Vous êtes sur la page 1sur 42

Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45

DIVISION DPT ELECTRO

NF EN 26/A1

FÉVRIER 2001

R
O
N
IA
v e
u si
cl

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients.";


Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
ex

même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of customers.

All network exploitation, reproduction and re-dissemination,


even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.
rié
op
Pr

Pour : IANOR

Client : 99590300

le : 06/02/2014 à 10:14
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO

R
O
N
IA
e
v
usi
cl
ex

rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION
FA028020 DPT ELECTRO ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 26/A1


Février 2001

Indice de classement : D 35-322/A1

ICS : 91.140.60 ; 91.140.70

Appareils de production instantanée


d'eau chaude pour usages sanitaires
équipés de brûleurs atmosphériques
utilisant les combustibles gazeux

R
O
E : Gas-fired instantaneous water heaters for the production of domestic hot water,
fitted with atmospheric burners

N
© AFNOR 2001 — Tous droits réservés

D : Gasbeheizte Durchlauf-Wasserheizer für den sanitären Gebrauch

IA
mit atmosphärischen Brennern
v e
Amendement A1
si

à la norme homologuée NF EN 26, de mars 1997, homologué par décision du


u

Directeur Général d'AFNOR le 5 janvier 2001 pour prendre effet le 5 février 2001.
cl

Remplace la norme expérimentale D 35-327, de février 1992.


ex

Correspondance L'amendement A1:2000 à la Norme européenne EN 26:1997 a le statut d'une norme


française.
rié
op

Analyse Le présent document définit les exigences et les techniques des essais relatives à la
construction, la sécurité, l’utilisation rationnelle de l’énergie et l’aptitude à la fonction,
Pr

ainsi que la classification et le marquage des appareils de production instantanée


d’eau chaude pour usages sanitaires des types C avec ventilateur.

Descripteurs Thésaurus International Technique : appareil de production d’eau chaude, appareil


sanitaire, appareil à combustible gazeux, évacuation des produits de combustion.

Modifications Par rapport au document remplacé, adoption de la norme européenne.

Corrections

Édité et diffusé par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), Tour Europe 92049 Paris La Défense Cedex
Tél. : 01 42 91 55 55 — Tél. international : + 33 1 42 91 55 55

© AFNOR 2001 AFNOR 2001 1er tirage 2001-02-F


Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO

Eau chaude sanitaire BNG 48

Membres de la commission de normalisation


Président : M DE LANNOY
Secrétariat : M BAUMANN — BNG

M ASFAUX GFCC
M BERTHIER BUTAGAZ
M BOHUON MTS-SA
M BUTTIN GUILLOT
M CARETTE AUER
M CHARLOT CTIF
M COLONNA GDF-DR
M CONTAT MINISTERE DU LOGEMENT

R
M COQUILLAUD FRISQUET
M de LANNOY SAUNIER DUVAL

O
MME DUPRÉ GDF — CEGIBAT
M GONZALES CETIAT

N
M GRELLARD CHAFFOTEAUX ET MAURY

IA
M HENNIG GDF — DR
M JOST GDF — MPS
M LAULIAC CUENOD
e
MME LEDOYEN LCPP
v
M MAGNONE MINISTERE DE L’INTERIEUR
si

M MARTIN ASSECO
MLLE MIRO UTE
u

M NAUDEIX GDF — DR
cl

M NOGUERA MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE, DE LA POSTE


ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS — DARPMI
ex

M ONFROY AFNOR
M PEAN LPGL
M PELE CETIAT

M PEYRIND GDF — DR
M PICHAMBERT CFBP
rié

MLLE SERRE MINISTERE DE LA SANTE — DGS


M STARCZAN DEVILLE
M VUILLAUME ELM LEBLANC
op

M WEITZ DE DIETRICH THERMIQUE


M ZIRNGIBL CSTB
Pr

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 1443 : NF EN 1443 (indice de classement : P 51-001 )
1)
prEN 1856-1 : NF EN 1856-1 (indice de classement : D 35-303)
prEN 1856-2 : NF EN 1856-2 (indice de classement : D 35-305) 1)
EN 1859 : NF EN 1859 (indice de classement : D 35-305)
EN 12067-1 : NF EN 12067-1 (indice de classement : D 36-391-1)

1) En préparation.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO

NORME EUROPÉENNE EN 26:1997/A1


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Octobre 2000

ICS : 91.140.65

Version française

Appareils de production instantanée d'eau chaude


pour usages sanitaires équipés de brûleurs atmosphériques
utilisant les combustibles gazeux

Gasbeheizte Durchlauf-Wasserheizer Gas-fired instantaneous water heaters

R
für den sanitären Gebrauch for the production of domestic hot water,
mit atmosphärischen Brennern fitted with atmospheric burners

O
N
IA
v e
u si
cl

Le présent amendement A1 modifie la norme européenne EN 26:1997.


ex

Il a été adopté par le CEN le 26 novembre 1999.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les

conditions dans lesquelles l'amendement doit être inclus, sans modification, dans la norme nationale corres-
pondante. Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peu-
rié

vent être obtenues auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.
op

Le présent amendement existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans une
autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et notifiée
Pr

au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-
Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2000 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 26:1997/A1:2000 F
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 2
EN 26:1997/A1:2000

Avant-propos

Le présent amendement EN 26:1997/A1:2000 à l'EN 26:1997 a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 48
«Appareils ménagers de production d'eau chaude utilisant les combustibles gazeux» dont le secrétariat est tenu
par AFNOR.
Cet amendement à la norme européenne EN 26:1997 devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publi-

R
cation d'un texte identique, soit par entérinement, au plus tard en avril 2001, et toutes les normes nationales en
contradiction devront être retirées au plus tard en avril 2001.

O
Le présent amendement ne modifie pas les exigences et les méthodes d'essai contenues dans l'EN 26:1997. Il

N
modifie l'EN 26:1997 en ajoutant des exigences et des méthodes d'essai pour les essais de type des chauffe-eau

IA
de type C munis d'un ventilateur incorporé au circuit d'amenée d'air comburant ou au circuit d'évacuation des pro-
duits de combustion.
e
Le présent amendement à la norme européenne EN 26:1997 a été élaboré dans le cadre d'un mandat donné au
v
CEN par la Commission Européenne et l'Association Européenne de Libre Échange et vient à l'appui des exigen-
si

ces essentielles de la (des) Directive(s) UE.


u

Pour la relation avec la (les) Directive(s) UE, voir l'annexe ZA, informative, qui fait partie intégrante de la présente
cl

norme.
ex

De façon à satisfaire la Directive Appareils à Gaz, le présent amendement contient des paragraphes normatifs qui
spécifient des exigences pour les conduits d'évacuation des produits de combustion qui font partie du chauffe-
eau. Des exigences de construction peuvent être induites par la Directive Produits de la Construction.

Pour ce qui concerne les éventuels effets défavorables du produit visé par la présente norme sur la qualité des
rié

eaux destinées à la consommation humaine :


1) aucune information n'est fournie par cette norme sur les restrictions possibles d'utilisation du produit dans un
op

État membre de l'UE ou de l'AELE ;


2) il est rappelé que dans l'attente de l'adoption de critères européens vérifiables, les réglementations nationales
Pr

existantes concernant l'utilisation et/ou les caractéristiques de ce produit restent en vigueur.


Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchè-
que, Royaume-Uni, Suède et Suisse.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 3
EN 26:1997/A1:2000

1 Domaine d’application
2e alinéa — 1er tiret, ajouter :
«C12, C13, C22, C23, C32, C33, C42, C43, C52, C53, C62, C63, C72, C73, C82 et C83.»

2e alinéa — ajouter entre le 2e tiret et le 3e tiret :


«équipés de brûleurs atmosphériques assistés d'un ventilateur pour l'amenée d'air de combustion ou l'évacua-
tion des produits de combustion ou de brûleurs à prémélange total appelés ci-après «chauffe-eau de type C
avec ventilateur».

Ajouter après le 2e alinéa :


«La présente norme européenne s'applique aux chauffe-eau des types C 1) comme indiqué en 4.3.3 :
— chauffe-eau des types C1, C3 et C5 incluant leurs conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de
combustion, ainsi que leur(s) terminal (-aux) ;
— chauffe-eau des types C2 et C4 incluant leurs conduits de raccordement mais sans le système de conduit
collectif ; ce système de conduit collectif fait partie du bâtiment ;

R
— chauffe-eau de type C 6 sans conduits ; les conduits sont approuvés et vendus séparément ;

O
— chauffe-eau de type C 7 jusqu'au coupe-tirage/entrée d'air mais sans le conduit secondaire ;

N
— chauffe-eau de type C8 incluant leurs conduits de raccordement mais sans la cheminée, qui fait partie du

IA
bâtiment.»

4e alinéa — 2e tiret, supprimer ce tiret :


ve
«— les appareils munis d'un ventilateur»
u si
cl

2 Références normatives
ex

Ajouter les références suivantes :


«EN 1443, Conduits de fumées — Exigences générales.


rié

prEN 1856-1, Conduits de fumée — Prescriptions pour les conduits de fumée métalliques — Partie 1 : Compo-
sants de systèmes de conduits de fumée.
op

prEN 1856-2, Conduits de fumée — Prescriptions pour les conduits de fumée métalliques — Partie 2 : Tubages
et éléments de raccordement métalliques.
Pr

EN 1859, Conduits de fumée — Conduits de fumée métalliques — Méthodes d'essai.

EN 12067-1, Dispositifs de régulation du rapport air/gaz pour brûleurs à gaz et appareils à gaz — Partie 1 :
Dispositifs pneumatiques.»

