Vous êtes sur la page 1sur 2

UE 31 – PRATIQUE DE LA LANGUE : compréhension / restitution Séance 9

Vidéo : AlJazeera – 3 mars 2012 – 2’29

Les renseignements attendus Quelques détails supplémentaires


Guatemala
mountainous region  Mining communities / Tojquia
lush landscape six months a year
but little or no rainfall

difficult:
- to grow crops (for farming)
- to find drinking water

a partnership between the villagers and a Canadian NGO


aim: harvest the fog to have water all year round

the community leader supervises the project


very important for their daily life  Bernardo Lucas (Jurema)
only one water source in the whole region
it takes them 1 hour ½ to travel to it and back home  Difficult journey for women and children
instead of studying or working  Attending to the sheep

they use a net


measures 40 square meters  2 layers / they drain the water when the wind
collects 200 liters of water per day is pushing through it
fog is trapped in the mesh (the net)
condenses
drips down into a collector and a tank

the materials are quite cheap / less than 3,000 dollars ($3,000)  Affordable
low technology
girl at the origin of the project: member of Canadian NGO  Melissa Rosato / Fogquest
promoting sustainable water projects  Visited the community in 2008

also wanted to show the locals can handle the technology /  They want to destroy / dispel the myth that
manage themselves / organize they can’t
so they helped but they haven’t been very involved

used in other countries like Chile, Nepal and Yemen


should improve their quality of life for millions of people

Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand – Année 2015/2016 – Mme Peyrissat


UE 31 – PRATIQUE DE LA LANGUE : compréhension / restitution Séance 9

Audio : NPR 17 mai 2014 – 2’55

Les renseignements attendus Quelques détails supplémentaires


Un livre qui ne sortira pas en version électronique /  les livres sont de plus en plus remplacés par des
numérique : le livre buvable versions numériques / électroniques

imprimé sur un papier filtre de haute technologie


peut détruire des maladies mortelles  véhiculées par l’eau

à l’origine du projet : (les trois attendus)


- une ONG / Water is Life (l’eau, c’est la vie)
- une chimiste / pendant des années  Theresa Dankovich
- une agence de publicité  DDB
 de 3 ou 4 cm d’épaisseur
ressemble à un livre normal
20 pages  feuilles de papier épaisses
chaque page représente deux filtres
recouverts de particules d’argent  nanoparticules
l’argent est toxique pour les microbes / pas pour les
humains
papier en contact avec l’eau > tue les bactéries
rend eau propre à la consommation

mode d’emploi :
- on déchire un filtre
- on le fait glisser dans un porte filtre
- on verse de l’eau contaminée dessus
enlève 99,9 % des bactéries
eau résultante comparable à l’eau du robinet aux Etats-Unis

autre aspect du livre


transmet de bonnes pratiques en matière de consommation  contenu éducatif
d’eau  les problèmes liés à l’eau ne viennent pas toujours
les gens ne savent pas pourquoi il faut qu’ils traitent leur eau du fait que les gens n’ont pas les bonnes
conseils dans chaque livre technologies
encre non toxique / en anglais et dans les dialectes locaux
par exemple :
- se laver les mains avant de manger
- éloigner les sources d’eau des déchets

objectif principal :
réduire la propagation des maladies diarrhéiques  à cause de l’eau contaminée par la bactérie E-coli, le
3,4 millions de gens en meurent chaque année dans les pays choléra ou la typhoïde
en voie de développement

coût de chaque filtre : 10 cents


peut durer de d’une ou deux semaines à un mois
avec un livre : assez de filtres pour un an

espère que cela deviendra un objet de base dans les pays qui
n’ont pas accès à de l’eau propre
a été testé en Afrique du Sud l’année auparavant  en 2013
développement prévu au Ghana  à l’automne de 2014

Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand – Année 2015/2016 – Mme Peyrissat