
d’information, de satisfaction client, Le nombre de vulnérabilités réperto- à chaque niveau,en fonction des cou- sensibilisation des utilisateurs, des les modes de vie, l’organisation
de revenus additionnels, etc. rié par le CERT, au niveau ches techniques : applications,bases managers et des populations sociale et les relations au travail.
Enfin la mobilité pose la question des mondial, est passé de 171 en 1995 à de données, serveurs, postes de tra- sensibles comme les exploitants Ces transformations ne peuvent
nouveaux usages en tant que facteur plus de 1000 en l’an 2000 et à 3800 en vail, réseaux, en fonction du degré informatiques est cruciale. Enfin, être pensées sans une réflexion glo-
de création de valeur et source d’in- 2004. Certaines grandes entreprises de classification des informations,et pour la répression, nous mettons en bale quant à leurs impacts écono-
novation.Pour anticiper ces nouveaux stoppent, chaque mois, jusqu’à 2 en fonction des menaces, de leur in- place des moyens de surveillance et miques, politiques, sociaux et
usages, les modes de travail doivent millions de messages entrant d’Inter- tensité et de leurs conséquences. de contrôle, et des moyens de réglementaires.
être repensés, notamment sous l’an- net vers leur réseau interne. Les vul- pilotage des incidents. Concernant
gle de la disponibilité, de la sécurité nérabilités sont également plus De quelle façon le DSI intègre-t-il le ce dernier point, de plus en plus Qu’il s’agisse des échanges et du
et de la continuité de service.Ainsi les variées.S’il y a deux ans,nous parlions management des « cyber-risques » ? d’entreprises s’organisent en commerce électronique, de la pro-
frontières traditionnelles entre le tra- surtout de virus et de messages non Sur le plan de l’organisation, nous central pour assurer le traitement tection des données personnelles
vail sur site et hors site,le domicile et sollicités, nous voyons maintenant se privilégions une approche pilotée de ces incidents, à la fois pour ou de la cybersurveillance, les DSI
le lieu de travail tendent à disparaître développer d’autres menaces,comme par les risques. Nous sommes face à coordonner toutes les composantes ont leur mot à dire sur des ques-
pour évoluer vers un modèle de le déni de service par saturation des une telle complexité et une telle di- internes (les métiers, les DSI, le tions qui dépassent stricto sensu
connexion permanente et sans cou- accès, le vol de données par le déve- versité que nous avons besoin de dé- juridique, les achats, les RH) et les leur cadre professionnel mais qui
ture. L’impact sur l’organisation, la loppement de logiciels espions, le finir des priorités. composantes externes, notamment leur donne de facto une responsa-
conduite du changement et le respect « phishing » par l’intrusion, la des- Ensuite, nous mettons en place des les relations avec les pouvoirs bilité sociétale. C’est la raison pour
de la vie privée ne doivent pas être né- truction potentielle par des vers mal- organisations et des ressources publics. laquelle le CIGREF travaille
gligés : la mobilité est source de per- icieux et le chantage ! dédiées à la sécurité des systèmes actuellement sur la question de la
formance pour l’organisation,certes, d’information avec l’expertise des Réglementation, externalisation, « déontologie de l’usage des Systè-
mais elle doit également être consi- Quelles sont les fonctions clé de la Responsables Sécurité des Systè- e-confiance, intelligence écono- mes d’Information » avec le Cercle
dérée comme un facteur-clef du bien sécurité informatique ? mes d’Information (RSSI). mique et numérique... Européen des Déontologues.

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 5


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 16:20 Page 6

Constructeurs
Terminaux sans fil BlackBerry, synonymes de
gains de productivité et de temps
Créée en 1984, la société canadienne Research in Motion (RIM) est connue à travers sa solution « BlackBerry », cet outil de
communication mobile très prisé, lancé en 1999, et conçu comme une solution intégrant un réseau de données sans fil.
Aujourd’hui, la technologie « push », mise au point par RIM permet de transférer automatiquement et en temps réel les mails sur
un BlackBerry ou un mobile dédié.
américaines. Et nous comptabili- BlackBerry Enterprise Server le confort d’utilisation en intérieur
sons près de 60 000 sociétés à s’intègre aux serveurs de message- comme en extérieur. Le BlackBerry
travers le monde utilisant nos rie tels que Microsoft Exchange, 8700f est le complément idéal de
services. IBM Lotus Domino et Novell Group- BlackBerry Enterprise Solution.
Si l’on fait un petit retour en Wise. Il offre aux professionnels des Ses performances et ses fonctions
arrière, il nous aura fallu près de 5 entreprises et aux services infor- ergonomiques exceptionnelles
ans avant d’atteindre la barre du matiques de nombreux avantages permettent aux utilisateurs de
million d’utilisateurs, 10 mois sup- et fonctionnalités, parmi lesquels : profiter pleinement des applica-
plémentaires pour les 2 millions et un accès sécurisé en mode « push » tions professionnelles activées à
6 mois de plus pour atteindre les 3 à la messagerie et aux données distance par la plate-forme Black-
millions d’utilisateurs. Cette crois- d’entreprise – via les fonctions du Berry, telles que SFA (Sales Force
sance rapide s’explique par notre service Mobile Data Service de Automation), FSA (Field Service
montée en puissance sur le marché BlackBerry Enterprise Server et le Automation), la gestion des réseaux
européen. navigateur du terminal –, une et des systèmes, etc. Le lancement
synchronisation sans fil, une du 8700f en France est lié à l’aspect
Vous mettez en avant, dans votre sécurisation totale de bout en bout stratégique que représente le
communication, une autre étude grâce au cryptage Triple DES, une marché sur lequel nous nous atten-
portant sur les avantages liés administration informatique dons à une forte croissance cette
directement à l’utilisation des simplifiée et un contrôle centralisé. année en termes d’utilisateurs.
terminaux sans fil BlackBerry…
