Vous êtes sur la page 1sur 13

Flash info n°16-21

Juridique, Fiscal & Social


Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

La loi 07-20 modifiant et


complétant la loi 47-06 relative
à la fiscalité des collectivités
locales.

Ce qu’il faut retenir


Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

Chers lecteurs,

La présente note a pour objet d’exposer les principales mesures apportées


par la loi n° 07-20 modifiant et complétant la loi n° 47.06 sur la fiscalité
des collectivités locales. Cette loi qui est entrée en vigueur à compter
du 1er Janvier 2021, a été publiée au Bulletin Officiel n°8644 en date
du 31 décembre 2020.

Les principales mesures de cette loi sont présentées ci-après.

Mesures spécifiques à la taxe professionnelle

Mesures spécifiques à la taxe de services


communaux
Mesures spécifiques à la taxe de services communaux

Mesures spécifiques à la taxe sur les opérations de construction

Mesures spécifiques à la taxe sur les terrains urbains non bâtis


Mesures spécifiques à la taxe sur les opérations de lotissement

Mesures spécifiques à la taxe de séjour et autres formes d’hébergement


touristiques

Mesure spécifique à la taxe sur les véhicules automobiles soumis à la


visite technique

Mesures spécifiques au droit de contrôle


communaux
Mesures diverses

communaux
Mesures spécifiques à la télédéclaration et au télépaiement

communaux
Mesures spécifiques à l’amnistie

communaux
www.oec-casablanca.ma 2
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

PRINCIPALES MESURES DE LA LOI N° 07-20

Mesures spécifiques à la taxe


Mesures spécifiques à la taxe de services
professionnelle
communaux
1. Exonérations permanentes
1. Champ d’application
La loi n° 07-20 a complété les dispositions Concernant le champ d’application de la
de l’article 6-I-A de la loi 47-06 en insérant taxe, la nouveauté apportée par la loi
n°7-20 vise l’exclusion du champ
de nouvelles exonérations permanentes en
d’application de la taxe, les zones
faveur : périphériques des communes urbaines et
Du fonds Africa 50. leur remplacement par les zones couvertes
De la Fondation Khalifa Ibn Zaid pour par un plan d’aménagement.

l’ensemble de ses activités ; 2. Taux de la taxe de services communaux

De la Fondation Lalla Salma pour la Avant l’entrée en vigueur de la loi n°07-20


Prévention et le Traitement du cancer en vigueur, les taux de la taxe de services
communaux étaient fixés comme suit :
pour l’ensemble de ses activités.
De la Fondation Mohamed VI pour la 10,50% de la valeur locative pour les
protection de l’environnement pour biens situés dans le périmètre des
l’ensemble de ses activités. communes urbaines, des centres
De la ligue nationale pour la protection délimités, des stations estivales,
de l’enfance pour l’ensemble de ses hivernales et thermales ;
activités. 6,50 % de ladite valeur locative pour les
De la Société Anonyme « Jardin biens situés dans les zones
Zoologique National ». périphériques des communes urbaines.
Des personnes physiques soumis à l’IR
professionnel autres que ceux soumis à La nouvelle loi a appliqué le taux de 6.5% à
la valeur locative des biens hors ceux visés
l’IR d'après le régime du résultat net
par le taux de 10.5% et qui se situent dans
réel ou celui du résultat net simplifié ou des zones couvertes par un plan
celui de l’auto-entrepreneur.) d’aménagement.

