Vous êtes sur la page 1sur 23

Toulouse

School of
Economics

Économie
du bien
commun

Le monde
après
le Covid–19
Édition speciale
Printemps 2020
Edito Toulouse School of Economics Économie du bien commun

TSE rejoint Actualités


4. Financements, 6. Nouveau
nominations, bâtiment de TSE
livres et prix L’interview avec

la lutte contre
les architectes

le Covid-19
L’interview
8. Marianne
Bertrand
‘Nous perdons
La pandémie de Covid-19 et le confinement à grande échelle des populations patience face à
soulèvent de nouvelles questions sociales et économiques qui ont besoin de la discrimination’
toute urgence de nouvelles analyses. Dans les mois à venir, les possibilités et les
obligations pour les chercheurs en sciences sociales de contribuer à la société
seront plus importantes que jamais. La science économique offre des outils
analytiques de pointe pour guider les décideurs et nous espérons qu’ils seront

Le monde
utilisés pour gérer cette crise sanitaire et ses effets dévastateurs sur la santé et
l’économie. 16. Jean Tirole 26. Marc Ivaldi 34. Alice Mesnard
Reconstruire Le plongeon & Paul Seabright
Dans ce magazine, vous trouverez un dossier spécial dédié à l’impact le monde après des compagnies L’importance

après le
économique du coronavirus. Jean Tirole écrit que nous devons apprendre à le Covid-19 aériennes de la confiance
faire preuve d’une plus grande solidarité et commencer à penser à long terme.
Alice Mesnard et Paul Seabright nous rappellent que la confiance est plus 20. Marie- 28. Christian 36. Michael
importante que la transparence. Stephane Straub et moi-même partageons Françoise Gollier & Becher

Covid–19
quelques aperçus sur la valeur de la vie humaine et la nécessité de socialiser les Calmette Stéphane Straub Qui ne respecte
pertes. Marie-Françoise Calmette s’intéresse à l’impact de la mondialisation sur Mondialisation : Covid-19 et la pas le
notre sécurité sanitaire. le jour d’après valeur de la vie confinement ?
humaine
Les nouveaux travaux sur le respect du confinement par les citoyens français 22. Ulrich Hege 38. Cécile Aubert
de Michael Becher montrent que les sciences sociales peuvent présenter un La dette des L’angle mort
intérêt immédiat pour les décideurs politiques. Ulrich Hege met en garde contre entreprises des politiques
le fardeau de la dette des entreprises qui se profile à l’horizon et Marc Ivaldi Christian Gollier publiques
discute de l’impact sur le secteur aérien. Enfin, Cécile Aubert nous interpelle Directeur de TSE
sur le manque de prise en compte des politiques de crise lors des élections.

Experts
Nous vous proposons également un entretien avec les architectes primés de 40. Luc Julia
notre nouveau bâtiment. Marianne Bertrand de l’Université de Chicago, lauréate ‘L’IA n’existe pas’
de notre prix Jean-Jacques Laffont, discute des inégalités et des dangers de la
philanthropie d’entreprise.

Campus
TSE est une institution qui relie les personnes et les idées. Nous avons
commencé l’année en ouvrant les portes de notre nouvelle demeure : un 42. Business
bâtiment innovant et économe en énergie conçu pour promouvoir l’échange Networking Day
intellectuel. Ces portes sont maintenant fermées.

