Vous êtes sur la page 1sur 8

Performance énergétique

Bilan thermique et social simplifié

Fiche descriptive logement 7

Maître d’Ouvrage d’Insertion :


SNL 94
35 rue du chemin vert
94 100 Saint Maur des Fossés

Adresse logement :
rue de l’espérance
94 800 Villejuif

Informations générales Occupation / Rapport au logement

 Immeuble collectif

 Logement T2 de 36 m²

 Construction : 1930;  Occupation : Couple


 Rénovation : 2007 UC = 1,5

 Chauffage : Chaudière individuelle  Absence durant la journée


murale gaz naturel à condensation

 Eau chaude sanitaire : chauffe eau


solaire avec appoint chaudière gaz

1
Performance énergétique

Avant travaux & selon les usages du locataire


Evaluation Dialogie© des consommations et dépenses énergétiques

Consommations énergétiques annuelles

31 185 kWhEF/an

kWhEF/m².an Logement énergivore hors classe DPE

Dépenses énergétiques annuelles Total


1 556 € /an

2
Performance énergétique

Après travaux & selon les usages du locataire


Evaluation Dialogie© des consommations et dépenses énergétiques

Bâti actuel (travaux réalisés en 2007)

 Isolation des combles par 40 cm de laine de roche


 Isolation du plancher par 5 cm de laine de roche. Pas d’isolation des murs
 Menuiseries double vitrage 4/16/4 PVC argon
 Chaudière murale gaz naturel à condensation. VMC simple flux hygro B

Consommations énergétiques annuelles

246 kWhEF/m²/an

Etiquette de « Classe DPE » en


kWhep/m².an
Total 8 867
kWhEf/an

 Le chauffage représente environ les ¾ de la consommation


énergétique annuelle dans le logement Emissions de GES

Dépenses énergétiques annuelles

Total
664 € /an

 Le chauffage représente plus de la moitié du budget énergétique annuel.


Impact changement climatique (Emissions de CO2) : 1 804 kg de CO2

3
Performance énergétique

Après travaux & selon un usage économe


©
Evaluation Dialogie des consommations et dépenses énergétiques
Occupation économe
 Réduction de la température de chauffage :
la nuit et en cas d’absence passer de 20°C à 17°C, et en journée passer de 20°C à 19°C
 Usages classiques des équipements électriques (basé sur les moyennes françaises des
consommations des appareils présents dans le logement)
 Eclairage : Utilisation de lampes à basse consommations (LBC)

Consommations énergétiques annuelles


232 kWhEF/m²/an

Total 8 360 Ecart selon l’usage du logement:


kWhEf/an
Gain énergétique = 507 kWhEF / an
Gain économique = 21 € / an

 Les besoins en chauffage diminuent de 25%. A l’inverse, la consommation des appareils


électriques augmente, preuve que sur ce point les occupants du logement ont des usages
économes

Dépenses énergétiques annuelles

Total
643 € /an

Impact changement climatique (Emissions de CO2) = 1654 kg de CO2


-> Diminution de 150 kg de CO2 par rapport à l’usage « occupation réelle

4
Analyse des écarts de consommations
Après analyse des factures et des charges énergétiques, et de la comparaison entre les
différents calculs (après travaux occupation, après travaux occupation économe), des écarts
de consommations énergétiques apparaissent

1) Ecart de consommations dû aux bâti / aux systèmes :

Consommations énergétiques « Occupation réelle » – Consommations énergétiques « Occupation

économe » = 95 kwh/m².an , soit une consommation énergétique « occupation réelle » <


consommation « usages économes ». Cet écart peut s’expliquer par :

 Chauffage central Gaz sur radiateur, et ECS salaire avec appoint gaz par la chaudière sur
ballon / cave ;
 Bonne disposition du logement dans le bâti ;
 Revoir état du moteur d’extraction / ventouse ;
 Retour condensation, cf bouche VMC salle de bain

Origine des écarts sur le bâti et les systèmes (en kWh/m2/an)

-45
-23 13%
95 7%
246 28%
72%

Consommation
standard calculée
Dispo du logement
dans le bâti
-27 ECS faible conso
8%
Chauffage / régulation
/ programmation

 ECS : faible consommation, - 23 kwh/m².an


 Chauffage / régulation / programmation, - 45 kwh/m².an
 Disposition du logement dans le bâti, - 27 kwh/m².an