www.oec-casablanca.ma 3
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

Mesures spécifiques à la taxe sur les Par ailleurs, la disposition régissant


terrains urbains non bâtis l'exclusion des terrains nus affectés à une
exploitation professionnelle ou agricole de
1. Champ d’application quelque nature qu'elle soit dans la limite de
Avant l’entrée en vigueur de la loi n° 07-20, cinq (5) fois la superficie des terrains
le 1er alinéa de l’article 39 de la loi n° 47-06 exploités, a été reclassée dans l’article 42
régissant les biens imposables en matière régissant les exonérations temporaires.
de la taxe sur les terrains urbains non bâtis
disposait que : « la taxe sur les terrains 2. Exonérations permanentes
urbains non bâtis porte sur les terrains La loi n°07-20 a instauré de nouvelles
urbains non bâtis situés à l'intérieur des exonérations permanentes en faveur :
périmètres des communes urbaines et les
De l’agence d’urbanisation et de
centres délimités disposant d'un document
développement d’ANFA ;
d'urbanisme, à l'exclusion des terrains nus
De la Société d’aménagement de
affectés à une exploitation professionnelle
Zenata ;
ou agricole de quelque nature qu'elle soit
Fondation Hassan II pour les
dans la limite de cinq (5) fois la superficie
des terrains exploités ». œuvres sociales des agents
La loi n° 07-20 a aménagé la rédaction du d'autorité du Ministère de
1er alinéa de cet article 39 en étendant le l'Intérieur.
champ d’application aux biens situés dans
les : De la Fondation des œuvres sociales
Stations estivales, hivernales et des agents des collectivités
thermales ; territoriales ;
Zones non citées ci-dessus et couvertes Des terrains appartenant à des Etats
par un plan d’aménagement. étrangers ou à des organismes
internationaux bénéficiant du statut
Ainsi, le champ d’application de la taxe a diplomatique lorsque ces terrains sont
été harmonisé avec celui prévu en matière affectés à la construction des locaux de
de la taxe de services communaux et a la mission diplomatique ou consulaire
étendu, par conséquent aux : sous réserve de la réciprocité.

Stations estivales, hivernales et 3. Exonérations totales temporaires


thermales dont le périmètre de
L’article 2 de la loi n°07-20 a abrogé
taxation à la taxe d'habitation est
délimité par voie réglementaire ; les dispositions de l’article 42 de la loi
Zones non citées par la loi et couvertes n° 47-06. La nouvelle rédaction a aménagé
par un plan d’aménagement. l’architecture dudit article en le complétant

www.oec-casablanca.ma 4
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

et en y insérant de nouvelles dispositions composée des représentants de la


d’exonération. commune, de l’agence urbaine et de
l'organisme chargé de la réalisation ou
Ainsi, les exonérations totales temporaires de l'exploitation de ces réseaux sous la
visent : présidence du gouverneur ou son
représentant.
Les terrains urbains non affectés à une Les terrains situés dans les zones
exploitation professionnelle ou agricole frappées d'interdiction de construire ou
de quelque nature qu'elle soit dans la affectés à l'un des usages prévus aux
limite de cinq (5) fois la superficie des paragraphes 2 à 8 de l'article 19 de la
terrains exploités. loi n° 12-90 précitée relative à
La nouveauté apportée par la loi n°07- l'urbanisme ;
20 consiste à l’obligation de justifier Les terrains faisant objet d'une
l’exploitation professionnelle ou autorisation de construire pour une
agricole. A cet effet, ladite exploitation durée de trois (3) années à compter du
doit être prouvée par une attestation premier janvier de l'année qui suit celle
administrative délivrée par les services de l'obtention de l’autorisation de
compétents dont relève l'activité construire. A noter que la nouvelle loi,
exercée ou par l’autorité locale a supprimé l’exonération triennale
indiquant au titre de l’année accordée initialement en faveur des
d’imposition, la nature de l’exploitation bénéficiaires de l’autorisation de lotir.
et la superficie exploitée. Les terrains appartenant à des
personnes physiques ou morales, qui
L’exploitation peut également être font l'objet d'une autorisation de lotir
prouvée par un PV de constatation durant les périodes suivantes :
établi par une commission qui o Trois (3) années à compter du
comprend un représentant des Services premier janvier de l'année qui suit
communaux concernés, représentant celle de l'obtention de l'autorisation
de l’autorité locale, représentant de lotir pour les terrains dont la
des services extérieurs du ministère de superficie ne dépasse pas 20
l'agriculture et de la pêche maritime ou hectares (au lieu de 30 hectares
un représentant de la direction prévus dans la loi n° 47-06) ;
régionale des impôts, en fonction de la o Cinq (5) ans à compter du premier
nature de l’activité exercée. janvier de l'année qui suit celle de
l'obtention de l'autorisation de lotir
Les terrains situés dans des zones
pour les terrains dont la superficie
dépourvues de l'un des réseaux de
est supérieure à 20 hectares (au lieu
distribution d'eau et d'électricité, au vu
de 30 hectares prévus dans la loi 47-
d'un PV établi par une commission

