Vous êtes sur la page 1sur 4

Cadre réservé Nom du candidat :

à l’administration
………………………..

PSE EXPERT RESEAU « WINDOWS SERVER »

Le QCM comporte 20 questions et une seule réponse possible par question

1) Quelle adresse est exacte et correctement écrite pour Windows 2008 server ?

 172.15.14.3 mask 255.0.255.255


 212.129.312.1 mask 255.255.255.255
 10.1.1.1/0.0.0.0
 128.0.1.0 mask 255.255.255.255

2) EFS :

 fonctionne quelle que soit l'installation Windows 2008 server


 nécessite NTFS V5.0 ou plus récente
 n'est pas une composante de Windows 2008 server
 assure l'optimisation du système de fichier

3) RAID 1 :

 est un système de sauvegarde


 assure la redondance des données
 chiffre les données
 assure l'intégrité des données entre deux serveurs

4) Le masque de sous réseau 255.255.254.0 permet d'adresser au maximum :

 254 hôtes
 255 hôtes
 508 hôtes
 510 hôtes

5) En windows 2008 server, la configuration de démarrage est contenue :

 dans le fichier init.sys


 dans le fichier boot.ini
 dans le magasin Boot Configuration Data
 dans le magasin de base de donnée Active Directory

PSE-ER – Session 2016 – Cas pratique n°2 – Système Windows serveurs 5


6) Quelle proposition ne vous aidera pas à résoudre un incident Windows ?

 Utiliser la dernière configuration valide connue


 Installer une deuxième instance du système sur une autre partition
 Consulter le journal des évènements
 Reformater le RAID

7) Windows 2008 server propose :

 3 parefeux
 3 zones de classification et filtrages (appelées profils) pour le parefeu
 3 versions du RAID
 3 partitions sytème par défaut en structure BIOS

8) En NTFS 5, vous ne pouvez pas créer :

 de fichier de taille inférieure à 2^64-1k octets


 de fichier ayant un nom de 255 caractères
 de volume contenant un nombre total de fichiers de 2^30
 132 partitions

9) Pour ajouter une adresse IP statique vous pouvez utiliser la commande :

 lilo
 netsh
 net use
 netstat

10) Windows 2008 server :

 nécessite une activation 240 jours maximum après installation


 peut être utilisé en production sans activation
 utilise FAT comme système de fichier par défaut
 nécessite un accès à Internet

PSE-ER – Session 2016 – Cas pratique n°2 – Système Windows serveurs 6


11) Active Directory est :

 une base de donnée réseau


 un annuaire hiérarchique
 une structure de type Light Data Aknowledgment Protocol
 un fichier de configuration

12) BitLocker permet de :

 chiffrer un lecteur
 positionner le StickyBit
 verrouiller le bit de parité en RAID 5
 sécuriser les mots de passe des applications

13) Dans une architecture DMZ classique :

 il ne peut pas y avoir d'adresses de type RFC 1918


 il y a séparation entre les serveurs de présentation, d'application et de base de données
 il ne peut pas y avoir de flux avec le réseau LAN de la société
 il doit au minimum y avoir 3 parefeux

14) La configuration recommandée pour installer Windows 2008 server est :

 1 Go de mémoire 10 Go d'espace disque disponible


 2 Go de mémoire et 10 Go d'espace disque disponible
 2 Go de mémoire et 40 Go d'espace disque disponible
 4 Go de mémoire et 40 Go d'espace disque disponible

15) La commande ipconfig permet :

 d'enregistrer les flux traversant une interface réseau


 de lister les interfaces réseaux et leur configuration
 de lister les ports ouverts
 de configurer manuellement les adresses IP

PSE-ER – Session 2016 – Cas pratique n°2 – Système Windows serveurs 7


16) Kerberos est :

 un composant de gestion de la mémoire


 le mécanisme de redondance du RAID 6
 un service de partage de fichier avec les système Linux
 un protocole d'authentification réseau

17) Pour vérifier que la pile TCP/IP d'un serveur est bien fonctionnelle, vous :

 débranchez et rebranchez le câble


 utilisez la commande netstat -ano
 vérifiez le pilote
 utilisez la commande ping 127.0.0.1

18) Samba est :

 un logiciel d'interoperabilité permettant de partager des ressources entre systèmes UNIX


et Windows
 un logiciel de prise en main à distance pour administrer un serveur windows 2008 R2
 un logiciel d'analyse des évènements de sécurité sur les serveurs Windows 2008
 un logiciel de déploiement et configuration automatique en mode réseau

19) AppLocker est une nouvelle fonctionnalité Windows Server 2008 R2 qui permet :

 de spécifier les utilisateurs ou groupes pouvant exécuter des applications particulières


 de créer un espace sécurisé d'exécution pour certaines applications
 d'enregistrer les mots de passe dans un coffre-fort numérique
 de programmer les lancements automatiques des applications

20) DHCP :

 distribue une nouvelle adresse à chaque mise sous tension d'une machine
 nécessite un FQDN valide affecté à la station requérante
 fournit a minima une adresse IP, le masque de sous-réseau et le bail
 est incompatible avec la mise en œuvre de stations ou serveurs configurés manuellement
sur le même réseau.

PSE-ER – Session 2016 – Cas pratique n°2 – Système Windows serveurs 8

Vous aimerez peut-être aussi