5
2) Ecart de consommations dû aux usages
Consommations énergétiques « Occupation réelle » – Consommations énergétiques « Occupation
économe » = 14 kWh/m2/an, soit une consommation énergétique « occupation réelle » légèrement
> consommation « usages économes »
Le locataire a un mode d’occupation très économe en chauffage et ECS. La température mesurée le
jour de la visite était de 19°C, un taux d’hygrométrie de35% avec un thermostat positionné à 16°C.
La température du corps de chauffe de la chaudière est trop basse 21°C

Il y a très peu d’équipements électriques

Ce faible écart peut s’expliquer par :

 une occupation permanente du logement 10 kwh/m².an: 23 kWh/m²/an


 Une légère sur consommation électrique due au moto-ventilateur d’extraction de la
chaudière 4 kwh/m².an

Origine des écarts sur l'usage (en kWh/m2/an)

4
2%
232 14
94% 6%
10
4%
Consommation
standard économe
calculée
Mode occupation
présence
permanente
Extracteur ventilo
chaudière

6
Performance énergétique
Après mise en œuvre des travaux d’amélioration
Evaluation Dialogie© des consommations et dépenses énergétiques

Attention : Les résultats ci-dessous sont issus des calculs de Dialogie intégrant des améliorations au
logement et / ou au bâtiment. En aucun cas ce travail ne peut se substituer à une mission d’assistance
à maîtrise d’ouvrage ou d’assistance à maîtrise d’œuvre avec choix de matériaux isolants, de modèles
de systèmes, chiffrage par devis d’artisans, de professionnels. Ces données ont pour objectif de
visualiser le résultat (consommations et dépenses) qui pourrait être obtenu en allant plus loin / en
étant plus ambitieux dans les travaux de réhabilitation.

Travaux d’amélioration à prévoir :


 Isolation des murs extérieurs par 10 cm de laine de roche (R=2,7 m².K/W au lieu de 0,5
m².K/W actuellement). Réglementation thermique mur = 2,3 m².K/W. Plus le R est grand,
moins la demande en chauffage est importante

154 kWhEF/m²/an
Consommations énergétiques annuelles

Consommations énergétiques

Total
5 551 kWh

Emissions de GES

Dépenses énergétiques annuelles

Total
471 € /an

Gain énergétique = 3 316 kWhEF / an


Gain économique = 193 € / an

Impact changement climatique (Emissions de CO2): 998 kg de CO2 -> Diminution de 806 kg de CO2
par rapport à l’usage « occupation réelle »

7
Performance socio-énergétique
Reste pour vivre selon les factures du locataire

Ressources du ménage (mensuelles)


Couple Reste pour vivre
après dépenses contraintes liées au
Unité de Consommation (UC) = 1,5 logement

Nature Montant € Mensuel = 393 € / UC


Salaire Journalier = 13,10 € / UC
RSA
AAH 776,60 € Taux d’effort lié au
Retraite logement
Prestat° Familiales Dépenses logement mensuelles
/ total ressources mensuelles
APL 265,30 €
Total 776,60 € = 24 %

Dépenses contraintes liées au logement (mensuelles)

Nature Montant €
Décomposition de la dépense contrainte
Loyer HC 253 € mensuelle moyenne/€/m²
Charges locatives 57,75 €
14,0
Electricité : 37,50 €
Gaz : 40 €
Eau : Dans les charges Energie
12,0
Energies autres que gaz- NC 2,1
élec, eau : Eau
Abonnement multi 35,00 €
service (box)* : 10,0 0,7 Abonnement
Taxe d’habitation : NC 1,0 multiservice
Taxe d’ordure Dans les charges 0,6 Assurance
ménagère : 8,0 habitation
Redevance TV : 10 € 0,3 Contrat
0,2
Contrats d’entretien (3) : Dans les charges d'entretien

Assurance Habitation 20 € 6,0 Redevance


TV
Total 453,25 €
TEOM
2,1
4,0 Taxe
7,0
d'habitation
0,7
Charges
 Brute mensuelle / m² = 12,50 € / m² 1,0
2,0 locatives
0,6 Loyer Hc
 Nette mensuelle / m² = 5,20 € / m²
0,3
0,0 0,2
-0,3
Brute = 12,50 € Nette = 5,20 €

-2,0