Vous êtes sur la page 1sur 22

IRIE GBAOU BI …………………………………………………………………………….

08 03 56 34

AVERTISSEMENT !!!!

Ce document accompagne le cours selon le programme établi par le ministère de


l’enseignement technique pour les étudiants ou apprenant.

Le support de cours est conçu dans le but de permettre de suivre la formation sans
devoir prendre des notes.

Le cours est régulièrement adapte pour tenir compte des demandes et des évolutions
techniques, c’est pourquoi peut être différent à chaque session de formation.

Si des anomalies ou des incohérences demeure dans ce document elles peuvent être le
résultat d’une faute de frappe, d’une évolution des techniques ou d’une impression
involontaire. Dans tous les cas nous vous remercions de bien vouloir nous signaler les
éventuelles erreurs car les erreurs avant tout sont humaines.

Il est important de préciser que ce cours ne traite pas exhaustivement de toutes les
fonctions du logiciel Microsoft Excel 2007.

1
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

PRESENTATION DE MICROSOFT EXCEL 2007


1- DEFINITION

EXCEL est un tableur ou programme informatique qui permet de manipuler des feuilles de calcul. A
l’origine destiner au traitement automatisé des données financières, Excel peut être utilisé pour
effectuer des taches variées tel que la gestion de base de données, la production graphique et même
des analyses statistiques

2- DEMARRAGE ET ARRET D’EXCEL 2007


a- Démarrage
Pour démarrer Excel :

 Cliquer sur le bouton démarrer


 Faites glisser la souris sur l’option tous les programmes puis sur Microsoft Office
 Cliquer sur Microsoft Excel 2007
Une fenêtre intitulée classeur 1 –Microsoft Excel s’affiche.

b- Quitter Excel

 Cliquer sur le bouton office puis sur le bouton fermer


 Enregistrer si besoin est

3- PRESENTATION DE LA FENETRE D’EXCEL 2007

La nouvelle interface d’Excel fait disparaître la manière de travailler avec les menus déroulants. Elle
utilise à la place un ruban qui rassemble les commandes les plus utilisées dans des groupes prédéfinis
à partir d’onglets.
On retrouve un seul menu déroulant qui regroupe les options de l’ancien menu Fichier ainsi qu’une
barre d’accès rapide que l’on peut personnaliser. Beaucoup d’améliorations ont été apportées,
notamment sur les styles rapides qui vous permettent de voir comment vos tableaux ou graphiques
s’affichent dans une forme particulière.

Découverte de l’écran

2
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Le bouton office remplace le menu Fichier des versions antérieures


La barre de titre affiche le nom de votre application et le nom du document en cours
Les onglets regroupent les différentes commandes et fonctions d’Excel.
Les groupes et boutons de commandes : chaque groupe contient des boutons de commandes qui
exécutent des commandes dans les différents onglets.
Les boutons d’affichage : permettent de contrôler l’affichage de votre document
Le zoomer détermine la taille de l’affichage du document à l’écran
La barre d’accès rapide permet d’afficher à l’aide de menus déroulants les différentes commandes
disponibles.
La barre de formule permet de voir et de modifier le contenu des cellules
L’indicateur de position affiche la position de la cellule active
Les barres de défilement vertical et horizontal qui vous permettent de visualiser rapidement un
document.
La barre d’état permet de voir au bas de l’écran les options qui sont activées
Les onglets sont utilisés pour identifier chaque feuille.
Les colonnes : chaque feuille de calcul contient des colonnes nommées de A à ZZZ
Les lignes : chaque feuille de calcul contient des lignes numérotées de 1 à 1 048 576 lignes.

Quelques définitions :

Un classeur est un ensemble de feuilles de calcul, c’est un ensemble de feuilles de calcul stockées
dans un même fichier. Chaque feuille est repérable par un onglet à son nom.
Une feuille de calcul est un ensemble de cellules organisées en tableau.
Une cellule est l’intersection d'une ligne et d'une colonne. Une cellule active est une cellule qui
apparaît en surbrillance à l’écran.
Le ruban est constitué des composants suivants :
- Des onglets pour chaque catégorie des tâches d’Excel rassemblant les commandes les plus
utilisées
- Des groupes rassemblant des boutons de commande
- Des boutons de commande dans chaque groupe que vous pouvez sélectionner pour
accomplir une action
- Des lanceurs de boîte de dialogue dans le coin inférieur droit de certains groupes vous
permettant d’ouvrir une boîte de dialogue contenant un certain nombre d’options
supplémentaires.