Les conclusions de ce rapport sont Comment fonctionne l’application Quelle est votre stratégie
assez étonnantes et font notam- destinée aux professionnels concernant les partenariats avec les
ment état d’un gain moyen de 188 indépendants ou aux TPE ? opérateurs de téléphonie ?
heures de travail par an – soit plus Grâce à la plate-forme BlackBerry Nous travaillons aujourd’hui avec
d’un mois au sein de l’entreprise – réservée aux indépendants et aux près de 150 opérateurs sur 50 pays
pour chaque membre du personnel petites structures, tout utilisateur environ. Nous nous dirigeons vers
équipé d’un terminal BlackBerry. peut rester en contact, et ce en un partenariat avec une centaine
L’employé n’est pas en reste et le temps réel, avec ses réseaux de nouveaux opérateurs répartis
gain de productivité apporté par professionnels et privés. Un termi- sur près de 40 pays, soit un total de
son BlackBerry lui permet de béné- nal BlackBerry peut intégrer 90 pays à travers le monde propo-
ficier d’environ 108 heures de jusqu'à 10 comptes de messagerie, sant la vente du « BlackBerry »,
temps par an. Ce qui équivaut à professionnels ou personnels, au aussi bien dans le domaine profes-
plus de treize jours de congés ! Une moyen de BlackBerry Internet Ser- sionnel qu’au niveau du retail. Une
Charmaine Eggberry, vice président global marketing RIM. « Les terminaux BlackBerry de nos approches principales dans vice, en utilisant POP3 ou IMAP partie de notre stratégie repose sur
s’intègrent de façon sécurisée aux services de messagerie professionnels » le domaine de l’élaboration des (Internet Message Access Protocol) la volonté de toucher la plus large
applications est de connaître les et/ou en transférant les e-mails. part d’opérateurs possibles afin de
utilisateurs de nos produits et L’utilisateur a également la possi- proposer un choix plus étendu de
Le nom de la société RIM est moins autres données de l’entreprise pro- notamment de savoir de quelle bilité d’utiliser son adresse de produits et solutions mobiles
connu du grand public que Black- tégées par le pare-feu. manière ils travaillent. messagerie personnelle lorsqu’il développés par RIM.
Berry. Pouvez-vous nous présenter choisit d’envoyer ses messages
votre société… Selon les dernières études publiées Quelles sont les fonctions de base depuis son terminal. Ainsi il n’a Aujourd’hui, le phénomène
Charmaine Eggberry : Research In par Gartner, RIM est le leader de la dernière génération de qu’une seule boîte aux lettres à intéressant est que les opérateurs
Motion (RIM) est l’un des tout mondial avec près de 25% de parts BlackBerry ? gérer. Des copies des messages reviennent vers nous afin d’orga-
premiers fournisseurs mondiaux de de marché dans le domaine des Il y a bien sûr la technologie réceptionnés à son adresse de mes- niser des accords de partenariat,
solutions de communications mobi- PDA… « push », qui permet de transférer sagerie personnelle sont directe- suite à la demande de leurs prop-
les ouvertes à un grand nombre de Oui, et ce grâce à nos deux plates- automatiquement les e-mails sur ment transférées en mode « push » res clients de bénéficier des
standards de réseaux sans fil. Les formes, l’une conçue pour une votre appareil BlackBerry. Lors- sur son terminal BlackBerry. produits et solutions BlackBerry.
solutions proposées par RIM utilisation en entreprise, la seconde qu'un message parvient à votre
intègrent à la fois les matériels, les pour une utilisation individuelle. boîte de réception, il est directe- Vous venez de lancer, en partena- Comment est organisé votre mode
logiciels et les services qui permet- RIM, c’est plus de 20 ans d’expé- ment envoyé sur votre terminal riat avec Orange, un nouveau de distribution ?
tent un accès simple et sécurisé aux rience en ce qui concerne le hard- mobile. Ce n'est pas sans raison que terminal sur le marché français. A Un de nos principes fondamentaux
informations. RIM propose ware, le software et les services. Les nous parlons de solution intégrée. qui est-il destiné ? concernant la distribution est que
également sa technologie à utilisateurs bénéficient d’options Toutes les fonctions des appareils Les terminaux BlackBerry de la nous ne travaillons pas en direct,
différents fabricants de terminaux telles que l’accès Internet, la BlackBerry – téléphone, e-mail, série 8700 sont équipés d’un écran nous n’adressons pas les consom-
qui souhaitent intégrer à leurs capacité à gérer et traiter des SMS, agenda et navigateur web – LCD couleur, lumineux et haute mateurs directement. Nous
produits toute la puissance et la fichiers on-line, l’utilisation de leur sont fournies en équipement de résolution. La technologie intelli- travaillons de manière indirecte au
fiabilité des solutions BlackBerry. CRM et organiseur… La multitude base. Lorsque vous cliquez sur l’Url gente de photosensibilité du termi- travers de notre programme de par-
de fonctionnalités et applications d’un site, sur un numéro de télé- nal optimise automatiquement la tenariat avec les différents
Aujourd’hui BlackBerry est devenu des produits BlackBerry explique phone ou une adresse électronique luminosité de l’écran pour garantir opérateurs à travers le monde.
un nom générique pour la réception l’éventail très large d’utilisateurs dans un message, votre appareil
d’e-mail sur un terminal mobile. issus de différents marchés verti- ouvre la page web, compose le
RIM développe de fait une solution caux : banques, collectivités numéro ou créé un message e-mail
complète… locales, BTP, constructeurs infor- destiné au contact concerné.
Oui, en effet, BlackBerry est une matiques, sociétés de services,
solution unique de communication hôpitaux, ingénierie, cabinets BlackBerry Enterprise Server est la
sans fil conçue pour les profession- d’avocats… solution conçue pour l’entreprise…
nels et les entreprises qui souhai- Les terminaux BlackBerry s’intèg-
tent gérer rapidement, facilement Combien d’utilisateurs comptez- rent de façon transparente aux ser-
et en temps réel leurs communica- vous dans le monde ? vices de messagerie professionnels
tions professionnelles et person- Selon les dernières études, RIM grâce au logiciel BlackBerry Enter-
© photo : RIM - BlackBerry