www.oec-casablanca.ma 5
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

06) et ne dépassant pas cent (100) ou atteindre le seuil de 50% des travaux de
hectares ; lotissement, la taxe sera due en fonction de
o Sept (7) ans à compter du premier l’état des lieux.
janvier de l'année qui suit celle de L’achèvement des travaux de construction
l'obtention de l'autorisation de lotir et le taux d’achèvement des travaux de
pour les terrains dont la superficie lotissement ainsi que l’état des lieux est
est supérieure à cent (100) hectares prouvé par un PV établi avant l’émission de
et ne dépassant pas deux cent la taxe, par une commission composée par
cinquante (250) hectares ; (la loi n° des représentants de l’agence urbaine, la
47-06 plafonnait le délai de 7 ans province ou la préfecture, les services de la
pour toute superficie supérieure à commune et des organisme chargés de la
100 hectares) ; réalisation ou de l'exploitation des réseaux
o Dix (10)ans à compter du premier d’eau et d’électricité.
janvier de l'année qui suit celle de Ces nouvelles dispositions sont applicables
l'obtention de l'autorisation de lotir aux terrains urbains non bâtis dont
pour les terrains dont la superficie l’exonération est toujours en cours avant
est supérieure à cent (250) hectares l’entrée en vigueur de cette loi.
et ne dépassant pas quatre cent Mesures spécifiques à la taxe sur les
(400) hectares ; opérations de construction
o Quinze (15) ans à compter du
premier janvier de l'année qui suit 1. Activités imposables
celle de l'obtention de l'autorisation
Avant l’entrée en vigueur de la loi n°07-20,
de lotir pour les terrains dont la
l’article 50 de la loi 47-06 disposait
superficie est supérieure à 400
que : « La taxe sur les opérations de
hectares.
construction s'applique aux opérations de
Toutefois, à l'expiration des délais
construction, de reconstruction et
précités, le redevable qui n'a pas achevé
d'agrandissement de toute nature ainsi
les travaux de constructions ou de
qu'aux opérations de restauration qui
lotissement à plus que 50% du projet,
nécessitent un permis de construire ».
est tenu au paiement de la taxe due au
titre de la période d’exonération sans La nouvelle loi a élargi les activités
préjudice de l'application des pénalités imposables à tous travaux nécessitant
et majorations y afférentes. A signaler, l’obtention d’un permis pour la restauration
que la condition prévue par la loi 47-06 d’immeubles, la réhabilitation des
était l’obtention du certificat de bâtiments non conformes et les démolitions
conformité ou le permis d'habiter. totales et partielles.
Si au 1er janvier de chaque année qui suit
les dates limites susmentionnées sans pour
autant achever les travaux de constructions

www.oec-casablanca.ma 6
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

2. Exonération o Démolition : Le montant de la taxe


La loi n° 07-20 a étendu l’exonération varie entre 500 et 1 000 dhs ;
o Restaurations d’immeubles :
permanente de la taxe sur les opérations de
construction aux habous publics. Le montant de la taxe varie entre 500
et 1 000 dhs.
3. Tarif de la taxe La taxe sur les opérations de
construction est payable une seule fois
L’article 54 de la loi 47-06 fixait les tarifs de
lors de la délivrance de l'autorisation
la taxe sur les opérations de construction au
de:
mètre carré couvert comme suit :
o Construire ;
o Réhabilitation des bâtiments non
Catégorie concernée Tarif
conformes ;
Immeubles collectifs o Démolition totale ou partielle ;
de logements ou o Restauration.
ensembles immobiliers, de 10 à 20 Dans les deux premiers cas, le montant
immeubles à usage DH/m2 de la taxe dûe ne peut être inférieure à
1.000 dhs.
industriel, commercial,
professionnel ou En cas de modification du plan initial de
administratif construction ou de réhabilitation des
de 20 à 30 bâtiments non conformes nécessitant
Logements individuels DH/m2 l’obtention d’un nouveau permis, la
taxe est due sur la base de la superficie
couverte supplémentaire.
La loi n° 07-20 a maintenu ce tarif en Mesures spécifiques à la taxe sur les
précisant qu’il s’applique aux opérations
opérations de lotissement
objet d’un permis de construction ou de
réhabilitation des bâtiments non
1. Exonération
conformes.
La loi n°07-20 a instauré une nouvelle
exonération sur les opérations de
Par ailleurs, elle a complété les dispositions lotissement relatives aux habous publics
de l’article 54 comme suit :
2. Déclaration
Fixation d’un nouveau tarif pour Avant l’entrée en vigueur de la loi n° 07-20,
les opérations de :
en application des dispositions de l’article
o Recasement des habitants 62 de la loi 47-06, les redevables de la taxe
des bidonvilles et de restauration des sur les opérations de lotissement sont tenus
immeubles insalubres : de 5 à 10 dhs
de déposer une déclaration comportant :
par mètre couvert ;

