Vous êtes sur la page 1sur 6

É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

I. Introduction
L’énergie correspond à un transfert ou échange par interaction d’un système
avec son environnement. Ce système subit alors une transformation. On
distingue habituellement deux types d’énergie : i) le travail noté W qui peut
prendre diverses formes selon l’origine physique du transfert en jeu
(électrique, magnétique, mécanique, ...), et ii) la chaleur notée Q. La
thermodynamique classique (ou phénoménologique) ne s’intéresse
généralement qu’aux états d’équilibre et aux variations entre ces états, grâce à
l’utilisation de fonctions d’état, qui sur un plan mathématique sont des
différentielles totales exactes. On pourrait d’ailleurs plus logiquement appeler
cette discipline la thermostatique. Le formalisme généralement utilisé
nécessite ainsi seulement la connaissance des états initiaux et finaux sans pour
autant examiner en détail le processus de transfert d’énergie, ni les modes
d’interaction. L’étude complète et générale des mécanismes de transfert
d’énergie nécessite d’aborder le formalisme de la thermodynamique hors
équilibre (formalisme d’Onsager par exemple et théories de Prigogine). Dans le
cadre de cet ouvrage, nous nous limiterons de façon modeste, parmi les
transferts énergétiques, à l’étude des transferts de chaleur ou transferts
thermiques

. Nous serons ainsi amenés à répondre à trois questions :

1. Qu’est ce qu’un transfert de chaleur ?

2. Comment la chaleur est elle transmise ?

3. Pourquoi est-ce important d’en étudier les mécanismes ?

Les réponses apportées à ces trois questions nous permettrons de comprendre


les mécanismes physiques mis en jeu dans les transferts de chaleur et d’en
apprécier l’importance dans plusieurs problèmes et configurations
industrielles, liés à des applications environnementales et économiques. Par
définition, un transfert de chaleur ou transfert thermique entre deux corps est
une interaction énergétique qui résulte d’une différence de température entre
eux. On distingue habituellement trois modes de transfert de chaleur :

1
É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

1. La conduction thermique ou diffusion thermique ;

2. Le rayonnement thermique ;

3. La convection.

Le rayonnement thermique
Le rayonnement thermique peut être considéré comme un cas particulier du
rayonnement électromagnétique. L’exemple le plus simple est celui du
rayonnement solaire. Le rayonnement thermique est le mode de transmission
par lequel la chaleur passe d’un corps à haute température à un autre plus
froid sans nécessité de support matériel. C’est donc le seul mode de transfert
de chaleur qui peut se propager dans le vide. Le rayonnement thermique ne
diffère des autres ondes électromagnétiques, comme les ondes hertziennes par
exemple, que par son origine : la température. En effet tout corps rayonne tant
que sa température est différente de 0 K. Le rayonnement thermique est un
phénomène de surface.

La loi fondamentale du rayonnement est la loi de StephanBoltzman.

dΦemis= ∑ ϭ.T4.ds
ϭ : est la constante de Stephan Boltzman = 5.675×10-8 w/m2 k4

δ= 4.92 ∗ 10-8 kcal/hm2 k 4

∑ : l’émissivité de la surface.

T : sa température en °k

Et dS est la surface à travers laquelle s’effectue l’échange.

2
É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

Solution du travail demandé :


 Wexp= ( A×v×0.96)-0.004(Ɵs-Ɵv)×4.186 watt.
W0.2=(2.8×0.2×0.96)-0.004(18.6-11)4.186= 0.524 watt.
W0.4= 1.879 watt.
W0.6=4.185 watt.
W0.8=7.329 watt.
 ɸ= Wexp/Atot
Atot=A+Ae
A=2×πD2/4 +π d l Ae
= 0.02A Atot=1.02A

A=2×π (6.35×10-3)2+π (6.35×10-3)=3.253×10-3 m2

Atot=1.02×3.25×10-3=3.318×10-3 m2

 ɸ= Wexp/1.02A

ɸ0.2= 0.524/3.318×10-3=157.92 w/m2

ɸ0.4=1.879/3.318×10-3=566.3 w/m2

ɸ0.6=1261.3 w/m2

ɸ0.8=2208.86 w/m2

 ΔƟ= Ɵs4-Ɵv4 k4

ΔƟ0.2=(18.6+273)4-(11+273)4=7.2×108 k 4

ΔƟ0.4=2.5×108 k4

ΔƟ0.6=53.9×108 k4

ΔƟ0.8=96×108 k4

 ɸ=Ɛ.δ. ΔƟ

Ɛ= ɸ/ δ. ΔƟ

3
É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

Ɛ0.2=157.92/5.675×10-8×25.01×108=3.86

Ɛ0.4=3.98

Ɛ0.6=4.12

Ɛ0.8=4.05

Ɛmoy= Ɛ0.2+ Ɛ0.4+ Ɛ0.6+ Ɛ0.8/4= 4

A (ampère)
(A) 0.2 0.4 0.6 0.8
V (volt)(V) 2.8 5 7.4 9.7

O ( °C ) 18.6 35.3 57.7 83.8

O ( °C ) 11 11.3 11.7 12.1

Wexp (W) 0,524 1,879 4,185 7,329

ɸ= Wexp/Atot 157,92 566,3 1261,3 2208,86

ΔƟ= Ɵs4-Ɵv4 7,2 108 25,01 108 53,9 108 96 , 108

Ɛ 3,86 3,98 4,123 4,05

Tableau 1

4
É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

Le courbe :

120

100

80

60

40

20

0
0 20 40 60 80 100 120

ɸ en fonction de ΔƟ

L’émissivité (Ɛ) graphiquement :

ɸ=Ɛ.δ. ΔƟ => ɸ=a ΔƟ

a= ɸ/ ΔƟ= tang (x)

(2208,86−1261,1)
a¿ (96−53,9)
=22.5 a= Ɛ.δ Ɛ=a/ δ

Ɛ=2,25×10-7/0.56×10-7 Ɛ=3.96≈4

5
É TUDE DU RAYONNEMENT THERMIQUR

Duscusion sur le courbe :


Cette courbe représente la variation de la densité du flux ɸ de
chaleur en fonction de la température ΔƟ.

Cette courbe exprime une Fonction linéaire passant par le principe,


donc la relation entre le transfert du chaleur ΔƟ et le flux ɸ est une
relation direct. ɸ+↗  ΔƟ +↗.

CONCLUSION :
Le but de ce TP (transfert de chaleur par rayonnement) est exprimée
les différent températures entre deux corps séparer par le vide ou on
milieu semi-transparent se produit par l’intermédiaire d’ondes
électromagnétique sans support matériel et s'exprimée par les
pertes de chaleurs qui revenus.

remarque :
Mesures précédentes Dans la limite des erreurs
d'expérimentation erreurs de mesure par les étudiants ainsi que
des erreurs des appareils.

Merci.

Vous aimerez peut-être aussi