Vous êtes sur la page 1sur 7

INTRANORMES pour : EIFFAGE

FA043143 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 12350-1


Décembre 1999

Indice de classement : P 18-437

ICS : 91.100.30

Essai pour béton frais


Partie 1 : Prélèvement

E : Testing fresh concrete — Part 1 : Sampling


D : Prüfung von Frischbeton — Teil 1 : Probenahme
© AFNOR 1999 — Tous droits réservés

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 5 novembre 1999 pour prendre effet
le 5 décembre 1999.

Correspondance La norme européenne EN 12350-1:1999 a le statut d'une norme française.

Analyse Le présent document spécifie les procédures d'échantillonnage du béton frais.

Descripteurs Thésaurus International Technique : béton, béton frais, échantillonnage, prélève-


ment de spécimen d’essai, définition, mode opératoire, appareillage, résultats
d’essai.

Modifications

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), Tour Europe 92049 Paris La Défense Cedex
Tél. : 01 42 91 55 55 — Tél. international : + 33 1 42 91 55 55

© AFNOR 1999 AFNOR 1999 1er tirage 99-12-F


INTRANORMES pour : EIFFAGE

Bétons AFNOR P18B

Membres de la commission de normalisation


Président : M COSTE
Secrétariat : MLLE KERTESZ — AFNOR

M ALEXANDRE CTPL
M ALVAREZ CHBRE SYND DES ENTREPRENEURS
M AMIAND CERIB
M BESSET SNBPE
M BOUINEAU CEBTP
M BOUTIN SOCOTEC
M BROCHERIEUX SPIE-BATIGNOLLES
M CHARONNAT LCPC
M COQUILLAT CEBTP
M COSTE LCPC
M DE LA JUGANNIERE PEM PECHINEY
M DELORT ATILH
MLLE DUBOIS CERIB
M ETIENNE DAEI
M FAUVEAU ATILH
M GARCIA LAFARGE BETONS GRANULATS
M GROSJEAN UNM
M GUIBON UNIBETON SA
M HAWTHORN ARENA
M HRABOVSKY BNTEC ASSOCIATION
M JACQUES LCPC
M LAINE FIB
M MAFFIOLO EDF DION PRODUCTION TRANSPORT
M MAILLOT GROUPE RMC
M MIERSMAN SURSCHISTE SA
M MONACHON CAMPENON BERNARD SGE
M MORIN SNCF
M NAPROUX SIFRACO
M NOVAK SIKA SA
M OLIVIER EDF
MME PAILLERE
M PIKETTY PIKETTY FRERES
M PIMIENTA CSTB
M POITEVIN INGENIEUR CONSEIL
M POULALION PEM PECHINEY
M RESSE ABROTEC SARL
M ROUGEAUX GIE EUROMATEST SIN
M SCHMOL SNBATI
M THONIER SPETPFOM
M VALLES CERIB
MLLE VINCENSINI AFNOR
INTRANORMES pour : EIFFAGE

NORME EUROPÉENNE EN 12350-1


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Octobre 1999

ICS : 91.100.30

Version française

Essai pour béton frais —


Partie 1 : Prélèvement

Prüfung von Frischbeton — Testing fresh concrete —


Teil 1 : Probenahme Part 1 : Sampling

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 5 septembre 1999.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-
Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 1999 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 12350-1:1999 F
INTRANORMES pour : EIFFAGE

Page 2
EN 12350-1:1999

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 4

2 Définitions ......................................................................................................................................... 4

3 Appareillage ...................................................................................................................................... 4

4 Prélèvement ....................................................................................................................................... 4

5 Compte rendu de prélèvement ........................................................................................................ 5


INTRANORMES pour : EIFFAGE

Page 3
EN 12350-1:1999

Avant-propos

La présente norme européenne a été élaborée par le Comité Technique CEN/TC 104 «Béton (performances,
production, mise en œuvre et critères de conformité)» dont le secrétariat est tenu par le DIN.
Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d’un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en avril 2000, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en décembre 2003.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Islance, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République
Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.
La présente norme fait partie d'une série de normes traitant d'essais sur le béton.
Elle découle du projet de norme internationale ISO 2736-1 — «Essais du béton — Éprouvettes — Partie 1 : Échan-
tillonnage de béton frais».
En 1996, un projet de cette norme a été publié pour l’enquête CEN comme prEN 12378. Il a fait partie d’une série
de méthodes d’essai pour béton frais ou durci numérotées séparément. Pour plus de commodité, il a été décidé
d’intégrer ces projets de normes individuels dans trois nouvelles normes avec parties individuelles pour chaque
méthode comme suit :
— Essai pour béton frais (EN 12350:1999) ;
— Essai pour béton durci (prEN 12390:1999) ;
— Essai pour béton dans les structures (prEN 12504:1999).

Cette série EN 12350 comporte les parties suivantes où les parenthèses donnent les numéros sous lesquels les
méthodes d’essai particulières ont été publiées pour l’enquête CEN.
EN 12350:1999 Essai pour béton frais
— Partie 1 : Prélèvement (autrefois prEN 12378:1996) ;
— Partie 2 : Essai d’affaissement (autrefois prEN 12382:1996) ;
— Partie 3 : Essai Vébé (autrefois prEN 12350:1996) ;
— Partie 4 : Indice de serrage (autrefois prEN 12357:1996) ;
— Partie 5 : Essai d’étalement à la table à chocs (autrefois prEN 12358:1996) ;
— Partie 6 : Masse volumique (autrefois prEN 12383:1996) ;
— Partie 7 : Teneur en air — Méthode de la compressibilité (autrefois prEN 12395:1996).

