Vous êtes sur la page 1sur 5

Document créé le 29 octobre 2015 Lien vers les solutions des exercices Lien vers le cours de ce chapitre

Chapitre 10

Arithmétique dans Z

10.1 Divisibilité, division euclidienne, congruences

Exercice 10.1.1 (O)


Soient m et n deux entiers naturels, avec m < n, et tels que mn = nm .
Montrer que nécessairement m = 2 et n = 4.

Exercice 10.1.2 (O)


Soit n un carré parfait à quatre chiffres, tous inférieurs ou égaux à 6.
Si on ajoute 3 à chacun des ces chiffres, on obtient encore un carré parfait. Trouver n.

Exercice 10.1.3 (O )
Soit A une partie de {1, 2, . . . , 2n}, avec Card(A) = n + 1.
Montrer qu’il existe au moins deux éléments distincts a, b de A tels que a | b.

Exercice 10.1.4 (O )
Résoudre dans N et dans Z l’équation 10x + 15y + 6z = 73.

Exercice 10.1.5 (O)



x − 2y +z =0
Résoudre dans Z le système
x + 2y − 2z = 1

Exercice 10.1.6 (O)


Montrer que pour tous entiers m et n :
m2 + n2 est divisible par 7 si et seulement si m et n sont divisibles par 7.

Exercice 10.1.7 (O)


Résoudre les équations 2x − 5y ≡ 3 (mod 24) et 2x − 5y ≡ 5 (mod 24) dans N.

Exercice 10.1.8 (OOO)


Calculer la somme des diviseurs de n = 1988 − 1 de la forme d = 2a 3b avec a, b dans N.
10.2 Pgcd et algorithme d’Euclide Chapitre 10 : Arithmétique dans Z

Exercice 10.1.9 (O)


Trouve l’entier minimum n se terminant par 6 et tel que si on déplace ce chiffre 6 pour le placer en tête
de l’écriture décimale de n alors on obtient l’entier m = 4n.

Exercice 10.1.10 (O)


Calculer le reste dans la division de 20132014 par 7.

Exercice 10.1.11 (OO)


Calculer le reste dans la division de N = 20132013
2013
par 17.

Exercice 10.1.12 (OOO)


1 Pn
Pour tout n > 1, on note d(n) le nombre de diviseurs de n dans N∗ , et d(n) = d(k).
n 1 n k=1
. Montrer que 0 6 Hn − d(n) < 1.
P
On note Hn =
k=1 k
En déduire un équivalent de d(n) quand n tend vers l’infini.

10.2 Pgcd et algorithme d’Euclide

Exercice 10.2.1 (OO)


Trouver tous les entiers 0 6 n 6 m tels que : pgcd(m, n) = m − n et ppcm (m, n) = 300

Exercice 10.2.2 (O)


Résoudre dans Z l’équation 2520x − 3960y = 6480.

Exercice 10.2.3 (O)


Montrer que a ∧ b = 1 si et seulement si (ab) ∧ (a + b) = 1.

Exercice 10.2.4 (OO)


On pose x = 2m − 1 et y = 2n + 1, avec m, n dans N∗ . Soit d = m ∧ n.
1. Montrer que si m/d est impair, alors x et y sont premiers entre eux.
2. Montrer que si m/d est pair, alors x ∧ y = 2d + 1.

Exercice 10.2.5 (O )
Montrer que les nombres de Fermat Fn = 22 + 1 sont premiers entre eux deux à deux.
n

Exercice 10.2.6 (OO)


Pour tout n de N∗ , on note En = {0, 1, . . . , n − 1}.
Pour tout m de N∗ , on note ϕ(n) = Card{k ∈ En , k ∧ n = 1} (indicatrice d’Euler).
Soient m, n dans N∗ , avec m ∧ n = 1.
Soit f : Em × En → Emn définie par f (x, y) = xn + ym [mn].
Montrer que f est bijective. En déduire que ϕ(mn) = ϕ(m)ϕ(n).

Mathématiques en MPSI mathprepa.fr Page 2


© Jean-Michel Ferrard
10.3 Nombres premiers Chapitre 10 : Arithmétique dans Z

Exercice 10.2.7 (O)


21m + 4
Prouver que pour tout m de Z, la fraction est irréductible.
14m + 3

Exercice 10.2.8 (OO)


1. 
Soient m et n deux entiers premiers entre eux. Soient a et b deux entiers. Montrer que le système
x ≡ a (mod m)
x ≡ b (mod n)
possède des solutions et que celles-ci forment une classe d’entiers modulo mn.

x ≡ 3 (mod 12)
2. Résoudre le système
x ≡ 5 (mod 9)

Exercice 10.2.9 (O)


Soient x, y deux entiers. Montrer que 41 | 25x + 3y ⇔ 41 | 31x + 7y.

10.3 Nombres premiers

Exercice 10.3.1 (OO)


1. Trouver l’exposant de 2 dans la décomposition de 1000! en produits de facteurs premiers.
2. Généraliser avec l’exposant d’un entier premier p dans la décomposition de n!.