Les préoccupations de sécurité sont primordiales et nous aurons tous


besoin de temps pour s’adapter à cette situation sans précédent. Mais il est
encourageant de voir que les équipes de TSE sont déjà occupées à utiliser
des outils de travail à distance pour interagir entre elles. Nous vous souhaitons
beaucoup de succès et nous nous réjouissons de vous «voir» dans un avenir
proche. Magazine Biannuel www.tse-fr.eu Directeur de la publication : Avec l’aide de : Photo de couverture : ISSN: 2554-3253
de Toulouse School Christian Gollier Claire Navarro Cendrine Robert,
of Economics contact@tse-fr.eu James Nash Place St Pierre,
Rédacteur en chef : Toulouse,
1, Esplanade Tél +33 (0) 5 67 73 27 68 Joël Echevarria Maquette graphique : 28 Mars 2020
de l’Université. Agence Blackpaper
31000 Toulouse Editeur en chef : Photos :
France Jennifer Stephenson studiotchiz
fotolia
Responsable de production : istock
Jean-Baptiste Grossetti unsplash

2 3
Actualités Toulouse School of Economics Actualités Économie du bien commun

Edition spéciale

Covid–19 Christian Gollier rejoint le conseil d’administration


du Journal of COVID Economics. Nominations
Le Centre de recherche sur la politique économique (CEPR) Stefan Ambec nommé à la présidence d’une commission sur le Mercosur
lance un site web de recherche en ligne évalué par les pairs pour Le professeur TSE-INRA coordonnera une équipe de dix spécialistes
diffuser les travaux de recherche émergents sur l’épidémie de scientifiques pour analyser les principaux impacts de l’accord commercial
Mercosur entre l’UE et le Mexique, notamment sur le climat.
Covid-19. Le directeur de TSE, Christian Gollier, a accepté une
invitation à rejoindre le comité de rédaction, qui travaillera sans Michel Moreaux élu membre de l’EAERE
relâche à approuver les publications à venir. Fondateur du groupe environnement TSE, Michel Moreaux a été élu Fellow
de l’Association européenne des économistes de l’environnement et des
ressources (EAERE). La production scientifique exceptionnelle de Michel au
cours des 30 dernières années a contribué à la reconnaissance internationale
Emmanuelle Auriol conseille le gouvernement français des économistes français de l’environnement.
sur la façon de gérer la crise.
Dans le cadre du Conseil d’Analyse Économique (CAE),
Emmanuelle Auriol guide les réponses économiques au Livres
Covid-19. Le CAE est une institution indépendante qui aide le Jérôme Renault explique la théorie des jeux
gouvernement français par le biais de documents et d’analyses Un nouveau manuel du chercheur TSE-UT1C Jérôme Renault présente de façon
politiques. Emmanuelle Auriol (TSE-UT1C) a rejoint le CAE en concise les fondements mathématiques de la théorie des jeux, y compris les
2018. avancées récentes en matière de dynamique et d’apprentissage.
Rédigé avec Rida Laraki et l’aide de Sylvain Sorin, Mathematical Foundations of
Game Theory combine les bases avec des sujets de pointe et des applications
à l’économie, la biologie et l’apprentissage.

Subventions

Prix
Deux nouvelles Abdelaati Daoui, professeur associé TSE-UT1C, a reçu une
subvention ANR pour son projet ExtremReg - Extremal
subventions Regression with Applications to Econometrics, Environment
Le prix du meilleur article attribué à Daniel Garrett
Félicitations à Daniel Garrett, professeur de TSE-UT1C, qui a remporté le prix

ANR pour and Finance, tandis que Sébastien Gadat, professeur TSE-UT1C,
a reçu un soutien pour MaSDOL - Mathematics of Stochastic
ESEM 2019 du meilleur article d’économie appliquée par un jeune économiste.
Ce prix lui a été décerné pour son article intitulé “Payoff Implications of

les chercheurs and Deterministic Optimization for Deep Learning, un projet


Incentive Contracting“ lors du congrès européen de l’Econometric Society
qui s’est tenu en août.

de TSE mené par TSE avec l’IMB et l’IMT.