1) Les chauffe-eau de type C sont commercialisés avec leurs conduits, à l'exception des types C6. Les conduits
d'évacuation des produits de combustion qui traversent des espaces autres que la pièce où est installé le
chauffe-eau, ou les conduits et cheminées qui font partie du bâtiment sont également soumis à la Directive
Produits de la Construction. Des réglementations d'installation nationales peuvent spécifier des exigences sup-
plémentaires et peuvent limiter les modes d'installation autorisés sur le territoire d'un État membre du CEN.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 4
EN 26:1997/A1:2000

3 Définitions
3.4.11 Robinet automatique de sectionnement 1)
Remplacer la note 1) de bas de page par :
«1) Les robinets automatiques de sectionnement sont répartis suivant l'EN 161 en classes A (pas exigée dans
la présente norme), B et C. Les robinets automatiques de sectionnement qui répondent aux exigences de
sécurité et de performance de la présente norme et qui font partie intégrante du chauffe-eau sont désignés par
les classes B' et C'.»

Après 3.6.4.5, ajouter le paragraphe suivant :

«3.6.4.6 brûleur à prémélange total


Brûleur dans lequel le gaz et une quantité d'air correspondant à la quantité au moins égale à la valeur théorique
nécessaire pour une combustion complète sont mélangés avant les orifices de formation de flammes.»

R
3.7 circuit de combustion

O
Remplacer le dernier tiret par le suivant :

N
«— les conduits d'évacuation des produits de combustion et la pièce de raccordement (si elle existe) ou la
connexion au terminal pour les chauffe-eau de type C.»

IA
e
3.7.5 terminal
v
Remplacer le paragraphe par le suivant :
si

«Dispositif disposé à l'extérieur du bâtiment, sur lequel est (sont) raccordé(s) :


u
cl

— les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion pour les chauffe-eau des types C1
et C3 (un ou deux dispositifs) ;
ex

— le conduit d'amenée d'air sur l'un et le conduit d'évacuation des produits de combustion sur l'autre pour les
chauffe-eau de type C5 (deux dispositifs) ;

— le conduit d'amenée d'air pour les chauffe-eau de type C8 (un dispositif).


rié

Ce dispositif est destiné à maintenir la qualité de la combustion en cas de vent.»


op

Après 3.7.5, ajouter les paragraphes suivants :

«3.7.6 chambre de combustion antidéflagrante


Pr

Chambre de combustion construite de telle façon qu'un allumage dans la chambre de combustion n'allume pas
un mélange d'air et de gaz en dehors de la chambre de combustion.

3.7.7 Circuits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion

3.7.7.1 conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion


Dispositif pour le transport de l'air comburant jusqu'au brûleur et des produits de combustion jusqu'au terminal ou
jusqu'à la pièce de raccordement.
La présente norme distingue :
— les conduits complètement entourés : le conduit d'évacuation des produits de combustion se trouve entouré
par l'air comburant sur tout son parcours ;
— les conduits séparés : le conduit d'évacuation des produits de combustion et le conduit d'amenée d'air combu-
rant ne sont pas concentriques, ni le conduit d'évacuation des produits de combustion complètement entouré
par le conduit d'amenée d'air.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 5
EN 26:1997/A1:2000

3.7.7.2 dispositif protecteur du terminal


Dispositif qui protège le terminal des endommagements mécaniques liés à l'environnement extérieur.

3.7.7.3 pièce de raccordement


Dispositif qui permet le raccordement :
— des conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion à un conduit collectif unique pour les
chauffe-eau de type C2 ;
— des conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion à deux conduits d'un système collectif
pour les chauffe-eau de type C4 ;
— pour les chauffe-eau de type C6 à un système pour l'amenée d'air et l'évacuation des produits de combustion
qui est approuvé et vendu séparément du chauffe-eau ;
— du conduit d'évacuation des produits de combustion à une cheminée qui fait partie du bâtiment pour les
chauffe-eau de type C8.
La pièce de raccordement peut faire partie du chauffe-eau ou du système d'amenée d'air et/ou d'évacuation des

R
produits de combustion.

O
3.7.7.4 combles

N
Partie ventilée d'un bâtiment entre la partie habitable supérieure du bâtiment et le toit.

3.7.7.5 conduit secondaire IA


v e
Partie du conduit d'un chauffe-eau de type C7 entre le coupe-tirage situé dans les combles et la sortie des produits
si

de combustion au-dessus du toit.»


u

Après 3.10.9.2, ajouter les paragraphes suivants :


cl
ex

«3.10.10 dispositif de contrôle d'amenée d'air ou d'évacuation des produits de combustion


Dispositif destiné à provoquer une mise à l'arrêt par dérangement en cas de conditions anormales d'admission
d'air ou d'évacuation des produits de combustion.

rié

3.10.11 dispositif de régulation du rapport air/gaz


op

Dispositif qui adapte automatiquement le débit d'air comburant au débit de gaz ou vice versa.»
Pr

4.3 mode d'alimentation en air de combustion et d'évacuation des produits de combustion


(types d’appareils)
Ajouter à la fin du premier alinéa :
«(voir exemples en annexe informative L).
La classification utilisée dans ce document s'appuie sur le Rapport Technique CR 1749 «Modèle européen pour
la classification des appareils utilisant les combustibles gazeux selon la méthode de l'évacuation des produits de
combustion (types)».»
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 6
EN 26:1997/A1:2000

4.3.3 Type C
Remplacer les paragraphes par les suivants :
«Les chauffe-eau de type C sont des chauffe-eau dont le circuit de combustion est étanche par rapport aux parties
habitables du bâtiment où est installé le chauffe-eau.
Les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion et le terminal, incluant toute pièce de rac-
cordement qui est utilisée pour raccorder le chauffe-eau à la cheminée ou au système de conduit, font partie du
chauffe-eau sauf indication contraire. Ils permettent l'amenée d'air frais pris à l'extérieur des parties habitables du
bâtiment au brûleur ainsi que l'évacuation des produits de combustion vers l'extérieur.
Les chauffe-eau à circuit de combustion étanche par rapport aux parties habitables du bâtiment sont classés sui-
vant le mode d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion en plusieurs types (voir exemples en
annexe L).
Les types sont définis par deux indices 2).
Le premier indice décrit les possibilités d'installation du chauffe-eau selon son mode d'amenée d'air et d'évacua-
tion des produits de combustion.

R
4.3.3.1 Type C1

O
Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits à un terminal installé horizontalement sur un mur ou sur un toit.

N
Les orifices des conduits sont concentriques ou suffisamment proches pour être exposés à des conditions de vent
similaires.

4.3.3.2 Type C2
IA
e
Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits, éventuellement au travers d'une pièce de raccordement, à un
v
système de conduit collectif constitué d'un conduit unique pour à la fois l'amenée d'air comburant et l'évacuation
si

des produits de combustion.


u
cl

4.3.3.3 Type C3
ex

Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits à un terminal installé verticalement. Les orifices des conduits
sont concentriques ou suffisamment proches pour être exposés à des conditions de vent similaires.

4.3.3.4 Type C4
rié

Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits, éventuellement au travers d'une pièce de raccordement, à un
système de conduit collectif constitué d'un conduit pour l'amenée d'air comburant et d'un conduit pour l'évacuation
op

des produits de combustion. Les orifices de ce système de conduit collectif sont concentriques ou suffisamment
proches pour être exposés à des conditions de vent similaires.
Pr

4.3.3.5 Type C5
Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits séparés à deux terminaux dans des zones de pression
différente.

4.3.3.6 Type C6
Chauffe-eau de type C qui est destiné à être raccordé à un système d'amenée d'air comburant et d'évacuation
des produits de combustion approuvé et vendu séparément.

4.3.3.7 Type C7
Chauffe-eau de type C raccordé au travers de ses conduits verticaux et d'un coupe-tirage situé dans les combles,
à un conduit secondaire. L'air comburant est pris dans les combles.

2) Les chauffe-eau dont le circuit des produits de combustion est en pression positive et qui est entouré par le
circuit d'air comburant peuvent exiger une identification par un indice supplémentaire, en accord avec les
réglementations nationales, s'ils sont destinés à être installés dans des espaces non ventilés.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 7
EN 26:1997/A1:2000

4.3.3.8 Type C8
Chauffe-eau de type C raccordé par ses conduits, éventuellement au travers d'une pièce de raccordement, à un
terminal d'amenée d'air et à une cheminée individuelle ou collective.

4.3.3.9 Présence et emplacement d'un ventilateur


Le deuxième indice est basé sur la présence et la position d'un ventilateur intégré au chauffe-eau :
— un chauffe-eau de type C qui ne comprend pas de ventilateur est identifié par le second indice «1» (par
exemple : C11) ;
— un chauffe-eau de type C qui possède un ventilateur en aval de la chambre de combustion/de l'échangeur de
chaleur est identifié par le second indice «2» (par exemple : C12) ;
— un chauffe-eau de type C qui possède un ventilateur en amont de la chambre de combustion/de l'échangeur
de chaleur est identifié par le second indice «3» (par exemple : C13).»