nelles lors de leurs déplacements. compte près de 4,3 millions d’utili- prise Server. Installé derrière le
Les services sans fil comprennent sateurs, qui se répartissent entre pare-feu de l’entreprise, il gère en
la messagerie e-mail, la téléphonie, grandes entreprises, PME-PMI, toute sécurité de nombreux utilisa-
le SMS, la navigation web, les fonc- professionnels indépendants et teurs. Il existe également une ver-
tions d’agenda, l’accès à l’Intranet TPE. Près de 25 % de nos affaires sion dédiée aux petites entreprises
ainsi qu’aux applications métiers et sont réalisés hors des frontières comptant de 5 à 15 utilisateurs.

6 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:03 Page 7

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 7


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 17:18 Page 8

Constructeurs
WiFi, 3G, Wimax… Le niveau de sécurité est
les réseaux haut aujourd’hui aussi élevé en
débit mobiles WiFi qu’en filaire
Le WiFi connaît une croissance spectaculaire. Avec le rachat de la société Tipping Point et l’intégration de sa filiale
Simple à installer, d’un coût limité, il permet à de chinoise Huawei, 3Com effectue un retour au premier plan sur l’ensemble
multiples utilisateurs de partager la même des solutions de téléphonie en entreprise.
connexion Internet et d’être totalement mobiles.
face à ces solutions,même si le niveau plus équipées de solutions WiFi :
Le « Wireless Fidelity » est une projet de « wifiser » la ville de San de sécurité est aujourd’hui aussi c’est simple, chacun arrive avec son
certification que les fabricants Francisco. élevé en WiFi qu’en filaire. portable et se connecte.Mais je ne le
peuvent appliquer à leurs produits Des initiatives similaires se prépa- vois pas pour le moment remplacer
dés lors que ceux-ci répondent à rent en Europe, telle celle de l’espa- Le coût d’un réseau sans fil est ré- le réseau filaire. Par contre, le télé-
certains critères d’interopérabilité. gnol FON, dont l’idée est de réunir duit par rapport à des solutions travail se développe de façon très im-
Elle renvoie à une série de normes en un vaste réseau les utilisateurs classiques… portante. On peut aujourd’hui se
techniques qui permettent de créer de WiFi qui partagent une partie de Oui, en effet. Mais nos retours d’ex- connecter facilement depuis des so-
des « réseaux locaux hertziens », les leur connexion Internet sans fil. périence nous conduisent à insister lutions WiFi sécurisées sur le ré-
WLAN. En outre, le WiFi fonc- Des équipements d’accès local hert- sur l’importance de l’étape de l’é- seau de l’entreprise.
tionne également dans les bandes zien ont aussi été placés à bord d’a- tude radio d’une implantation de
ISM qui, dans de nombreux pays, vions de ligne et de trains. Et les réseau WiFi. Nous nous sommes Quelle est votre positionnement sur
peuvent être exploitées sans li- opérateurs de points d’accès pu- rendus compte que, chaque fois que la téléphonie sur IP ?
cence. Toutes ces spécificités blics WiFi ne se limitent pas aux en- des clients avaient négligé cette Sur la voix, nous avons développé
laissent présager une croissance treprises de télécommunication étape, ils se trouvaient confrontés à une solution complète de télépho-
spectaculaire du WiFi ces prochai- traditionnelles. De nombreux des problèmes de réception. Dans nie sur IP depuis 1998. Nous l’avons
nes années. Les ventes d’équipe- points d’accès commu- nautaires un réseau WiFi, le prix du matériel étoffée il y a un peu plus d’un an
ment WiFi et la multiplication des permettent aux habitants d’un ne doit représenter que de 20 à avec un outil d’entreprise qui s’ap-
points d’accès public se sont accé- même quartier de mettre leurs res- 30 % du coût total. Le ratio doit in- pelle le VCX et permet d’adresser
lérées. Aux Etats-Unis, Google a le sources en commun. tégrer 20 à 40 % sur l’implantation plusieurs fois 50 000 utilisateurs.
topologique radio, et 10 à 20 % de
Du WiFi au Wimax paramétrage et de sécurité du ré- Où en sont les solutions IP dans
Pierre Goyeneix, directeur général de seau. l’entreprise ?
Une technologie chasse l’autre. tions mobiles. Ce sera une techno- 3Com France. « Les salles de réunion des Aujourd’hui, la téléphonie sur IP n’a
A peine les marchés, du grand logie sans fil complémentaire, qui entreprises vont être de plus en plus Où est la valeur ajoutée de 3Com ? plus d’obstacles de coûts par rap-
public comme de l’entreprise, ont- ne manquera pas d’intéresser les équipées de solutions WiFi » Grâce à un accord conclu avec Tra- port à la téléphonie classique. Par
ils découvert les avantages du WiFi cadres nomades (PDA et ordina- peze, nous avons considérablement contre, remplacer un système clas-
que l’on parle déjà du Wimax teurs portables intégreront dés Quels sont les axes de développe- renforcé notre offre sur la commu- sique oblige à remplacer à la fois le
(World Interoperability for Micro- 2006 le Wimax) et les entreprises ment de 3Com en direction de l’en- tation sans fil. Notre idée est de per- PABX, les postes téléphoniques et
wave Access). Le Wimax, c’est la – une liaison entre deux filiales treprise ? mettre aux clients de 3Com le câblage, ce qui représente un coût
possibilité de délivrer l’Internet à peu éloignées d’une société par Pierre Goyeneix : Historiquement, d’ajouter la commutation sans fil, prohibitif. Dés qu’on est dans une
haut débit par voie hertzienne, exemple.Au 1er février, 35 dossiers 3Com a toujours été présent sur les tout en continuant à utiliser leurs organisation qui bouge, basée sur
comme le WiFi, mais sur une de candidature ont été déposés à PME-PMI. Notre objectif est d’op- points d’accès existant, sans sur- des collaborateurs itinérants, dés
vingtaine de kilomètres de l’ARCEP – l’autorité de régula- timiser les ventes de systèmes vers coût et avec une meilleure sécurité lors qu’on utilise des applications
distance.Avantage majeur de cette tion –, dans le cadre de la procé- le monde des Grands Comptes. En d’administration. intégrées ou un nouveau bâtiment,
technologie : une couverture des dure de sélection pour la 2003, la première borne de notre les solutions sur IP ont un réel inté-
zones rurales non équipées en haut délivrance d'autorisations d'utili- axe de développement a consisté en Avec quels types de partenaires tra- rêt. Depuis 2 ou 3 ans, de nombreux
débit, mais aussi des villes. sation de fréquences de BLR-Wi- une alliance avec le constructeur vaillez-vous ? grands comptes ont franchi le pas
A terme, celle-ci sera utilisée pour max. chinois Huawei. Depuis novembre Nous avons des accords avec des vers l’IP et je pense que, d’ici 4 à 5
un accès large bande aux applica- 2005, Huawei est devenu une filiale partenaires spécialisés, notamment ans, 100 % d’entre eux auront bas-
de 3Com, qui compte près de 3000 dans le domaine de la santé, mais culé vers la téléphonie sur IP.
Des mobiles aux bureaux nomades personnes. Concernant l’élabora-
tion de réseaux convergents sécuri-
aussi des partenaires généralistes,
comme Amec-Spie, Bull ou Dimen- Pensez-vous que le WiFi est com-
L’entreprise se trouve aujourd’hui de l’entreprise démultiplie ses sés, 3Com est l’un des rares sion Data. plémentaire des solutions sur IP ?
confrontée à deux impératifs capacités. En rendez-vous com- constructeurs capables d’offrir une Si on regarde la situation de la télé-
majeurs dans sa gestion des mercial, en déplacement à l’exté- solution complète LAN, WAN, Vous avez procédé également à l’ac- phonie en entreprise, on a une très
données : maîtriser les coûts et rieur ou dans la société même, tout WLAN, supportant la voix et les quisition de Tipping Point, un des grande majorité de téléphones
rester flexible face aux évolutions. collaborateur retrouve son envi- données. Cette alliance va débou- leaders mondiaux de la prévention fixes, et quelques téléphones DECT
Face à cet enjeu, les solutions de ronnement de bureau d’un clic. cher sur de nouvelles gammes de des intrusions sur réseaux sans fil… qui permettent de se déplacer. Ce
mobilité ne servent pas seulement En utilisant un Smarphone ou un châssis et de routeurs d’entreprise La sécurité est une des principales sera la même chose avec la télé-
à doter leurs flottes d’outils Blackberry, les cadres nomades haut de gamme à des coûts très préoccupations de 3Com. phonie sur IP : on aura une grande
adéquats. Elles sont des réponses peuvent aussi bien recevoir et lire compétitifs. Elle nous permet éga- C’est la raison pour laquelle nous majorité de collaborateurs équipés
à l’explosion des échanges, dans un un fichier Excel sur petit écran, lement d’avoir recours à près de avons acquis la société Tipping en « soft-phone » avec des casques
contexte organisationnel de plus rédiger un document Word que 2000 ingénieurs de haut niveau. Point cette année, positionnée sur – les call center par exemple –, ou
en plus complexe. Echanges télé- répondre à leurs mails en temps la sécurisation des réseaux voix et en téléphone IP classiques, et il y
phoniques, échanges de données, réel. Autant de possibilités qui Au niveau des technologies sans-fil, voix sans fil. Tipping Point réalise aura des collaborateurs dotés de
applications partagées… synchronisent PC, serveurs d’en- quelle est votre stratégie marketing ? des records de croissance, avec près téléphones mobiles fonctionnant
Grâce à l’intégration de réseaux treprises et GSM, et transforment Nous avons toujours été présent sur de 100 % d’augmentation de CA également sur le réseau WiFi de
WiFi, 3G, Edge ou GPRS, le monde les mobiles en bureaux nomades. le sans-fil, en répondant à des be- d’une année sur l’autre. En matière l’entreprise.
soins immédiats. Nos clients prin- de prévention d’intrusion, les fire-
cipaux se situent aujourd’hui dans walls et les antivirus sont limités, et Le Wimax fait-il partie de vos déve-
les domaines de l’hôtellerie, de la des schémas plus complexes de pi- loppements ?
logistique et de la santé. Les méde- ratage nécessitent des traitements Nous n’avons pas encore sorti de pro-
cins ont besoin d’avoir un accès ra- intelligents de type IPS à grande vi- duit, mais nous travaillons depuis
pide au dossier médical de leurs tesse. Les produits développés par deux ans sur les aspects de
patients de n’importe quel endroit Tipping Point répondent à ces be- « meshing », c’est-à-dire sur des ex-
de l’hôpital.Tout cela est traité par soins, avec des temps de réponse ex- périmentations de maillage précis
du WiFi sécurisé. trêmement courts. du terrain. Le Wimax offre une cou-
Maintenant que nos solutions de verture plus large que celle du WiFi,
© photo : RIM - BlackBerry

sécurité sont solides, nous commen- Pensez-vous que les entreprises vont mais il est aujourd’hui très confi-
çons à nous intéresser à des institu- intégrer de plus en plus des solutions dentiel. Lorsque le marché démar-
tions financières et gouvernemen- WiFi ? rera, probablement en 2006, nous
tales. Ce sont des expérimentations Je pense que les salles de réunion serons prêts à proposer des solutions
car il y a beaucoup d’appréhension des entreprises vont être de plus en Wimax.