Prix Lewis Fry Richardson pour Jean-Paul Azam
En reconnaissance de ses travaux scientifiques sur les conflits militarisés,
Isis Durrmeyer obtient une subvention de l’ERC Jean-Paul Azam, chercheur à TSE-UT1C, a reçu le prix Lewis Fry Richardson
Consolidant la position de TSE comme troisième bénéficiaire 2019 pour l’ensemble de ses travaux. Ce prix encourage les chercheurs à
poursuivre des recherches novatrices, systématiques et rigoureuses dans la
européen des financements ERC, Isis Durrmeyer a reçu tradition du météorologue et chercheur pour la paix britannique Lewis Fry
une Starting Grant pour son projet de recherche PRIDISP - Richardson.
Understanding price dispersion : new structural models of price
discrimination and applications. Cette nouvelle subvention porte Christian Gollier remporte le prix Turgot 2020
La remise du prix Turgot, qui récompense le meilleur
à 20 le nombre total de subventions accueillies par TSE depuis la livre d’économie de l’année, a eu lieu à Bercy, au Ministère de l’économie et des
création de ce fonds, dont 10 sont actuellement en cours. finances et a décerné son 33ème prix à Christian Gollier pour son livre “Le climat
après la fin du mois“.

4 5
Nouveau bâtiment Toulouse School of Economics Économie du bien commun

Une nouvelle
demeure pour
la science
6 7
Nouveau bâtiment Toulouse School of Economics Nouveau bâtiment Économie du bien commun

Créer un lieu
TSE a emménagé dans un bâtiment flambant
neuf en novembre dernier avec des installations

au service de
de recherche de pointe, comprenant un
laboratoire d’expérimentation sociale, des
serveurs de calcul, 6 amphithéâtres et une

la recherche
architecture distincte à la fois intégrée dans
le paysage toulousain et d’une modernité
unique. Pour expliquer les idées qui ont présidé
à sa création, nous avons discuté avec les
architectes Shelley McNamara, Yvonne Farrell
et Philippe O’Sullivan, de Grafton Architects.

Les architectes du bâtiment : Shelley McNamara et Yvonne Farrell, lauréates du “prix Nobel“ d’architecture.