5.2.1 Notice technique

R
5.2.1.4 Pour l'installation du circuit d'évacuation des produits de combustion

O
d) pour les appareils des types C11 et C21

N
Ajouter le paragraphe suivant :
«e) pour les appareils des types C avec ventilateur
IA
e
— des informations sur le type d'installation pour lequel le chauffe-eau est approuvé ;
v
— donner l'instruction que le chauffe-eau doit être installé avec les accessoires adaptés (par exemple,
si

conduits, terminal, pièce de raccordement) livrés avec le chauffe-eau, ou donner les spécifications des
accessoires adaptés qui doivent être utilisés ;
u
cl

— donner les instructions pour l'installation des éléments destinés à être raccordés au chauffe-eau ;
ex

— indiquer le nombre maximal de coudes à utiliser ainsi que la longueur maximale, et si nécessaire, la lon-
gueur minimale des conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion ;

— donner les spécifications particulières du dispositif protecteur du terminal à prévoir éventuellement, ainsi
que les informations sur son installation par rapport au terminal ;
rié

— dans le cas de conduits d’amenée d’air et d’évacuation des produits de combustion séparés, et si leurs
caractéristiques d’étanchéité sont différentes, indiquer la manière dont les conduits sont repérés ;
op

— pour les chauffe-eau de type C1, les instructions d'installation doivent mentionner :
Pr

- si le terminal peut être installé sur un mur et/ou sur un toit ;


- que les orifices d'un terminal pour conduits séparés doivent déboucher dans un carré de 50 cm de côté ;
— pour les chauffe-eau de type C 2, les instructions d'installation doivent mentionner :
- les caractéristiques des systèmes de conduit collectif sur lesquels le chauffe-eau peut être raccordé ;
— pour les chauffe-eau de type C 3, les instructions d'installation doivent mentionner :
- que les orifices d'un terminal pour conduits séparés doivent déboucher dans un carré de 50 cm de côté ;
— pour les chauffe-eau de type C 4, les instructions d'installation doivent mentionner :
- les pertes de pression minimale et maximale admissibles dans les conduits d'amenée d'air et d'évacua-
tion des produits de combustion ou les longueurs minimales et maximales de ces conduits ;
- la température et le débit massique des produits de combustion aux débits calorifiques minimal et maxi-
mal avec la longueur maximale de conduits, si nécessaire ;
- les caractéristiques des systèmes de conduit collectif sur lesquels le chauffe-eau peut être raccordé ;
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 8
EN 26:1997/A1:2000

— pour les chauffe-eau de type C5, les instructions d'installation doivent mentionner :
- si les terminaux d'amenée d'air comburant et d'évacuation des produits de combustion peuvent être ins-
tallés sur des murs opposés ou adjacents du bâtiment ; ceci peut se faire uniquement à condition que
l’allumage, inter-allumage, stabilité de flamme aient été testés avec une surpression sur le conduit d’éva-
cuation des produits de combustion (voir 7.7.7.2) ;
— pour les chauffe-eau de type C6, les instructions d'installation doivent mentionner :
- les pertes de pression minimale et maximale admissibles dans les conduits d'amenée d'air et d'évacua-
tion des produits de combustion ou les longueurs minimales et maximales de ces conduits ;
- la température et le débit massique des produits de combustion aux débits calorifiques minimal et
maximal ;
- que le chauffe-eau doit être installé avec des terminaux qui répondent aux exigences du prEN 1856 et
de l’EN 1859, et dont les orifices débouchent dans des zones de pression similaire ;
- la méthode de calcul des pertes de pression dans les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des pro-
duits de combustion, à partir des valeurs de la température et du débit massique des produits de
combustion en fonction de la teneur en CO 2 ;

R
— pour les chauffe-eau de type C7, les instructions d'installation doivent mentionner :

O
- que le coupe-tirage et l'entrée d'air doivent être installés dans les combles du bâtiment ;

N
- que le chauffe-eau n'est pas destiné à être installé dans des cas où les combles sont utilisés, ou sont

IA
susceptibles d'être utilisés, comme espace habité ;
— pour les chauffe-eau de type C8, les instructions d'installation doivent mentionner :
e
- les caractéristiques de la cheminée sur laquelle le chauffe-eau doit être raccordé.»
v
si

5.2.2.4 Pour les appareils des types C


u

Ajouter à la fin de l'article :


cl

«Mentionner qu'un chauffe-eau de type C7 n'est pas destiné à être installé dans des cas où les combles sont
ex

utilisés, ou sont susceptibles d'être utilisés, comme espace habité».


6.1.2 Matériaux
rié

Ajouter à la fin du paragraphe :


op

«Pour des conduits d’amenée d’air et d'évacuation des produits de combustion séparés raccordés à un
chauffe-eau de type C, les exigences données en 6.1.7.4, en accord avec l'EN 1443, doivent s'appliquer en
plus.»
Pr

6.1.2.2 Étanchéité du circuit de combustion


6.1.2.2.2 Appareils des types C11 et C21
Remplacer le titre par «Appareils de type C».
1er alinéa — Remplacer la phrase par :
«L’étanchéité du circuit de combustion jusqu’au raccordement au terminal (type C11, C12, C13, C32, C33, C52,
C53, (éventuellement C62, C63), C82 et C83), ou au conduit commun ou à la pièce de raccordement (type C21,
C22, C23, C42, C43, (éventuellement C62, C63), C82 et C83), ne doit être réalisée qu’à l’aide de moyens méca-
niques excluant mastics et pâtes, sauf pour les pièces fixées à demeure sur le conduit commun (type C 21, C22,
C23, C42, C43, (éventuellement C62, C63), C82 et C83)».
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 9
EN 26:1997/A1:2000

6.1.7 Amenée d'air comburant et évacuation des produits de combustion


Supprimer les articles 6.1.7.4 Appareils de type C11 et 6.1.7.5 Appareils de type C21
Après 6.1.7.3, ajouter les paragraphes suivants :
«6.1.7.4 Conduit d'évacuation des produits de combustion séparé
6.1.7.4.1 Stabilité sous charge mécanique
Le conduit d'évacuation des produits de combustion doit résister à des charges verticale et horizontale. Les spé-
cifications suivantes doivent être prises en considération :
— résistance à la compression ;
— résistance à la traction ;
— le cas échéant, résistance à une charge latérale pour une vitesse de vent dont la pression correspondante est
égale à 1,5 kN/m2.

6.1.7.4.2 Stabilité à la chaleur


La stabilité des parois du conduit d'évacuation doit être assurée pendant et après exposition à la chaleur pour tou-

R
tes les conditions de fonctionnement du chauffe-eau.

O
6.1.7.4.3 Résistance à la corrosion

N
Le conduit d'évacuation doit garder ses caractéristiques essentielles en présence de milieu corrosif correspondant

IA
à toutes les conditions de fonctionnement du chauffe-eau. e
6.1.7.4.4 Résistance aux condensats et à l'humidité dans des conditions normales de fonctionnement
v
Le conduit d'évacuation doit garder ses caractéristiques essentielles en présence de condensats et d'humidité
si

dans des conditions normales de fonctionnement.


u
cl

6.1.7.5 Appareils de type C


ex

6.1.7.5.1 Généralités
Tous les chauffe-eau de type C doivent être conçus de manière qu'il y ait une alimentation suffisante en air de

combustion lors de l'allumage et sur toute la plage de débits calorifiques possibles indiqués par le fabricant. Un
dispositif de régulation du rapport air/gaz est admis.
rié

Sauf indication contraire, les chauffe-eau avec ventilateur peuvent être pourvus d'un organe de réglage dans le
op

circuit de combustion, destiné à adapter le chauffe-eau aux conditions d'installation. Ce réglage se fait soit par
orifices calibrés, soit par mise en positions prédéterminées d'un organe de réglage en appliquant les instructions
détaillées du fabricant.
Pr

Conformément au type du chauffe-eau, le fabricant doit fournir tout terminal et/ou la pièce de raccordement, avec
le chauffe-eau pour l'essai.

6.1.7.5.2 Conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion


Lors de l'installation, l'assemblage des différentes pièces doit être tel qu'aucun travail, autre que l'adaptation
(éventuellement en les coupant) de la longueur des conduits d'amenée d'air et d’évacuation des produits de
combustion, ne soit nécessaire. Ces adaptations ne peuvent pas mettre en cause le bon fonctionnement du
chauffe-eau.
Le raccordement entre le chauffe-eau, les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion et
le terminal ou la pièce de raccordement doit pouvoir se faire, s'il y a lieu, avec un outil usuel. Tous les accessoires
et les instructions de montage doivent être fournis par le fabricant.
Les orifices du terminal pour les conduits séparés pour l'amenée d'air et l'évacuation des produits de combustion :
— doivent s'inscrire dans un carré de 50 cm de côté pour les chauffe-eau des types C1 et C3 ;
— peuvent déboucher dans des zones de pression différente pour les chauffe-eau de type C5.
Les conduits d’amenée d’air et d’évacuation des produits de combustion séparés, dont les caractéristiques d’étan-
chéité sont différentes, doivent être repérés de façon à être clairement identifiables.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 10
EN 26:1997/A1:2000

6.1.7.5.3 Terminal
Les parois extérieures du terminal ne doivent pas présenter d'orifices permettant l'introduction dans les conduits
d'une bille de 16 mm de diamètre sous une force de 5 N.
Tout terminal horizontal doit être conçu de façon à ce que l'écoulement de l'eau de condensation soit dévié du mur.

6.1.7.5.4 Dispositif protecteur du terminal


Si le fabricant décrit dans la notice d'installation un dispositif protecteur du terminal à utiliser lorsque les ouvertures
d'évacuation des produits de combustion débouchent dans des zones de circulation, ce dispositif doit être fourni
au laboratoire pour les essais. Les dimensions du dispositif protecteur, lorsqu'il est installé selon les instructions
du fabricant, sont telles que la distance de toute partie de ce dernier par rapport au terminal est supérieure
à 50 mm, excepté la plaque murale. Le dispositif protecteur ne doit pas présenter d'arêtes vives susceptibles
d'occasionner des blessures.

6.1.7.5.5 Pièce de raccordement


Pour les chauffe-eau des types C2, C4 et C8, la pièce de raccordement doit être conçue de telle sorte qu'il soit
possible d'obtenir les longueurs de dépassement prévues par le fabricant des conduits d'amenée d'air comburant

R
et de rejet des produits de combustion dans le conduit collectif, quelles que soient les caractéristiques d'épaisseur

O
totale (boisseau et enduit) du conduit collectif.

