Vous êtes sur la page 1sur 4

Facultés Universitaires Notre­Dame de la Paix

Faculté de Droit
Test de novembre 2003

HISTOIRE DES INSTITUTIONS

Nom :
Prénom :
/20

1) Décrivez l’évolution de la composition du parlement belge depuis 1831 jusqu’à la veille de 
la seconde guerre mondiale /13

Le Parlement belge est composé de députés et de sénateurs, élus directement par les citoyens 
bénéficiant du droit de vote, et parmi les citoyens remplissant des conditions d’éligibilité bien 
précises.
Ces droits et conditions sont fixés par la Constitution et par l’ensemble de la législation 
électorale. Ils ont donc évolués en fonction des révisions constitutionnelles et des 
modifications législatives opérées en 1831, 1848, 1893, 1899 et 1919

a) en 1831 : /3

Le Parlement est composé de députés élus directement par les citoyens payant un cens variable 
selon les régions du pays (plus élevé en ville qu’à la campagne) et de sénateurs élus 
directement par le même corps électoral (environ 1% de la population belge) parmi les 
citoyens les plus riches du Royaume (quelques centaines d’individus). /1
Socialement, le Parlement est composé des citoyens ayant les revenus les plus importants 
c’est­à­dire les grands propriétaires fonciers, la haute bourgeoisie industrielle et intellectuelle, 
les fonctionnaires dépendant de l’Exécutif. Les représentants issus des campagnes sont 
surreprésentés. Les anciens membres du Congrès National sont majoritaires. /1
Politiquement, le Parlement est unioniste, c’est­à­dire qu’il n’est pas divisé entre partis 
politiques distincts. Le parti libéral n’apparaît qu’en 1846. /1

b) en 1848 : /3

Le Parlement est composé de députés élus directement par les citoyens payant un cens 
identique dans tout le Royaume (environ 2% de la population belge) et de sénateurs élus selon 
les mêmes modalités qu’en 1831. /1
Socialement, le Parlement est composé des citoyens ayant les revenus les plus importants 
c’est­à­dire les grands propriétaires fonciers, la haute bourgeoisie industrielle et intellectuelle, 
mais aussi la petite et moyenne bourgeoisie urbaine. Les fonctionnaires ne peuvent plus être 
parlementaires. La bourgeoisie est désormais la classe sociale la mieux représentée au 
Parlement. /1
Politiquement, le Parlement est divisée entre libéraux et catholiques. Les premiers constituent 
la force politique dominante jusqu’en 1884, date à laquelle ils abandonnent le pouvoir aux 
seconds. /1

c) en 1893 : /3

Le Parlement est composé de députés élus directement par tous les citoyens masculins de 25 
ans et plus (le corps électoral est décuplé) et de sénateurs élus par le même corps électoral 
parmi les citoyens payant un cens d’éligibilité relativement moins élevé mais aussi par les 
conseils provinciaux. Certains citoyens disposent d’une voix supplémentaire (les pères de 
famille âgés de plus de 35 ans occupant une habitation correcte) et même de deux voix 
supplémentaires (les diplômés de l’enseignement supérieur).  /1
Socialement, le Parlement est composé des membres de toutes les classes sociales mais les 
parlementaires issus des classes sociales supérieures sont surreprésentés (à cause du vote 
plural).  /1
Politiquement, les catholiques sont majoritaires. Les socialistes font leur apparition au 
Parlement. Ils sont deux fois plus nombreux que les libéraux alors qu’ils ont obtenu le même 
nombre de votes (à cause du système majoritaire).  /1

d) en 1899 : /1

Le mode de répartition des sièges est modifié. Ceux­ci sont distribués en fonction du 
pourcentage des votes obtenus par les différentes listes politiques.
La composition sociale du Parlement n’est guère modifiée. Par contre, les parlementaires 
socialistes et libéraux sont désormais équivalents. Les catholiques sont toujours majoritaires.

