Vous êtes sur la page 1sur 49

1 UE 3.

5 -S4
« Encadrement des
professionnels de soins »

Les concepts
en
encadrement
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
Plan
2

La législation
L’encadrement professionnel
Les principaux concepts en encadrement
Accueil
Accompagnement /Coaching / Tutorat
Apprentissage
Collaboration/ Délégation
Compétence

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


3

La législation

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


4
Le Code de Déontologie des
infirmiers : Encadrement de
professionnel
Art. R. 4312-36
« L'infirmier chargé[…] d'encadrement veille à la
bonne exécution des actes accomplis par les
personnes dont il […] encadre l'activité, qu'il
s'agisse d'infirmiers, d'aides-soignants, d'auxiliaires
de puériculture, d'aides médico-psychologiques,
d'étudiants en soins infirmiers ou de toute autre
personne placée sous sa responsabilité.
Il est responsable des actes qu'il assure avec la
collaboration des professionnels qu'il encadre.[…] »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


Le Code de Déontologie des
infirmiers : Etudiants en soins
5

infirmiers
Art. R. 4312-48
« Lors des stages cliniques des étudiants, l'infirmier
veille à obtenir le consentement préalable de la
personne, pour l'examen ou les soins qui lui sont
dispensés par l'étudiant ou en sa présence.
L'étudiant qui reçoit cet enseignement doit être
au préalable informé par l'infirmier de la nécessité
de respecter les droits des malades ainsi que les
devoirs des infirmiers énoncés par le présent
code de déontologie. »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


6 Le Code de Santé Publique :
l’encadrement professionnel
Le code de la Santé Publique, décret du
29/07/2004 relatif au livre 3 titre 1, chapitre
1 et section 1 des actes professionnels,
nous précise :
Art R 4311-15
« Selon le secteur d’activité où il exerce
[…] l’infirmier participe […] à la formation
continue des personnels […] et à
l’encadrement des stagiaires en
formation »
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
7

L’encadrement
professionnel

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


8 L’encadrement professionnel

Relève de quelle compétence?

Compétence 10
« Informer, former des professionnels
et des personnes en formation »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


9 L’encadrement professionnel :
le sens général

 Selon le dictionnaire « petit Larousse » :


« l’encadrement est l’action d’encadrer, c’est-
à-dire de poser un cadre » autour de quelque
chose.
 Cadre : règles, normes, valeurs, textes
législatifs, règles professionnelles,…

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


10 L’encadrement professionnel :
en stage
Selon « le dictionnaire encyclopédique des soins
infirmiers » (M.Potier, 2002) :
L’encadrement en stage est une « Action
pédagogique concertée entre l’institut de
formation, l’équipe du service d’accueil et le
stagiaire lui-même, dont le but est de pourvoir
d’un cadre de stage au cours duquel la
personne formée pourra valoriser ses
apprentissages. »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


11
L’encadrement professionnel :
qui est concerné?
L’encadrement professionnel est assuré par un
professionnel expérimenté et compétent.

 Le professionnel, selon « le dictionnaire


Larousse » (2009), c’est « une personne qui
exercent régulièrement une activité pour
gagner sa vie ».

 Selon G. Le Boterf le professionnel compétent est


« une personne capable de gérer des situations de
travail complexes, en mobilisant des savoirs pour
construire ses compétences et les transposer à
d’autres situations ».
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
12
L’encadrement professionnel :
qui est concerné?
Un professionnel compétent, selon Le Boterf, doit :

- Agir et réagir avec pertinence en situation, c’est-


à-dire savoir quoi faire au-delà du ‘’prescrit’’.
- Combiner des ressources (savoir, savoir-faire, …)
et les mobiliser dans un contexte pour construire/
maintenir des compétences.
- Transposer ces compétences à d’autres situations.
- Apprendre à apprendre, c’est-à-dire savoir se
‘’manager’’ lui-même.
- S’engager, se positionner, c’est-à-dire avoir un
avis justifié, argumenté.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


