Vous êtes sur la page 1sur 8

LES ADJUVANTS

I. Introduction
Les adjuvants fournissent aux entreprises de béton des possibilités pour modifier les propriétés
rhéologiques du béton frais. Ils facilitent leur mise en oeuvre et améliorent les propriétés du béton
durci.
II. définitions et caractéristiques des adjuvants
Les adjuvants sont des produits dont l’incorporation à faible dose dans le béton, le mortier ou
coulis, provoque les modifications recherchées de telle ou telle de leurs propriétés, à l’état frais
ou à l’état durci.
III. Fonction des adjuvants dans le béton
Chaque adjuvant est défini par une fonction principale et une seule, caractérisée par la ou les
modifications majeures qu’il apporte aux propriétés des bétons, à l’état frais ou durci
IV. Adjuvants modificateurs de la rhéologie du béton
IV. 1. Plastifiant / réducteur d’eau
Il permet à consistance égale, une réduction du dosage en eau et, à dosage en eau constant, il
permet une augmentation de l’affaissement au cône d’Abrams.
Mode d’emploi
Dosage indicatif : 0,15 à 0,4% du poids du ciment- plus de 0,4 % retarde la prise du ciment
Mode d’action

Effet sur le béton


1) Réduction du dosage en eau : ≥5%- 2)Résistance à a compression, à 7 et 28 jours: ≥110%-
3)Améliore l’ouvrabilité-4) Diminution du ressuage-5) Réduction du retrait-6)Diminution de la
porosité -7) Diminution de la ségrégation -8)Amélioration de l’adhérence acier / béton
Domaine d’application
1)Tous béton courant jusqu’un à 30 MPa - 2)Béton ouvrage d’art -3) Bétons routiers

IV. 2. Superplastifiant / haut réducteur d’eau


Sa définition est identique à celle du plastifiant réducteur d’eau mais la réduction du dosage en
eau et l’augmentation de l’affaissement au cône sont plus marquées.
Mode d’emploi
Produit introduit soit dan l’eau de gâchage, soit en cours de malaxage.
Dosage indicatif : 0,6 à 5% du poids du ciment

-1-
Mode d’action

Effets sur le béton


1) Réduction du dosage en eau: ≥12 %-2) Résistance à la compression à1 jour: ≥140 %
3) Résistance à la compression à28 jour: ≥115 %- Maintient de l’ouvrabilité dans le temps
(jusqu’à 2h30- 3h00 à 20 °C)- 4) Améliore l’ouvrabilité
Domaine d’application
1) Béton ouvrage d’art -2) Bétons lourds et légers-3) Bétons de bâtiment – 4 )Béton précontraint
5) Bétons pour fondations profondes -6) Bétons soumis à des milieux agressifs-7) Bétons pour
ouvrages fortement ferraillés.

V. Adjuvants modificateurs de prise et de durcissement du béton


V.1. Accélérateurs de prise
Il permet de diminuer le temps du début et le temps de fin de prise du béton.
Mode d’action
- Accélérateur de prise : se fixe sur le C3A et se fixe rapidement sur le C3S

Mode d’emploi
Produit introduit dans l’eau de gâchage.
Dosage indicatif : de 1 à 3 % du poids du ciment

-2-
Domaine d’application
1) Bétonnage par temps froid-2) Béton à haute résistance initiale-3) Béton prêt à l’emploi
(augmentation des cadences de production sur chantier).
V.2. Accélérateurs de durcissement
Il permet d’accélérer le développement de la résistance du béton à court terme avec ou sans
modification du temps de prise.
Mode d’action
Produit introduit dans l’eau de gâchage. Dosage indicatif : de 0,8 à 2 % du poids du ciment
Effets sur le béton
- Accroissement de la vitesse de montée en résistance du béton
- Amélioration des résistances à court terme
Domaine d’application
1) tous les bétons nécessitant une résistance à court terme -2) les bétons pour décoffrages rapides
-3) les bétons précontraints

V.3.. Retardateurs de prise


Il permet de retarder le début de prise et de prolonger l’état plastique où le béton est modulable.
Mode d’emploi  : Produit introduit dans l’eau de gâchage. Dosage indicatif : de 0,2 à 0,5 % du
poids du ciment
Mode d’action
Empêche l’hydratation des : C3A: retard de prise- C3S: retard de durcissement

-3-
Effet secondaire
Les résistances finales sont souvent augmentées par rapport au témoin
Effets sur le béton
Par rapport au témoin (mesures faites à 20 °C):
1) Augmentation du temps de début de prise: ≥90mn-2) Augmentation du temps de fin de prise:
≥360mn
Les retardateurs de prise servent à augmenter la durée pendant laquelle le béton peut être
transporté et mis en œuvre en place, à maintenir suffisamment longtemps la consistance
recherchée du béton frais ou à ménager la continuité des reprises de bétonnage.
Domaine d’application
1) Bétonnage par temps chaud -2) le transport sur longues distances -3) les bétons pour ouvrages
de masse- 4) le coulage du béton continu

VI. Autres catégories normalisées d’adjuvants


VI.1. Hydrofuges de masse
Il permet de réduire l’absorption capillaire du béton durci.
Mode d'action
– Recouvrement des parois de capillaires
– Réaction avec la portlandite formant des cristaux insolubles

Effets sur le béton


1) Obturation du réseau capillaire du béton- 2) Limitation de la pénétration de l’eau -
3) Augmentation de la durabilité

-4-
Effets secondaires
1) Baisse de la résistance à 28 jours – 2) Augmente le retrait – 3) Retard de prise

Domaine d’application
1) les bétons de fondations- 2) les bétons de radier – 3) les bétons de réservoirs

VI.2. Entraîneurs d’air


Il permet la formation, au moment du malaxage du béton, d’un réseau uniforme de petites bulles
d’air qui subsiste dans le béton durci.

Mode d’emploi
Produit introduit dans l’eau de gâchage.
Dosage indicatif : de 0,05 à 0,2 % du poids du ciment

Mode d’action
1) Abaissent la tension superficielle de l’eau- 2) facilitent la formation de minuscules bulles
3) stabilisent les bulles

Effets sur le béton


1) Protection contre les cycles de gel/ dégel -2) Améliore l’ouvrabilité -3) Diminue ségrégation

Domaine d’application
1) Béton d’ouvrages d’art exposés aux cycles gel/dégel -2) bétons routiers

VI.3. Rétenteurs d’eau


Un adjuvant rétenteur d’eau permet de réduire le départ d’eau par ressuage. Le béton frais a
tendance à se compacter légèrement et progressivement depuis le moment où il est mis en place

-5-
dans les coffrages jusqu’au début de prise; une partie de son eau remonte en surface: c’est le
phénomène de ressuage.

Par rapport au témoin:


•Quantité d’eau ressuée : ≤ 50 %

-6-
COMPOSITION DU BETON