Vous êtes sur la page 1sur 21

Séminaire introductif

« Le sens de l'apprentissage
dans le cadre d’une pédagogie
d’auto-détermination »
Pr. SAID BALHADJ
Enseignant chercheur
Université Abdelmalek Essaâdi
ENCG Tanger
sbalhadj@yahoo.fr

Année universitaire 2018-2019


1
I- La motivation : le moteur de l’apprentissage

Théorie de
l’auto-détermination
Motivation intrinsèque Motivation extrinsèque A motivation

Eviter la punition
Projet personnel
et professionnel Chercher la récompense Aucun projet

Un sens soutenu Un sens Aucun


de l’Action de l’action à TCT sens de l’action

Personne entreprenante
2
II- Donner du sens à l’apprentissage

Connaissance : définition

Performance

Compétences Résultat

Connaissances Action Action

Information Sens Sens


Sens

Contexte Contexte Contexte Contexte

Données Données Données Données Données

3
II- Donner du sens à l’apprentissage

Les niveaux d’apprentissage

Niveau 1
Aucun
L’acquisition des données
apprentissage

Niveau 2
La compréhension Apprentissage
des informations scolaire

Niveau 3
L’appropriation Apprentissage
des connaissances Intellectuel passif

La transformation Auto-apprentissage
Niveau 4
du mode de pensée Schumpetérien
4
Les cinq règles de bases de l'apprentissage

Règle 1 : On apprend ce que l'on a envie d'apprendre ;

Règle 2 : On apprend ce que l'on a le temps d'assimiler ;

Règle 3 : On apprend mieux ce que l'on fait et ce que l'on


dit que ce que l'on voit faire et ce que l'on entend ;

Règle 4 : On apprend plus facilement ce qui se rattache à


un domaine connu, proche de ce que l'on sait déjà ;

Règle 5 : On apprend ce que l'on peut mettre en œuvre dans


son activité

5
Le curseur de l’apprentissage

Contenu de formation à Situation d’apprentissage


Prescription contraignante à Prescription ouverte

- Répétition - Initiative

- Standardisation - Autonomie
C C
- Simplification - Innovation

- Exploitation Savoir Savoir agir - Exploration


stérile

(apprentissage en Etudiant
Etudiant
situations complexes et Acteur
objet
événementielles, prendre
(Assimilé un
des initiatives, gérer des
contenu prescrit)
projets….) 6
Le processus DOME

Personne Compétence
entreprenante

Vision Acteur

Expertise Maitrise
Inconscience Conscience

Débutant Occupant Vision objet

Incompétence
7
Mais…..

8
Le syndrome de l’impuissance acquise
« Martin SELIGMAN »
La boucle de déficit de l’estime de soi
Croyance perçue
d’inefficacité
Confirmation de
L’incapacité Anticipation
de l’échec

Pensées négatives
culpabilisation
Evitement
de l’action
Emotions négatives

Réduction du sentiment Perte d’opportunité


D’efficacité personnelle Et d’apprentissage

Feedback négatif
9
La force de l’apprentissage
De J. WATSON

Tout comportement résulte d’un apprentissage

Les comportements inefficaces peuvent être désappris


et remplacer par d’autres plus fonctionnels afin
de mieux s’adapter à l’environnement

L’environnement joue un rôle clé en renforçant certains


comportements efficaces et en décourageant d’autres

Le passage à l’action est indispensable pour acquérir


et parfaire de nouvelles Compétences et recevoir un
feedback mobilisateur
10
Auto-efficacité personnelle :
Quand on veut, on peut ?
Théorie de ALBERT BANDURA (self efficacy)

« C’est la croyance que possède l’individu en sa capacité


de réaliser ou non une tâche »

Plus ce sentiment d’efficacité personnelle sera élevé, plus


il développera des objectifs ambitieux et sera animer d’une
motivation forte pour les réussir