13
L’encadrement professionnel :
à qui s’adresse t-il?
S’adresse à toute personne qui travaille en
collaboration et sous la responsabilité de
l’IDE :
- Les étudiants en soins infirmiers, les élèves
AS, AP, AMP
- Les AS, AP, AMP (travaillant sous sa
responsabilité)
- Les professionnels débutants
- Les nouveaux arrivants dans le service
- Tout professionnel dans les situations
nouvelles qu’il ne sait pas gérer
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
14
L’encadrement professionnel
pour quelle finalité?
Pour la personne encadrée :

• Etre accompagnée dans son processus


de professionnalisation (compétence
individuelle)
• Lui permettre d’atteindre une
autonomie professionnelle
• Lui permettre de se construire et de se
questionner
• La sécuriser
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
15
L’encadrement professionnel
pour quelle finalité?
Pour la personne qui encadre :

• Favoriser l’émergence de compétences


individuelles et collectives

• « Sécuriser » les soins

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


16
L’encadrement professionnel
sous quelle forme?

L’encadrement professionnel :

 est formalisé par un projet d’encadrement

 Respecte une démarche d’encadrement

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


Les responsables de
17
l’encadrement en stage

Le référentiel fait état de personnes


responsables de l’encadrement en
stage qui sont :
Le maître de stage
le tuteur de stage
le professionnel de proximité

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


18 Le maître de stage

 Représente la fonction organisationnelle et


institutionnelle. Il s’agit le plus souvent du cadre
de santé ou du responsable de l’unité de soin.

 Garant de la qualité de l’encadrement.

 Met en place les outils nécessaires à une


qualité d’encadrement (Charte, livret
d’accueil…)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


19 Le tuteur de stage
 Représente la fonction pédagogique du stage.
 Est un professionnel expérimenté qui a des
compétences spécifiques en lien avec le tutorat
et est volontaire pour assurer cette fonction.
 Assure un accompagnement des stagiaires.
 Evalue la progression de l’étudiant
régulièrement, dans l’acquisition des
compétences, avec l’équipe.
 Assure un rôle de liaison entre le maître de stage
et l’étudiant.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


20 Le tuteur de stage

Le tuteur n’a pas forcément toutes les


connaissances que doit maîtriser
l’apprenant au terme de sa formation,
car son rôle n’est pas d’apporter des
éléments de réponses au problème posé
mais de guider l’apprentissage.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


21 Le professionnel de proximité

 Représente la fonction d’encadrement


pédagogique au quotidien.
 Guide les étudiants de façon proximale lors de
séquences de travail.
 Explique les actions, nomme les savoirs utilisés,
rendant explicites leurs actes.
 Accompagne les étudiants dans leur réflexion.
 Encourage les recherches des étudiants.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


22 Le professionnel de proximité

 Permet au stagiaire d’atteindre une


autonomie professionnelle, de se construire,
de se questionner et d’être sécurisé.
 Il consulte le portfolio de l’étudiant afin de
cibler son apprentissage.
 Il collabore avec le tuteur de stage.
 Plusieurs personnes peuvent assurer ce rôle.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


23

Les principaux
concepts autours
de
l’encadrement
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
24 Les concepts

Les différents concepts abordés :


- Accueil
- Accompagnement / Coaching/ Tutorat
- Apprentissage
- Collaboration / Délégation
- Compétence

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


25 L’accueil
L’accueil est « la manière de recevoir
quelqu’un, de se comporter avec lui quand il
arrive » (dictionnaire Robert)
En sociologie l’accueil peut être défini comme
l’ouverture, la première phase du lien social,
ritualisé avec et par des automatismes sociaux
et culturels.
« L’information reçue en premier déterminerait
plus l’impression que l’on a d’autrui que
l’information reçue, elle laisse une trace dans la
mémoire affective et est renforcée en cas de
stress. » S.E Asch (1946)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


26 L’accueil
Les caractéristiques de l’accueil sont hiérarchisées
dans le temps et peuvent être définies en 3 phases :
Première phase : sécuriser la personne en lui
donnant des repères. L’objectifs essentiel de cette
étape est de donner des informations afin que la
personne trouve des repères spatiaux, temporaux,
identitaires, qu’elle puisse maitriser son
environnement, qu’elle se sente en sécurité dans la
nouvelle situation. Cette phase peut être
protocolisée en partie : livret d’accueil, visite des
locaux, présentation de l’équipe,…

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


27 L’accueil
Deuxième phase : connaitre la personne. Si la
finalité de l’accueil est de permettre à quelqu’un
de s’adapter à une nouvelle situation ou
environnement, il est indispensable de connaitre
cette personne pour l’accompagner dans sa
démarche. Ce qu’il est important de connaitre, ce
sont ses représentations, ses objectifs, ses ressources,
ses besoins.