e) en 1919 /3

Le parlement est composé de députés élus directement par tous les citoyens masculins âgés de 
plus de 21 ans. Les citoyens ne peuvent plus bénéficier de votes supplémentaires. Certaines 
femmes obtiennent un droit de vote aux élections législatives (les mères et femmes de Belges 
morts à la guerre ainsi que les prisonnières politiques). Le Parlement est également composé 
de sénateurs élus soit directement par le même corps électoral que la Chambre, soit par les 
conseils provinciaux soit encore par les autres sénateurs (cooptation). Les citoyens éligibles au 
Sénat sont beaucoup plus nombreux (les conditions de fortune sont considérablement 
diminuées, les conditions d’éligibilité sont davantage fondées sur les capacités). /1
Socialement, le Parlement est composé de membres de toutes les classes sociales. La 
bourgeoisie et les catholiques ne sont plus surreprésentés. Des femmes apparaissent parmi les 
députés (6 représentantes durant l’entre­deux­guerres). /1
Politiquement, les catholiques restent les plus nombreux mais ne constituent plus une majorité 
(entre 35 et 40%). Les socialistes représentent entre 30 et 35% des parlementaires tandis que 
les libéraux occupent entre 15 et 20% des sièges. D’autres partis sont périodiquement 
représentés : les communistes, les rexistes et les nationalistes flamands. /1

2) Analysez le document reproduit ci­dessous en répondant aux questions suivantes : /7

a) datez et déterminez le milieu d’origine de la caricature suivante ; /1

La caricature a été réalisée en 1886 dans le milieu socialiste et plus précisément du POB.

b) analysez la caricature selon la méthode par plans ; /3

La caricature est divisée en 5 plans qui constituent les 5 grandes étapes du programme 
politique du parti Ouvrier Belge. /0,5
1) Le soleil éclatant représente le bonheur des hommes qui constitue l’objectif ultime du 
POB ; /0,5
2) Les inscriptions « Liberté­égalité­… » visibles sur le soleil évoquent la République 
que les socialistes considèrent comme le système politique permettant la réalisation du 
bonheur humain ; /0,5
3) L’instauration de la République passe par la lutte des classes permettant aux ouvriers 
de chasser les classes sociales dominantes personnalisées par le capitaliste et 
l’ecclésiastique fuyant de l’image ; /0,5
4) La victoire des ouvriers sur les classes sociales supérieures sera obtenue grâce au 
suffrage universel qui constitue le premier objectif fixé par le POB. Celui­ci est inscrit 
sur le drapeau rouge du parti. /0,5
5) Le suffrage universel sera acquis lorsque l’ouvrier se sera délivré des chaînes qui 
l’emprisonnent, lorsqu’il aura détruit les privilèges de la monarchie et de l’Eglise et 
lorsqu’il aura détruit le système censitaire. /0,5

c) expliquez les facteurs ayant permis l’introduction du suffrage universel en 
1893. /3

1) L’organisation du mouvement ouvrier et surtout la fondation du Parti Ouvrier Belge 
qui fixe l’instauration du suffrage universel comme principal objectif politique ; /0,5
2) L’insurrection ouvrière de 1886 qui manifeste la puissance de la masse ouvrière et qui 
révèle les conditions insupportables de vie et de travail de cette population. Le pouvoir 
politique prend désormais conscience de l’importance de la question sociale ; /0,5
3) Les grèves générales organisées par le POB à partir de 1890 qui paralysent une partie 
de l’économie nationale ; /0,5
4) L’encyclique « Rerum Novarum » du pape Léon XIII qui attire l’attention du monde 
catholique sur la légitimité des revendications ouvrières ; /0,5
5) Le vote, en 1892, sur la nécessaire prise en considération du principe de la révision des 
articles de la Constitution concernant la législation électorale. /0,5
6) Les troubles ouvriers d’avril 1893 qui se déroulent durant les débats de révision de la 
Constitution. /0,5