La perception qu’a une personne de ses capacités à exécuter


une activité, influence et détermine son niveau de motivation
et son comportement
11
Théorie de lieu de contrôle
« Julian Rotter »
La croyance que nous avons ou pas un certain contrôle sur
l’issue d’une Situation à des répercussions importantes sur
notre motivation et notre action

Les personnes avec un lieu de contrôle externe ont le sentiment


que le résultat de leurs actions est influencés par des forces
externes

Des études montèrent que les sujets internes sont généralement


plus persévérants, plus confiants, plus indépendants et résiste
mieux au stress et à l’échec

Une vision interne, un travail sur l’estime de soi et plus grande


anticipation des résultats dans nos actions peuvent nous rendre
plus performants. 12
III- La philosophie d’une pédagogie dite émancipatrice
Définition :
La pédagogie serait donc émancipatrice lorsqu’elle
développe les savoirs et les capacités des personnes
leur permettant de se libérer d’une autorité, d’une
domination, d’un pouvoir.
Les objectifs visés et les résultats attendus

Une pédagogie est émancipatrice si elle modifie les représentations de


l’avenir, en rompant avec l’absence de perspective ou avec une vision
fataliste du destin probable.

Une pédagogie est émancipatrice si elle modifie les représentations


des logiques sociales actuellement à l’œuvre.

Une pédagogie est émancipatrice si elle permet aux dominés de


construire une nouvelle identité.
13
Les axes de la Pédagogie
dite autonomisante
1. Tout apprentissage est une auto-construction
2. Tout apprentissage est social
3. Tout apprentissage nécessite du désir
4. Tout apprentissage suppose un engagement
5. Tout apprentissage demande du temps
6. Tout apprentissage suppose une production
7. Tout apprentissage suppose un dépassement
8. Tout apprentissage confronte à l’incertitude
9. Tout apprentissage oblige à un travail d’évaluation
10.Tout apprentissage doit conduire à l’autonomie
14
IV- La pédagogie par le projet professionnel

Connaissances Personnalité
Formation Goûts

Bilan
Expériences Bilan
professionnel personnel

Marché Marché
du travail du travail

Projets

15
Préparer son projet professionnel et
personnel (PPP) c’est :

 Devenir acteur de son avenir

 Se créer un réseau et un carnet d’adresse (parrain…)

 Apprendre à se connaître

 Anticiper au lieu de subir le marché du travail

 Se positionner de façon concurrentielle

16
Mon projet professionnel

 Ce que je suis

 Ce que je sais faire

 Ce que je veux faire

 Ce qu’il me faut acquérir pour pouvoir le faire

17
Exemple de life skills que doit posséder une PE
1. Adaptabilité culturelle
2. Engagement social
3. Empathie naturelle
4. Equanimité et sérénité
5. Perspicacité et clairvoyance
6. Simplicité et efficacité
7. Conscience de soi
8. Prise de décisions et de risque
9. Savoir optimiser son stress
10.Créativité et compétitivité
11.Pensée latérale
12.Résilience
13.Assertivité
18
Plan d’action de la personne entreprenante

1. Maitriser le MindMapping pour mieux apprendre


2. Mettre fin à la procrastination
3. Participer activement aux projets de classe
4. Être capable d’associer un sens à toutes les matières du cursus
5. Participer activement aux projets parascolaires
6. Participer aux projets associatives
7. Offrir des prestations professionnelles en version free lance
8. Multiplier & Optimiser ses émersions en entreprise
9. Se comparer aux meilleurs étudiants dans le monde
10.Activer l’auto formation et l’auto apprentissage
19
V- Triangle de la pédagogie de l’auto-détermination

Formation /
marche de travail

Projet professionnel
et personnel

Ecole
Auto- apprenante
apprentissage

20
Devoir

1.Réagissez sous forme d’un feed back écrit


à l’histoire de la fourmi travailleuse « youtube »

2. Visionner le film « Ressource humaines » sur


youtube et faites un compte rendu

21