Vous êtes sur la page 1sur 4

Douala, le 09 Avril 2014

Madame la Directrice des

Ets DELTA Services

Objet : Lettre de restitution des

DSF 2012 et 2013

Madame,

Conformément à notre accord portant sur l’élaboration de votre Déclaration


Statistique Fiscale (DSF) pour le compte des exercices fiscaux 2012 et 2013, nous
venons par la présente vous restituer nos travaux.

Ces DSF ont été conçues sur la base des informations que vous avez biens voulu
mettre à notre disposition. De ce fait, nous déclinons notre responsabilité sur toute
omission, manquement, insuffisance ou inexactitude dû à une carence d’information
au niveau de notre administration.

Toutefois, les présentes DSF pourront toujours faire l’objet de restructuration suivant
les prescriptions de l’Article L34 du Livre des Procédures Fiscales (LPF) du Code
Général des Impôts (CGI).

Espérant avoir été explicite mais certainement pas exhaustif, nous vous prions de
croire Madame la Directrice Générale, en l’expression de nos salutations les
meilleures.

La Direction

by BMK Partner’s 1
Nous vous présenterons la situation de votre entité suivant deux axes : 2012 et 2013.

I- L’EXERCICE 2012

On s’intéressera au chiffre d’affaires (a), aux charges d’exploitations (b) et à l’Impôt sur le
Revenu des Personnes Physiques (IRPP) (c).

a- Le chiffre d’affaires

Il est essentiellement constitué de vos deux bons de commande auprès de la


Délégation Régionale des Travaux Publics du Littoral d’une valeur totale de
6 630 330. Mais pour des raisons d’optimisation fiscale, nous avons entrepris de
majoré ce chiffre d’affaires de 25 000 soit un total de 6 655 330.

b- Les charges d’exploitations

Elles ne sont pas importantes et sont constituées de :

- L’achat de Marchandises : 5 112 3000


- Les honoraires pour constitution de votre établissement : 50 000
- Les impôts et taxes : Patente (90 200) et TPF (15 400)
- Les droits d’enregistrement des factures = 331 500

c- L’IRPP

Votre marge bénéficiaire étant assez médiocre, votre établissement ne sera redevable que du
minimum de perception calculé à 5.5% de votre chiffre d’affaires qui a fait l’objet de retenue
à la source. Sauf le complément soit 25 000*5.5%= 1 375 devra être reversé. Par ailleurs, vous
avez en date du 23/01/2013 fait un acompte de 100 000 à titre de solde IRPP (Quittance
N°12-000114538). Le solde (100 000 – 1 375 = 98 625 constituera un crédit d’impôt à faire
valoir dans les exercices à venir.

by BMK Partner’s 2
II- L’EXERCICE 2013

On s’intéressera également au chiffre d’affaires (a), aux charges d’exploitations (b) et à


l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP) (c).

a- Le chiffre d’affaires

Il est de 100 000 et est relatif à une prestation déclarée au mois de Novembre.

b- Les charges d’exploitations

Elles sont composées de :

- Frais bancaires = 74 323


- Honoraires conseil = 50 000
- Impôts et taxes : Patente (90 200) et charges patronales fiscales (3 325)
- Charges du personnel : 150 224

Notons au cours du mois d’Août et Novembre vous avez déclaré des retenues sur
salaires. Nous ignorons si les reversements ont suivi. Nous avons néanmoins ignorez
ce passif (retenues fiscales et cotisations CNPS), mais sachez qu’un contrôle de
routine de votre dossier mettra inéluctablement en évidence ce manquement. Il en est
de même des acomptes d’IRPP déclaré au cours du mois de Novembre (5 500).

c- L’IRPP

Tout comme en 2012, votre résultat imposable n’est pas significatif et vous serez
imposez à l’Impôt Minimum Forfaitaire (IMF) sur la prestation de Novembre.
Ensuite, le trop payé sur le solde 2012 constituera un crédit d’impôt imputable sur les
exercices à venir.

by BMK Partner’s 3
III- LE RISQUE FISCAL

Nous ne saurons clore cette lettre sans faire présenter le risque éventuel auquel votre
établissement pourra être soumis.

Primo, des factures d’achat liées aux marchés de 2012. Il faudra procéder à
l’établissement de ces factures en respectant les conditions de :

- L’article 8 Bis (1) pour ce qui est de la limite (1 000 000) de paiement en


espèces des charges
- L’article 8 Bis (2) pour ce qui est de la conformité (NIU fournisseur) des
factures de charges

Secundo, le vide laissé entre le mois d’Août et Novembre et aussi Décembre 2013 sur
vos déclarations en ce qui concerne le personnel devrait être sujette à une
information à la CNPS des différents licenciements. Il est dont probable que
l’administration sociale estime ce personnel a toujours été en service durant ces
temps.

Tercio, la taxe sur la propriété n’a pas été enregistrée et payée en 2013.
L’administration pourrait bien revenu la dessus.

by BMK Partner’s 4