C’est l’endroit où les gens regardent, se tiennent Nous avons aussi pensé que ce bâtiment devait être
Qu’est-ce qui vous a conduit à l’idée de ce bâtiment ? debout et contemplent; c’est un morceau de la ville qui comme une porte d’entrée à la place Saint-Pierre et donc
est concrétisé dans la pierre. Beaucoup de bâtiments le Cloître du ciel nous a permis de faire le bâtiment fermé,
Shelley McNamara – La forme vient en grande partie contemporains sont des espaces profonds qui sont en bas, et de l’ouvrir au fur et à mesure que vous montez
du site. Comme vous le savez, ce n’est pas un site scellés sur le plan environnemental, mais ce bâtiment n’a dans le bâtiment.
rectangulaire, il se trouve à l’angle du canal de Brienne, pas plus de douze mètres de profondeur, afin que chacun
de la Garonne et de la place Saint-Pierre. Nous avons puisse ouvrir une fenêtre et se connecter avec la nature. Quel a été l’impact de la nature collaborative de TSE sur le
commencé à penser à un bâtiment très rectangulaire, Pour nous, cette étroitesse est en fait une partie très bâtiment ?
mais cela ne fonctionnait pas pour ce site et pour la importante du bâtiment.
communauté TSE qui cherchait des arrangements SM – Le cœur est le centre, donc tous les espaces
flexibles de groupes afin de susciter des échanges et des communs, les salles de réunion, les ascenseurs, les
interactions. “C’est un bâtiment que vous ne toilettes, tournent autour du cœur et on peut ensuite se
retirer dans des bureaux de recherche plus privés et les
En ce qui concerne l’extérieur du bâtiment, eh bien, on ne pourriez construire qu’à Toulouse.” couloirs ne sont pas trop longs, donc on peut toujours
pouvait pas éviter les briques. C’était la chose évidente à se sentir en contact avec ce qui se passe. Nous pensons
faire pour nous, qui venons aussi d’une ville de briques, qu’il est important que vous puissiez vous éloigner et être
Dublin. C’est un matériau que nous aimons, et il nous a Philippe O’Sullivan – C’est un bâtiment que vous ne tranquille, mais vous pouvez aussi ouvrir la porte de votre
semblé très important de faire du nouveau bâtiment une pourriez construire qu’à Toulouse. Nous voulions que le bureau et voir ce qui se passe.
partie de la ville. Amener la ville au cœur du bâtiment était bâtiment soit ouvert sur la ville et que les gens de la ville
très important, et que lorsque vous êtes dans le bâtiment puissent voir à l’intérieur du bâtiment. C’était un processus YF – Lorsque vous arrivez à l’entrée du niveau inférieur
vous puissiez encore voir la ville. de collaboration et cela n’aurait pas été possible sans avant de monter dans votre bureau, vous pouvez voir qui
les habitants de Toulouse avec qui nous avons échangé est descendu pour prendre un café ou rencontrer vos
dont Bruno Sire qui a compris Toulouse et comment faire collègues et, lorsque vous arrivez aux niveaux supérieurs, il
“C’est un véritable honneur pour nous en sorte que ce bâtiment fasse partie de la ville, et bien y a une relation complètement différente avec la ville. Il est
sûr tous les gens qui ont travaillé sur ce bâtiment, des intéressant de constater que le bâtiment est également
d’avoir construit un bâtiment qui fait centaines de personnes qui devraient être félicitées pour très transparent, vous pouvez voir ce qui se passe dans
maintenant partie du merveilleux leur travail. les salles de réunion, ou voir les collègues de l’autre côté
du bâtiment. Quand nous sommes arrivés à Toulouse, en
répertoire de Toulouse.” Quelle a été l’inspiration derrière le cloître du ciel ? regardant d’abord le site, pendant le concours, les allées
d’arbres autour du canal étaient absolument magnifiques.
SM – Une des choses que nous avons trouvé à Toulouse En nous promenant dans Toulouse, en allant à Saint-
Yvonne Farrell – Alejandro de la Sota, l’architecte quand nous sommes allés dans beaucoup de petits Sernin puis aux Jacobins, nous nous sommes rendus
“Nous voulions encadrer le ciel au espagnol, a dit un jour que «les architectes doivent faire cloîtres, c’est que quand vous regardez en l’air, le ciel est compte que vous avez dans cette ville une collection de
moment où vous passez de la place le plus de rien possible». Ce qui est vraiment puissant
dans l’espace central avec les ascenseurs et les escaliers
encadré par la cour, et on a l’impression que c’est une
fenêtre du ciel. Nous avons donc voulu encadrer le ciel au
belles pièces d’architecture toutes à portée de marche
de ce site. C’est un véritable honneur pour nous d’avoir
Saint-Pierre à ce que nous appelons qui dansent dans le vide, c’est que le «rien» est en fait le moment où vous passez de la place Saint Pierre à ce que construit un bâtiment qui fait maintenant partie du
notre cour du 21ème siècle” cœur du bâtiment. nous appelons notre cour du 21ème siècle. merveilleux répertoire de Toulouse.

8 9
Toulouse School of Economics L’ interview Économie du bien commun

‘Nous perdons
Lauréate du Prix Jean-Jacques Laffont 2019, Marianne Bertrand
est professeur d’économie à la Booth School of Business de

patience face
l’Université de Chicago. Avant la cérémonie de remise du prix
à l’hôtel de ville et ses conférences à Toulouse en décembre
sur «Les inégalités de genre au 21ème siècle» et «Mécénat

à la discrimination’
d’entreprise et politique», elle a parlé à TSE Mag de certaines
des implications sociales de ses recherches.

