Vous êtes sur la page 1sur 15

Université Marien Ngouabi

Institut Supérieur de Gestion

LICENCE COMPTABILITÉ CONTRÔLE AUDIT


UE: CONTRÔLE DE GESTION

Prévision budgétaire
Le budget de trésorerie

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Plan de cours

I. Introduction
II. Budget des encaissements
III. Budget des décaissements
IV. Budget général de trésorerie
V. Bibliographie
Votre contact
Colbert OKINGA

+242 06 57 49 245
oe.colbert@gmail.com

©2020 Congo Business Consulting – Tous droits réservés


Budget de trésorerie
I. Introduction

La trésorerie constitue un concept clé de la gestion dans la mesure où elle joue un rôle
prépondérant dans le financement de l’activité de l’entreprise. Son évaluation permet de
caractériser la santé présente ou future de l’entreprise.

La budgétisation de la trésorerie tient par ailleurs traditionnellement une place privilégiée dans
le processus budgétaire puisqu’elle assure, avec le budget général, la cohérence de
l’ensemble de cette démarche.

Le budget de trésorerie est la transformation des charges et des produits de tous les budgets précédents
en encaissements et en décaissements, notions qui privilégient l’échéance des flux monétaires.

Le budget de trésorerie aide à anticiper le risque de cessation de paiement de l’entreprise. Il


récapitule l’ensemble des prévisions de recettes et de dépenses pour la période budgétaire.

Munis de ces prévisions de trésorerie, les gérants peuvent anticiper d’éventuels trous de
trésorerie et ainsi exercer leur activité plus sereinement. Lorsqu’une difficulté de trésorerie est
identifiée à l’avance, le dirigeant a le temps de mettre en place des actions correctrices
adaptées sans avoir le couteau sous la gorge : négociation d’un découvert autorisé, recherche
d’un prêt professionnel, report d’un investissement, réduction des coûts, etc. 3

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
I. Introduction |Définition

Le budget de trésorerie regroupe toutes les informations financières fournis par les autres
budgets de l’entreprise. Il permet :

• d’établir la situation prévisionnelle de la trésorerie constituée par les disponibilités en


caisse, compte en banque, compte postal,
• de prévoir le besoin de financement à court terme,
• de déterminer le niveau de liquidité nécessaire à l’entreprise en fonction de ses
objectifs,
• de synthétiser l’ensemble des activités de l’entreprise par les flux financiers prévus,
• de porter une appréciation sur la situation prévisible de l’entreprise,
• de prendre des décisions en matière financière. Le budget de trésorerie est
généralement établi mois par mois pour une période de 6 à 12 mois.

Il comprend 3 grandes parties :


• les encaissements,
• les décaissements,
• les soldes : solde du mois et solde cumulé à la fin de chaque mois.
4

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
I. Introduction | Schéma sur l’incidence des budgets sur la trésorerie

Le budget de trésorerie récapitule l’ensemble des prévisions de recettes et de dépenses


pour la période budgétaire.

Source: Dunod DCG 11 Contrôle de gestion 5

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
II. Budget des encaissements

Le budget des encaissements est issu du budget des ventes auquel il intègre le délai de
règlement des clients. Il est évalué TTC puisque les encaissements clients comprennent
la TVA.
Il comprend également les encaissements encore à venir sur les ventes à crédit réalisées
au cours de l’exercice précédent.

Remarque: il est recommandé de distinguer, dans le budget les encaissements, les différentes échéances de règlement
(vente au comptant, ventes payées à 30 jours, à 60 jours, etc.) afin de faciliter les possibilités d’escompte ou
d’affacturage.

Le budget des encaissements comprend également les flux de trésorerie hors


exploitation, à savoir :
• Les ressources de financement stable (nouvel emprunt, apport en capital, subvention);
• Les ressources résultant indirectement de la politique d’investissement (cessions
d’immobilisations)

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
II. Budget des encaissements| Exemple d’application

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Total

Ventes HT 400 000 300 000 500 000 350 000 500 000 700 000 2 750 000
TVA collectée 72 000 54 000 90 000 63 000 90 000 126 000 495 000
Centime additionnel 3600 2700 4500 3150 4500 6300 24 750
Chiffres d’affaires TTC 475 600 356 700 594 500 416 150 594 500 832 300 3 269 750
Encaissement comptant 237800 178350 297250 208075 297250 416150 1 634 875
Encaissement à 30 jours 237800 178350 297250 208075 297250 1 218 725
Encaissements clients N-1 650 000
Total des encaissements
887 800 416 150 475 600 505 325 505 325 713 400 2 853 600
liés aux ventes
Emprunt 5 000 000 15 000 000 20 000 000
Apport en capital 7 500 000 7 500 000
Subvention 1 500 000 1 500 000
Produit de cessions 8 750 000 8 750 000
Autres 150 000 150 000 150 000 150 000 150 000 150 000 900 000
Total des autres
encaissements 150 000 5 150 000 7 650 000 15 150 000 10 400 000 150 000 38 650 000
7
Total des encaissements 1 037 800 5 566 150 8 125 600 15 655 325 10 905 325 863 400 41 503 600
Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés
Budget de trésorerie
II. Budget des encaissements| Exemple d’application

Commentaires:

Ce qu’il faut retenir du budget des encaissements est notamment son caractère
indispensable pour l’élaboration du budget de trésorerie.
Il n’y a pas de formalisme préétabli, chaque organisation peut adapter le budget des
encaissements aux spécificités de son activité.
L’objectif de l’exercice est de recensé l’ensemble des encaissements attendus par
l’entreprise durant l’exercice budgétaire. Ces encaissements seront confrontés aux
décaissement avec quelques ajustements/arbitrages pour aboutir au budget de
trésorerie.
Le budget des encaissements est la conséquence du budget des ventes et des décisions
de gestion en matière de financement.

