Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Y.

FARES de MEDEA
Faculté des Sciences et de la Technologie
2ème Année LMD ST (2013-2014)
Cours de dessin technique.
Chapitre 1 : GENERALITES

1. Définition et utilité
1.1. Définition du dessin technique
Le dessin technique est un langage conventionnel qui permet de transmettre la pensée
technique et les impératifs de fabrication qui lui sont liés entre tous les services de production.
Ce langage est soumis à des règles ne permettant aucune erreur d’interprétation et définies par
la normalisation.

1.2. Utilité du dessin technique


Le dessin technique permet de traduire graphiquement les idées et les calculs des techniciens
qui élaborent tous les objets techniques mis à notre disposition. La conception et la fabrication
mécanique ne sont possibles que grâce au dessin technique qui permet aux entreprises de
production de passer du stade de la conception à celui de la réalisation pratique.
Etant donné l’importance du dessin, le dessinateur doit faire figurer tous les détails
nécessaires d’un ouvrage. Aucune initiative ne doit être laissée au fabriquant quant à la
définition de l’ouvrage à réaliser.

2. Matériel du dessinateur
Afin d’établir un travail correct, le dessinateur industriel se doit de posséder un matériel de
qualité.

a/ Table de dessin (Planche)


La table de dessin doit être assez grande pour pouvoir y fixer une feuille de dessin de format
A0. Elle doit être de dimensions 1000 x 1500 mm.
A défaut d’avoir une table à dessin, on utilise des planches à dessin de format minimal 450 x
600 mm.

b/ La feuille de dessin
Deux types de feuilles à dessin sont utilisés en dessin industriel :
- Le papier à dessin (200gr/m2) : Sur ce papier le dessin est réalisé au crayon
uniquement.
- Le papier calque (90gr/m2) : Sur le papier calque le dessin est réalisé au crayon,
ensuite refait au stylo (pour éviter les erreurs) à l’encre de chine. Ce type de papier
permet de faire un tirage du dessin en plusieurs exemplaires.
Afin de faciliter l’expédition et le classement des documents techniques, on adopte comme
format de pliage 210 x 297mm. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser les formats ci-
contre qui permettent un pliage aisé.

Ces formats se déduisent les uns des autres à partir du


format A0 de surface 1 m2 en divisant chaque fois par Format Dimensions (mm)
deux le plus grand coté. Le rapport de la longueur à la A0 1189 x 841
A1 841 x 594
largeur est égal à 2 .
A2 594 x 420
Les formats s’emploient en longueur ou en largeur.
A3 420 x 297
Il faut choisir le format le plus petit compatible avec la
A4 297 x 210
lisibilité optimale du dessin.
A5 210 x 148

Nasreddine AMOURA Cours de dessin technique 1


Université Y.FARES de MEDEA
Faculté des Sciences et de la Technologie
2ème Année LMD ST (2013-2014)

A0

A2 A1

A4 A3

A5

c/ le porte-mine: au moins deux (mines utilisées : HB, H, 2H, 3H)

d/ Les règles: Règle plate graduée.


Le Té de même longueur que la planche.
Equerre à 60° et à 45°.
Les pistolets pour tracer les courbes et les raccordements.
Rapporteur d’angles.
e/ Boite de compas de bonne qualité.
f/ Plumes à encre de chine.

3. Généralités sur la normalisation


La normalisation n’est autre que la réglementation qui régit l’ensemble des représentations sur
une feuille de dessin. Une norme est une feuille où sont consignées les règles techniques
relatives au dessin, à la désignation et au contrôle des produits industriels.
Les travaux de normalisation internationale sont menés par l’organisation internationale de
normalisation (ISO).

3.1 Le cadre et le cartouche


Chaque feuille de dessin comporte un cadre formé
de quatre (04) cotés éloignés de 1 cm des limites de la feuille. 1cm
Le cartouche comporte certains renseignements permettant
d’identifier le dessin.
Le cartouche est un cadre rectangulaire placé sur un des 4 coins
de la feuille de façon qu’il reste visible après pliage de la feuille.

Nasreddine AMOURA Cours de dessin technique 2


Université Y.FARES de MEDEA
Faculté des Sciences et de la Technologie
2ème Année LMD ST (2013-2014)

10
UNIVERSITE Dr YAHIA Farés DE MEDEA

10
DESSIN Groupe :
TITRE
2ième ST

10
Ech 1 :1
10/02/14

10
Nom et Prénom
40 110 40

3.2 Les traits


En dessin industriel les traits permettent de limiter les figures géométriques en plan et dans
l’espace, chacun possède une signification bien précise.
a/ Le trait continu ( )
Il sert à dessiner les arrêtes, contours apparent et les courbes d’une figure géométrique
quelconque. La largeur du trait continu fort est de :
e = 0,7mm pour un dessin à l’encre.
e = 0,5mm pour un dessin au crayon.
Le trait continu fin ( e/4) est utilisé pour la cotation, les hachures…

b/ Le trait interrompu court ( )


Utilisé pour les arrêtes et les contours cachés.

c/Le trait mixte fin ( )


Utilisé pour représenter les axes de symétrie et les axes de cercles ou arcs de cercles.

d/ Le trait mixte fin terminé par deux traits forts ( )


Utilisé pour représenter le tracé des plans de coupe.

3.3 Ecriture
Les caractères utilisés pour le dessin technique sont normalisés. Pour écrire on utilise
généralement des plumes tubulaires caractérisées par la largeur d du trait.
L’écriture sur les plans peut être effectuée à main levée, avec des trace lettres ou avec des
caractères à transférer.
Formes et dimensions des caractères : Voir feuille de tirage.

3.4 Echelle
L’échelle d’un dessin indique la valeur du rapport entre les dimensions dessinées et les
dimensions réelles d’une pièce ou d’un mécanisme.
On distingue plusieurs valeurs d’échelles :
Réduction : 1/2 1/10 1/20 1/50 1/100 1/200 1/500 1/1000 …
Agrandissement : 2 2,5 5 10 20 25 50 100…
Exemple : Pour dessiner un segment de droite de 20m à l’échelle 1/100 le segment aura une
longueur de 20cm.
Remarque : Pour la cotation, il faut toujours écrire les dimensions réelles des pièces.

Nasreddine AMOURA Cours de dessin technique 3

Vous aimerez peut-être aussi