Marianne Bertrand,
Prix Jean-Jacques Laffont 2019

Vos recherches ont été fortement Dans quelle mesure êtes-vous depuis plusieurs décennies, même
axées sur le genre, le harcèlement optimiste quant à la réduction des s’il reste encore un long chemin à
et la discrimination. Comment discriminations dans les années parcourir pour parvenir à la parité
les marchés du travail seront-ils à venir ? Dans quelle mesure les entre les sexes, surtout au sommet
façonnés par ces préoccupations décideurs politiques devront-ils de la distribution des talents. Les
au 21ème siècle ? s’adapter aux nouvelles formes inégalités plus alarmantes sont les
d’inégalité ? écarts croissants de revenus et
Il y a de multiples raisons pour de richesse entre les riches et les
lesquelles trouver des moyens Il y a certainement lieu d’être pauvres, la fragmentation croissante
d’amener les femmes à réaliser optimiste à ce sujet. Si l’on considère de nombreuses sociétés parmi les
pleinement leur potentiel sur le marché la conversion plus large qui s’opère plus développées par classe sociale
du travail sera une question pressante aujourd’hui face à l’augmentation et les implications de ces inégalités
pour de nombreux pays développés des inégalités, ce qui s’est passé en croissantes pour la mobilité sociale.
pendant de nombreuses années matière de discrimination apparaît
encore. Tout d’abord, de nombreux comme l’une des tendances les Que pensez-vous de la récente
pays sont confrontés au vieillissement plus positives. En particulier, les décision de 181 PDG des plus grandes
de leur population et devront accroître écarts entre les sexes en matière entreprises américaines d’adopter le
la participation des femmes au de participation au marché du capitalisme des parties prenantes ?
marché du travail afin d’éviter de fortes travail et de revenus diminuent
réductions de la main-d’œuvre. De J’aimerais pouvoir faire confiance à la
plus, pour des raisons que nous ne
comprenons pas encore pleinement,
“Les écarts entre bienveillance des entreprises, mais je
suis sceptique. Je ne doute pas que
les femmes font des études plus les hommes et les le capitalisme des parties prenantes
longues par rapport aux hommes. femmes en matière de soit bon pour la société, même si les
détails de sa mise en œuvre sont très
Cela signifie que le secteur privé va participation à la vie délicats. Les gouvernements n’ont
vouloir trouver des moyens d’attirer
et de retenir ces talents féminins.
active et de revenus pas réussi à adopter bon nombre des
lois et réglementations nécessaires
Le secteur public devra également diminuent depuis des pour corriger les externalités. Le
trouver des moyens de faire basculer décennies, même si réchauffement climatique en est bien
les institutions et les normes qui sûr l’exemple le plus marquant. Cela
peuvent encore constituer un obstacle le chemin à parcourir signifie que le bien-être social n’est
à un engagement plus complet des est encore long. Les pas maximisé lorsque les entreprises
femmes sur le marché du travail. se concentrent uniquement sur
écarts croissants les profits, en particulier les profits
Enfin, la patience face à toute entre les riches et les à court terme. Toutefois, je doute
pratique discriminatoire, y compris
le harcèlement sexuel, est à bout
pauvres en termes de que nous puissions faire confiance
aux entreprises pour qu’elles fassent
de souffle dans les pays les plus revenus et de richesse beaucoup par elles-mêmes pour
riches, comme le montre la force du
mouvement #MeToo dans le monde
sont particulièrement remédier à ces externalités, étant
donné les pressions concurrentielles
entier. alarmants” auxquelles elles sont confrontées.

10 11
L’ interview Toulouse School of Economics L’ interview Économie du bien commun