N
6.1.7.6 Prescriptions particulières relatives à certains éléments des chauffe-eau avec ventilateur
6.1.7.6.1 Ventilateur
IA
e
On devra empêcher l'accès direct aux pièces tournantes de tout ventilateur. Les parties de tout ventilateur en
v
contact avec les produits de combustion, si elles ne sont pas en matériau résistant à la corrosion, devront avoir
si

une protection efficace contre la corrosion ; en outre, elles devront résister à la température des produits de
combustion.
u
cl

6.1.7.6.2 Dispositif de contrôle d'air


ex

Avant chaque démarrage du ventilateur ou à la fin d'un puisage, il sera vérifié qu'il n'y a pas de simulation de flux
d'air en l'absence de débit d'air. En cas de puisage isolé, cette vérification s'effectuera soit au démarrage, ou dans

la minute qui suivra la fin de ce puisage. En cas de puisage(s) additionnel(s) séparés chacun par moins d’une
minute, cette vérification s’effectuera soit au démarrage, soit dans la minute qui suivra la fin de cette série de pui-
rié

sage. Cette exigence ne s'applique pas aux chauffe-eau équipés d'un dispositif de régulation du rapport air/gaz.
Le dispositif de contrôle d'air doit constater la présence d'une alimentation suffisante en air au plus tard dans
op

les 10 s.
L'alimentation en air comburant doit être vérifiée par l'une des solutions suivantes :
Pr

a) contrôle de la pression d'air comburant ou de la pression des produits de combustion


Ce contrôle de la pression n'est admis que pour les chauffe-eau équipés d'un ventilateur à vitesse constante
pendant le fonctionnement du brûleur principal et dont le conduit d'évacuation des produits de combustion est
entièrement entouré par l'air comburant sur toute sa longueur, qui ne doit pas dépasser 3 m. Les exigences
suivantes doivent en outre être respectées :
- les conduits n'ont pas de restrictions amovibles et/ou réglables ; et
- la perte de pression de l'échangeur de chaleur ne dépasse pas 0,05 mbar ;
b) contrôle continu du débit d'air comburant ou du débit des produits de combustion
Dans ce système, le dispositif de contrôle est actionné directement par le débit d'air comburant ou des produits
de combustion.
Ceci est également applicable pour des chauffe-eau dont le ventilateur fonctionne avec plus d'une vitesse,
l'écoulement associé à chaque vitesse de ventilateur étant surveillé par des dispositifs de contrôle distincts.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 11
EN 26:1997/A1:2000

c) dispositif de régulation du rapport air/gaz


Uniquement pour les chauffe-eau dont le circuit des produits de combustion est complètement entouré par le
conduit d'amenée d'air et pour les chauffe-eau avec des conduits séparés dont le débit de fuite du conduit
d'évacuation des produits de combustion satisfait les exigences de 7.2.2.3.4 à la fois à l'intérieur et à l'extérieur
de la pièce où est installé le chauffe-eau, les systèmes de contrôle suivants sont admis :
d) contrôle indirect (par exemple, contrôle de la vitesse du ventilateur) lorsqu'il existe un dispositif qui contrôle le
débit d'air comburant au moins une fois à chaque démarrage
e) contrôle des débits d'air ou des produits de combustion minimal et maximal avec deux dispositifs de contrôle
de débit.

6.1.7.6.3 Dispositifs de régulation du rapport air/gaz


Les dispositifs de régulation du rapport air/gaz doivent être conçus et construits de façon à ce qu'un endomma-
gement raisonnablement prévisible ne donne pas lieu à une modification pouvant affecter la sécurité.
Les conduits de commande de gaz peuvent être en métal et comporter des raccords mécaniques adaptés ou dans
d'autres matériaux aux propriétés au moins équivalentes. Dans ce cas, ils sont considérés comme non sujets à
des ruptures, des débranchements ou des fuites accidentels une fois les contrôles d'étanchéité initiaux effectués.

R
En tant que tels, ils ne sont pas soumis aux essais de 7.7.12.4.2.2.

O
Lorsque les matériaux de ces conduits de commande ne possèdent pas de propriétés équivalentes, des ruptures,

N
débranchements ou fuites accidentels ne doivent pas entraîner de situation dangereuse. Ceci implique soit une
mise en sécurité avec verrouillage, soit un fonctionnement sûr sans fuite de gaz à l'extérieur du chauffe-eau.

IA
Les conduits de commande de l'air ou des produits de combustion doivent avoir une section interne minimale
de 12 mm2 avec une dimension interne minimale de 1 mm. Ils doivent être positionnés et fixés de façon à éviter
e
toute stagnation de condensats, tout pliage, fuite ou rupture. Lorsque plus d'un conduit de commande est utilisé,
v
l'emplacement de raccordement de chacun doit être évident. À condition que soient données, à la fois la preuve
si

et les précautions à prendre pour éviter la présence de condensats dans les conduits de commande, la section
minimale des conduits de commande de l'air peut être de 5 mm2.»
u
cl

Les dispositifs de régulation du rapport air/gaz doivent être conformes aux exigences appropriées de
l’EN 12067-1. Les essais fonctionnels seront réalisés suivant la présente norme.
ex

6.2.8.3 Dispositif de surveillance de flamme d'un appareil avec brûleur d'allumage non permanent de

sécurité
rié

Supprimer le 1er alinéa :


«Ce dispositif n'est admis que pour les appareils des types B11 et B11BS.»
op
Pr

6.2.10 Dispositif de contrôle de l'évacuation des produits de combustion des appareils de type B11BS
Remplacer l'avant-dernier alinéa par le suivant :
«L'interruption de la liaison entre l'élément de détection et l'organe d'exécution doit provoquer au moins un
arrêt par dérangement éventuellement après un temps d'attente.»

6.2.12 Composition du circuit de gaz


Ajouter l'alinéa suivant :
«ou
Pour les chauffe-eau avec ventilateur :
c) le circuit de gaz du brûleur principal doit comporter au moins deux robinets en série :
- une valve automatique qui subordonne l'arrivée du gaz au brûleur principal à l'écoulement d'eau ; et
- l'organe de coupure faisant partie du dispositif de surveillance de flamme ou le robinet automatique de sec-
tionnement au moins de classe C ou C' commandé par le dispositif de surveillance de flamme.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 12
EN 26:1997/A1:2000

Ces organes de coupure peuvent également être commandés par un dispositif de protection contre la surchauffe
et/ou par un dispositif de contrôle de la viciation de l'atmosphère et/ou par un dispositif de contrôle de l'évacuation
des produits de combustion.
Pour les chauffe-eau avec ventilateur, cette solution est uniquement applicable avec un brûleur d’allumage
permanent.
ou
d) le circuit de gaz du brûleur principal doit comporter au minimum deux robinets au moins de classe C ou C' . Le
fonctionnement de l’un des robinets est subordonné à un écoulement d'eau détecté par tout dispositif approprié
et est commandé par le dispositif de surveillance de flamme. L'ouverture des robinets peut se faire de façon
simultanée ou non mais la fermeture doit être simultanée. Si le délai entre les ordres de fermeture transmis
aux deux robinets est inférieur ou égal à 5 s, les ordres sont considérés comme étant simultanés.
De plus, au moins un de ces robinets doit être commandé par un dispositif de protection contre la surchauffe.»

7.1.5.2 Conditions d’installation


Ajouter les alinéas suivants :

R
«Le fabricant fournit le chauffe-eau muni de tous les accessoires nécessaires aux essais, accompagnés des ins-

O
tructions de montage.

N
Pour tous les essais, les chauffe-eau, conduits, pièces de raccordement et terminaux sont installés, utilisés et mis
en fonctionnement dans les conditions prévues par les instructions du fabricant, sauf indications contraires don-

IA
nées dans les articles particuliers.
Les chauffe-eau muraux sont installés sur un panneau d'essai vertical en contre-plaqué, ou en matériau présen-
e
tant les mêmes caractéristiques thermiques, suivant les indications de la notice du fabricant. Le panneau de
v
contre-plaqué doit avoir une épaisseur de (25 ± 1) mm et être recouvert d'une peinture noire mate ; ses dimensions
si

sont telles que le panneau mesure au moins 50 mm de plus que les dimensions correspondantes du chauffe-eau.
u

Sauf indication contraire, le chauffe-eau est raccordé aux conduits les plus courts avec la perte de pression la plus
cl

faible, indiqués par le fabricant dans sa notice d'installation. Si nécessaire, un conduit extérieur télescopique peut
être rendu étanche conformément aux instructions du fabricant. Le dispositif protecteur du terminal n'est pas
ex

monté.
Les chauffe-eau des types C1, C3 et C5 sont essayés avec leurs conduits et leurs terminaux. Les chauffe-eau de

type C1 sont essayés avec un conduit correspondant à une épaisseur de mur de 30 cm.
rié

Les chauffe-eau des types C2, C4 et C8 sont essayés avec leurs conduits et leurs pièces de raccordement mais
sans raccordement à un conduit d'essai.
op

Les chauffe-eau de type C6 sont équipés de dispositifs qui permettent de simuler les pertes de pression minimale
et maximale indiquées par le fabricant. Les conduits utilisés pour les essais sont fournis par le fabricant.
Pr

Les chauffe-eau de type C7 sont essayés avec un conduit secondaire vertical de 1 m.


L'échantillon des produits de combustion est prélevé dans le plan perpendiculaire à la direction de l'écoulement
des produits de combustion situé à une distance L de l'extrémité finale du conduit des produits de combustion (voir
exemples en figures 2 et 3) :
— pour les conduits circulaires : L = Di ;
4⋅S
— pour les conduits rectangulaires : L = ----------- où :
C
Di est le diamètre intérieur du conduit d'évacuation des produits de combustion, en millimètres ;
S la surface de ce conduit, en millimètres carrés ;
C le périmètre de ce conduit, en millimètres.
La sonde de prélèvement est positionnée de façon à obtenir un échantillonnage représentatif.»
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 13
EN 26:1997/A1:2000

7.2.2 Étanchéité du circuit de combustion et évacuation correcte des produits de combustion


Après 7.2.2.2.2, ajouter les paragraphes suivants :

«7.2.2.3 Appareils de type C autres que C11 et C21

7.2.2.3.1 Généralités
Les chauffe-eau doivent être étanches conformément à 7.2.2.3.2.1 et 7.2.2.3.5.1, et le cas échéant à 7.2.2.3.3.1.
et 7.2.2.3.4.1.
L'étanchéité est vérifiée avant et après tous les essais de la norme.