www.oec-casablanca.ma 7
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

Le coût total estimatif des travaux Hébergement chez l’habitant :


d'équipement du lotissement au Hébergement alternatif : Les
moment du dépôt de la demande de hébergements alternatifs regroupent
l'autorisation de lotir ; des formes d’hébergements qui ne
Le coût total réel des travaux, au présentent pas d’aspects communs
moment de la délivrance du permis de avec les types et les formes définis au
conformité ». niveau de la présente loi et pouvant
être installés en montagne, dans le
Désormais, la loi n° 07-20 précise que la désert ou dans tout autre site
déclaration du coût total des travaux sera présentant un intérêt touristique.
déposée lors de la réception provisoire des
travaux.
Mesures spécifiques à la taxe de 1. Tarif
séjour et autres formes La loi n° 07-20 a instauré 2 nouveaux tarifs,
d’hébergement touristiques par personne et par nuitée pour la taxe de
séjour et autres formes d’hébergement
1. Champ d’application touristique, il s’agit des :
La loi 07-20 a étendu le champ d’application
de la taxe de séjour aux autres formes Riads et maisons à louer aux touristes,
d’hébergement touristiques. dont le tarif varie de 10 à 25 dhs.
Par autre forme de séjour, il y a lieu Etablissements et autres formes
d’entendre au sens de l’article 29 de la loi n° d’hébergements dont le tarif varie de
80-14 relative aux établissements de 2 à 5 dhs.
touristiques et aux autres formes
3. Exonérations
d’hébergement touristique. :
La loi n° 07-20 a supprimé l’exonération
Bivouac : Tout campement destiné à de la taxe prévue initialement par l’article
recevoir de manière temporaire des 71 de la loi n° 47-06 en faveur des :
touristes et qui est :
o Soit établi provisoirement dans une Hôtels non classés ;
étape de randonnée itinérante en Pensions ;
montagne, dans le désert ou dans tout Camping caravanings ;
site rural présentant un intérêt Auberges de jeunesse.
touristique ;
La seule exonération maintenue est celle
o Soit installé, dans des sites réservés à
concernant les enfants de moins de 12 ans.
cet effet, en dehors des
agglomérations, à bonne distance de Mesure spécifique à la taxe sur
tous les points d’eau, puits, rivières et les véhicules automobiles soumis à
lacs. la visite technique

www.oec-casablanca.ma 8
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

Avant l’entrée en vigueur de la loi n°7-20, Taxe sur les exploitations minières.
cette taxe était due à l'occasion de la visite
technique annuelle desdits véhicules. La
Mesures diverses
nouvelle loi a étendu le fait générateur de
cette taxe à la délivrance des PV positifs lors 1. Minimum de perception
de chaque contrôle technique.
Mesures spécifiques au droit de La loi n° 07-20 a relevé le minimum
contrôle d’émission et de paiement de la taxe
professionnelle, de la taxe d’habitation et
L’article 149 de la loi n° 47-06 a été de la taxe sur les terrains urbains non bâtis
complété par l’extension du droit de de 100 dhs à 200 dhs.
contrôle à la :
2. Harmonisation avec les dispositions du
Taxe de séjour et autres formes CGI
d’hébergement touristique ;
Dans un souci d’harmonisation avec les
Taxe sur les véhicules automobiles
dispositions du Code Général des Impôts, la
soumis à la visite technique.
nouvelle loi a introduit une série de
modification :
A titre de rappel, avant l’entrée en vigueur
de la loi, cet article conférait à
Avant l’entrée en vigueur de la loi
l’administration le droit de contrôle des
déclarations et documents utilisés pour n° 07-20, bénéficient de l’exonération
l’établissement uniquement des taxes permanente de la taxe professionnelle
suivantes :
et de la Taxe de services communaux et

