Vous êtes sur la page 1sur 2

Stabilité de système de puissance

1. Définition et Classification [1] :

La stabilité d’un système de puissance est la capacité d’un système d’énergie électrique, pour une
condition de fonctionnement initiale donnée, de retrouver de retrouver le même état ou un autre état
d’équilibre après avoir subi une perturbation physique, en gardant la plupart des variables de système
dans leurs limites, de sort que le système entier reste pratiquement intact.

2. Classification : La stabilité de système de puissance est devisée en :


2.1 Stabilité angulaire [2] : qui concerne le comportement des machines synchrones d’un système de
puissance après une perturbation. Elle est devisée en deux catégorie :
 Stabilité aux grands perturbations (transitoires) due au court-circuit.
 Stabilité aux petites perturbations (dynamiques) due au changement graduel de la charge.
2.2 Stabilité de tension : elle se reporte à la capacité d’un système de maintenir des valeurs de tension
acceptable en maintenant l’équilibre entre la demande et la fourniture de la puissance au niveau de
la charge. 
2.3 Stabilité de fréquence : qui se définit par la capacité du system de maintenir sa fréquence proche de
la valeur nominale.
3. Analyse de la stabilité transitoire : elle permette de connaitre l’évolution des grandeurs
critiques d’un réseau électrique ainsi la détermination du temps critique de l’enclenchement des
disjoncteurs. La stabilité transitoire dépend essentiellement :
 Du type de perturbation
 De la durée de perturbation
 Du lieu de perturbation.
 Des caractéristiques dynamiques.
 Du point de fonctionnement avants défaut.
4. Méthodes d’évaluation de la stabilité [3] :
 Méthode directe :
 Critère d’égalité des Aires.
 Méthode directe de Lyapunov.
 Méthode indirecte :
 Méthode d’intégration numérique (Euler, Euler modifier et Rung Kutta)
 Loi implicite Trapézoïdale
 Méthode Mixte Adams-BDF (backward differentiation formulae)
 Méthode de Fonction d’Energie Transitoire (FET).

5. Modélisation de system de puissance [4] :


 Machine synchrone : la machine est représentée par le model d’équation suivant :

{¿
 Ligne de transport :

 Charges :

[1] J. C. Das, Transients in Electrical Systems Analysis, Recognition, and Mitigation, p 308, 2010.

[2] Debasish Mondal, Abhijit Chakrabarti, Aparajita Sengupta, Power System Small Signal Stability Analysis and Control-Academic
Press, 2020.

[3] Mircea. Eremia, Mohammad. Shahidehpour, Handbook of electrical power system dynamics modeling, stability and control.
IEEE press, 2013.

[4] Jan. Machowski, Power System Dynamics Stability and Control, Wiley 2020.