3
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

EXERCICES ET CORRIGES
MISE EN FORME

4
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

CALCUL

5
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Cinq meilleurs Etudiants

6
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

LES FORMULES DE CALCUL

1- LES OPERATEURS

Excel propose de nombreuses fonctions, modules et autres assistant dont le but est de faciliter la
création et la mise en page de tableaux. Dans cette leçon nous allons voir comment fonctionne une
formule de calcul sur Excel, a quoi elle peut servir et comment utiliser l’assistant.

Excel propose un très grand nombre de formules dont certaines sont extrêmement complexe
complexes. Il est donc impossible de lister la totalité des formules proposées. Le but est d’expliquer
comment utiliser une formule de calcul et non de faire la liste des formules disponibles.

Comment fonctionne une formule ?

7
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Le résultat final dépend de la structure et de l’ordre des éléments qui composent une formule. Une
formule respecte toujours la forme suivante :

Elle commence par le signe égal (=), suivi des éléments à calculer (opérandes), lesquels sont séparés
par des opérateurs de calcul. Chaque opérande peut être une valeur qui ne change pas (constante),
une cellule ou une plage de cellules, une étiquette, un nom ou une fonction de feuille de calcul.

Microsoft Excel effectue les opérations de la gauche vers la droite, selon l’ordre de priorité des
opérateurs, en commençant par le signe égal. Vous pouvez agir sur l’ordre de calcul en utilisant des
parenthèses.

Exemple d’ordre de calcul en fonction des parenthèses

Formule résultat
= 10*2+5 25
=10*(2+5) 70
= (10*2) +5 25

La place des parenthèses doit donc faire l’objet d’une attention particulière surtout lors d’un calcul
faisant intervenir de nombreux éléments.

Les opérateurs de calculs dans les formules :

Ce sont eux qui indiquent le type de calcul à réaliser. Si vous voulez faire une addition, l’opérateur de
calcul sera + Excel propose plusieurs types d’opérateur de calcul :

Operateurs arithmétiques : pour réaliser les opérations mathématiques de bases telles que l’addition ou
la multiplication.

Operateur
arithmétique
calcul
+ Addition
- Soustraction
* Multiplication
/ Division
% Pourcentage
^ Exposant

Les opérateurs de comparaisons : permet de comparer deux valeurs.

8
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Operateur
Comparaison
Signification
= Egal
> Supérieur
< Inferieur
>= Supérieur ou égal
<= Inférieur ou égal
<> Différent de

Les opérateurs de concaténation : permet de combiner (concaténer) une ou plusieurs chaines de texte
en vue d’obtenir un seul élément de texte. Cet opérateur utilise le caractère &

LEÇON 7 : LES GRAPHIQUES


1- Types de graphiques

Microsoft Office Excel 2007 prend en charge de nombreux types de diagramme pour vous permettre
d'afficher des données de façon lisible et attrayante. Pour créer un diagramme ou en modifier un
existant, vous pouvez choisir parmi un grand nombre de types de diagramme suivants :

Histogrammes
Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul peuvent être
représentées dans un histogramme. Les histogrammes permettent d'illustrer les variations des données
sur une période donnée ou de comparer des éléments.
Dans les histogrammes, les catégories sont en général indiquées sur l'axe horizontal et les valeurs sur
l'axe vertical.

Graphiques en courbes

Les données qui sont agencées dans des colonnes


ou des lignes sur une feuille de calcul peuvent être
représentées dans un graphique en courbes. Les

9
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

graphiques en courbes peuvent afficher des données continues sur une période donnée, ils sont définis
par rapport à une échelle courante et conviennent parfaitement pour représenter les tendances dans les
données à des intervalles réguliers. Dans un graphique en courbes, les données de catégories sont
réparties régulièrement sur l'axe horizontal et les données de valeurs sur l'axe vertical.

Utilisez un graphique en courbes si les étiquettes des catégories comportent du texte et qu'elles
représentent des valeurs régulièrement espacées, telles que les mois, les trimestres ou les années
fiscales. Ce type de graphique doit surtout être utilisé dans le cas de plusieurs séries ; pour une seule
série il est préférable d'utiliser un graphique de catégories. Utilisez également un graphique en courbes
s'il n'y a que quelques étiquettes numériques sur l'axe des catégories, surtout s'il s'agit d'années. Au-
delà de dix étiquettes numériques, utilisez plutôt un graphique en nuages de points.