Taxe sur les opérations de de la Taxe sur les terrains urbains non

lotissements ; bâtis, les promoteurs immobiliers qui

Taxe sur les débits de boissons ; réalisent pendant une période

Taxe de séjour ; maximum de trois (3) ans courant à

Taxe sur les eaux minérales et de compter de la date de l'autorisation de

table ; construire, des opérations de

Taxe sur le transport public de construction de cités, résidences et

voyageur ; campus universitaires constitués d'au

Taxe sur l'extraction des produits de moins cinq cent (500) chambres, dont

carrières ; la capacité d'hébergement est au

Taxe sur les services portuaires ; maximum de deux (2) lits par chambre,

www.oec-casablanca.ma 9
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

dans le cadre d'une convention conclue activités effectuées à l'intérieur de


avec l'Etat assortie d'un cahier des ladite zone.
charges. Remplacement des « Zones
La nouvelle loi a revu à la baisse le seuil d’accélération industrielle » par les
de 500 chambres pour le ramener à 50 zones franches d’exportation.
chambres. Modification de la loi 10-98 par la
loi 33-06 relative aux fonds de
Suppression de l’exonération
Placement Collectifs en
permanente en matière de la taxe Titrisation (FPCT).
professionnelle et de la Taxe de
services communaux et de la Taxe sur
les terrains urbains non bâtis en faveur
des promoteurs immobiliers, pour
l'ensemble de leurs activités afférentes
Mesures spécifiques à la
à la réalisation de logements sociaux
Télédéclaration et au Télépaiement
dans le cadre d'une convention conclue
1. Télédéclaration
avec l'Etat, assortie d'un cahier des
charges, en vue de réaliser un La loi n° 07-20 a inséré l’article 168 bis
programme de construction de 2.500 prévoyant la possibilité pour les
logements sociaux, étalé sur une contribuables de la souscription des
période maximum de cinq (5) ans déclarations suivantes par procédés
courant à compter de la date de électroniques dans les conditions fixées par
délivrance de l'autorisation de voie réglementaire :
construire.
Taxe professionnelle ;
Suppression des dispositions régissant
Taxe d'habitation ;
les banques offshores et les sociétés
Taxe de services communaux ;
holding offshore.
Taxe sur les terrains urbains non bâtis ;
Suppression des dispositions régissant
Taxe sur les débits de boissons ;
les entreprises installées dans la zone
Taxe de séjour et sur les autres formes
franche du port de Tanger pour les
d’hébergement ;

www.oec-casablanca.ma 10
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

Taxe sur les eaux minérales et de table ;


La taxe sur les opérations de
Taxe sur l'extraction des produits de
construction ;
carrières ;
La taxe sur les opérations de
Taxe sur les exploitations minières ;
lotissement ;
Taxe sur les véhicules automobiles
La taxe sur le transport public de
soumis à la visite technique ;
voyageurs ;
Taxe sur les services portuaires.
La taxe sur les permis de conduire ;
Conformément à l’article 168 bis précité, la La taxe sur la vente des produits
Télédéclaration produit les mêmes effets forestiers ;
juridiques que la déclaration souscrite par La taxe sur les permis de chasse.
écrit sur ou d’après un imprimé-modèle
Mesures spécifiques à l’amnistie
établi par l’administration.
La loi n° 07-20 a introduit une mesure
2. Télépaiement d’incitation permettant aux contribuables
de bénéficier de l’annulation des amendes,
Dans le même ordre d’idées, la nouvelle loi
pénalités, majorations, intérêts de retard et
a inséré un nouvel article 168 bis-2. Cet
frais de recouvrement afférents aux
article a instauré la possibilité pour les
créances fiscales. A ce titre, on distingue les
contribuables d’effectuer par procédés
deux cas de figure suivants :
électroniques les versements prévus par la
loi dans les conditions fixées par voie
1. Créances dont le montant est inférieur
réglementaire. ou égal à 200 dhs