Enfin, un exercice particulier sera réalisé pour déterminer les flux de TVA en corrélation
avec le régime de TVA de la société (débit, encaissement). Il peut être pertinent d’établir
un budget de TVA pour déterminer le montant de la TVA à reverser ou le crédit de TVA de
chaque mois.
8

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
III. Budget des décaissements

Le budget des décaissements est issu du budget des approvisionnements,


investissements, production, ressources humaines, ventes, ….
Il intègre le délai de règlement des fournisseurs. Les dépenses y figurent TTC puisque
les paiements comprennent la TVA.

Ce budget intègre également les paiements à venir sur les achats réalisés au cours d
l’exercice précédent et qui n’ont pas encore été réglés.

Les décaissements des différents budget sont reportés dans ce budget :


• Investissement: acquisitions d’immobilisations;
• Financement: remboursement d’emprunts; intérêts des emprunts, dividendes à
payer;
• …

Il est possible de distinguer les opérations :


• d’exploitation (achats, ventes, ...),
• hors exploitation (emprunts, investissements, ...).
9

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
III. Budget des décaissements |Exemple d’application

10

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Source: Dunod DCG 11 Contrôle de gestion page 346
Budget de trésorerie
III. Budget général de trésorerie

Le budget général de trésorerie réalise la synthèse du budget des encaissements et du


budget des décaissements. Il fait ressortir le montant positif ou négatif de la trésorerie
prévisible à la fin de chaque mois.
Il reprend la trésorerie initiale de l’entreprise (celle figurant au bilan N-1).
Le budget de trésorerie fait apparaître les soldes fin de mois qui témoignent:

• Des insuffisances de trésorerie


Les insuffisances de trésorerie conduisent l’entreprise à chercher des moyens de
financement à court terme (escompte, affacturage, découvert bancaire, factoring,…).
Elle payera en contrepartie des agios qui seront pris en compte dans le budget de
trésorerie. En effet, négocier préventivement des financements à court terme est
généralement moins coûteux et plus sûr que le recours éventuel à des crédits à court
terme en situation de trésorerie
négative.

• Ou des excédents
Le trésorier doit chercher les placements les plus rentables et présentant le moins de
risques pour l’entreprise. Les produits financiers générés par ces placements doivent être
11
intégrés dans le budget de trésorerie.
Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés
Budget de trésorerie
III. Budget général de trésorerie

Cette mise en œuvre concrète est généralement effectuée par le Trésorerie ou le


Directeur financier, au vu des éléments budgétaires. La gestion de trésorerie est crucial
pour une organisation comme vous l’aurez remarqué, elle a pour vocation, entre autres,
d’assurer quotidiennement la pérennité de l’entreprise en lui maintenant un niveau de
liquidités suffisantes par une gestion en temps réel des comptes bancaires et des
refinancements nécessaires.

À ce niveau d’élaboration, le budget de trésorerie a répondu à son premier objectif :


équilibrer les encaissements et les décaissements dans le cadre de la démarche
prévisionnelle qui caractérise les budgets. Il est possible alors d’établir les documents de
synthèse prévisionnels.

12

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
III. Budget général de trésorerie| Contrôle a postériori

3.1 Le contrôle du budget de trésorerie

La trésorerie réelle doit être rapprochée du budget de trésorerie. Les écarts doivent être
analysés afin d’en expliquer les causes.

Le rapprochement des prévisions et des réalisations débouche sur une mise à jour des
prévisions avec établissement de budgets glissants.

Le contrôle de l’évolution des réalisations par rapport aux prévisions entrainent la mise à
jour du budget et des hypothèses. Cette mise à jour doit se faire au moins tous les 6 mois.

13

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
III. Budget général de trésorerie| Cas d’application

Cas d’application de la société OCE en page 355 et 356 du livre DCG 11 Dunod.

14

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés


Budget de trésorerie
V. Bibliographie

Pour élaborer ce cours nous nous sommes appuyés des sources


documentaires suivants:

Titre Editions Millésime


Contrôle de gestion, DCG 11 Sup’Foucher Avril 2018
2ième édition
Contrôle de gestion, DCG 11 Sup’Foucher 2009/2010

Contrôle de gestion, DCG 11 Dunod 2009/2010


2ième édition
Contrôle de gestion: Pearson
Perspectives stratégiques et
managériales
Contrôle de gestion, DCG 11 Nathan,

15

Contrôle de gestion-Licence CCA | Colbert OKINGA| Tous droits réservés