Vous êtes sur la page 1sur 62

Cours de Réseaux Locaux

Embarqués

Nesrine BAHRI
2018-2019

1
PLAN

1 Généralités: Qu’est ce qu’un réseau embarqué

2 Technologies des Réseaux Embarqués Filaires

3 Technologies des Réseaux Embarqués sans-fil

4 Applications et Services

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 2


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Qu'est-ce qu'un système embarqué? Qu'est-ce que l'embarqué ?


 Vous êtes réveillé le matin par votre radioréveil ; c'est un système embarqué.

 Vous programmez votre machine à café pour avoir un bon petit serré; c'est un système
embarqué.

 Vous allumez la télévision et utilisez votre télécommande ; ce sont des systèmes


embarqués.
 Vous prenez votre voiture et la voix du calculateur vous dit que vous n'avez pas mis vot
ceinture; c'est un système embarqué.

 Vous appelez votre ami avec votre téléphone portable pour signaler que vous serez
en retard; c'est un système embarqué.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 3


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Un système embarqué peut être défini comme un système électronique et


informatique autonome, qui est dédié à une tâche bien précise.

 Un système embarqué est un système complexe qui intègre du logiciel et du


matériel conçus ensemble afin de fournir des fonctionnalités données. Il contient
généralement un ou plusieurs microprocesseurs destinés à exécuter un ensemble
de programmes définis lors de la conception et stockés dans des mémoires.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 4


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Dans les sections précédentes de cette introduction, nous avons considéré les
systèmes enfouis et embarqués comme des systèmes individuels, inclus dans un
téléphone portable, un appareil photo, une automobile, un avion...

Le développement rapide de l'utilisation des systèmes embarqués fait qu'ils ne


sont pas simplement des objets individuels, mais qu'ils sont interconnectés entre
eux.

On peut alors définir les réseaux locaux embarqués comme les réseaux locaux
utilisés pour faire communiquer les éléments d’un système embarqué ou meme
pour faire communiqué différent systèmes embarqués entre eux.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 5


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Un bus est lié à un protocole qui définit la manière dont le bus est utilisé. Un
protocole décrit les étapes qui doivent être suivies pour que tous les nœuds en
communication se comprennent.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 6


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Avec un bus maître-esclave, le problème de l’accès au médium est résolu de


manière simple : un seul nœud initie la communication, le maître, et les autres
nœuds, les esclaves, ne communiquent qu’avec le maître et ne peuvent pas
communiquer entre eux.

Ce mode de fonctionnement a le mérite de la simplicité mais nécessite plus de


communications que nécessaire et demande un travail énorme au maître de bus.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 7


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Dans un bus multi-maître, l’accès au médium nécessite un arbitrage. Si la ligne du


correspondant est occupé, il faut réessayer plus tard. L’arbitrage doit remplir
certaines fonctions. L’une d’entre elles est l’équité.

On peut également résoudre le problème d’accès au médium par un système de


priorité. Dans ce cas la fréquence et la durée d’accès des plus prioritaires
déterminera les créneaux laissés libres aux moins prioritaires.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 8


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Réseaux Locaux Embarqués

Réseaux Embarqués Filaires Réseaux Embarqués Sans -Fils

• SPI: Serial Peripheral Interface • RCSF: Réseaux de Capteurs Sans


Fils (Wireless Sensor Networks)
• I2C: Inter Integrated Cicuit

• LIN: Local Interconnected Networks • Bluetooth


• ZigBee
• CAN: Controller Area Network

• USB: Universal Serial Bus • RFID: Radio Frequency IDentification

• IEEE 1394

• Ethernet

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 9


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce • Réseaux filaires
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires
sans fils(Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 C'est une liaison de données série synchrone full-duplex à 4 fils.

Développé à l'origine par Motorola

Utilisé pour connecter des périphériques entre eux et à des microprocesseurs

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 10


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 SPI est utilisé pour parler à une variété de périphériques, tels que:
• Capteurs: température, pression, CAN (Convertisseur Analogique Numérique) , écrans
tactiles, contrôleurs de jeux vidéo

• Dispositifs de contrôle: codecs audio , potentiomètres numériques, CNA (Convertisseur


Numérique Analogique)

• Horloges en temps réel

• LCD , parfois même pour gérer des données d'image

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 11


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 12


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

La gestion d’une liaison SPI avec l’Arduino est facile à mettre en œuvre. Les micro-
contrôleurs d’Atmel Atmega disposent d’une interface SPI dont les entrées/sorties se
répartissent comme suit :
SCK sur 13, MISO sur 12, MOSI sur 11 et /SS sur 10 pour les Uno.
L’environnement de développement contient une bibliothèque nommée, SPI.h, qui
permet une gestion logicielle très simple du protocole de dialogue des liaisons SPI.