8 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:03 Page 9

Solutions
L’IP, ou l’intégration Le mouvement vers le
des services de tout IP est enclenché
téléphonie via un et va s’accélérer
protocole unifié Acteur majeur du conseil en management et des services informatiques,
L’ouverture à la mobilité dans l’entreprise passe par une
Accenture France intervient pour ses clients sur le conseil, les technologies et
stratégie qui ne se limite pas à la seule question des
l’externalisation de services. Le tout IP fait partie de ses développements, via
technologies. Au-delà de la dimension technique, la
la partie outsourcing notamment. Accenture participe à la maturation du
contribution de la téléphonie sur IP à l’amélioration des
marché des nouveaux services, et souhaite à court terme proposer des
échanges dans l’entreprise doit être appréhendée comme un
solutions en partenariat avec les opérateurs.
projet d’évolution global.
dent les plans d’affaires liés à ces in- Pour quelles raisons ?
Une migration bien menée vers la utilisateur d'exploiter au mieux la vestissements technologiques. On constate que les grands opéra-
ToIP – la téléphonie sur IP – devrait richesse des fonctionnalités de son Nous effectuons ces missions pour le teurs historiques du fixe,réintègrent
offrir aux entreprises une optimisa- téléphone, comme le filtrage, le ren- compte de certains de nos clients à marche forcée leurs activités
tion de leur TCO – le coût total de voi d'appels ou encore la conféren- opérateurs mobiles en Europe. mobiles et broadband dans leur
possession – via une mutualisation ce téléphonique, sans avoir à com- groupe. Cette logique, également
des infrastructures, des économies poser des séquences de chiffres par- Pouvez-vous préciser ce que vous financière, est aussi basée sur une
d’exploitation et des gains de pro- fois complexes. entendez par faire le lien entre les évolution profonde de l’offre de com-
ductivité… Le socle IP représente pour les technologies et les offres marketing ? munication. Je crois qu’en fait une
Une telle évolution ne s’improvise entreprises une opportunité de Nous sommes d’abord amenés à vraie question se pose pour les purs
pas. Elle concerne en premier lieu transformer leur façon de fonction- aider nos clients à faire évoluer leurs opérateurs mobiles, qui vont devoir
l'infrastructure réseau puis les ner, de communiquer et de tra- offres, en opérant une jonction s’intégrer ou penser une architecture
équipements télécoms des sites vailler ensemble. fructueuse et créative entre les équi- assez sophistiquée d’alliances avec
comme les IPBX et les pes de développement marketing et certains opérateurs de télécoms et
routeurs et, enfin, le poste de tra- C’est par exemple la possibilité de les équipes réseaux. de contenus.
vail. L'intérêt premier de faire mise en place simplifiée de la mes- L’ exemple le plus connu estcelui de
converger ses réseaux voix et don- sagerie et de l'annuaire unifiés, Par exemple, pour un opérateur, Bluephone, accord entre British Te-
nées vers l'IP est d’abord financier. chaque collaborateur disposant nous gérons la « road-map » des ser- lecom et Vodafone au Royaume-Uni,
Les coûts des infrastructures et les d'un carnet d'adresses commun vices à mettre en œuvre, depuis leur deux opérateurs historiquement
charges associées (maintenance, pour tous ses terminaux et applica- définition commerciale et technique, concurrents.Mais d’autres sont déjà
administration) sont en effet tions. le suivi de leur mise en œuvre effec- sortis des cartons et sont actuelle-
réduits grâce à la mutualisation des tive sur le réseau et les plates-formes ment testés.La convergence fixe/mo-
transports de tous les flux — voix et C’est, à terme, l'intégration des ser- de services et jusqu’à leur commer- bile va aussi se faire via le terminal.
données — sur un seul réseau. vices de téléphonie voix et mobile cialisation.
La convivialité et la simplicité d'u- au réseau IP de l'entreprise, Bruno Grossi, Partner Accenture France, A quels types de terminaux pensez-
tilisation constituent deux autres ouvrant ainsi la voie au développe- en charge des activités pour les Sur la partie outsourcing, quelles vous ?
bonnes raisons d'opter pour la ToIP. ment de nouvelles applications opérateurs de télécommunication. « La parties de développements IP Je pense à des terminaux bimodes,
Une interface web permet à chaque métiers. vraie tendance du marché va être la prenez-vous en charge ? qui vont permettre d’être en GSM,ou
convergence des solutions fixes et Un des cœurs d’activité d’Accenture en 3G ou en Edge, quand je suis
mobiles » est le « business process outsour- itinérant, et de basculer sur IP fixe
cing » , le BPO, où nous pouvons être quand je suis chez moi ou dans mon
Pouvez-vous nous présenter vos ac- amenés, par exemple, à gérer pour entreprise.Une étude intéressante a
tivités mobiles au sein d’Accenture un opérateur des activités de quali- montré que 30% des appels passés
France ? fication,de certification des services depuis un terminal mobile se fait de-
Bruno Grossi : Accenture intervient de contenus et de gestion des puis le domicile ou l’entreprise.
à plusieurs niveaux pour les opéra- relations avec les fournisseurs de ces La première étape de la convergence
teurs mobiles en France et au contenus. va être technique, en offrant la pos-
Bénélux. Nous développons des sibilité d’accéder, via un même ter-
activités de consulting,d’intégration Qu’en est-il aujourd’hui de la minal, aux deux réseaux, fixes et
de systèmes et d’outsourcing de convergence entre la téléphonie mobiles.
fonctions. Si je fais référence à la fixe et la téléphonie mobile ?
voix sur IP, nous effectuons des mis- Elle est seulement en train d’émer- Quelle sera à votre avis la technolo-
sions de consulting et d’intégration ger. D’ailleurs les points de vue eux gie de ces terminaux ?
de systèmes autour de différentes divergent. Si vous prenez celui de L’expérience de Bluephone est basée
plates-formes de services. certains opérateurs mobiles,on parle sur Bluetooth,ce qui restreint l’utili-
plus de substitution que de conver- sation.Avec l’évolution technique,on
C’est la matérialisation la plus gence, et quand vous prenez le point pourra passer au WiFi ou au Wimax
concrète de ce que peut être l’IP de vue des opérateurs venant du fixe dans le cas des entreprises.
pour les opérateurs mobiles : ceux-ci on évoque la convergence. On voit
font un certain nombre d’investisse- que les opérateurs mobiles histo- Après la technologie, que sera le
ments significatifs,notamment dans riques ont conscience du fait que deuxième niveau de convergence?
les « plates-formes de services » (Ser- l’apparition de l’IP dans le monde du Ce sera à mon sens une interopéra-
vice Delivery Platforms / SDP), qui fixe – et notamment la mobilité lo- bilité croissante entre les réseaux,
doivent faire le lien entre les réseaux cale haut débit avec le WiFi qui de- l’unification des portails de services
et les différentes applications de vient présent à grande échelle dans qui doit permettre aux clients de
gestion de données et de services les foyers et les lieux de vie – consti- piloter et de contrôler son univers
(messagerie, chargement de conte- tue une discontinuité importante du complet de communication puis de
nus, localisation, …), de plus en plus marché à laquelle il leur faut répon- loisirs. Ce que nous appelons les «
nombreuses. dre assez vite. control pannels ».
En parallèle, les opérateurs doivent
De quelle façon Accenture inter- Leur positionnement,à court terme, adapter leur univers de contact et de
vient-il sur ces plates-formes de va probablement consister à essayer support aux clients finaux.Et là,l’en-
services ? de vendre des offres mobiles qui vont jeu est de taille.C’est d’ailleurs aussi
Un des domaines d’intervention utiliser ces capacités radios instal- sur ces aspects humains , organisa-
d’Accenture consiste à mettre en lées et gérées par d’autres. tionels et technologiques, très com-
place des plates-formes de services, Je pense personnellement que la plexes au demeurant, que nous
à les intégrer en ayant avant tout à vraie tendance du marché va être la apportons une forte valeur ajoutée à
© photo : 3Com

l’esprit les caracteristiques marke- convergence plutôt que la substitu- nos clients opérateurs.
ting et les objectifs business qui fon- tion. Suite page 10