7.2.2.3.2 Étanchéité du circuit de combustion


7.2.2.3.2.1 Exigences
L'étanchéité est assurée par rapport à la pièce où est installé le chauffe-eau, si les débits de fuite n'excèdent pas
les valeurs indiquées dans le tableau 12.

Tableau 12 — Débits de fuite maximaux

R
O
Circuit des produits
Débit de fuite maximal
Élément de l'essai de combustion entouré
(m3/h)

N
par le circuit d'air comburant

IA
Chauffe-eau avec ses conduits d'amenée d'air et d'évacuation complètement 5
des produits de combustion et tous leurs joints
pas complètement 1
v e
Chauffe-eau avec le joint pour les conduits d'amenée d'air et complètement 3
si

d'évacuation des produits de combustion


pas complètement 0,6
u

Conduit d'évacuation des produits de combustion non complètement entouré par l'air comburant, 0,4
cl

avec tous ses joints, excepté le joint testé ci-dessus


ex

Conduit d'amenée d'air avec tous ses joints, excepté le joint ci-dessus 2

7.2.2.3.2.2 Essais
Selon le choix du fabricant, l'essai est réalisé soit séparément sur le corps du chauffe-eau et sur les conduits, ou
rié

sur le chauffe-eau raccordé à ses conduits.


op

Le banc d'essai doit inclure tous les joints indiqués par le fabricant, entre :
— le chauffe-eau et ses conduits ;
Pr

— les conduits de raccordement ;


— les conduits et les coudes éventuels ; et
— les conduits, l'éventuelle pièce de raccordement ou le terminal.
Lorsque la fuite peut également se produire sur la longueur des conduits, les essais sont aussi réalisés avec la
longueur maximale des conduits.
Pour ces essais, les conduits des chauffe-eau de type C7 doivent être rendus étanches au niveau du coupe-tirage.
Les raccordements muraux, le joint avec le terminal ou le joint avec la pièce de raccordement avec un autre système
d'évacuation des produits de combustion peuvent être rendus étanches conformément aux notices techniques.
Le circuit de combustion de l'élément essayé conformément au tableau 12 doit être raccordé à une source de
pression à une extrémité et obturé à l'autre extrémité.
La pression d'essai doit être au moins de 0,5 mbar.
Pour les chauffe-eau avec ventilateur, la pression d'essai est augmentée de la valeur de la différence de pression
la plus élevée entre l'atmosphère et le circuit de combustion, dans l'enveloppe du chauffe-eau ou dans les
conduits, mesurée lorsque le chauffe-eau est en régime établi au débit calorifique nominal, équipé des conduits
les plus longs indiqués par le fabricant. La pression d'un circuit des produits de combustion complètement entouré
d'air comburant n'est pas considérée.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 14
EN 26:1997/A1:2000

7.2.2.3.3 Conduit d'évacuation des produits de combustion pour systèmes de contrôle d'air décrits en
6.1.7.6.2 d) et e)
7.2.2.3.3.1 Exigences
L'étanchéité du conduit d'évacuation des produits de combustion, pour l'installation à la fois à l'intérieur et à l'exté-
rieur de la pièce où est installée le chauffe-eau, autorisé pour les systèmes de contrôle d'air décrits en 6.1.7.6.2
d) et e), est assurée si le débit de fuite par mètre carré de surface de conduit n'excède pas 0,006 dm3/s.m2.

7.2.2.3.3.2 Essais
Le conduit d'évacuation des produits de combustion doit être raccordé à une source de pression à une extrémité
et obturé à l'autre extrémité.
La pression d'essai doit être de 2,0 mbar.

7.2.2.3.4 Conduit d'évacuation des produits de combustion séparé


7.2.2.3.4.1 Exigences
L'étanchéité d'un conduit d'évacuation des produits de combustion séparé par rapport aux espaces autres que

R
la pièce où est installé le chauffe-eau est assurée si le débit de fuite par mètre carré de surface n'excède pas

O
0,006 dm3/s.m2.

N
NOTE Cette valeur pourra être réactualisée après la publication de la norme appropriée émanant du CEN/TC 166.

IA
7.2.2.3.4.2 Essais e
Le circuit de combustion de l'élément essayé conformément au tableau 12 doit être raccordé à une source de
pression à une extrémité et obturé à l'autre extrémité.
v
si

La pression d'essai doit être de 2,0 mbar.


u

7.2.2.3.5 Conduits d'amenée d'air concentrique et séparé


cl

7.2.2.3.5.1 Exigences
ex

L'étanchéité d'un conduit d'amenée d'air par rapport à tous les espaces autres que la pièce où est installé le
chauffe-eau est assurée si le débit de fuite par mètre carré de surface n'excède pas 0,5 dm3/s.m2.

rié

7.2.2.3.5.2 Essais
Le conduit est essayé conformément à 7.2.2.3.2.2.»
op
Pr

7.6 Température de l'enveloppe de l'appareil, de la paroi sur laquelle il est installé et des parois
adjacentes
Modifier le titre du 7.6 ainsi : «Température de l'enveloppe de l'appareil, de la paroi sur laquelle il est installé
et des parois adjacentes et température extérieure des conduits»

7.6.1 Exigences
Ajouter les alinéas suivants :
«La température des conduits en contact avec ou traversant les parois de l'habitation ne doit pas dépasser la tem-
pérature ambiante de plus de 60 K.
Toutefois, lorsque cette élévation de température est supérieure à 60 K, le fabricant doit indiquer dans la notice
technique, la nature de la protection efficace qui doit être apportée entre les conduits et les parois dans le cas où
elles sont constituées de matériaux inflammables. Cette protection doit être fournie au laboratoire d'essais qui doit
vérifier que, le chauffe-eau étant muni de cette protection, la température mesurée à la surface extérieure en
contact avec le mur n’excède pas la température ambiante de plus de 60 K.»
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 15
EN 26:1997/A1:2000

7.6.2 Essais
Remplacer dans Essai n° 1 :
Au 1er alinéa, «Les températures de l'enveloppe » par «Les températures de l'enveloppe, des conduits et de la
protection (si elle existe).»
Au 2e alinéa, supprimer «concernant l'enveloppe».

7.7 Allumage — Interallumage — Stabilité des flammes


7.7.3.2 Essais
Remplacer la 2e phrase du 1er alinéa par la suivante :
«Les essais sont réalisés avec les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion les plus
courts, sauf indication contraire.»
Remplacer la 1re phrase du 3e alinéa par la suivante :

R
«Le chauffe-eau est alimenté avec l’un des gaz de référence de sa catégorie et réglé selon 7.1.5.5.2 b).»

O
N
7.7.4 Essais complémentaires pour les appareils de type C21

IA
Dans le titre, remplacer C21 par C2.
Après 7.7.4.2, ajouter les paragraphes suivants :
v e
«7.7.5 Essais complémentaires pour les appareils de type C12, C13, C32 et C33
si

7.7.5.1 Exigences
u

Les exigences de 7.7.3.1 s’appliquent.


cl
ex

7.7.5.2 Essais
Les essais de 7.7.3.2 s'appliquent, le terminal étant soumis à des vitesses de vent de 1 m/s, 2,5 m/s et 12,5 m/s.

Les directions de vent sont données par les figures B.1 à B.4 selon le type de chauffe-eau et la configuration.
rié

Les essais au vent en soufflerie doivent être réalisés en utilisant les configurations mur/toiture appropriées comme
spécifié par les figures B.1 à B.4.
op

Des essais alternatifs sont possibles, à condition que les résultats soient équivalents.
Pr

7.7.6 Essais complémentaires pour les appareils de type C42 et de type C43

7.7.6.1 Exigences
Les exigences de 7.7.4.1 s’appliquent.

7.7.6.2 Essais
Le chauffe-eau est installé avec les conduits les plus courts spécifiés par le fabricant. Une dépression de 0,5 mbar
est appliquée dans le conduit d'évacuation des produits de combustion.
Cet essai est renouvelé au débit calorifique minimal autorisé par les organes de régulation, si l'allumage est pos-
sible dans ces conditions.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 16
EN 26:1997/A1:2000

7.7.7 Essais complémentaires pour les appareils de type C52 et de type C53

7.7.7.1 Exigences
Les exigences de 7.7.4.1 s’appliquent.

7.7.7.2 Essais
Le chauffe-eau est installé avec les conduits les plus courts spécifiés par le fabricant. Une dépression de 2,0 mbar
est appliquée au conduit d'évacuation des produits de combustion.
Lorsque le fabricant choisit d'installer les terminaux sur des murs opposés ou adjacents, en concordance avec les
possibilités d’installation des terminaux mentionnées dans la notice d’installation, un deuxième essai doit être réa-
lisé avec une surpression de 2,0 mbar sur le conduit d’évacuation des produits de combustion.
Ce(s) essai(s) est (sont) renouvelé(s) au débit calorifique minimal autorisé par les organes de régulation, si l'allu-
mage est possible dans ces conditions.

7.7.8 Essais complémentaires pour les appareils de type C6

R
7.7.8.1 Exigences

O
Les exigences de 7.7.4.1 s’appliquent.

N
IA
7.7.8.2 Essais
Le chauffe-eau est installé avec les conduits fournis par le fabricant. Une dépression de 0,5 mbar est appliquée
e
au débouché du conduit d'évacuation des produits de combustion.
v
usi

7.7.9 Essais complémentaires pour les appareils de type C72 et de type C73
cl

7.7.9.1 Exigences
ex

Les exigences de 7.7.4.1 s’appliquent.