Troisième phase : aider la personne à mobiliser


toutes ses ressources pour qu’elle développe des
stratégies de coping (« faire face »).

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


28 L’accompagnement
Accompagner c’est « se joindre à quelqu’un pour
aller où il va, en même temps que lui. Conduire,
escorter, guider, mener » (Le petit Robert.)

«Accompagner quelqu’un ce n’est pas le précéder,


lui indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni
même connaître la direction qu’il va prendre; mais
c’est marcher à ses côtés en le laissant libre de
choisir son chemin et le rythme de son pas »
( P.Verspieren, 1984)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


29 L’accompagnement

« L’accompagnateur est une personne ressource,


essayant de comprendre la personne dans une
approche de « critique constructive » et non de
« critique jugement » » (R.De Ketele, 2001)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


30 L’accompagnement
L’accompagnement est protéiforme avec plusieurs
pratiques possibles : coaching, tutorat, guidage,
conseil, compagnonnage,...

L’accompagnement exige différentes postures :


- Posture éthique : ne pas se substituer à autrui
- Posture de « non savoir » : je ne sais pas ce que
l’autre pense, ce qu’il veut. Ce savoir se construit
dans l’échange
- Posture de dialogue : échanges de sujet à sujet
(et non de professionnel à étudiant)
- Posture d’écoute
- Posture émancipatrice : on n’apprend pas, on ne
grandit pas seul
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
31 L’accompagnement

L’accompagnement ne crée pas le changement


mais le favorise.

Il se pense « dans une temporalité délimitée, en


prenant en compte le rythme, les possibilités de la
personne et le cadre de la pratique. La personne
reste acteur de son projet et de ses choix. »
(M.PAUL, 2002)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


32 L’accompagnement

L’accompagnement :

- autonomise (permettre à la personne de


résoudre par elle-même les « problèmes »
rencontrés)

- responsabilise (prise en charge de soi par soi)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


33 Accompagnement : Le coaching
« Accompagnement d’une personne à partir de
ses besoins professionnels pour le développement
de son potentiel et de ses savoir-faire. »
(QUEUNIET, 2001)

« Application de stratégies de communication et


de management des comportements dans un
contexte de difficultés […] en vue d’accompagner
des étudiants dans le développement de leur
potentiel, de leur savoir faire et savoir-être, et cela,
dans le cadre d'objectifs professionnels. »
(M. PHANEUF)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


34 Accompagnement : Le tutorat

Le tutorat est « une relation entre deux personnes dans


une situation de formation professionnelle ». C’est une
relation formative entre le tuteur et la personne en
apprentissage.

Métaphore du jardinier : conforter pour aller droit,


empêcher de tomber

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


35 Accompagnement : Le tutorat

Deux logiques pour le tutorat :


- « relation d’aide entre deux personnes pour
l’acquisition des savoir-faire et l’intégration
dans le travail »
- « élément d’un dispositif visant à rendre le
travail formateur et l’organisation
intégratrice » (M.PAUL, 2002).

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


36 L’apprentissage

 L’apprentissage est « un processus


systématique et intentionnellement orienté
vers l'acquisition de certains savoirs, savoir-
faire, savoir-être et savoir-devenir » (J.M De
Ketele & al., 1989)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


37 L’apprentissage
4 phases dans l’apprentissage :
 L’incompétence inconsciente : la découverte.
Rencontre de « l’obstacle » de la « situation-
problème »
Je ne sais pas que je ne sais pas

 L’incompétence consciente : la structuration.


Formulation du ou des problèmes
Je sais que je ne sais pas

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


38 L’apprentissage

 La compétence consciente : L’entrainement.


Mobilisation de la nouvelle compétence, des
nouvelles connaissances
Je sais que je sais

 La compétence inconsciente:
Je ne sais plus que je sais

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


39 L’apprentissage
Les différentes étapes de l’apprentissage :

 L’acquisition:
Elle consiste à induire chez un individu
l’apprentissage d’un comportement ou d’une
habileté qui n’est pas dans son répertoire
comportemental.