Référence bibliothèque Arduino SPI : http://arduino.cc/en/Reference/SPI

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 13


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 C'est le bus historique, développé par Philips pour les applications de domotique
et d'électronique domestique au début des années 80.

 C’est un semi-conducteur qui permet de relier facilement à un microprocesseur


les différents circuits d'un téléviseur moderne.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 14


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Reliez les parcomètres (les stations de paiement de


stationnement ) et les caisses de paiement .

 Lier les distributeurs automatiques pour enregistrer


les liens de téléphonie.

 Dans votre téléviseur, tous les ensembles sont sur un bus I2C :
- Récepteur télécommande,
- réglages ampli BF,
- tuner, horloge…..

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 15


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Le bus CAN (Control Area Network) est un moyen de communication série qui
supporte des systèmes embarqués temps réel avec un haut niveau de fiabilité

 Proposé par Bosch pour les applications automobiles (et proposé par la CIA - de
l'Allemagne - pour les applications industrielles)

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 16


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Le CAN est un réseau de terrain (ou réseau embarqué) qui occupe aujourd'hui une
position de leader sur le marché automobile (voiture intelligente, voiture
communiquante).
 D’autres secteurs utilisent également le bus CAN :
• véhicules industriels ;
• matériel agricole ;
• bateaux ;
• avions ;
• production industrielle
• automatismes ;
• la domotique …

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 17


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

Réseaux de capteurs sans fil: Wireless sensor networks

Les récentes avancées dans les domaines des technologies sans-fil et


électroniques ont permis le développement à faible coût de minuscules
capteurs consommant peu d'énergie (solution low-cost et low-power).
Ces capteurs ont 3 fonctions :

• Capter des données (de type son, vibration, lumière,...)


• Calculer des informations à l'aide de ces valeurs collectées
•Les communiquer à travers un réseau de capteurs

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 18


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Découvertes de catastrophes naturelles : On peut créer


un réseau autonome en dispersant les noeuds dans la
nature. Des capteurs peuvent ainsi signaler des
événements tel que feux de forêts, tempêtes ou
inondations. Ceci permet une intervention beaucoup plus
rapide et efficace des secours.

Le Contrôle de la pollution : On pourrait disperser des capteurs au-dessus d'un


emplacement industriel pour détecter et contrôler des fuites de gaz ou de produits
chimiques. Ces applications permettraient de donner l'alerte en un temps record et de
pouvoir suivre l'évolution de la catastrophe.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 19


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Surveillance médicale : En implantant sous la peau de mini capteurs vidéo,


on peut recevoir des images en temps réel d'une partie du corps sans aucune
chirurgie pendant environ 24h. On peut ainsi surveiller la progression d'une
maladie ou la reconstruction d'un muscle.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 20


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Surveillance médicale : En implantant sous


la peau de mini capteurs vidéo, on peut
recevoir des images en temps réel d'une
partie du corps sans aucune chirurgie
pendant environ 24h. On peut ainsi surveiller
la progression d'une maladie ou la
reconstruction d'un muscle.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 21


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Surveillance médicale : En implantant sous


la peau de mini capteurs vidéo, on peut
recevoir des images en temps réel d'une
partie du corps sans aucune chirurgie
pendant environ 24h. On peut ainsi surveiller
la progression d'une maladie ou la
reconstruction d'un muscle.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 22


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 ZigBee est un protocole de haut niveau permettant la communication de


petites radios, à consommation réduite, basée sur le standard IEEE 802.15.4
pour les réseaux à dimension personnelle (Wireless Personal Area Networks :
WPANs).

 Cette technologie a pour but la communication de courte distance telle que


le propose déjà la technologie Bluetooth, tout en étant moins chère et plus
simple.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 23


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Automatisation industrielle: dans les industries de fabrication et de production,


une liaison de communication surveille en permanence divers paramètres et
équipements critiques. Ainsi, Zigbee réduit considérablement ce coût de
communication et optimise le processus de contrôle pour une plus grande fiabilité.