L’annulation totale des créances


Le télépaiement concerne les mêmes taxes
fiscales visées à l'article 2 de la loi n °
visées par la Télédéclaration.
15.97 (y compris la taxe urbaine et la

Le télépaiement produit les mêmes effets taxe professionnelle), dues en faveur

juridiques que le paiement prévu par la loi. des communes, préfectures, provinces
et les régions qui sont en cours de
3. Exclusion
Ne sont pas concernés par la recouvrement., dont le montant est
Télédéclaration et le télépaiement : inférieur ou égal à 200 dhs ou dont le

www.oec-casablanca.ma 11
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

reste non encore recouvré est inférieur impayés avant le 01 janvier 2020, ils
ou égal à 200 dhs. peuvent bénéficier de l’annulation
L’annulation des amendes, pénalités, totale et sans formalité.
majorations, intérêts de retard et frais de
recouvrement afférents aux créances
sus-visées quel que soit leurs montants.

Cette disposition concerne les créances


mises en recouvrement antérieurement
au 1er janvier 2021. L’annulation de ces
créances n’est soumise à aucune
formalité.

2. Autres Créances

L’annulation totale des amendes,


pénalités, majorations, intérêts de
retard et frais de recouvrement
afférents aux impôts, taxes, droits,
redevances dues en faveur des
communes, préfectures, provinces et
les régions ayant fait l’objet de mise en
recouvrement avant le 1er janvier
2020, à condition que les redevables
concernés acquittent spontanément le
principal desdits impôts, droits et taxes
avant le 1er juillet 2021.

Pour les redevables uniquement des


amendes, pénalités, majorations et
frais de recouvrement demeurés

www.oec-casablanca.ma 12
Flash info n°16-21
Juridique, Fiscal & Social
Conseil Régional de Casablanca et Sud - Commission Fiscale & Juridique

dont le montant est inférieur à 50.000


DH.
DECISION DU MINISTRE DE
L’INTERIEUR Avant de statuer sur les demandes des
redevables, les walis et gouverneurs
N°2116.20 DU 29 JUILLET 2020 doivent :

Examiner les états en question,


S’assurer que les redevables en
Conformément à la décision n°2116.20 du question faisant la demande
29 Juillet 2020, le ministre de l’intérieur d’annulation s’acquitteront bien du
attribué aux walis et aux gouverneurs le principal de sa créance.
pouvoir de statuer sur les demandes Etudier la viabilité des motifs
d’annulation des amendes, majorations et présentés : défaut de notification,
pénalités de retard et autres sanctions Résidence à l’étranger, difficultés
prévues dans le domaine de la fiscalité financières situation économique…
locale au profit des contribuables qui en
font la demande.

A ce titre, nous rappelons que


conformément aux dispositions de l’article
162-II de la 47-06 « Le ministre chargé des
finances et le ministre de l'intérieur ou les
personnes déléguées par eux à cet effet,
peuvent accorder, à la demande du
redevable et au vu des circonstances
Comité de Rédaction :
invoquées, remise ou modération des
majorations, amendes, pénalités, et autres
sanctions prévues par la présente loi ».
Mme . Amal Hafiani
Ainsi, et suivant la décision susmentionnée : M. Mustapha Samouh
Les walis statuent sur les demandes
d’annulations ou de dégrèvements
dont le montant dépasse 50.000 DH.
Ces demandes doivent être établies Président de la Commission fiscale et
sur la base d’un état détaillé, signé soit juridique
par l’ordonnateur de la commune
concernée soit par le percepteur, M. Redouane Naciri
comprenant le montant du principal
de la créance assortie des amendes et
majorations de chaque exercice.
Les gouverneurs statuent de la même
manière sur les demandes
d’annulations ou de dégrèvements

www.oec-casablanca.ma 13