7.7.9.2 Essais
rié

Les essais sont réalisés avec les conduits d'amenée d'air et d'évacuation des produits de combustion les plus
courts. Ils sont effectués en appliquant au niveau supérieur du conduit d'essai un vent plongeant continu jusqu'à
op

3 m/s (voir figure 12).


Un essai supplémentaire est réalisé avec le conduit d'évacuation obturé.
Pr

7.7.10 Essais complémentaires pour les appareils de type C82 et de type C83

7.7.10.1 Exigences
Les exigences de 7.7.4.1 s’appliquent.

7.7.10.2 Essais
Le chauffe-eau est installé avec les conduits les plus courts spécifiés par le fabricant.
Le terminal d'amenée d'air comburant est soumis à un vent de vitesse 12,5 m/s dont les directions sont données
par les figures B.1 à B.4 selon le cas.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 17
EN 26:1997/A1:2000

7.7.11 Fonctionnement du brûleur d'allumage permanent lorsque le ventilateur est arrêté pendant le
temps d'attente

7.7.11.1 Exigences
La stabilité de la flamme du brûleur d'allumage doit être correcte.

7.7.11.2 Essais
Le brûleur d'allumage est réglé aux gaz de référence sous la pression normale suivant les instructions du
fabricant.
L'essai est effectué ventilateur arrêté, en air calme, sous la pression maximale avec le gaz limite de combustion
incomplète et de charbonnement. Le chauffe-eau étant froid, le brûleur d'allumage est allumé et maintenu en fonc-
tionnement pendant 1 h.

7.7.12 Dispositif de contrôle d'air pour les chauffe-eau de type C avec ventilateur

7.7.12.1 Contrôle de la pression ou du débit de l'air comburant ou des produits de combustion

R
7.7.12.1.1 Exigences

O
Lorsque le dispositif de contrôle d'air détecte qu'il y a insuffisamment d'air, il ne doit pas se produire de tentative

N
d’ouverture du robinet automatique de sectionnement, ou bien le chauffe-eau doit se mettre en sécurité.

7.7.12.1.2 Essais
IA
e
Le chauffe-eau est alimenté avec l'un des gaz de référence de sa catégorie. L'exigence est vérifiée en effectuant
v
plusieurs puisages avec l’alimentation en air obstruée.
u si

7.7.12.2 Contrôle de la pression d'air comburant ou de la pression des produits de combustion


cl

7.7.12.2.1 Exigences
ex

Suivant le choix du fabricant, le chauffe-eau doit répondre à l'une des exigences suivantes :
— lorsque la tension d'alimentation du ventilateur est réduite progressivement, le débit de gaz doit être interrompu

par au moins une mise à l'arrêt par dérangement avant que la teneur en CO ne dépasse 0,20 % ;
rié

— pour une tension correspondant à une teneur en CO supérieure à 0,10 % en régime établi, le redémarrage doit
être impossible, à froid.
op

7.7.12.2.2 Essais
Pr

Le chauffe-eau est réglé au débit calorifique nominal. Les mesures sont effectuées en équilibre de température.
Les teneurs en CO et en CO2 sont mesurées en continu. Selon le choix du fabricant, l'un des essais suivants est
effectué :
— soit que la tension aux bornes du ventilateur est progressivement réduite. Il est vérifié que le débit de gaz est
interrompu par au moins une mise à l'arrêt par dérangement avant que la teneur en CO des produits de
combustion ne dépasse 0,20 % ;
— soit que le chauffe-eau étant froid, la tension aux bornes du ventilateur est progressivement augmentée à partir
de zéro. La tension à laquelle le brûleur s'allume est déterminée. À cette tension, le chauffe-eau étant en
régime établi, il est vérifié que la teneur en CO des produits de combustion n'excède pas 0,10 %.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 18
EN 26:1997/A1:2000

7.7.12.3 Contrôle du débit d'air comburant ou du débit des produits de combustion

7.7.12.3.1 Exigences
Suivant le choix du fabricant, le chauffe-eau doit répondre à l'une des exigences suivantes :
— lorsque, par choix du fabricant, le conduit d'amenée d'air ou le conduit d'évacuation des produits de combustion
est progressivement obturé, le débit de gaz doit être interrompu avant que la teneur en CO ne dépasse 0,20 % ;
— suivant le choix du fabricant, pour une obturation du conduit d'amenée d'air ou du conduit d'évacuation des
produits de combustion, correspondant à une teneur en CO supérieure à 0,10 % en régime établi, le redémar-
rage doit être impossible à froid ;
— lorsque, la tension d'alimentation du ventilateur est réduite progressivement, le débit de gaz doit être inter-
rompu avant que la teneur en CO ne dépasse 0,20 % ;
— pour une tension d'alimentation du ventilateur correspondant à une teneur en CO supérieure à 0,10 % en
régime établi, le redémarrage doit être impossible, à froid.

7.7.12.3.2 Essais
L'essai est réalisé avec le chauffe-eau en régime établi, au débit calorifique nominal, ou pour les chauffe-eau

R
modulants aux débits calorifiques maximal et minimal et à la moyenne arithmétique de ces deux débits calorifi-
ques. Quand plusieurs débits sont prévus, des essais supplémentaires sont nécessaires à chacun de ces débits.

O
Les teneurs en CO et en CO2 sont mesurées en continu. Selon le choix du fabricant, l'un des essais suivants est

N
effectué :

IA
— le conduit d'amenée d'air ou le conduit d'évacuation des produits de combustion est progressivement obturé.
Le moyen utilisé pour procéder à l'obturation ne doit pas provoquer de recirculation des produits de combus-
e
tion. Il est vérifié que le débit de gaz est interrompu avant que la teneur en CO des produits de combustion ne
dépasse 0,20 % ;
v
si

— le chauffe-eau étant froid, le conduit d'amenée d'air ou celui d'évacuation des produits de combustion est rou-
vert progressivement. Le degré d'obturation à laquelle le brûleur s'allume est déterminé. À ce degré d'obtura-
u

tion, il est vérifié en régime établi, que la teneur en CO des produits de combustion n'excède pas 0,10 % ;
cl

— la tension aux bornes du ventilateur est progressivement réduite. Il est vérifié que le débit de gaz est interrompu
ex

avant que la teneur en CO des produits de combustion ne dépasse 0,20 % ;


— le chauffe-eau étant froid, la tension aux bornes du ventilateur est progressivement augmentée à partir de zéro.

La tension à laquelle le brûleur s'allume est déterminée. À cette tension, le chauffe-eau étant en régime établi,
il est vérifié que la teneur en CO des produits de combustion n'excède pas 0,10 %.
rié

7.7.12.4 Dispositif de régulation du rapport air/gaz


op

7.7.12.4.1 Endurance
Pr

7.7.12.4.1.1 Exigences
Les dispositifs de régulation sont soumis à un essai d'endurance de 250 000 cycles tel qu'à chaque cycle la course
de la membrane soit complète. Après l'essai d'endurance, il est vérifié que le dispositif de régulation du rapport
air/gaz fonctionne encore correctement.

7.7.12.4.1.2 Essais
Le dispositif de régulation est, dans le sens de l'écoulement du gaz, alimenté en air à la température ambiante.
Le débit ne doit pas dépasser 10 % de la valeur déclarée.
La pression à l'entrée du dispositif de régulation correspond à la pression normale la plus élevée de la catégorie
du chauffe-eau indiquée par le fabricant.
Si l'essai est effectué séparément du chauffe-eau, le dispositif de régulation est monté sur un banc d'essai
comportant un robinet à fermeture rapide en amont et en aval du dispositif de régulation et comporte éventuelle-
ment un dispositif créant une dépression en aval.
Le banc d'essai est programmé de telle sorte que le premier robinet s'ouvre lorsque le deuxième se ferme, de
manière à réaliser un cycle complet toutes les 10 s.
Lorsque le dispositif de régulation est monté dans le chauffe-eau, le dispositif est soumis à un essai d'endurance
similaire.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 19
EN 26:1997/A1:2000

7.7.12.4.2 Fuite des conduits de commande non métalliques


7.7.12.4.2.1 Exigences
Lorsque les conduits de commande ne sont pas constitués de métal ou d'autres matériaux avec des propriétés
au moins équivalentes, leur débranchement, leur rupture ou fuite ne doit pas entraîner de situation dangereuse.
Ceci implique soit une mise en sécurité avec verrouillage, soit un fonctionnement sûr sans fuite de gaz à l'extérieur
du chauffe-eau.

7.7.12.4.2.2 Essais
Le chauffe-eau est alimenté avec le gaz de référence à son débit calorifique nominal.
Les exigences sont vérifiées dans les différentes situations pouvant se présenter, par exemple :
— une fuite au tube de pression d'air ;
— une fuite au tube de pression de la chambre de combustion ;
— une fuite au tube de pression de gaz.

R
7.7.12.4.3 Sécurité de fonctionnement

O
7.7.12.4.3.1 Exigences

N
Suivant le choix du fabricant, le chauffe-eau doit répondre à l'une des exigences suivantes :

IA
— lorsque, selon le choix du fabricant, le conduit d'amenée d'air ou le conduit d'évacuation des produits de
combustion est progressivement obturé, le débit de gaz doit être interrompu avant que la teneur en CO
n'excède :
v e
• 0,20 %, pour toute la plage de modulation indiquée par le fabricant ; ou
si

Q
• ----------- × COmes ≤ 0,20 %, au-dessous du débit minimal de la plage de modulation,
Q KB
u

où :
cl

Q est le débit calorifique instantané, en kilowatts (kW) ;


ex

QKB est le débit calorifique au débit minimal, en kilowatts (kW) ;


COmes est la teneur en CO mesurée, en pourcentage (%).