 Domotique: Zigbee est parfaitement adapté au contrôle à distance d'appareils


ménagers tels que la commande de système d'éclairage, le contrôle d'appareils, le
contrôle de systèmes de chauffage et de refroidissement, le fonctionnement et le
contrôle d'équipements de sécurité, la surveillance, etc.

Surveillance Smart Grid: les opérations Zigbee dans ce réseau intelligent


impliquent la surveillance à distance de la température , la localisation des pannes,
la gestion de l'alimentation réactive, etc.
Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 24
Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 La RFID (Radio Frequency Identification - radio-identification en français) est


une technologie d’identification automatique apparue dans les années 1950
mais dont l’émergence est relativement récente.

 Elle utilise des marqueurs appelés étiquettes, tags, «smart tags» (puces
intelligentes) ou encore transpondeurs (transmetteur & répondeur) qui
comprennent une puce programmable et une antenne bobinée ou imprimée.
Elle permet l’identification à distance d’objets ou de personnes grâce à un
lecteur qui capte les informations contenues dans la puce (via un numéro
d’identification unique, une description sommaire ou un numéro de lot par
exemple).

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 25


Définitions

Classification des Réseaux Locaux Embarqués:


CH I: Généralités: Qu’est ce
qu’un réseau embarqué • Réseaux filaires (Exemples et Domaines d’application)

• Réseaux sans fils (Exemples et Domaines d’application)

 Logistique et visibilité de la chaîne d'approvisionnement

 Suivi des stocks au niveau des articles

 Calendrier de course:Les marathons de chronométrage et


les courses sont l’une des utilisations les plus populaires de la
RFID, mais souvent, les participants ne réalisent jamais qu’ils
sont chronométrés à l’aide de la technologie RFID

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 26


CH II: Technologies des
Réseaux Embarqués Filaires

27
Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SCL:Serial CLock
(Horloge séries)
SDA:Serial Data
Activer (Données séries)

 Une communication point à point ne nécessite pas de signal de commande Select


 Une communication asynchrone ne nécessite pas de signal d'horloge contrairement à la communication
synchrone

 Les signaux Data, Select et R / W peuvent partager la même ligne, selon le protocole utilisé

 L’esclave 1 ne peut pas communiquer avec l’esclave 2 ou 3 (sauf à travers le «maître»). Seul le
«maître» peut commencer à communiquer. Les esclaves ne peuvent «parler que quand on leur parle»
Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 28
Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface


 C’est une liaison de données série

 De communication Synchrone

 En duplex intégral ( les parties peuvent communiquer simultanément)

 Organisation maitre – esclave


- Un Maitre: il génère le signal d’horloge et lance le transfert de données
- Un ou plusieurs Esclave
Maitre Esclave
 Une communication configurable
- Typiquement 8, 16 ou 32 bits

 Il utilise 4 fils pour la communication:


- SCLK: horloge série
- MOSI: Master Out Slave In - Données de maître à esclave Active à
- MISO: Master In Slave Out - Données d'esclave à maître l’état bas
- SS: Slave Select (indiquer à l’esclave d’ être prêt pour recevoir les données/indiquer quel esclave
doit se préparer pour recevoir les données dans le cas de plusieurs esclave)
Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 29
Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface

 Les 3 premières lignes sont connectées à tous les esclaves

 Pour tout esclave on a besoin d’un signal de sélection : SS1, SS2 et SS3. Ceci indique qu’en augmentant
le nombre des esclaves on doit ajouter de plus en plus les signaux délivrer par le maitre.
Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 30
Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface


Parmi les signales de l’SPI, 3 sont assez simple dans leurs fonctionnalités : 2 lignes de
changement de données et le slave select.

Pour le signal d’horloge il existe plusieurs configuration et cette spécification permet un peu
de flexibilité.

L’un de ces aspect de flexibilité :


 Etat idéal pour le signal d’horloge: il peut être l’état haut ou bas
Les données peuvent être capturées à un front montant ou descendant d l’horloge

- Le seul inconvénient à cela est que les données doivent être définies sur un demi-cycle
avant d'être capturées. Ainsi, en fonction de la configuration de l'état d'inactivité et de la
capture, ceci indique que vous devez modifier les données, que ce soit envoyé, sur les lignes
de données, par le maître ou l'esclave.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 31


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface


•Système active si l’horloge à l’état haut
•Capture à un front montant

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 32


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface

La figure ci-dessous correspond au schéma de principe simplifié d’une liaison de données SPI,
avec ses principaux composants.

