Vous êtes sur la page 1sur 16

Immuno-

dosages

Méthodes
optiques
Introduction
à la chimie Chimie
ana
analytique
appliquée
Méthodes
séparatives

Méthodes
électro-
chimiques
Charlier C.
Bac2 – Technologie animalière
HELHa – Fleurus
2017
8. La chromatographie en phase gazeuse

Phase mobile Phase stationnaire


GAZEUSE liquide (C.G.L.) ou solide (C.G.S.)
dans une colonne

Applicable à des composés relativement VOLATILS (M < 1000g/mol)


et thermiquement stables.

Chromatographie 26
Appareillage de CPG

Chromatographie 27
Appareillage de CPG : Les colonnes

REMPLIES (packed) CAPILLAIRES

Diamètre interne
0,1 à 0,5 mm

Diamètre interne
2 à 6 mm

Longueur
10 m à 100 m

Longueur
50 cm à 6 m
WCOT = wall coated open tubulure
PLOT= porous layer open tubulure

Chromatographie 28
Appareillage de CPG : Les colonnes
• Exemples de phases stationnaires liquides

« Like dissolves like »

• Exemples de phases stationnaires solides


Charbon actif, silice, alumine, zéolite

Chromatographie 29
Appareillage de CPG : Les systèmes d’injection
Préparation de l’échantillon au préalable !

À vaporisation directe Split / Splitless

Chromatographie 30
Appareillage de CPG : Les détecteurs
• Catharomètre ou détecteur à conductibilité thermique (TCD)

• À ionisation de flamme (FID)

Chromatographie 31
Appareillage de CPG : Les détecteurs

Type de détecteur (abréviation anglaise) Sélectivité, produits détectés

Ionisation de flamme (FID) La plupart des composés organiques

Conductibilité thermique (TCD) Universel

Capture d’électrons (ECD) Produits halogénés, organométalliques

Thermo-ionisation (TID) Produits azotés ou phosphorés

Photo-ionisation (PID) Produits oxygénés, soufrés,


organométalliques, etc.

Spectromètre de masse (GC-MS) Universel

Chromatographie 32
Analyses en CPG
• Analyse qualitative
Le plus souvent pour évaluer le taux de pureté

tr

t'r

Injection
t0
Temps de rétention = une constante pour une substance chromatographiée,
dans des conditions expérimentales identiques.
Fonction de :
- Nature du soluté et de la phase stationnaire
- Température de la colonne
- Débit du gaz vecteur
- Longueur de la colonne
Chromatographie 33
Analyses en CPG
• Ordre d’élution
Fonction de DEUX FACTEURS :
 Les interactions entre l’analyte et la phase stationnaire
( polarité)
 La température d’ébullition

A votre avis….

• Sur une phase polaire, les solutés apolaires sortent AVANT ou


APRES les solutés polaires de même point d’ébullition ?

• Sur une colonne de polarité donnée, les composants d’une série


homologues (exemple : une série de n-alcanes de C10 à C14)
sortiront dans quel ordre ?
D’abord, le composé en C10, puis celui en C11, … et celui en C14 pour
finir ou bien le contraire, le composé en C14 d’abord ?

Chromatographie 34
Analyses en CPG
• Analyse quantitative
Relation linéaire entre quantité de soluté injectée et aire du pic

m = FR . S
Facteur de réponse
H
d

Chromatographie 35
Analyses en CPG
• Analyse quantitative
Méthode par normalisation interne (ou 100% normalisé)

Cas d’un mélange de composés à analyser exprimés en % (pas de solvant)

%composé = FR . Srelative

Travail en 2 étapes :
1) Injection d’un mélange d’étalons de % connus
 détermination des FR
2) Injection du mélange inconnu
 mesure des S  calcul des Srelatives
 Srel . FR = %  calcul % corrigé

Chromatographie 36
Analyses en CPG
• Analyse quantitative
Méthode par standardisation EXTERNE
Travail en 2 étapes :
1) Réaliser une droite d’étalonnage

Surface Droite d’étalonnage

Surface inc

C inc Cétalon

2) Injection de l’échantillon inconnu

Conditions expérimentales strictement les mêmes !


Chromatographie 37
Analyses en CPG
• Analyse quantitative
Méthode par standardisation INTERNE

Ajout étalon interne (= standard interne) en MÊME QUANTITÉ à


tous les standards et inconnues
Travail en 2 étapes :
1) Réaliser une droite d’étalonnage
2) Injection de l’échantillon inconnu
Sanal / Sstd int Droite
d’étalonnage

Sinc / Sstd int

Cinc Cétalon
Chromatographie 38
Effet de la température en CPG

Mode isotherme à 45°C

Mode isotherme à 145°C

Programmation de
température de 30°C à 180°C

Chromatographie 39
Dérivation
Permet d’augmenter la volatilité de composés dont téb élevée

o Dérivés sylilés

2 2 NH3 (g)

o Dérivés acylés

HCl

o Dérivés méthylés

H2O

Chromatographie 40

Vous aimerez peut-être aussi