Graphiques en secteurs

Les données qui ne sont agencées qu’en une seule colonne ou une seule ligne sur une feuille de calcul
peuvent être représentées sur un graphique en secteurs. Les graphiques en secteur représentent la
taille des éléments d'une par rapport à leur somme. Les dans un graphique en secteurs sont
représentés sous forme de pourcentage du graphique entier.

Il est conseillé d'utiliser un graphique en


secteurs quand :

- une seule série de données doit être représentée ;


- aucune des valeurs à représenter n'est négative ;
- presqu'aucune des valeurs à représenter n'est nulle ;

10
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

- le nombre de catégories ne dépasse pas sept ;


- les catégories représentent des parties du graphique entier.

Graphiques en barres

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul peuvent être
représentées dans un graphique en barres. Ce type de graphique permet de représenter les
comparaisons entre différents éléments.

Il est conseillé d'utiliser un graphique en barres lorsque :

- les étiquettes des axes sont longues ;


- les valeurs affichées sont des durées.

INFOR
MATIQ
UE
PRATI
11
QUE
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

INFORMATIQUE PRATIQUE 1

FACTURE

Désignation Quantité Prix unitaire Montant


Litre d’huile 20 1500
Sac de sel 30 10000
Boite de tomate 50 40000
Savon 15 800
Carton (eau) 10 2400
Sac de mil 5 15000
Total hors taxe
Remise 15%
Net commercial
Tva 18%
Montant ttc

Travail à faire :

1. reproduisez le tableau ci-dessus, le mot désignation dans la cellule B2.


2. Complétez le tableau en appliquant les formules dans les cellules
correspondantes. (formule : 6pts ; THT, Remise, net com, tva, ttc : 10
pts)
3. Appliquez la mise en forme suivante :
- Taille 16, police Georgia, encadrement de choix, gras et centré.
- Tableau : taille 14, police Elephant, style italique.

12
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

- Mettez les entêtes de colonnes en gras avec une trame de fond bleu.
- Enregistrez le travail sous votre numéro de table. Mise en forme 4 pts

INFORMATIQUE PRATIQUE 2

FACTURE : SUPERETTE
Désignation Quantité Prix unitaire Montant
Sucrerie Orangina 72 500 ?
Sucrerie Fanta 48 250 ?
Bière Ivoire 100 800 ?
Vin de France 50 1500 ?
Nombre total de
?
bouteilles
?
Remise 10% ?

Escompte 1% ?

Tva 18% ?

Acompte 50 000

Travail à faire :

NB : la consignation est de 100 par bouteille.

1. Saisissez la facture ci-dessus dans Excel avec les formules appropriées et


faites les mises en forme nécessaires
2. Enregistrez votre travail selon les consignes de l’examinateur
BAREME : 1pt/formule : 13pts ; Net à payer : 3pts la mise en forme 4pts

UTILISATION DE FONCTIONS
1. Définition

13
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Une fonction est une relation qui existe entre deux quantités telles que toute
variation de la première entraine une variation correspondante de la seconde. Il
existe plusieurs fonctions sous Excel nous verrons quelques-unes.

2. Quelque fonction de calcul sous Excel


a. La fonction produit

Elle permet de donner le produit de cellules

Exemple : D2 = PRODUIT (B2 :C2)

b. La fonction somme

Elle permet de faire la somme de deux références de cellule ou plage de cellule

Exemple : D7=SOMME (D2 :D6) lorsque les cellules sont contiguës

Ou =SOMME (D2 ; D4 ; D6) lorsque les cellules discontinues.

c. La fonction Maximum et Minimum

Elle permet de trouver (afficher) la valeur la plus élevées (MAX) ou la valeur la


moins élevées (MIN) d’une plage de cellule.

Exemple D16=MAX (D2 :D14)

D17=MIN (D2 :D14)

d. La fonction Moyenne

Elle permet d’afficher la valeur moyenne d’une plage de cellule

Exemple D18=MOYENNE (D2 :D14)

LA FONCTION ALTERNATIVE SIMPLE SI

14
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

1. Définition

Elle permet d’afficher un message ou d’effectuer un calcul selon une condition


bien déterminée.