Deux registres à décalages sont généralement mis en œuvre. Ils peuvent être de type matériel
ou logiciel, selon les dispositifs employés.
Par exemple: le RasPi implémente son registre à décalage de façon logiciel alors que le
MCP3008 (ADC) est équipé d’un registre à décalage matériel.
Quelque soit leur mise en œuvre, ces deux registres à décalage forment un buffer circulaire
interpuce, qui se trouve au cœur de la liaison SPI.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 33


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface

Les communications sont initiées par le maître, qui commence par sélectionner l’esclave. Au
cours de chaque cycle d’horloge, le maître envoie un bit à l’esclave, qui le lit sur la ligne MOSI.

En parallèle, l’esclave envoie un bit au maître, qui le lit sur la ligne MISO. Ces lectures et
écritures simultanées entre le maître et l’esclave forment une communication Full-Duplex.

La fréquence de l’horloge dépend principalement des possibilités de réponse de l’esclave. Par


exemple, le MCP3008 alimenté en 5 V est capable de gérer des fréquences de données allant
jusqu’à 3,6 MHz.

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 34


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI: Serial Peripheral Interface

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 35


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

SPI

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 36


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

USB: Universal Serial Bus

 A l’origine il était conçue pour relier les Pc à des périphériques

 Destiné à remplacer le grand nombre de ports existants dans le PC

 Système à maître unique (= hôte) avec jusqu'à 127 périphériques

 Utilise des fiches des ports et des câbles normalisés

 S'adapter aux nouvelles exigences due à la flexibilité de la fonction hôte

- Le nouveau matériel / logiciel permet l'échange dynamique des rôles hôte / esclave
- Le PC n'est plus le seul système hôte. L’hôte peut être un appareil photo ou une imprimante…

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 37


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

USB: Universal Serial Bus

USB 1.1
Établis, grands marchés périphériques PC

 Matériel bien contrôlé, fiches / prises spéciales à 4 broches

Débit de données 12 Mbits / s (normal) ou 1,5 Mbits / s (basse vitesse)


USB 2.0
L’horloge à 480 MHz pour la grande vitesse signifie que c’est une véritable transmission «UHF»

L'option haute vitesse nécessite des composants matériels et logiciels plus complexes

Prix des composants Hi-Speed environ x 2 par rapport à la vitesse maximale

Supplément USB «OTG» (On The Go)


 Nouveau matériel - fiches / prises à 5 broches plus petites

 Puissance réduite (alimentation réduite ou pas du bus)

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 38


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

USB: Universal Serial Bus

Hôte
 Un seul PC hôte par système
 Fournit de l'énergie aux périphériques
 Tous les transferts sont initiés par l'hôte

Hub
 Fournit des ports pour connecter plus de périphériques.
 Fournit du courant, des terminaisons
 Alimentation externe ou bus alimenté

Périphérique, interfaces et points de terminaison


 Un périphérique est une collection des interfaces de données
 L’Interface est un ensemble de points d'extrémité (canaux de données)
 Points d'extrémité associé à une ou plusieurs FIFO - pour l’interfaçage des données d’E/S
Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 39
Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394
 Une norme de bus conçue pour gérer le débit de données élevé exigences de MPEG-2
(seconde génération (1994) du Moving Picture Experts Group ) et DVD

- La vidéo nécessite des taux de transfert constants avec une bande passante garantie

- Débits de données de 100, 200, 400 Mbits / s et plus (3.2 Gb / s pour 1394b)

 Également appelé bus «Firewire» (marque déposée de Apple)

 Il refait la reconfiguration automatiquement au fur et à mesure que chaque appareil est


ajouté

Jusqu’à 63 appareils, 4,5 m de câble

Bande passante garantie

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 40


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

La différence basique consiste :

- USB est basée sur un hôte : il doit être lié à un PC

- IEEE 1394 est protocole pair à pair: deux appareils peuvent être connectés
directement

Un réseau non supervisé

On peut utiliser le protocole IEEE1394 pour relier directement deus systèmes


embarqués sans utilisation de PC : Il suffit d’activer ce mode de connexion dans les
deus systèmes