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 9


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 14:55 Page 10

Solutions
Le mouvement vers le tout IP Les entreprises recherchent des solutions de
est enclenché et va s’accélérer connexions sécurisées et facilement accessibles
Suite de la page 9 « sur mesure » destiné à nos grands
à tous leurs utilisateurs nomades
comptes. C’est d’autant plus néces-
Comment va se traduire la mise en saire que ce marché n’est pas mature, Créée en 1987, Avanquest France est devenue en 2001 la filiale française du
place de solutions tout IP, et qu’est- et le nombre d’intervenants relati- groupe international Avanquest Software, éditeur mondial de logiciels de
ce que cela va engendrer dans le vement important, notamment communication et de mobilité (sous la marque BVRP), également
domaine de l’entreprise ? concernant les solutions logicielles.
L’impact sur les entreprises se développeur de logiciels utilitaires (sous la marque VCOM) et de
traduit d’abord en termes de coûts. Quels sont les objectifs d’Accenture productivité bureautique (sous la marque MySoftware).
De nombreuses entreprises de petite en matière d’offre IP ?
taille vont pouvoir accéder au tout IP Nous souhaitons travailler de façon
pour des investissements limités. très rapprochée avec certains connexion à la maison ou de son du service à certains types de
Dans le cas de la voix sur IP, de opérateurs, afin que nous puissions accès WiFi ou GPRS. Pour l’adminis- produits; les revendeurs de proximité
nouveaux acteurs sont déjà très proposer aux grandes entreprises trateur réseau de l’entreprise, c’est qui s’adressent aux TPE et aux PME.
actifs, notamment aux Etats-Unis, des solutions qui leurs soient vrai- aussi la possibilité de créer une liste Nos revendeurs, ou nous-mêmes,
comme Skype ou BitTorrent. Ce qui ment adaptées. de profils – une flotte de commer- proposons une maquette de test sur
va permettre à des PME-PMI d’inté- Par notre présence chez la plupart ciaux par exemple – et de paramétrer quelques ordinateurs chez nos clients
grer, via l’IP, à la fois la transmission des grandes entreprises globales, leurs connexions. potentiels.
de fichiers,la gestion des données et tous secteurs confondus, nous Par ailleurs, nous utilisons notre site
la voix. apportons également à l’opérateur Vous mettez en avant les critères de web (www.avanquest.fr) pour faire
Le deuxième impact va concerner les un levier supplémentaire dans sa sécurité,essentiels pour l’entreprise connaître nos produits. Les particu-
modes de travail de type coopératifs : stratégie de distribution auprès des et les données partagées… liers et les entreprises peuvent y
l’IP va accompagner cette tendance grands comptes. Mais l’IP peut En effet, nous mettons en avant la télécharger gratuitement la version
croissante au travail en réseau, avec également imposer pour l’entreprise gestion de tous les VPN, les réseaux d’évaluation de BVRP Connection
des accès quasiment temps réel et la cliente une refonte de ses processus privés virtuels, qui permettent Manager, valable 30 jours.
connectivité permanente.Les entre- de gestion et l’organisation de son d’obtenir des liaisons sécurisées à
prises se rendent compte que la système d’information pour que le moindre coût. Dans les entreprises, Quels sont vos objectifs sur BVRP
mobilité sera possible par l’IP à des mode de travail collaboratif et la ceux-ci sont configurés sur les Connection Manager en 2006 ?
coûts beaucoup plus faibles, et avec meilleure connaissance de ses ordinateurs et,en général,les utilisa- Dans le domaine de la communica-
des gains de productivité réels. clients se traduisent effectivement teurs savent les lancer mais ne les tion, nos logiciels comme WinPhone
Troisième impact pour les entrepri- en gains de productivité et en Laurent Guerry, directeur commercial ferment que rarement, ce qui ou WinFax sont depuis longtemps des
ses : le tout IP va leur permettre profits. d’Avanquest France. « Nous mettons en produit de nombreux messages solutions incontournables.De plus,le
d’avoir une connaissance en temps Par notre connaissance des proces- avant les solutions de gestion des d’erreurs sur leurs postes. Notre succès mondial de notre best-seller
réel de certains domaines clés de sus métiers de nos clients, nous réseaux privés virtuels, les VPN » logiciel coupe automatiquement le Mobile PhoneTools est l’une des
leur activité comme,par exemple,les sommes donc amenés à intervenir VPN avant de fermer la connexion preuves les plus flagrantes de notre
comportements et les besoins de pour anticiper et accompagner la Vous êtes un éditeur reconnu, mais Internet, ce qui améliore la gestion. leadership dans le domaine de la
leurs clients. transformation vers le « tout IP », en également un rééditeur… L’utilisateur peut aussi choisir mobilité. Notre objectif avec BVRP
complément des solutions réseaux Laurent Guerrry : Avanquest d’activer ou non certaines sécurités, Connection Manager est de prendre
Pensez-vous que les mentalités sont et technologiques proposées avec Software est en effet reconnu comme le firewall par exemple,selon des parts de marché et d’arriver à un
prêtes ou au contraire vont-elles les opérateurs. mondialement comme un éditeur l’endroit où il se trouve. Enfin, nous niveau de reconnaissance équivalent
freiner ces évolutions ? innovant de logiciels utilitaires, offrons la possibilité de bloquer des pour la gestion des profils et des
Je pense que la voix sur IP est une Quels peuvent être les potentiels de d’outils de productivité bureautique profils, en décidant par exemple modes d’accès.
possibilité pour les entreprises de croissance du protocole IP à court et tout particulièrement de solutions d’interdire les connexions WiFi Nous n’avons de cesse d’améliorer
réduire leurs dépenses. Ce sera terme,et les avantages de cette tech- de communication et de mobilité, et locales pour éviter de payer des coûts nos produits et accompagnons
également un des moyens pour nologie de convergence ? ce depuis plus de 20 ans. Le métier de connexion. notamment les constructeurs
faire tomber la barrière psycholo- Si je prends la référence des Etats- d’Avanquest France consiste à la fois d’ordinateurs portables comme les
gique au changement de système. Unis,la voix sur IP se développe neuf à vendre nos propres logiciels, déve- Quel est votre secteur fer de lance en opérateurs de solutions de communi-
En même temps, je pense que les fois plus vite que le marché des loppés par nos équipes, sur chaque termes de clientèle ? cation,avec lesquels nous partageons
opérateurs ont un certain nombre télécoms classiques. C’est un marché,et à rééditer les produits que Notre cible est très large,puisqu’elle des problématiques similaires.
d’efforts à faire pour rassurer les mouvement qui est enclenché et va nous confient de grands éditeurs. correspond à tous types d’utilisateurs C’est ainsi que nous proposons en
petites entreprises. C’est le cas de s’accélérer. Cette activité de rééditeur consiste à nomades, depuis le particulier qui standard une fonction de mise à jour
l’unification des numéros, des Je pense que les avantages concer- localiser un logiciel,par la traduction, peut se connecter de différents gratuite, qui permet de suivre
annuaires et des messageries. Il y a nent tous les acteurs. Pour les opéra- et à assurer l’ensemble de sa com- endroits jusqu’aux grandes entrepri- l’évolution des téléphones et des
un travail d’intégration nécessaire, teurs fixes c’est un relais de mercialisation,vente,marketing,sup- ses.Certains secteurs se développent cartes PCMCIA/GPRS qui arrivent
afin de simplifier les offres aux croissance, en particulier dans les ports avant-vente et après-vente. de façon plus rapide, comme les sur le marché.
entreprises. services aux entreprises, un moyen banques et les assurances,mais nous Parmi nos développements actuels,
de réduire leurs coûts d’infrastruc- Vous avez conçu un logiciel qui adressons aussi bien le B to B que le nous travaillons sur une amélioration
Existe-t-il aujourd’hui des intégra- tures télécoms et une réelle possibi- permet de se connecter sur tous B to C. des fonctions de déploiement et d’ad-
teurs capables d’installer des lité de se différencier. Pour les types de réseaux. Globalement,la demande sur ce type ministration,pour une intégration en-
solutions complètes sur IP ? entreprises, il y a également un coût Est-ce la problématique des entre- de logiciel vient beaucoup des core meilleure dans l’entreprise
La tendance est que les opérateurs d’accès de plus en plus faible, la prises aujourd’hui ? moyens et grands comptes qui sont,
doivent être capables de faire office convergence des services et la Les entreprises ont des parcs beaucoup plus que les PME,confron- Quels sont les points forts
de guichet unique en montant des possibilité d’enrichir leurs offres. informatiques qui intègrent de plus tés à cette problématique de sécurité d’Avanquest?
alliances avec des partenaires inté- Concernant les freins actuels, se en plus d’ordinateurs portables pour et de gestion des accès.Elle a été très Au niveau local, notre force est notre
grateurs et éditeurs de solutions posent encore des problèmes de leurs collaborateurs nomades, les- rapide et très forte dès le lancement réseau de revendeurs et notre
logicielles. Chez Accenture, nous normalisation et d’unification des quels se voient proposer un certain de ce produit en septembre 2005. catalogue produits qui couvre la
établissons, de manière très sélec- protocoles,des problèmes de contex- nombre de connexions possibles, via quasi-totalité des gammes.
tive, ce type d’accords avec des opé- tes réglementaires,et la question de les réseaux WiFi,GRPS ou ADSL à la Comment est organisé votre réseau Au niveau international, le groupe
rateurs et avec des partenaires la réorganisation des systèmes maison. Or, faute d’outil disponible sur le marché français ? Avanquest Software est un éditeur de
technologiques dans une logique de d’information des entreprises. gérant ces différents modes de Nous distribuons nos produits logiciels présent sur tous les canaux
connexions, les entreprises se principalement de manière indi- de distribution et qui possède un
retrouvent avec des postes dotés de recte. Nous avons trois grandes puissant réseau de commercialisa-
plusieurs logiciels, ce qui complique catégories de revendeurs : les reven- tion en Allemagne, en Espagne, en
d’autant le quotidien de leurs cadres deurs de programmes de licences,qui Grande-Bretagne,en Italie,au Japon
nomades. s’adressent aux grands comptes et et aux Etats-Unis… ce qui nous per-
Nous avons donc conçu le logiciel aux PMI à partir de 100 utilisateurs ; met d’être approchés par des éditeurs
BVRP Connection Manager qui gère les revendeurs de produits technolo- qui souhaitent commercialiser leurs
l’ensemble des profils de connexion, giques qui apportent des conseils et produits sur plusieurs pays.
sous une seule interface graphique
très simple, pour faciliter au maxi-
mum la vie de l’utilisateur. D’un seul
© photo : Sony-Ericsson

clic, en précisant l’endroit où il se


trouve, il retrouve les paramètres de
sa connexion, qu’il s’agisse de sa
connexion au bureau,de son profil de

10 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:04 Page 11

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 11


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 14:56 Page 12

Solutions
La convergence des solutions sera le challenge
des constructeurs pour les années à venir
Connue pour ses solutions multimédia à destination du grand public, la société Nero AG est leader dans le domaine des supports
numériques et membre du MPEG-4 Industry Forum. Elle s’attaque aujourd’hui au marché de la téléphonie sur IP.

