Vous êtes sur la page 1sur 3

Question 1

Soit le marché agrégé d'un bien particulier X. Ce marché de concurrence parfaite est en
équilibre.
a) Supposons que le bien Y soit complémentaire de X. Comment la courbe de demande du bien X
est-elle affectée lorsque le prix de Y diminue ? Expliquez pourquoi on observe ce phénomène
sur la courbe de demande (la première explication suffit : celle où on raisonne à partir de
niveaux de prix donnés).
b) Quelles sont les causes de déplacement de la courbe de demande et d'offre ? Faites-en deux
listes (sans explications).
c) Comment l'équilibre de marché est-il perturbé lorsque le revenu des consommateurs qui
désirent acheter le bien X diminue ? Expliquez le mécanisme qui génère le nouvel équilibre
(pourquoi le prix ne reste-t-il pas à son ancien niveau). Le surplus collectif est-il affecté, sur
ce marché, suite à cette baisse de revenu ?
Question 2
Soit la fonction de production suivante:

L 0 1 2 3 4 5 6 7
Q 0 10 27 42 52 60 66 70

a) Trouvez L*, sachant que le prix de vente du produit est 10 € et le salaire des travailleurs est
100 € (il y a un coût fixe de 10 €).
b) Représentez graphiquement, à main levée (c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de
respecter scrupuleusement l’échelle des nombres… mais l’allure du graphique doit être
correcte), l'équilibre du producteur en valeurs totales et en valeurs marginales en faisant
correspondre vos deux graphes.
c) Si le coût fixe passe de 10€ à 130 €, quel en sera l’effet sur L* et le profit total :
- L* : augmente ne change pas diminue
- le profit total : augmente ne change pas diminue
(entourez votre réponse).

Représentez, sur un nouveau graphe à main levée, l’équilibre du producteur en valeurs totales
dans l’hypothèse d’un coût fixe de 130 € et identifiez précisément le coût total, la recette
totale et L*.
d) Si le salaire passe à 60 €, quel en sera l’effet sur L* et le profit total :
- L* : augmente ne change pas diminue
- le profit total : augmente ne change pas diminue
(entourez votre réponse).
Représentez l’effet d’une diminution du salaire sur le graphe en valeurs marginales du point
b), à main levée. Dans ce nouveau cas, identifiez précisément le salaire et L*.
e) (Réflexion : répondez-y en fin d’examen) (…)

Question 3
Cette question traite de la théorie du consommateur basée sur les courbes d’indifférence (ou,
dit autrement, basée sur une notion d’utilité ordinale).
a) Définissez les concepts de courbe d’indifférence et de droite de budget.
b) Définissez le taux marginal de substitution pris en valeur absolue. Il s’agit ici de donner la
définition mathématique (liée au graphique) ET la définition verbale.
c) Par ailleurs, ce TMS (pris en valeur absolue) peut s’exprimer par une formule où intervient un
concept marginal vu. Donnez la formule et montrez, par un petit exemple chiffré, qu’elle
mesure bien le TMS.
d) Présentez le graphique d’équilibre du consommateur selon cette théorie.
Pourquoi le point que vous avez identifié est-il un équilibre ?
e) Quelle est la propriété qui est vérifiée à l’équilibre (la condition d’équilibre du
consommateur) ? Interprétez-la en étant complet.

Question 4
Analysez les effets d'une baisse du temps de travail dans deux hypothèses : (1) une baisse
proportionnelle du salaire hebdomadaire, (2) le salaire hebdomadaire inchangé. Faites le lien
entre votre raisonnement et le graphique correspondant. En quoi la sensibilité de la demande de
travail au prix du travail intervient-elle dans votre raisonnement ?
Question 5
Soient deux consommateurs, A et B, qui sont les seuls demandeurs du marché d’un bien X. Le
premier consommateur, A, a une demande individuelle de Q = 10 – P et le second a une demande
de Q = 30 – 3P. L’offre agrégée sur ce marché est de Q = 4P et la demande agrégée (des deux
consommateurs) est de Q = 40 – 4P.
- (a) Représentez, sur trois graphiques alignés, la situation décrite, à savoir un premier
graphique concernant A, un second concernant B et le troisième décrivant l’ensemble du
marché. (b) Identifiez précisément les quantités et le prix d’équilibre sur ces trois
graphiques et (c) calculez ces valeurs.
- (d) Représentez graphiquement le surplus collectif. (e) Calculez-le.

Supposez que le revenu de chacun des consommateurs double. L’élasticité-revenu du


consommateur A est égale à 0 et celle de B est égale à 1.
- (f) Si le prix restait à son niveau d’équilibre (vu en (b)) calculez quelle serait la nouvelle
quantité demandée par chaque consommateur. (PS : si vous n’avez pas la réponse exacte
en (b), ce n’est pas trop grave : la méthode employée en (f) est importante, même avec
des valeurs de départ erronées !…).
- (g) Représentez à main levée les changements (dus à la hausse de revenu) sur vos
graphiques (on ne vous demande pas de calculer le nouvel équilibre !!) . Sur le marché
agrégé, (h) quel est le résultat obtenu (prix ?, quantité ?) et (i) le mécanisme (en phrases,
liées à votre graphique) permettant d’atteindre ce nouvel équilibre (si vous n’avez pas
répondu aux sous-questions précédentes, ce n’est pas grave !! : repartez d’un simple
graphique avec une offre et une demande « classiques »). (j) Que se passe-t-il au niveau
du surplus collectif (est-ce qu’il augmente, il diminue ou il reste constant ?).

Question 6
a) Présentez le P.I.B. selon l’optique « dépenses ». Donnez, en quelques mots, le sens des
différents agrégats qui le constituent.
b) Soit un accroissement des dépenses gouvernementales (G). Quel est l’effet sur le P.I.B.
d’équilibre ?
- Montrez-le graphiquement.
- Trouvez l’effet multiplicateur à partir d’une formule de départ. Expliquez et interprétez.
- Si l’accroissement de G vaut 10, que vaut l’accroissement de Y si la propension marginale à
consommer vaut 0,9 ?

(rappel : quatre questions seront posées…)