Exercice 10.3.2 (OO)


Quel est le plus petit entier naturel admettant exactement 15 diviseurs positifs ?

Exercice 10.3.3 (OOO)


Montrer qu’il existe une infinité de nombres premiers de la forme N = 4k + 3.
(Considérer Nn = 4p1 p2 . . . pn + 3, avec p1 = 7, p2 = 11, etc.)

Exercice 10.3.4 (OOOO)


Montrer qu’il y a une infinité d’entiers premiers de la forme 4n + 1.

Exercice 10.3.5 (OOO)


Montrer qu’il y a une infinité d’entiers premiers de la forme 6n + 5.

Exercice 10.3.6 (OO)


Soit p un nombre premier.
!
p
1. Montrer que pour tout entier k compris entre 1 et p − 1, est divisible par p.
k
2. En déduire que pour tous entiers a et b, (a + b)p ≡ ap + bp (mod p).
3. Montrer que pour tout entier n, np ≡ n (mod p) (c’est le petit théorème de Fermat.)
4. Qu’obtient-on si p ne divise pas n ?

Mathématiques en MPSI mathprepa.fr Page 3


© Jean-Michel Ferrard
10.4 Calculs dans Z/nZ Chapitre 10 : Arithmétique dans Z

Exercice 10.3.7 (OOO)


Trouver les nombres premiers dont l’écriture en base b utilise une fois et une seule tous les chiffres
possibles de la base de numération (le 0 est possible en tête).

Exercice 10.3.8 (OO)


Montrer que pour tous entiers m et n, N = mn(m60 − n60 ) est divisible par 56786730.

Exercice 10.3.9 (OO )


En factorisant 641 − k 4 pour k ∈ {1, 2}, montrer que F5 = 232 + 1 n’est pas premier.

Exercice 10.3.10 (OOO)


On note C = {5, 9, 13, 17, 21, . . .} l’ensemble des entiers de la forme 4k + 1, avec k dans N.
On dit qu’un entier n est irréductible sur C s’il ne peut pas s’écrire comme un produit d’éléments de C
strictement inférieurs à n.
De combien de façon peut-on écrire 4389 comme un produit d’entiers irréductibles sur C ?

Exercice 10.3.11 (OOO)


Soit (pk )k>1 la suite strictement croissante des nombres premiers. Pour tous k, n de N∗ , on note Nk (n)
le nombre d’entiers de {1, . . . , n} qui ne sont divisibles par aucun pj avec j > k.
n
X 1
Pour tout n de N∗ , on note Sn = . On se propose de montrer que lim Sn = +∞.
k=1 pk
n→+∞

1. Montrer que Nk (n) 6 2k n.

2. On suppose par l’absurde que la suite (croissante) n 7→ Sn est convergente, de limite ` > 0.
1
Il existe donc un entier k tel que ` − Sk < . Utiliser cet entier k pour aboutir à une contradiction.
2

10.4 Calculs dans Z/nZ


NB : cette section est un peu en marge du programme officiel de la classe de MPSI.

Exercice 10.4.1 (OO)


Dans Z, on définit la loi T par x T y = αx + βy (α, β ∈ Z∗ ).
1. Montrer que l’application ϕ : (x, y) → x T y est un morphisme de (Z2 , +) dans (Z, +).
2. Quel en est le noyau ?
3. On se donne un entier n strictement positif.
Montrer qu’on définit une loi sur Z/nZ en posant : x ? y = x T y.
4. Montrer ? est associative si et seulement si n divise α(α − 1) et β(β − 1).
5. Montrer que ? est commutative si et seulement si n divise α − β.
6. Montrer qu’il existe un neutre si et seulement si n divise α − 1 et β − 1.
7. En déduire à quelle condition (Z/nZ, ?) est un groupe commutatif.

Mathématiques en MPSI mathprepa.fr Page 4


© Jean-Michel Ferrard
10.4 Calculs dans Z/nZ Chapitre 10 : Arithmétique dans Z

Exercice 10.4.2 (OO)


Résoudre l’équation x2 + 2x = 3 dans Z/97Z puis dans Z/91Z.

Exercice 10.4.3 (OOO)



(a, b) + (a0 , b0 ) = (a + a0 , b + b0 )
On munit K = (Z/5Z)2 des lois :
(a, b) ? (a0 , b0 ) = (aa0 + 2bb0 , ab0 + ba0 )

Montrer que K est un corps.

Exercice 10.4.4 (OO)


On se donne un entier premier p strictement supérieur à 2.
1. Dans l’anneau Z/pZ, quels sont les éléments qui sont leur propre inverse ?
2. En déduire que p divise (p − 1)! + 1.
3. Établir la réciproque.

Mathématiques en MPSI mathprepa.fr Page 5


© Jean-Michel Ferrard

Vous aimerez peut-être aussi