PRÉCAUTION : Le mélange du ciment et d'eau provoque le dégagement d'alcalins. Éviter que du ciment sec ne
pénètre dans les yeux, la bouche et le nez pendant le malaxage du béton. Éviter tout contact de la peau avec de
la pâte de ciment ou du béton frais en portant des vêtements de protection appropriés. Si de la pâte de ciment ou
du béton frais pénètre dans les yeux, les rincer immédiatement et abondamment à l'eau claire et demander un
traitement médical sans délai. Laver immédiatement la peau souillée par du béton frais.
INTRANORMES pour : EIFFAGE

Page 4
EN 12350-1:1999

1 Domaine d’application
La présente norme européenne spécifie deux procédures de prélèvement du béton frais, par échantillon global et
par échantillon ponctuel.
NOTE L'exigence de réhomogénéisation de l'échantillon avant les essais du béton frais, ou avant de confectionner des
éprouvettes d'essai, est incluse dans les normes concernées.

Lorsque la fabrication et les prélèvements du béton sont réalisés en laboratoire, différents modes opératoires peu-
vent être requis.

2 Définitions
Pour les besoins de la présente norme, les définitions suivantes s'appliquent :

2.1 charge : Quantité de béton frais qui est :


— malaxée en un seul cycle par un malaxeur discontinu ; ou
— déchargée en une minute d'un malaxeur continu ; ou
— prémélangée chargée dans une bétonnière portée lorsque la charge nécessite plus d’un cycle de malaxeur
discontinu ou plus d'une minute de fonctionnement d'un malaxeur continu.

2.2 échantillon global : Quantité de béton composée d'un certain nombre de prises élémentaires, réparties
sur une gâchée ou une masse de béton, soigneusement homogénéisées.

2.3 échantillon ponctuel : Quantité de béton prélevée sur une partie de la gâchée ou sur une quantité de
béton, consistant en une ou plusieurs prises élémentaires, soigneusement homogénéisées.

2.4 prise élémentaire : Quantité de béton prélevée en une seule fois à l'aide d'une pelle ou dispositif semblable.

3 Appareillage
3.1 Pelle, ou matériel semblable, constitué d'un matériau non absorbant, non directement attaquable par la
pâte de ciment et adapté à la réalisation de prises élémentaires.

3.2 Un ou plusieurs récipients, d'un matériau non absorbant, non directement attaquable par la pâte de
ciment, destinés à la réception des prises élémentaires de béton.

3.3 Thermomètre (si nécessaire), pour mesurer la température du béton frais avec une précision de ± 1 °C.

4 Prélèvement

4.1 Organisation du prélèvement


Déterminer, en fonction de l'utilisation prévue, s'il faut constituer un échantillon ponctuel ou un échantillon global.
Prélever au moins 1,5 fois la quantité considérée comme nécessaire pour les essais.
INTRANORMES pour : EIFFAGE

Page 5
EN 12350-1:1999

4.2 Réalisation d'un échantillon global


Nettoyer tout l'appareillage avant de l'utiliser. Avec la pelle, prendre le nombre nécessaire de prises élémentaires,
réparties de façon homogène sur la gâchée. Pour un prélèvement dans un malaxeur discontinu ou dans une
bétonnière portée, il ne faut pas tenir compte du début et de la fin de la gâchée. Si la gâchée a été déposée en
un ou plusieurs tas, il convient, si possible, de répartir les prises élémentaires sur tout le volume de la gâchée ainsi
que sur la surface exposée, en au moins cinq emplacements différents. Lorsque le prélèvement est effectué sur
du béton en train d'être déversé, les prises élémentaires doivent être prélevées de façon à être représentatives
de la largeur et de l'épaisseur de la veine de béton. Déposer les prises élémentaires dans le(s) récipient(s). Enre-
gistrer la date et l'heure du prélèvement.

4.3 Prélèvement d'un échantillon ponctuel


Nettoyer tout l'appareillage avant de l'utiliser. Avec la pelle, prendre la (les) prise(s) élémentaire(s) dans la partie
requise d'une gâchée ou d'une masse de béton. Déposer la (les) prise(s) élémentaire(s) dans le récipient. Enre-
gistrer la date et l'heure du prélèvement.

4.4 Mesure de la température de l’échantillon


Si requise, la température du béton dans le(s) récipient(s) doit être mesurée.

4.5 Transport, manutention et protection des échantillons


À tous les stades de la réalisation, du transport et de la manutention, les échantillons de béton frais doivent être
protégés contre toute pollution, gain ou perte d'eau et contre toute température excessive.
NOTE Les propriétés du béton frais changent dans le temps après malaxage, en fonction des conditions ambiantes. Il
convient d’en tenir compte lors du choix du moment des essais ou de la confection d'éprouvettes.

Lorsque le béton est extrait du (des) récipient(s), il faut veiller à ce qu'il ne reste pas plus d'une fine pellicule de
laitance sur les parois du (des) récipient(s).

5 Compte rendu de prélèvement


Chaque prélèvement doit être accompagné d'un compte rendu établi par la personne responsable du prélève-
ment. Ce compte rendu doit comprendre :
a) l’identification de l'échantillon ;
b) le type d'échantillon : global ou ponctuel ;
c) la description de l'endroit où l'échantillon a été pris ;
d) la date et heure du prélèvement ;
e) tout écart par rapport à la méthode de prélèvement normalisée ;
f) la déclaration, par la personne techniquement responsable du prélèvement, indiquant qu'il a été réalisé
conformément à la présente norme, à l'exception de ce qui est noté en e).

Le compte rendu pourra inclure :


g) la température ambiante et les conditions atmosphériques ;
h) la température de l'échantillon de béton.