Vous êtes sur la page 1sur 2

Prolactine agit sur des centres plus haut sur des hormones qu’on appelle la kyspeptine qui stimule la

GnRH en lui donnant ce tempo toute les 90 minutes


Est-ce que le chiffre de prolactine est évocateur d’un diagnostic  ?
Une prolactine a 450 ng, suggère plutôt un macroadenome car prolactine > 200 ng.
Deux grands principes :
A- PRL> 200  Habituellement un macroadenome ; PRL< 200  macroadenome ou autres causes
[ même si on fait une IRM et on voit un petit adénome ça peut ne pas être un prolactinome  un
incidentalome 10% chez des gens surtout si PRL<200 ] ; Une élévation brutale de prolactine après
quelque jours est d’origine médicamenteuse [ Antiémétique comme domperidone ]
B- Le taux de prolactine est proportionnel à la taille de la tumeur dans l’adénome a prolactine 
une grosse tumeur avec prolactine moins que 200 n’est pas un prolactinome  élévation de prolactine à
cause de la compression de la tige pituitaire [ hyperprolactinemie déconnexion ] qui va inhiber le signal
inhibiteur de la dopamine
L’IRM hypophysaire montre un macroadénome de 32 mm avec une extension supra-sellaire et une
compression du chiasma optique  On fais toujours un IRM pas besoin de scan ; la compression du
chiasma optique  Hémianopsie bitemporale car l’adénome va comprimer les fibres qui proviennent
des zones latérales temporales  Les sujets ne vont pas arriver à voir les extrémités donc il s’agit de
sujets qui viennent nous dire qu’ils font beaucoup d’accident de voiture

Quel est le rôle de la prolactine dans l’espèce humaine ? C’est la lactation

Nommer les différentes étiologies d’une élévation du taux de prolactine :


- Micro/Macroprolactinome
- Grossesse
- Médicaments : Anti dopaminergiques essentiellement qui sont indiqués pour les nausées
- Hypothyroïdie [penser à doser la prolactine devant une hypothyroïdie]
Macroprolactine : Agrégats de prolactine qui peuvent fausser les dosages avec aucun signe
clinique  Elévation de prolactine sans signes clinique va nous faire penser à la macroprolactine

Une prolactine élevée est supposée freine la GnRH donc la FSH , LH et par la suite l’œstrogène
et la progestérone  pas de développement de l’endomètre , aménorrhée . donc si on une
prolactine élevé avec des taux élevés d’œstrogène et de progestérone  il s’agit de
macroprolactine qui ne peut pas arriver à ses récepteurs donc ne va pas avoir les effets de la
prolactine

L’adénome prend un signal comme la substance grise du cerveau alors que l’hypophyse a un
signal comme la substance blanche mais n’oublier pas que ça peut être un incidentalome  aller
chercher les différents diagnostiques
Chez les femmes, les microprolactinomes sont plus fréquents alors que chez les hommes c’est les
macroprolactinomes qui peut être confirme par une prolactinemie très élevé  Un
macroprolactinome peut causer un panhypopituitarisme donc toutes les hormones hypophysaires
sont diminuées ; Calcium élevé + macroprolactinome  Dosage de PTH  Hyperparathyroïdie
 Hyperparathyroïdie + Macroprolactinome nous fait penser au MEN 1

Quel traitement proposez-vous à ce patient ?


Un petit prolactinome peut être enlevé par chirurgie alors qu’un macroprolactinome est traite
médicalement par des agonistes dopaminergiques qui guérissent en même temps le panhypopituitarisme

Vous aimerez peut-être aussi