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 41


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

Terminateur
Terminateur
(peut être interne)

Les SCSI (Small Computer System Interface) est un «câblage supervisé» typique:
- adresses manuelles ou fixes;
- terminateurs aux extrémités;
- les appareils avec des terminaisons internes doivent être à une extrémité

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 42


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

Le bus IEEE1394 est un «câblage non supervisé» - «réseau non cyclique»; sélection d'adresse
automatique, pas de terminateurs, les emplacements sont arbitraires

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 43


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

Son numérisé lecture directe

Affichage en direct de l'image vidéo

Impression directe d'une image numérisée

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 44


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

La topologie de ce protocole est un peu complexe par ce que c’est un réseaux couche
Plusieurs nœuds interconnectés par plusieurs
câble à paires torsadées

Couche Physique
Couche de Liaison

Contrôleur d’hôte

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 45


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

Couche Physique
 Elle fournie les services d’initialisation et d’arbitrage : elle assure qu’un seul nœud envoie
des données à un instant donné.

 Fournit le signal électrique

 Précise les spécifications du connecteur mécanique et du câblage

 Effectue des arbitrages de bus

 Assure le codage et le décodage série des données transférées ou reçues

 Assure la détection de la vitesse de transfert: la vitesse à laquelle vraiment l'appareil


devient incapable de recevoir ou d'envoyer

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 46


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

IEEE 1394

Couche de Liaison
 Assemble et désassemble les paquets de données sur les fils

 Gère les fonctions de réponse et d'accusé de réception

 Détecte les erreurs et fait les corrections

Couche de transfert
 Implémenter le protocole de demande/réponse

 Gère les fonctions de réponse et d'accusé de réception

Minimise la quantité de circuits nécessaires pour l'interconnexion avec des bus standard

Contrôleur d’hôte
 Implémente des niveaux plus élevés du protocole

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 47


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Ethernet

 Ethernet (aussi connu sous le nom de norme IEEE 802.3) est un standard de transmission de
données pour réseau local basé sur le principe suivant :
Toutes les machines du réseau Ethernet sont connectées à une même ligne de
communication, constituée de câbles cylindriques

transceiver Câble coaxial

Bouchon de Câble de liaison


terminaison

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 48


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Ethernet On distingue différentes variantes de technologies Ethernet


suivant le type et le diamètre des câbles utilisés :

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 49


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Ethernet

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 50


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Ethernet

 Tous les ordinateurs d'un réseau Ethernet sont reliés à une même ligne de transmission, et la
communication se fait à l'aide d'un protocole appelé CSMA/CD (Carrier Sense Multiple Access
with Collision Detect) ce qui signifie qu'il s'agit d'un protocole d'accès multiple avec
surveillance de porteuse (Carrier Sense) et détection de collision.

 Avec ce protocole toute machine est autorisée à émettre sur la ligne à n'importe quel
moment et sans notion de priorité entre les machines. Cette communication se fait de façon
simple :
- Chaque machine vérifie qu'il n'y a aucune communication sur la ligne avant d'émettre
- Si deux machines émettent simultanément, alors il y a collision (c'est-à-dire que plusieurs
trames de données se trouvent sur la ligne au même moment)
- Les deux machines interrompent leur communication et attendent un délai aléatoire, puis la
première ayant passé ce délai peut alors réémettre

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 51


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Ethernet

 Ce principe est basé sur plusieurs contraintes :

- Les paquets de données doivent avoir une taille maximale

- il doit y avoir un temps d'attente entre deux transmissions

 Le temps d'attente varie selon la fréquence des collisions :


- Après la première collision une machine attend une unité de temps

- Après la seconde collision la machine attend deux unités de temps

- Après la troisième collision la machine attend quatre unités de temps

-... avec bien entendu un petit temps supplémentaire aléatoire

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 52


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

I2C: Inter Integrated Cicuit

 Développé par Philips pour les applications de domotique et d'électronique domestique au


début des années 80, fournissait un moyen simple de dialoguer entre les CI en utilisant un
nombre minimum de broches.