téléphonie VoIP sont basées sur le SIPPS Business, SIPPS Mobile et et son problème majeur est depuis
standard SIP, Session Initiation SIPPS VoIP Server ; les fournisseurs l’origine un problème de compatibi-
Protocol, grâce auquel nos clients ne d’accès et compagnies télécoms pour lité, entre des solutions, des stan-
sont pas limités dans leurs possibili- nos produits développés spéciale- dards et des plateformes différentes.
tés de connexions. Ce choix nous ment en OEM. Cette question de la convergence des
place également comme des concur- solutions sera le challenge des cons-
rents de Skype. Quelle est votre stratégie de tructeurs pour les années à venir.
développement sur ces produits de Ils se doivent en effet d’offrir des
SIPPS a été développé pour plusieurs téléphonie sur IP ? Est-ce une solutions qui ne se limitent pas à un
applications comme SIPPS Business alternative à court, à moyen ou à environnement fermé, mais
Client. SIPPS OEM fonctionne long terme à la téléphonie tradition- s’ouvrent au contraire sur le plus
comme un serveur VoIP pour des nelle ? grand nombre d’utilisateurs et de
PME-PMI. Quant à SIPPS Mobile, Notre stratégie sur la VoIP se situe fonctions.
son lancement est prévu pour le clairement sur le long terme. Notre
CeBIT 2006. Enfin, notre famille de objectif est de fournir à nos clients à Notre façon de répondre à ce
produits ne serait pas complète sans travers le monde une plateforme de challenge est de concevoir des stan-
la version destinée aux fournisseurs communication facile à utiliser, dards ouverts. Si vous me demandez
d’accès, ISP, ITSP et compagnies stable, et neutre. si la voix sur IP va supplanter un jour
télécoms. Nous disposons déjà de La téléphonie sur Internet est un des la téléphonie classique, la réponse
parts de marché importantes en éléments de notre stratégie, au est clairement oui. Une grande
Europe avec cette solution SIPPS en même titre que le chat, la messagerie compétition va s’engager entre les
marque blanche. instantanée, le transfert de fichiers partisans de telle ou telle solution,
et la vidéo. Nous voulons proposer mais cela n’arrêtera pas la progres-
Vos produits offrent de nombreuses des solutions évolutives, ouvertes sur sion de la VoIP.
possibilités, comme par exemple le futur.
l’organisation de vidéoconférences, A moyen terme, l’ensemble des Vous développez également le
tout en garantissant un haut niveau produits Nero, et pas seulement les produit SIPPSTAR à destination des
de sécurité. Ce qui est une demande produits SIPPS, feront converger de petites et moyennes entreprises qui
essentielle aujourd’hui de la part des plus en plus d’offres et d’options souhaitent évoluer des solutions de
Dirk Kleinken, directeur de projet VoIP Nero. « Sécurité, stabilité, fonctionnalité et entreprises face aux solutions de issues de l’ère du multimédia et des téléphonie à coût réduit…
innovation sont des éléments clés pour tout système de communication » mobilité… communications. Les prochains mois Notre serveur SIPPS est conçu
Sécurité, stabilité, fonctionnalité et vont à l’évidence être excitants quant comme une solution VoIP d’entrée de
Selon les analystes, le secteur du Internet que nous utiliserons de- innovation sont des éléments clés à la convergence des technologies. gamme pour des sociétés jusqu’à 300
logiciel se développe sous la forme de main. pour tout système de communica- postes de travail. Il peut être utilisé à
solutions de plus en plus complexes. Il est très important pour nous que tion. C’est ce que nous essayons Quelle est votre vision du dévelop- la fois de façon autonome et en inter-
L’un des objectifs de Nero est de nos clients se sentent plus familiers d’apporter dans la conception de nos pement du marché de la VoIP et com- face avec des équipements ISDM,
répondre aux desiderata précis des avec l’informatique et les technolo- produits. Au niveau de la sécurité de ment communiquer sur ces en ajoutant de nombreuses fonction-
clients et, de fait, de proposer des gies, sans sacrifier aux fonctions uti- transmission, par exemple, le technologies émergentes et encore nalités IP. Notre système peut
produits plus faciles d’utilisation... les. cryptage des communications offre mal perçues ? également être utilisé avec SIPPS
Dirk Kleinken : Nous mettons en aux utilisateurs une protection de J’observe le développement de la Business Client, les deux produits
effet le client au centre de nos pré- Pouvez-vous nous présenter votre haut niveau. Il nous semble impor- téléphonie sur IP depuis des années, étant totalement compatibles.
occupations, c’est probablement une technologie SIPPS, conçue comme tant en la matière de ne pas offrir de
des raisons qui expliquent le succès un central téléphonique personnel, telles possibilités aux seuls clients
des solutions Nero et leur popularité permettant de se joindre de PC professionnels ; les utilisateurs
dans le monde entier. à PC ? privés ont aujourd’hui des attentes
Nous mettons notre expérience au Nous avons lancé en 2002 SIPPS, similaires.
profit d’idées novatrices afin de notre première solution VoIP, à desti-
conquérir les nouveaux marchés. nation des clients en entreprises. Néanmoins, SIPPS s’adresse d’abord
Nero AG investit entre autres dans la Ce logiciel est un centre de commu- aux utilisateurs B to B…
technologie « Voix sur IP » (VoIP) et nication multi-fonction qui intègre Nos produits de téléphonie sur IP se
crée aujourd’hui, avec SIPPS, un pro- toutes les possibilités, téléphonie, destinent à trois cibles principales :
gramme possédant déjà toutes les chat, messagerie instantanée et les clients finaux, avec SIPPS et
fonctionnalités de la téléphonie via vidéophonie.Toutes nos solutions de SIPPS Mobile ; les PME-PMI pour

12 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:06 Page 13

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 13


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 14:47 Page 14

Solutions
Associer voix, vidéos et données sur IP pour
maximiser le retour sur investissement
Constructeur de solutions réseaux, Nortel travaille avec les opérateurs pour préparer le marché aux futures technologies et
services mobiles. A la base de sa stratégie se trouve le serveur d’application, qui est la première brique de la convergence.

