Vous êtes sur la page 1sur 3

Texte partiel: Alexandre Dumas.

Nom : Daniel Esteban Quiroz


Professeur : Joëlle Gallimard
Date : Jeudi 7 avril 2011

Introduction

Si nous allons parler de la littérature, nous ne pouvons pas oublier un des


auteurs les plus influents et importants de l’histoire, nous en parlons
d’Alexandre Dumas (père). Ses nombreux œuvres (parmi romans et articles
quelques 300) le sont devenu en un auteur obligatoire au moment de parcourir
la littérature universelle.

Avec une enfance pauvre et une éducation médiocre, mais un caractère rêveur,
Dumas a atteint la renommée pour ses fantastiques drames, entre les autres
Le comte de Monte-Cristo, Les trois mousquetaires et Vingt ans après. Dans ce
texte nous décrirons brièvement sa vie et son œuvre, montrant son importance
en la littérature.

Développement

Alexandre Dumas est né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts, Aisne, France, fils


du général Thomas-Alexandre Dumas qui a mort quand Dumas avait 4 ans. Il a
vécu son enfance dans la pauvreté, mais cela ne lui a pas empêché rêver et
avec un argent qu’il a recueilli de la chasse, il a voyagé à Paris ; fasciné pour la
ville, il a voyagé par deuxième fois et il a commencé travailler pour le duc
d’Orléans. Pendant ce temps-là il a publié son premier roman Blanca de
Beaulieu et en 1831 il a atteint le succès avec son œuvre théâtrale Antony.

Sa grande passion pour les femmes l’a surpris avec la naissance de son fils
Alexandre, résultat d’un romance avec Marie-Catherine Lebay, ce fils-là serait
aussi un grand romancier ; plus tard, résultat d’un romance avec Belle
Krebsamer, est née sa fille Marie-Alexandrine.

Autre caractéristique de Dumas est qui il était un gaspilleur, bien qu’il gagne
beaucoup d’argent pour ses œuvres, il avait des dettes toujours, encore plus
quand il a été obligé à payer à Auguste Maquet 145.000 francs pour des
problèmes qu’il a eu pendant la révolution de 1848, après de cela, les
receveurs l’ont commencé à assiéger pour qu’il paie ses dettes ; finalement il a
fui à Bruxelles en 1850.

Il est retourné à Paris en 1853 où il a fondé quelques entreprises qui entreraient


dans la banqueroute plus tard, parmi eux le Théâtre historique et le magazine
Le Monte-Cristo.

Il a réalisé beaucoup des voyages pendant sa vie, dont il a écrit nombreux


récits, il a voyagé en Algérie, Tunisie, Espagne, Allemagne, Italie, Russie et
Suisse ; résulté de ces voyages il a écrit entre les autres, Impressions d’un
voyage, Quinze jours au Sinaï, Le capitan sable, etc.

Finalement il se réfugie dans la maison de son fils à Puys, où il est mort d’un
infarctus le 5 décembre 1870.

Comme nous avons dit, les œuvres de Dumas ont été beaucoup, parmi
romans, articles de journal, même contes infantiles, mais il faut distinguer
principalement, Les trois mousquetaires, Le comte de Monte-Cristo, Vingt ans
après et La reine Margot.

Le comte de Monte-Cristo : C’est un roman d’aventures publié en 1845, dont


l’histoire se développe en France, Italie et le Méditerranéen. Dumas a obtenu
l’idée principale dans les mémoires d’un homme appelé Jacques Peuchet ; ces
mémoires-là racontent l’histoire de François Picaud, un cordonnier qui se
compromet avec une femme riche, mais quatre de ses amis, jaloux de lui,
l’accuse faussement d’être un espion de l’Angleterre. Il a été emprisonné
pendant 7 ans, dans lesquels son compagnon moribond lui révèle un trésor
caché à Milan. Après être libéré, il retourne à Paris avec autre nom, et pendant
10 ans, il plane et exécute sa vengeance heureuse contre qui étaient ses amis.

Les trois mousquetaires : C’est une histoire dans laquelle se racontent les
aventures de D’artagnan, qui sort pour se devenir en un mousquetaire, dans
cette aventure il se joint avec Arthos, Porthos et Aramis. Cette histoire est
continuée en Vingt ans après et Le vicomte de Bragelonne ; ces trois livres sont
connus comme Les romans de D’artagnan.

La reine Margot : C’est un roman écrit en 1845. Celle-ci se développe à Paris


pendant le règne de Charles IX et les guerres de la religion en France. Il
raconte l’histoire de Marguerite de Valois durant le meurtre du jour de Saint
Bartolomé, son aventure avec La Mole et son mariage avec Enrique IV. Ce
roman fait partie de La trilogie des Valois, avec La dame de Monsoreau et Les
quarante-cinq.

Conclusion

Après d’avoir fait un parcours par sa vie et son œuvre, il n’y a pas de doute
qu’Alexandre Dumas est un des meilleurs littérateurs de l’histoire, surtout en le
genre du drame. Ses dialogues bien élaborés et la tension que ses œuvres
manient fait qu’impressionne à toutes les personnes qui le lisent, encore en
l’actualité. Dumas est alors, une lecture obligée pour tout qui se dirige dans la
littérature universelle.

Vous aimerez peut-être aussi