— suivant le choix du fabricant, pour une obturation d'amenée d'air ou du conduit d'évacuation des produits de
rié

combustion, correspondant à une teneur en CO supérieure à 0,10 %, le redémarrage doit être impossible à
froid ;
op

— lorsque la tension d'alimentation du ventilateur est réduite progressivement, le débit de gaz doit être interrompu
avant que la teneur en CO ne dépasse 0,20 % ;
Pr

— pour une tension correspondant à une teneur en CO supérieure à 0,10 % à l'équilibre, le redémarrage doit être
impossible, à froid.

7.7.12.4.3.2 Essais
Le chauffe-eau est réglé au débit calorifique nominal. Selon le choix du fabricant, l'un des essais suivants est
effectué :
— soit que le conduit d'amenée d'air ou celui d'évacuation des produits de combustion est progressivement
obturé ;
— soit que le chauffe-eau étant froid, le conduit d'amenée d'air ou celui d'évacuation des produits de combustion
est rouvert progressivement. Le degré d'obturation correspondant à l'allumage du brûleur est déterminé. À ce
degré d'obturation, il est vérifié en régime établi, que le taux de CO dans les produits de combustion n'excède
pas 0,10 % ;
— soit que la tension aux bornes du ventilateur est progressivement réduite ; il est vérifié que l'alimentation en
gaz est interrompue avant que la teneur en CO des produits de combustion n'atteigne 0,20 % ;
— soit que, le chauffe-eau étant froid, la tension aux bornes du ventilateur est progressivement augmentée depuis
zéro. La tension à laquelle le brûleur s'allume est déterminée. À cette tension, le chauffe-eau étant en régime
établi, il est vérifié que la teneur en CO des produits de combustion ne dépasse pas 0,10 %.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 20
EN 26:1997/A1:2000

7.7.12.4.4 Réglage du rapport air/gaz ou gaz/air


7.7.12.4.4.1 Exigences
Lorsque le rapport air/gaz ou gaz/air peut être réglé, le dispositif de régulation doit pouvoir fonctionner jusqu'aux
valeurs limites et la plage des pressions réglables doit correspondre exactement au domaine d'ajustement.

7.7.12.4.4.2 Essais
Pour les dispositifs de régulation automatique du rapport air/gaz ou gaz/air, les essais supplémentaires sont effec-
tués aux rapports maximal et minimal.

7.7.13 Fonctionnement du ventilateur des chauffe-eau des types C42 et C43

7.7.13.1 Exigences
Lors de l'arrêt du puisage ou lors d'un arrêt par dérangement, le ventilateur doit s'arrêter après un postbalayage,
s'il existe.
Si le chauffe-eau est équipé d'un brûleur d'allumage permanent ou alterné, le ventilateur doit pouvoir fonctionner

R
à la vitesse minimale correspondant au débit nécessaire au brûleur d'allumage.

O
N
7.7.13.2 Essai

IA
Le puisage est interrompu, l'exigence est vérifiée.
Après redémarrage, le chauffe-eau est mis en dérangement. Il est vérifié que l'exigence est remplie.
v e
si

7.7.14 Sécurité contre l'accumulation de gaz dans le circuit de combustion


u

7.7.14.1 Généralités
cl

Pour les chauffe-eau avec ventilateur, l'une des conditions suivantes doit être respectée :
ex

— le chauffe-eau est équipé d'un brûleur d'allumage permanent ou non permanent alterné ;
— si le débit calorifique est supérieur à 0,250 kW, le circuit de gaz comporte soit une valve automatique et

au moins un autre robinet, ou deux robinets qui ferment simultanément. Ces robinets sont au moins de la
classe C' ;
rié

— le chauffe-eau satisfait au 7.7.14.2 (vérification de la nature antidéflagrante de la chambre de combustion) ;


op

— le chauffe-eau satisfait au 7.7.14.3 (vérification de l'allumage normal dans un mélange combustible air/gaz
pour les chauffe-eau des types C12 et C13).
Pr

7.7.14.2 Vérification de la nature antidéflagrante d'une chambre de combustion


7.7.14.2.1 Exigences
Il est vérifié par examen visuel qu'un allumage dans la chambre de combustion n'allume pas un mélange combus-
tible d'air et de gaz en dehors de la chambre de combustion.

7.7.14.2.2 Essais
Le chauffe-eau est alimenté avec l'un des gaz de référence sous la pression normale d'essai ; il est installé comme
indiqué en 7.1.5 et raccordé aux conduits les plus longs spécifiés par le fabricant.
Le chauffe-eau étant froid, on introduit à l'amont de la surface ou de la tête du brûleur un mélange air/gaz
combustible compris entre les limites d'inflammabilité du gaz utilisé. À cette fin, on pourra utiliser le brûleur du
chauffe-eau s'il fournit un mélange total air/gaz.
Après le temps nécessaire pour remplir la chambre de combustion et le circuit d'évacuation des produits de
combustion d'un mélange air/gaz combustible, l'allumeur électrique est mis en service.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 21
EN 26:1997/A1:2000

7.7.14.3 Vérification de l'allumage normal dans un mélange combustible air/gaz pour les chauffe-eau des
types C12 et C13
7.7.14.3.1 Exigences
L’allumage doit s'effectuer correctement sans détérioration du chauffe-eau lorsque la chambre de combustion est
remplie au préalable d'un mélange combustible air/gaz.

7.7.14.3.2 Essais
Le chauffe-eau est alimenté avec l'un des gaz de référence sous la pression normale d'essai ; il est installé comme
indiqué en 7.1.5 et raccordé aux conduits les plus longs spécifiés par le fabricant.
Le chauffe-eau étant froid, on introduit à l'amont de la surface ou de la tête du brûleur un mélange air/gaz
combustible compris entre les limites d'inflammabilité du gaz utilisé. À cette fin, on pourra utiliser le brûleur du
chauffe-eau s'il fournit un mélange total air/gaz.
L'essai est effectué en mettant le chauffe-eau en service selon sa procédure normale d'allumage.

R
7.7.15 Fuite des produits de combustion pour les chauffe-eau de type C7

O
7.7.15.1 Exigence

N
Les produits de combustion ne doivent s'échapper que par la sortie du conduit secondaire.

7.7.15.2 Essai
IA
e
Le chauffe-eau est installé conformément à 7.1.5. La sonde d'échantillonnage est retirée. L'essai est effectué avec
v
l'un des gaz de référence ou avec un gaz réellement distribué, pour la catégorie concernée, au débit calorifique
si

nominal.
u

Une plaque à point de rosée est utilisée pour rechercher les fuites de produits de combustion. Sa température est
cl

maintenue à une valeur supérieure au point de rosée de l'air ambiant. La plaque est approchée de tous les
endroits autour de l'entrée d'air/du coupe-tirage où une fuite est suspectée.
ex

Dans les cas douteux, toutefois, les fuites peuvent être recherchées à l'aide d'une sonde d'échantillonnage
connectée à un analyseur de CO2 à réponse rapide qui permet de détecter des teneurs en CO2 de l'ordre

de 0,20 %.»
rié

7.8.5.3.1 Temps de sécurité à l'allumage (TSA)


op

7.8.5.3.1.1 Exigences
Au 4e alinéa, remplacer «Pour les appareils des types AAS et B» par «Pour les chauffe-eau de type AAS, les
Pr

chauffe-eau de type B et les chauffe-eau de type C avec ventilateur».


Au 5e alinéa, remplacer «pour les appareils des types C» par «pour les chauffe-eau de type C11 et de type C21».

7.9 Combustion
7.9.1 Exigences
Remplacer respectivement les deux tirets «-» par «a)» et «b)».
Au 2e tiret, remplacer «lorsque l'appareil est alimenté avec le gaz limite de combustion incomplète et dans les
conditions de 7.9.2.3.2 et 7.9.2.3.3» par «dans les conditions de 7.9.2.3.2, 7.9.2.3.3, 7.9.2.3.4, 7.9.2.3.5, 7.9.2.3.6,
7.9.2.3.7, 7.9.2.3.8, 7.9.2.3.9, 7.9.2.3.10, 7.9.2.3.11. et 7.9.2.3.12»
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 22
EN 26:1997/A1:2000

7.9.2 Essais

7.9.2.1 Généralités
Ajouter à la fin de l’article :
«Pour les chauffe-eau de type C, les essais sont réalisés avec les conduits d’amenée d’air et d’évacuation des
produits de combustion les plus longs spécifiés par le fabricant»

7.9.2.2 Essais en air calme


Essai n° 1
Remplacer le 1er tiret par le suivant :
«— pour les chauffe-eau non munis de régulateur de pression dans le circuit du brûleur principal, ni d'organe
de préréglage de débit de gaz ou pour les chauffe-eau avec dispositif de régulation du rapport air/gaz, l'essai
est fait en alimentant le chauffe-eau sous la pression maximale indiquée en 7.1.4 ;»
Essai n° 2
Remplacer le 2e alinéa par le suivant :

R
«Le chauffe-eau est alimenté au préalable avec le gaz de référence et le débit calorifique est préréglé à une

O
valeur égale à 1,075 fois le débit calorifique nominal, si le chauffe-eau ne comporte pas de régulateur ou si le

N
chauffe-eau est avec dispositif de régulation du rapport air/gaz ou 1,05 fois le débit calorifique nominal si le
chauffe-eau comporte un régulateur. Si le chauffe-eau est destiné à être installé exclusivement sur une instal-

IA
lation avec détendeur au compteur, le facteur 1,05 peut être appliqué. Puis sans changer le réglage du chauffe-
eau, ni la pression d'alimentation, le gaz de référence est remplacé par le gaz de combustion incomplète cor-
e
respondant.»
v
si

7.9.2.3 Essais complémentaires


u

7.9.2.3.3 Appareils de type C21


cl

Dans le titre, remplacer C21 par C2.


ex

Après 7.9.2.3.3, ajouter les paragraphes suivants :


«7.9.2.3.4 Essai de combustion avec le gaz limite de décollement de flamme


rié

Le réglage est modifié de la façon suivante :


— les chauffe-eau sans régulateur ou avec dispositif de régulation du rapport air/gaz sont réglés au débit calori-
op

fique minimal ; la pression d'entrée du chauffe-eau est réduite jusqu'à la pression minimale indiquée en 7.1.4 ;
— pour les chauffe-eau avec régulateur, le chauffe-eau est réglé à un débit calorifique égal à 0,95 fois le débit
Pr

calorifique minimal.
Le gaz de référence est ensuite remplacé par le gaz limite de décollement de flamme.
Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.