Si la condition énoncée est satisfaite, le message1 s’affiche ou l’operation1


s’effectue.

Dans le cas contraire, le message2 s’affiche ou l’operation2 s’effectue.

2. La syntaxe

=SI (condition ; operation1 ; operation2)

=SI (condition ; '' message1''; ''message2'')

=SI (test_logique, valeur_si_vrai, valeur_si_faux)

Test_logique : condition testée.

valeur_si_vrai : resultat obtenu quand la condition est satisfaite.

valeur_si_faux : resulat obtenu lorsque la condition n’est pas satisfaite.

Exemple :

Cas d’un calcul à effectuer

=si (B7>=500 000 ; B7*10% ; B7*2%)

Cas d’un message à afficher

=si (G4>=10 ; '' admis''; ''ajourné'')

INFORMATIQUE PRATIQUE 3

15
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

CALCUL DE MOYENNE ET DECISION D’ADMISSIBILITE


Moyenne Décision
Math Compta Info Français Anglais Rang
Générale d’admissibilité
Coefficients 2 5 2 3 2
TIZIE 12 9 13 11 12
AGNERO 10 10 14 15 11
ZAMBLE 16 18 13 12 14
ANOH 14 11 12 6 15
GUEU 15 15 15 12 9
BINATE 8 8 10 14 14
Moyenne de
la classe
Moyenne
minimum
MOYENNE ET DECISION
Moyenne
maximum

Travail à faire :
1. Insérez les formules adéquates pour déterminer la Moyenne de la classe,
la note minimum, la note maximum.
2. Calculez la moyenne générale de chaque élève ainsi que le rang.
3. Déterminez l’admissibilité de chaque élève, sachant qu’un élève dont la
moyenne est supérieure à 12 est admis dans le cas contraire il est refusé.
4. Enregistrez votre travail suivant les consignes de l’examinateur.
BAREME : 0,5 point par formule mise en forme 3 points.

LES REFERENCES RELATIVES OU ABSOLUES

1. Reference d’une cellule


a. Définition

La référence d’une cellule est le code alphabétique de la colonne et le numéro


de la ligne de celle-ci. C’est l’adresse ou le nom de la cellule.

2. Les différents types de référence d’une cellule


a. La référence relative

16
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

C’est une référence de cellule qui permet à Excel lors de la copie de formule
d’un endroit de la feuille de calcul à un autre d’ajuster les formules en fonction
des cellules.

Exemples : A1, B3, D5

b. La référence absolue

La particularité d’une cellule de référence absolue est qu’elle ne subit pas de


modification dans une formule lors de la recopie incrémentée.

La référence de la cellule est bloquée au niveau de la lettre alphabétique de la


colonne et du numéro de la ligne.

Exemple : $B$2 : sera toujours B2

NB : Pour transformer une cellule de référence relative en référence absolue,


sélectionner la cellule et taper le signe $.

c. La référence mixte

Dans une cellule de référence mixte soit la colonne est bloquée soit la ligne est
bloquée.

Exemples :

A$3 : fixera la ligne 3 mais laissera la colonne A variable, glissante

$A3 Fixera la colonne A mais laissera le numéro de la ligne variable, glissant.

3. La fonction RANG

Elle permet de classer les données numériques d’une plage de cellule par ordre
croissant ou décroissant.

La syntaxe : = (nombre ; référence ; ordre)

Nombre : nombre dont on veut connaitre le rang.

Reference : est une matrice ou une référence à une liste de nom. Les valeurs
non numériques sont ignorées.

Ordre : est un numéro qui spécifie comment déterminer le rang de l’argument 


« nombre »

17
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Si ordre = 0 ou omis (vide) le calcul du rang se fait dans l’ordre décroissant.

Si l’ordre différent de 0 le calcul se fait dans l’ordre croissant.

Exemple :

= RANG (G2 ; $G2$ : $G7$ ; 0) puis taper entrée pour valider

INFORMATIQUE PRATIQUE 4

ELEMENTS KOUAKOUA YAPI ZADI IRIE LOUKOU

Clavier 2 000 000 4 000 000 6 000 000 1 000 000 5 000 000

Imprimante 8 000 000 9 000 000 200 000 600 000 800 000

Disque dur 12 000 000 35 000 000 4 500 000 1 500 000 900 000

Souris 25 000 45 000 60 000 90 000 30 000


Chiffre

18
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

d’affaires(CA)
Commission

Observation
CALCUL DE COMMISSION

Travail à faire :

NB : une commission de 10% du CA est attribuée à chaque personne si son


chiffre d’affaire dépasse 10 000 000 francs et 5% du CA dans le cas contraire.