cherchons des moyens pour intég- vention se fait au niveau de notre ractéristiques de communications
rer des applications de communi- marketing et d’un réseau de parte- temps réel ; enfin il y a la conver-
cation avec des applications naires. gence de l’accès aux applications
d’entreprise, de type SAP ou comp- depuis n’importe quel point, au bu-
tabilité, pour offrir à l’utilisateur un Pouvez-vous commenter un exem- reau, à la maison, en déplacement
seul accès à un système d’informa- ple de réalisation récente ? ou chez un client.
tion. Je vous en citerai deux. Le premier
concerne les Salins du Midi. Leur Comment abordez-vous l’aspect
Quel secteur, grandes entreprises problématique était de délocaliser sécurité avec la convergence des
ou PME, est le plus avancé actuel- leur direction générale, en donnant réseaux ou la mobilité ?
lement dans cette phase de transi- à certains membres de leur exécu- Lorsqu’on parle de mobilité, et no-
tion vers des systèmes tif un outil de communication com- tamment de terminaux mobiles
d’information unifiés sous IP ? plet, avec des possibilités de connectés à distance, se rajoutent
L’ensemble du marché bouge dans vidéoconférence, de la vidéo… Ils des contraintes importantes. Pour
ce domaine, même si certains sont ont choisi une solution de ce type notre part, nous travaillons sur un
plus à maturité. Bien entendu les – que nous appelons MCS, Media certain nombre d’axes, pour être
grandes entreprises n’ont pas at- Communisation Server – plutôt que capables de sécuriser le «m-point »,
tendu pour interroger le marché de mettre en place un système de c’est-à-dire vérifier l’état de la sta-
sur les solutions existantes. Pour no- téléphonie traditionnelle. Chaque tion de travail qui vient se connec-
tre part, nous travaillons depuis membre de leur exécutif dispose, ter sur le réseau à un moment
près de deux ans avec nos partenai- sur son ordinateur, d’un outil per- donné. Après il y a tous les modes
res pour offrir des solutions aux mettant de travailler avec le moyen de connexion, comme le WiFi, qui
grandes entreprises du Top 1000. qui lui est le plus utile – messagerie ajoutent des contraintes.
Pour les PME, je suis convaincu instantanée, communication télé-
qu’il faut un modèle mixte, qui in- phonique directe sans composer le La téléphonie IP accroit-elle les
tègre l’opérateur dans la solution numéro, vidéoconférence , transfert risques vis-a-vis de l’extérieur ?
Jean-Marc Odet, directeur marketing Nortel. « La téléphonie sur IP s’avère très complète proposée au client. Le de fichiers, documents partagés… Une des règles majeures d’un ré-
intéressante par rapport au retour sur investissement, à l’optimisation des marché de la téléphonie sur IP et de On parle ici d’une session avec une seau IP est de le verrouiller par des
infrastructures et à l’évolutivité des réseaux » la convergence va décoller dés personne et plus avec un terminal : pare-feu ou des méthodes de sécu-
qu’on verra apparaître des offres je me connecte avec une personne risation. A partir du moment où
Quels sont les axes de développe- Au niveau mondial, près de 50 % de packagées globales. puis je choisis le média qui me vous mettez un serveur d’appel
ment de Nortel ? notre activité est tournée vers les convient. dans votre réseau IP, connecté au
opérateurs de téléphonie sans fil, Précisément, au niveau du Top 1000 réseau téléphonique, vous faites
Jean-Marc Odet : Nortel est une so- 25 % vers des applications de type des grandes entreprises, quels mar- Et le second exemple ? l’inverse de toutes les règles de
ciété de technologies, basée sur entreprise et 25 % vers des infras- chés verticaux sont les plus inté- La société de services Euriware a base. Il faut désormais intégrer une
quatre axes majeurs : le wireless, le tructures d’opérateurs de télépho- ressés ? décidé de s’équiper de cette même sécurité, non plus de type pêrimé-
sans-fil au sens large, qu’il s’agisse nie fixe. En France, on retrouve à Paradoxalement, un des marchés solution pour ses consultants en en- trique, mais sur l’ensemble du ré-
de CDMA en Amérique du Nord, de peu près le même découpage, avec qui avance le plus vite est le marché treprise, qui ont besoin d’être seau.
GSM, de GPRS, Edge, UMTS et 45 % de l’activité tournée vers le public, avec les ministères, les ad- connectés en permanence avec leur
dans le futur du HSDPA pour les sans fil – avec deux clients majeurs, ministrations… probablement pour siège et avec des experts. A partir Vous travaillez avec quasiment tous
marchés européens et du Moyen- Orange et Bouygues Télécom –, une une question de cycle d’investisse- du moment où on est connecté à les opérateurs français de télépho-
Orient-Afrique ; sans oublier les activité entreprise qui représente ments : on voit de nombreux projets une liaison Internet, on a accès à nie fixe ou mobile. Quelle est la na-
technologies WiFi, Wimax, et l’en- un quart de notre CA – infrastruc- démarrer dans le cadre de collecti- ces modes de communication. ture de vos partenariats ?
semble des technologies sans-fil qui tures de réseaux locaux et de télé- vités locales. Ensuite se position- Nous sommes avant tout des cons-
répondent à la demande de mobi- phonie sur IP – et une activité nent des marchés comme la santé, De quelle façon vos produits peu- tructeurs de solutions. Nous colla-
lité dans le monde entier. Le second infrastructure téléphonie fixe, avec avec des applications de mobilité vent-ils être utilisés en mode wire- borons également en amont avec
axe de développement tourne au- des clients comme 9Télécom, Com- pour les médecins, mais aussi la fi- less ? les équipes marketing des opéra-
tour de la convergence, qui pour pletel, Colt et d’autres… Le siège nance et les banques, lesquelles Nous avons prévu des interconnec- teurs, pour les aider à définir des
nous, va plus loin que la technologie mondial de la R & D pour toute l’ac- évoluent vers un concept de centre tions avec le monde mobile, avec services, et avec leurs départe-
sur IP. Le troisième axe tourne au- tivité GSM et ses déclinaisons se d’appel clients où la téléphonie sur des Blackberry par exemple ou un ments de R & D pour être en adé-
tour du large bande, vers ce qui est trouve à Chateaufort en France, IP aura un rôle majeur. smartphone P9000. Avec les termi- quation avec leurs évolutions
le plus demandé, c’est-à-dire des avec la présence de près de 2000 in- naux de type bi-modes GPRS ou techniques.
connexions de un gigabit par se- génieurs. De quelle façon appréhendez-vous UMTS et WiFi, qui vont apparaître
conde. Le dernier axe, plus tech- ce marché au niveau de votre orga- à la fin de cette année, on aura ac- Vous avez signé un partenariat stra-
nique, tourne autour du Sur le marché français, quelle est nisation commerciale ? cès à des modes de communication tégique avec France Télécom…
développement des réseaux de l’activité la plus importante ? Nous avons segmenté le marché en assez riches, avec le choix de l’ordi- Oui, ce projet baptisé Adcom vise
fibres optiques. En terme de CA, c’est le wireless, termes de taille. Nous travaillons en nateur portable en mode semi-no- à définir des services multimédia
avec près de 50 % de notre activité, contact direct avec les entreprises made, ou le mobile GPRS ou UMTS pour le marché français. Ce parte-
Vous êtes fortement présent au ni- suivi de la convergence sur IP à des- du Top 100, pour l’avant-vente et la avec les mêmes fonctionnalités, et nariat est très fort puisqu’il passe
veau des technologies sur IP. Quelle tination des entreprises et des opé- promotion de nos solutions auprès une gestion des communications par des rencontres régulières au ni-
est votre stratégie en la matière ? rateurs. des grandes entreprises. Dans un professionnelles et privées. veau le plus haut de nos entreprises
La technologie sur IP représente second temps, nous faisons appel à respectives.
pour Nortel la convergence des Quel est l’intérêt pour les entrepri- notre réseau d’intégrateurs, afin Pouvez-vous nous préciser ce qu’im-
communications en termes de bou- ses des solutions de téléphonie sur que l’entreprise retrouve son plique la notion de convergence des A quels types de services pensez-
quet d’applications offertes à un IP ? compte en termes de solutions réseaux ? vous pour demain ?
utilisateur : vocales, vidéo, données, La téléphonie sur IP s’avère très in- techniques et de service, pour me- Il y a trois niveaux en la matière : la En amont de nos réponses aux ap-
mais aussi messagerie unifiée et téressante par rapport au retour sur ner à bien son installation. convergence dite applicative, qui pels d’offre, nous travaillons avec
messagerie instantanée. L’ensem- investissement, à l’optimisation des Au niveau du Top 1000, nous tra- consiste à intégrer l’informatique les opérateurs sur les aspects de
ble de ces moyens est fourni avec infrastructures et à l’évolutivité des vaillons un peu différemment, à sa- et la téléphonique sur un seul bu- téléphonie sur IP, pour définir ce
différents modes de commerciali- réseaux. Mais on n’en voit la quin- voir en cherchant rapidement un reau, avec le protocole SIP – Ses- que pourraient être ces services de-
sation, qui peuvent être des offres tessence qu’intégrée à des offres partenaire certifié qui va se charger sion Initiation Protocol – dont on va main en France. Nortel apporte sa
privatisées pour les grandes entre- multimédia de type Triple Play ou de l’évangélisation sur nos solu- beaucoup entendre parler dans les connaissance des technologies, et
prises ou des offres passant par les Quadruple Play, donc associant la tions. mois à venir ; il y a la convergence notamment celle de cas similaires
opérateurs. voix, la vidéo et les données. C’est Quant au marché des PME, qui est des réseaux, dans le monde de l’en- à travers le monde. Nous sommes
la convergence des infrastructures nouveau pour Nortel, nous sortons treprise et le monde des opérateurs, présents dans 150 pays, et cela
Comment se modulent vos activités que nous souhaitons mettre en un nouveau produit de conver- qui consiste à faire converger les nous donne un fort background
au niveau global et au niveau fran- avant pour les entreprises. Cela va gence, pour les entreprises de données et la téléphonie sur un fu- en termes d’approches et
çais ? même un peu au-delà, car nous moins de 100 lignes. Notre inter- tur gros réseau IP, mais avec des ca- d’expériences.

14 Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:45 Page 15

Solutions
La technologie IP, levier de développement de la
vidéoconférence
Tandberg Telecom se positionne en tant que spécialiste sur le marché de la communication visuelle. Sa stratégie différenciante,
de développement de solutions globales de communication visuelle, lui ouvre un champ d’application particulièrement large.
Son expertise reconnue internationalement fait de la société norvégienne un acteur incontournable de ce marché en forte
croissance.