7.9.2.3.5 Chauffe-eau des types C12, C13, C32 et C33


L'essai est effectué comme indiqué dans les première et quatrième séries d'essais de 7.7.3.2 et selon 7.7.5.2.
Pour chacune des séries d'essais, la moyenne arithmétique des teneurs en CO déterminées pour les neuf
combinaisons de vitesse du vent et d'angle d'incidence donnant la plus forte teneur en CO dans les produits de
combustion est calculée.
Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.
Les essais peuvent être réalisés :
— soit sur le chauffe-eau complet avec les conduits et le terminal, soumis à l’action des vents conformément
à 7.7.5.2,
— soit sur le chauffe-eau complet avec les conduits mais sans le terminal, les différences de pression du terminal
mesurées en soufflerie ainsi que les taux de recirculation correspondants étant appliqués à l’extrémité des
conduits.
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 23
EN 26:1997/A1:2000

7.9.2.3.6 Chauffe-eau de type C2


Les essais sont réalisés dans les conditions de 7.7.4.2. Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.

7.9.2.3.7 Chauffe-eau de type C4


Les essais sont réalisés dans les conditions de 7.7.6.2. Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.

7.9.2.3.8 Chauffe-eau de type C5


Les essais sont réalisés dans les conditions de 7.7.7.2 (à l’exception de l’essai avec surpression qui n'est pas
exigé). Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.

7.9.2.3.9 Chauffe-eau de type C6


L'essai supplémentaire est effectué en réglant la réduction à la valeur limite de façon à ce que le dispositif de
contrôle d'air ne fonctionne pas.
L'alimentation en air est équipée d'un dispositif mélangeur permettant de régler la recirculation des produits de
combustion. Le dispositif mélangeur est réglé de telle sorte que 10 % des produits de combustion soient remis en

R
circulation vers l'alimentation en air.

O
Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.

N
Si le chauffe-eau est équipé d'un dispositif de contrôle d'air qui n'interrompt pas le débit de gaz avant que la teneur

IA
en CO ne dépasse 0,20 %, l'essai est réalisé avec une obturation qui génère une teneur en CO de 0,10 % à
l'équilibre. e
Pour les chauffe-eau équipés de dispositifs de régulation du rapport air/gaz, l'essai supplémentaire est effectué
au débit calorifique réglable minimal.
v
si

Dans ces conditions d'essai, il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.
u

7.9.2.3.10 Chauffe-eau de type C7


cl

Les essais sont réalisés dans les conditions de 7.7.9.2. Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.
ex

7.9.2.3.11 Chauffe-eau de type C8


Les essais sont réalisés dans les conditions de 7.7.10.2. Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie.
rié

7.9.2.3.12 Essai supplémentaire pour les chauffe-eau avec ventilateur


op

Les chauffe-eau avec ventilateur sont alimentés avec les gaz de référence de leur catégorie sous la pression
normale. Il est vérifié que l'exigence de 7.9.1 b) est remplie lorsque la tension d'alimentation varie entre 85 %
Pr

et 110 % de la tension nominale indiquée par le fabricant.


Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 24
EN 26:1997/A1:2000

Annexe B (normative)
Modifier le titre ainsi : «Appareillage d'essai pour les chauffe-eau de type C1 et de type C3»
Modifier le titre de la figure B.1 ainsi : «Appareillage d'essai pour les chauffe-eau de type C1 munis d'un
terminal horizontal débouchant dans une paroi verticale»
Ajouter les figures suivantes :

R
O
N
IA
v e
usi
cl
ex

rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 25
EN 26:1997/A1:2000

Dimensions en millimètres

R
O
N
IA
v e
usi
cl
ex

rié
op
Pr

Figure B.2 — Dispositif d'essai pour les chauffe-eau de type C1


munis d'un terminal horizontal débouchant dans une paroi inclinée
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 26
EN 26:1997/A1:2000

Dimensions en millimètres

R
O
N
IA
ve
usi
cl
ex

rié
op
Pr

Figure B.3 — Dispositif d'essai pour les chauffe-eau de type C3


munis d'un terminal vertical débouchant dans une paroi horizontale
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 27
EN 26:1997/A1:2000

Dimensions en millimètres

R
O
N
IA
v e
usi
cl
ex

rié
op
Pr

Figure B.4 — Dispositif d'essai pour les chauffe-eau de type C3


munis d'un terminal vertical débouchant dans une paroi inclinée
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 28
EN 26:1997/A1:2000

Après la figure 11, ajouter les figures suivantes :

R
O
N
IA
e
v
usi
cl
ex

rié
op
Pr

Légende
A et B Clapets de dérivation pour obtenir un vent plongeant
C Ventilateur
D Mesure de la vitesse au moyen d’un tube de Pitot

Figure 12 — Essai de vent plongeant des chauffe-eau de type C 7 (voir 7.7.9.2 et 7.9.2.3.10)
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 29
EN 26:1997/A1:2000

Après l'annexe K, ajouter les annexes suivantes :


Annexe L (informative)
Classification des chauffe-eau des types C

R
O
N
IA
v e
si

a) Type C11
u
cl
ex

rié
op
Pr

b) Type C12 c) Type C13

Types C1
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 30
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
ev
u si
cl
ex

rié
op
Pr

Type C2
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 31
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
v e
u si
cl
ex

rié
op

a) Type C32 b) Type C33


Pr

Types C3
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 32
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
ev
u si
cl
ex

rié
op
Pr

Type C41 : non couvert par cette norme


Types C4
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 33
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
v e
u si
cl
ex

rié
op

a) Type C52 b) Type C53


Pr

Types C5
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 34
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
a) Type C62 e b) Type C63

Types C6
v
u si
cl
ex

rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 35
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
v e
u si
cl
ex

a) Type C72 b) Type C73


Types C7
rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 36
EN 26:1997/A1:2000

R
O
N
IA
ev
u si
cl
ex

Types C8
rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 37
EN 26:1997/A1:2000

Annexe M (informative)
Divergences A
Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [C]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

Divergence A : Divergence nationale due à des règlements dont la modification n’est pas dans l’immédiat de la
compétence du membre du CEN/CENELEC.
La présente norme européenne entre dans le cadre de la Directive 90/396/CEE (Directive Appareils à gaz).
NOTE (du CEN/CENELEC RI Partie 2, 3.1.9) : Lorsqu’une norme relève du domaine d’une Directive CE,
la Commission des Communautés Européennes estime (voir JO n° G59, 9.3.1982) que la conséquence de la
décision de la Cour de Justice dans le cas 815/79 Cremonini/Vrankovich (Rapports de la Cour
Européenne 1980, page. 3583) est que la conformité aux divergences A n’est plus obligatoire et que la libre
circulation des produits conformes à une telle norme au sein de la Communauté Européenne ne peut être res-
treinte que par la procédure de sauvegarde prévue dans la Directive correspondante.
Les divergences A dans un pays de l’AELE remplacent les dispositions correspondantes de la norme européenne
dans ce pays jusqu’à ce qu’elles aient été supprimées.

R
A-déviation pour la Suisse

O
Pour les appareils de production instantanée d'eau chaude pour usages sanitaires équipés de brûleurs atmosphé-
riques utilisant les combustibles gazeux et dont les débits calorifiques sont supérieurs à 35 kW, les valeurs limites

N
pour les exigences énergétiques (pertes à la cheminée, pertes à l'arrêt) et pour les émissions de CO et de NOx

IA
de la loi Suisse (Luftreinhalte — Verordnung, LRV) du 1985-12-16 (état au 1996-01-01) sont applicables. En outre,
les produits de combustion doivent être évacués par le toit.
e
v
usi
cl
ex

rié
op
Pr
Afnor, ADN pour: IANOR le 06/02/2014 à 10:14 NF EN 26/A1:2001-02
Date livraison : lundi 10 février 2014 10:35:45
DIVISION DPT ELECTRO
Page 38
EN 26:1997/A1:2000

Annexe ZA
(informative)
Articles de la présente norme européenne
concernant les exigences essentielles
ou d'autres dispositions des Directives UE

Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [D]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

Dans la colonne 3 du tableau ZA.1, ajouter les paragraphes suivants :

Tableau ZA.1

Articles et/ou paragraphes de la norme


Exigence
Objet européenne qui répondent en tout
essentielle
ou partie à l'exigence essentielle

R
ANNEXE I DE LA DIRECTIVE UE

O
N
2. MATÉRIAUX

IA
2.1 Caractéristiques 6.1.2
e
3. CONCEPTION ET CONSTRUCTION
v
3.1 Généralités
u si

3.1.1 Résistance aux contraintes 6.1 — 6.2 — 6.1.7


cl

3.1.9 — valve automatique 6.2.12


ex

— dispositif de surveillance de flamme 6.2.8.3


— dispositif de contrôle d’air 6.1.7.6.2, 7.7.12

— dispositif de régulation du rapport air/gaz 6.1.7.6.3, 7.7.12.4


rié

3.2 Dégagement des gaz non brûlés


op

3.2.2 Risque d'accumulation de gaz dans l'appareil 7.8.5.3


Pr

3.3 Allumage
— allumage et réallumage 7.7
— interallumage

3.4 Combustion

3.4.1 Stabilité de la flamme 7.7


Concentration des substances nocives
dans les produits de combustion

3.4.2 Dégagement des produits de combustion 6.1.6.2 et 7.2.2

3.6 Températures

3.6.1 Sol et parois adjacentes 7.6.1