1. Réalisez le tableau ci-dessus en utilisant les formules nécessaire pour le


calcul des commissions et de chiffre d’affaire de chaque personne.
2. En observant, une personne sera félicitée sil atteint 10 500 000 de chiffre
d’affaire, sinon elle sera encouragée.
3. Mettre les lignes chiffres d’affaire, commission et observation en gras,
centrer ; le titre en gras, centrer, police Berlin sans FB et taille 16.
4. Enregistrez le travail sous votre numéro de table.

BAREME : Chiffre d’affaire CA 0,5 x 5 = 2,5 pts.


Commission 1,5 x 5 = 7,5 pts.
Observation 1,5 x 5 = 7,5 pts.
Mise en forme 2,5 pts.

INFORMATIQUE PRATIQUE 5

Rémunératio
Quantité Rémunération Appréciation
Noms Montant n total
vendue
Fixe Variable
Tanoh 560 450 60 000

Kpassi 3 500 450 60 000

Diomande 599 450 60 000

19
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Zie 1 600 450 60 000

Kissi 4 500 450 60 000

TOTAUX
CALCUL DE REMUNERATIONS

NB :

- La rémunération variable est de 10% des ventes lorsque les ventes


atteignent 300 000 F au moins, dans le cas contraire elle est de 5%.
(5pts)
- L’agent est félicité si ses ventes atteignent au moins 300 000 F, dans
le cas contraire il est blâmé. (5pts).

Travail à faire :

1- Réalisez le tableau sous Excel avec toutes les formules appropriées.


2- Enregistrez le travail sous votre numéro de table.
BAREME :
- Montant : 3,5 points ; Rémunération totale : 3,5 pts
- Mise en forme 3 pts

INFORMATIQUE PRATIQUE 6

CALCUL DE SALAIRE
Chiffre d’affaire
AGENTS Quantité Prix Chiffre Commission Salaire
vendue unitaire d’affaires (CA)
Miah 1 050 450 ? ? ?
Digbeu 920 450 ? ? ?
Boh Bi 611 450 ? ? ?
Yao 850 450 ? ? ?

20
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

Trazie 780 450 ? ? ?


Total ? ? ? ? ?

NB : SALAIRE = COMMISSION + PRIME

Travail à faire :

1. Réalisez le tableau ci-dessus sous Excel en insérant les formules


nécessaires.
2. Une commission de 10% du CA est attribuée à l’agent si son chiffre
d’affaires est supérieur à 400 000 F dans le cas contraire elle est de 5% du
CA. (5pts).
3. Calculez le salaire de chaque agent en tenant compte de sa prime qui
s’élève à 25 000 F (5pts)
4. Mise en forme : Taille de police du titre : 16 ; police : Comic sans MS ;
couleur de police du salaire de chaque agent rouge.
5. Enregistrez le travail sous votre numéro de table.

BAREME :
Total : 1 x 4 = 4 pts ; Chiffre d’affaire : 0,5 x 5 = 2,5 pts
Mise en forme = 3,5 pts.

INFORMATIQUE PRATIQUE 7

TABLEAU D’AMORTISSEMENT LINEAIRE

MATERIEL INDUSTRIEL VO ; 24 000 000


DATE D’ACQUISITION : 14/12/2020 TAUX ?
DUREE DE VIE 7 ANS

Période Valeur
Exercice Annuités Cumul VCN
(Mois) d’origine

Travail à faire :

21
IRIE GBAOU BI ……………………………………………………………………………. 08 03 56 34

1. Reproduire le tableau suivant sous Excel et effectuer l’amortissement


linéaire de ce matériel.
2. Mettre une trame de fond gris aux entêtes de colonnes
3. Enregistrez le travail sous votre numéro de table.

BAREME :
Exercice = 01 pts
Période = 02 pts
Taux = 02 pts
Annuité = 0,5 x 8 = 04 pts
VCN = 0,5 x 8 = 04pts
Mise en forme = 03 pts

22

Vous aimerez peut-être aussi