se présentait dans les années 90 sous renforcer la collaboration en face Ce sont les secteurs de la banque et
la forme de produits complexes, liés à face. de l’assurance, de la médecine, de
à des liaisons spécialisées et à une l’éducation et de la formation dans
bande passante importante.Ensuite Sur quel type de solutions travaillez- l’entreprise. C’est aussi tout le
on a pu développer des solutions sur vous, dans le cadre de la conver- secteur gouvernemental de la
le réseau RNIS, qui a permis une gence des technologies ? défense et de l’intérieur, avec des
démocratisation de la vidéoconfé- Aujourd’hui,nous avons la possibilité besoins de réactivité forte, et bien
rence. Aujourd’hui l’avenir des de développer une solution globale sûr les organisations non gouverne-
solutions globales de communica- réunissant des terminaux de groupe mentales.Si je synthétise les besoins
tion visuelle et leur déploiement ou individuels et des solutions exprimés,il s’agit pour ces différents
massif se fera sur le réseau IP. autour du poste de travail doté d’une secteurs d’apporter une expertise le
webcam utilisant SIP ou SCCP, et de plus rapidement possible, à tous les
Quels sont les atouts du protocole IP les faire communiquer ensemble. niveaux de l’organisation où elle est
pour la vidéoconférence ? Comme je l’ai dit plus globalement, nécessaire.
Grâce au réseau IP le développe- notre offre produits se définit en
ment de notre spécialité est plus quatre grandes applications : les De quelle façon appréhendez-vous
massif. L’Europe est en train de terminaux, de l’usage individuel l’aspect sécurité des connexions ?
développer la communication jusqu’aux salles de réunion en La sécurité est un point fort de notre
visuelle sur IP, mais avec un certain passant par des systèmes sur grands offre, au niveau du réseau lui-même,
retard par rapport à l’Asie et aux écrans plasma ou LCD ; des avec une authentification des termi-
pays anglo-saxons. solutions d’infrastructures vidéo, naux, des messages et des contenus.
Au niveau du marché global, les pour faire fonctionner ces termi- Toutes les entreprises doivent
Etats-Unis représentent 60% des naux sur réseau IP ; les applications aujourd’hui répondre à des besoins
ventes, l’EMEA 25 % et le reste va à logicielles d’administration, de de communication visuelle alliant
l’Asie Pacifique. On estime, chez réservation et de maintenance présence et mobilité et pouvoir com-
Tandberg, comme chez nos concur- préventive, permettant de gérer muniquer avec des systèmes expa-
rents, que la France fait partie des une solution globale de vidéoconfé- triés de leur réseau tout en
marchés à haut potentiel pour le rence (via par exemple le TMS, le conservant le même niveau de sécu-
Georges Lemire, Président directeur général de Tandberg France. « Notre objectif en développement de la vidéoconfé- Tandberg Management Suite) ; les rité. C’est la raison d’être de notre
matière de technologies est d’être le plus à jour sur les nouveaux standards de rence, et que ce développement services permettant d’accompagner produit Tandberg Expressway, qui
communication et d’apporter une solution performante de communication visuelle passera par la technologie IP et les nos partenaires via une expertise permet de traverser les firewalls des
dans l’environnement global de l’entreprise » alliances qui en découlent. d’avant-vente ou d’après-vente. entreprises simplement et en toute
Cette offre globale a pour objectif sécurité, grâce à un processus d’au-
Quelles sont les domaines de prédi- permis de créer la société Tandberg De quelle façon Tandberg s’est-il de fournir une solution complète à thentification unique et innovateur.
lection du Groupe Tandberg ? Telecom ASA en 1990. positionné sur ce marché ? l’entreprise pouvant trouver les
Georges Lemire : Tandberg Telecom Tandberg s’inscrit aujourd’hui dans bénéfices de la communication Et concernant la 3G ?
est dédiée aux solutions de commu- Quels sont vos métiers de base ? une dynamique de spécialiste et visuelle au travers de tous les Tandberg a pour objectif, en 2007,
nication visuelle : tout l’environne- Nos deux grands métiers sont la expert sur la communication réseaux disponibles comme RNIS de réaliser 1 milliard de dollars de
ment qui va permettre de mettre en R & D, qui mobilise 170 ingénieurs visuelle. Notre stratégie consiste à (H320), IP (H323, SIP), 3G et de chiffre d’affaires. Cela implique
place une stratégie de communica- sur 750 employés dans le monde, et rester sur notre secteur et à ne pas pouvoir faire communiquer les aujourd’hui la plus large ouverture
tion et un équipement de vidéocon- la mise sur le marché de ces solu- trop diversifier notre activité, de utilisateurs quel que soit leur possible aux technologies, non pas
férence. tions innovantes au travers d’un nous concentrer sur notre savoir- environnement. pour sortir un grand nombre de
réseau sélectif de partenaires. faire, le développement de codecs terminaux, mais pour réaliser des
L’offre Tandberg se décline en 4 Les deux extrémités de notre de vidéoconférence et de solutions Quels sont vos objectifs de dévelop- solutions globales destinées à
gammes de solutions : activité sont sous-traitées par des qui vont permettre de compléter pement ? l’entreprise.Tandberg est considéré
• les terminaux de vidéoconférence ; partenaires : la production dans des une offre globale. Ceci nous permet L’un des grands axes de développe- comme le « laboratoire » de l’UIT,
• les produits d’infrastructure vidéo usines situées exclusivement en de rester l’acteur incontournable ment est une spécialisation verticale l’Union internationale des télécom-
permettant de supporter les usages Norvège et la vente, passant exclu- pour les solutions de communication permettant d’apporter de plus en plus munications,puisque nous absorbons
de la vidéoconférence sur le réseau sivement par des partenaires visuelle en association avec d’autres d’applications aux entreprises en ré- aujourd’hui toutes leurs recom-
(ponts multisites, GateKeeper, distributeurs. industriels. pondant à leurs métiers. C’est un axe mandations,de façon à les transcrire
GateWays…) ; Tandberg France est représentée C’est pourquoi nous travaillons que nous développons de plus en plus en bénéfices utilisateurs.
• les logiciels permettant d’admnis- par une équipe essentiellement aujourd’hui en alliance commer- avec des produits dédiés à la médecine, Notre objectif en matière de techno-
trer ces terminaux dans cette commerciale,chargée de promouvoir ciale et technologique, avec des la justice,la défense ou la formation. logies est d’être le précurseur
infrastructure (TMS) ; notre offre au niveau des clients sociétés telles que Cisco, Microsoft Notre développement passera éga- technologique et sans cesse à jour
• les services permettant de suppor- finaux et de notre réseau de parte- ou IBM. Nous détenons par exemple lement par des alliances fortes avec sur les nouveaux standards de
ter notre réseau de partenaires et naires certifiés. Cette activité est une licence d’intégration de la tech- les autres acteurs incontournables communication. La solution 3G fait
d’accompagner nos clients pour une supportée par une équipe commer- nologie SCCP nous permettant de sur le marché de la communication partie de ces possibilités.Nous avons
implantation de qualité. ciale grands comptes et channels,un fournir des terminaux s’intégrant et proposant des applications que acquis en 2005 la société Ivigo,
marketing et une équipe technique. parfaitement à l’infrastructure de l’offre Tandberg vient compléter. spécialisée dans cette technologie,
Depuis 1996, notre croissance forte vidéotéléphonie Cisco. Notre volonté est de nous position- ce qui nous permet de compléter,
nous permet de nous positionner en Quelle est votre vision du marché de Côté Microsoft, la technologie SIP, ner comme acteur incontournable aujourd’hui, notre solution globale
tant que leader sur ce marché. la visioconférence dans le monde,en qui nous apparaît comme le proto- de la communication visuelle avec avec une passerelle permettant de
Une croissance de 35% à 40% par an Europe et en France ? cole de l’avenir sur IP, est disponible des solutions globales, sans pour relier les terminaux 3G à un réseau
sur un marché évoluant d’environ On considère aujourd’hui que les en standard sur tous les terminaux autant demander au client de réali- IP. Ils peuvent maintenant, comme
20% nous positionne comme l’un pays anglo-saxons ont une avance Tandberg MXP. ser des modifications dans son tout terminal, participer à des
des moteurs de la communication importante dans l’usage de la Ce partenariat nous permet égale- infrastructure ou dans sa façon de vidéoconférences.
visuelle. communication visuelle, comparé ment de faire communiquer les travailler. Par exemple, quand le
Le Groupe Tandberg, né en aux pays latins, dont l’adaptation a terminaux Tandberg MXP avec des TMS est intégré à Microsoft Nous avons également acquis la
Norvège en 1933, s’est dirigé vers les été plus longue. L’un des axes de PC utilisant Microsoft Office Exchange ou à Lotus Domino, un société Ectus en Octobre 2005,
technologies de la Hifi, de l’audio développement fort de notre activité Communicator,Microsoft Messenger utilisateur peut alors organiser la ce qui nous permet de proposer
haut de gamme et des laboratoires concerne l’Europe,mais aussi l’Asie, ou Microsoft Office Live Commu- réservation de ses vidéoconférences maintenant un serveur de streaming
de langue. Une des activités impor- qui offre une croissance en fort nications Server. directement depuis sa messagerie. et d'archivage pour visualiser des
tantes du groupe est Tandbeg développement lié à la technologie IP. Côté IBM, Tandberg intègre la sessions vidéo en live ou à la
Télévision, qui équipe en systèmes Cette différenciation culturelle est vidéo professionnelle de qualité Quels sont les marchés porteurs demande. Notre volonté est que la
broadcast des chaînes de télévision également technologique. avec IBM® Lotus® Sametime®, IBM dans le domaine professionnel en vidéo soit accessible à tous, à tout
et des opérateurs. Son succès a Historiquement, la vidéoconférence Lotus Notes® et Domino® afin de France ? moment, et partout.

Le nouvel Economiste High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars 15


LNE_HighTech_Fev06.qxd 17/02/06 12:07 Page 16

16 Le nouvel Economiste - High Tech - Supplément au n°1334 - Du 23 Février au 1er Mars

Vous aimerez peut-être aussi