 C’est un ensemble de spécifications pour construire un bus universel simple garantissant la


compatibilité des composants (CI) de différents fabricants:
- Normes matérielles simples
-Norme de protocole logiciel simple
 Pas de câblage ni de connecteurs spécifiques - le plus souvent, il s’agit de pistes de circuits
imprimés

Il est devenu un standard reconnu dans notre industrie et est utilisé maintenant par « TOUS »
les principaux fabricants de circuits intégrés

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 53


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes


I2C: Inter Integrated Cicuit
 Procédures simples permettant à la communication de démarrer, d’effectuer un transfert
de données et de s’arrêter
- décrit dans le protocole Philips (règles)
- Le format des données de message est très simple
- Souvent générés par un logiciel simple en micro à usage général
- Les périphériques dédiés contiennent une interface complète
- Multi-maître capable avec fonction d'arbitrage

 Chaque circuit intégré sur le bus est identifié par son propre code d'adresse: L'adresse doit
être unique

 Le CI maître qui initie la communication fournit le signal d'horloge (SCL): Il y a une


fréquence d'horloge maximale mais PAS DE VITESSE MINIMALE

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 54


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes


I2C: Inter Integrated Cicuit

 Les sondages (polls) du dispositif maître utilisent une identification ou "adresses" unique
et spécifique que le concepteur a inclus dans le système.

 Les appareils avec capacité maître peuvent s'identifier auprès d'autres appareils maîtres
spécifiques et indiquer leur propre adresse et fonctionnalité.
- Permet aux concepteurs de construire des systèmes «plug and play*»
- La vitesse du bus peut être différente pour chaque appareil, seule une limite maximale

 Seuls deux appareils échangent des données au cours d’une «conversation»

(*) Un périphérique Plug-and-Play ( PnP ) ou un bus d'ordinateur est doté d'une spécification qui facilite la découverte d'un composant
matériel dans un système sans nécessiter de configuration de périphérique physique ni d'intervention de l'utilisateur dans la résolution
des conflits de ressources

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 55


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

I2C: Inter Integrated Cicuit


PCA9685: Une interface I2C à 16 chaine- 12
bits il est utiliser pour la commande de 16
servomoteur

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 56


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

I2C

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 57


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

I2C: Inter Integrated Cicuit


PCA9685: Une interface I2C à 16 chaine- 12
bits il est utiliser pour la commande de 16
servomoteur

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 58


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

CAN: Controller Area Network

 Le bus CAN (Control Area Network) est un moyen de communication série qui supporte des
systèmes embarqués temps réel avec un haut niveau de fiabilité. Ses domaines d'application
s'étendent des réseaux moyens débits aux réseaux de multiplexages faibles coûts.
 Codage relativement complexe des messages
 Moment relativement précis et
(généralement) fixe
 Tous les modules participent à
chaque communication

 Schéma d'adressage orienté


contenu (message)

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 59


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

CAN: Controller Area Network


 Il est devenu un standard reconnu dans notre industrie et est utilisé maintenant par « TOUS
» les principaux fabricants de circuits intégrés.
 Norme acceptée pour les applications automobiles et industrielles: interfaçage entre
différents fournisseurs plus facile à mettre en œuvre

 Liberté de choisir le matériel approprié

 Communications sécurisées, niveau élevé de détection d'erreur


- Messages CRC 15 bits (vérification de redondance cyclique)
- Reporting / journalisation
- Les appareils défectueux peuvent se déconnecter
- faible temps de latence
- Flexibilité de configuration ié

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 60


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Comparer des bus n’est pas chose aisée. Nous n’allons pas comparer
exhaustivement ces bus ici.

Dans le tableau suivant on va présenter un résumé essayant de comparer


les différents bus qu’on a vue. On va comparer en terme de
fonctionnalités, vitesse de transmission , efficacité …..

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 61


Concept général des communications filaires série
CH II: Technologies des Réseaux
Embarqués Filaires Présentation des technologies et interfaces existantes

Comparaison entre les différentes technologies existantes

Les avantages et les inconvénients des différents bus

Ethernet
•Rapide •Simple
•Sécurisé •Simple •Rapide
•Universellement •Universellement
Accepté •Universellement
Accepté Accepté
•Rapide •Bas prix •Très connu
•Rapide •Grand •Très connu
•Rentable
•Bas prix portefeuille

•Complexe •Nécessite un
maitre fort •Topologie du
•Orienté •Pas de normes •Vitesse limité réseau complexe:
automotive fixes câblage point à
•Nécessite des
drivers spécifiques point
•Firmware
coûteux

Nesrine BAHRI Réseaux Locaux Embarqués 62