 L’aisance:
Cette phase se traduit par l’émission du
comportement acquis, avec facilité et rapidité.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


40 L’apprentissage
 La rétention:
Cette phase se traduit par le maintien du
comportement et vérifie si la performance
comportementale n’est pas affectée par
l’espacement des périodes de pratiques.

 La résistance / endurance:
Cette phase vérifie si l’individu peut émettre le
comportement quand il est en difficulté.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


41 L’apprentissage
 Le transfert :
Cette phase implique une décontextualisation
et une recontextualisation de l’apprentissage,
d’un comportement ou d’une habileté. Elle est
vérifiée par la généralisation dans le temps et
dans l’espace du comportement acquis.

 L’application:
L’étape ultime de l’apprentissage implique
l’émission d’un comportement dans un
nouveau contexte.
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
42 Collaboration /Délégation

 Collaboration : Processus où deux ou plusieurs


personnes s’associent pour réaliser un travail
avec des objectifs communs

La collaboration suppose :
- la reconnaissance du travail de l’autre, sa
valeur et sa complémentarité
- une volonté de travailler ensemble
- Une organisation du travail, définie, négociée
et planifiée

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


43 Collaboration /Délégation

 Délégation : Fait de confier une tâche à une


autre personne, généralement un subordonné

La délégation est en œuvre lorsqu'une personne


demande à une autre d'agir à sa place

Exige un niveau et un champ de compétences


égaux

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


44 La compétence

La compétence « correspond à la mobilisation


dans l’action d’un certain nombre de savoirs
combinés de façon spécifique en fonction du
cadre de perception que se construit l’acteur
de la situation ».

Elle « est produite par un individu ou un collectif


dans une situation donnée et elle est
nommée/reconnue socialement. »
(R.WITTORSKI, 1998)

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


45 La compétence
 Les voies du développement des
compétences (R.WITTORSKI, 1998) :

- La logique de l’action : « formation sur le tas »,


la production, par tâtonnement et essais-
erreurs, de compétences nouvelles dans
l’action, sans accompagnement réflexif.

→ routines efficaces dans les situations avec


mêmes caractéristiques
→ résistance au changement lorsque les
situations changent
→ « Compétences incorporées »
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
46 La compétence
- La logique de la réflexion et de l’action :
renvoie au schéma de la formation par
alternance (théorie/pratique). « Tâtonnement
assisté ».

→ alternance entre théorie et pratique


→ « Compétences maitrisées ou
intellectualisées »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


47 La compétence
- La logique de réflexion sur l’action: situations
d’analyse de pratiques qui amènent à
formaliser les compétences implicites produites
dans l’action et ainsi les transformer en « savoir
d’action ». Réflexion rétrospective de l’action.

- La logique de réflexion pour l’action: on définit


par anticipation de nouvelles pratiques au
regard de critères de qualité, de
productivité,…que l’on mettra en œuvre
ensuite.

→ Ces 2 logiques ont un point commun :


l’exercice de la pensée sur les actes
U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020
48 La compétence
- La logique de l’intégration/assimilation: Renvoie
à l’hypothèse dominante sur laquelle repose la
formation initiale sans alternance : la formation
transmet des savoirs supposés s’investir dans des
pratiques sous la forme de compétences
lorsque les individus seront en situation
professionnelle.

→ processus s’accompagne souvent d’une mise


en œuvre de ces savoirs à l’occasion d’études de
cas
→ « compétences méthodologiques »

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020


49 Bibliographie

M.Formarier et L.Jovic (2009). Les concepts en sciences


infirmières – ARSI.
G.Le Boterf (2005). De la compétence
M.Paul (2002). L’accompagnement : une nébuleuse.
M.Potier (2002).Dictionnaire des soins infirmiers.
F.Raynal, A.Rieunier (1997). Pédagogie : dictionnaire des
concepts clés.
R.Wittorski (1998). De la fabrication des compétences.

U.E 3.5 - S4 – CA/MM - Promotion 2017-2020

Vous aimerez peut-être aussi