dans la partie B2C de l’économie, dans notre travail). La cause


n’est pas très différente des dépenses fondamentale est la faiblesse et la
publicitaires. Il y a beaucoup d’éco- stagnation des salaires au bas et au
blanchiment , même s’il est difficile milieu de la distribution des revenus
d’en quantifier l’ampleur. De meilleurs aux États-Unis depuis de trop Une lauréate
systèmes de reporting qui obligent les nombreuses décennies.
entreprises à rendre compte de leurs digne de ce nom
résultats sociaux, plutôt que de leurs Quels sont les coûts de l’échec de
résultats purement économiques, l’économie, en tant que discipline,
vont être importants ici. Toutefois, à attirer davantage de femmes Organisé par TSE, le prix Jean-
comme je l’ai déjà dit, si l’objectif est chercheurs ? Jacques Laffont est décerné
clair, il est extrêmement complexe de chaque année à un économiste
mettre au point des normes solides Comme je l’ai dit dans une récente international qui a apporté une
en matière de rapports sur l’impact interview avec l’UBS, il ne fait contribution exceptionnelle à la
social. aucun doute qu’en limitant notre recherche théorique et empirique.
profession aux hommes, nous Marianne a déjà reçu plusieurs
Vos recherches s’appuient laissons beaucoup de découvertes prix prestigieux, notamment le
également sur les connaissances sur la table. Lorsque notre profession prix de recherche Elaine Bennett
de la science comportementale devient plus diversifiée, le type de 2004 de l’American Economic
pour mettre en évidence la manière questions que nous étudions le Association et le prix Rosen 2012
dont la rareté affecte nos décisions. devient également, et c’est une de la Society of Labor Economists.
Comment cela a-t-il permis bonne chose.
d’identifier des initiatives politiques Née en Belgique, Marianne est
et des outils financiers pour sortir les Quelles mesures peuvent être prises une micro-économiste appliquée
gens de la pauvreté ? pour y remédier ? qui s’intéresse à l’économie du
travail, à la finance d’entreprise et
Les avancées des sciences Nous devons inciter davantage à l’économie du développement.
du comportement ont permis d’institutions à adopter les meilleures Elle est codirectrice du Rustandy
d’identifier certaines des erreurs pratiques lorsqu’il s’agit de réduire Center for Social Sector
les plus courantes que les les préjugés (implicites ou non) Innovation de Chicago Booth,
individus commettent lorsqu’ils dans les décisions d’embauche directrice du Poverty Lab de
sont confrontés à des décisions et de promotion. L’American l’UChicago Urban Labs et membre
importantes. Ces recherches ont Economic Association (AEA) a fait du conseil d’administration du
“Le capitalisme des L’un de vos récents articles présente
des preuves empiriques que les
importante pour laquelle il a été si
difficile de faire adopter une politique
inspiré certains de mes travaux
sur les prêts sur salaire. Dans
beaucoup de travail pour rendre ces
meilleures pratiques plus facilement
Abdul Latif Jameel Poverty Action
Lab.
parties prenantes entreprises américaines utilisent sur le réchauffement climatique aux ces travaux, nous avons montré accessibles à ses membres. Nous
serait bon pour la les subventions caritatives pour
influencer les législateurs. Quels
États-Unis. Donc, de ce point de vue,
oui, je crois qu’il est important de
que la divulgation d’informations
«guidées par la psychologie» incite
devons également construire
des infrastructures plus solides,
société, mais sa sont les dangers de la philanthropie documenter toutes les façons dont les emprunteurs à réduire leur en commençant par les écoles
mise en œuvre d’entreprise ? cette influence s’exerce. recours aux prêts sur salaire. En secondaires. Nous devons également
Le secteur de la philanthropie particulier, nous avons montré que construire des institutions plus
est très délicate. Vous avez raison de dire que certains est peu étudié. Les entreprises le fait de rappeler aux emprunteurs solides, en commençant par les
Les gouvernements de mes travaux récents ont eu pour et les familles riches bénéficient les frais cumulés encourus lors du écoles secondaires.
but de montrer que la philanthropie d’avantages fiscaux pour leurs renouvellement des prêts sur salaire
n’ont pas réussi pourrait être en partie utilisée par activités caritatives. Nous avons réduisait le recours à ces prêts. Trop de jeunes comprennent mal
à adopter les les entreprises pour influencer le besoin au minimum d’informations Si je crois qu’une telle approche ce que font les économistes, ou le
processus législatif et réglementaire. plus facilement accessibles et de plus “d’encouragement“ est utile et type de questions qu’ils étudient. Là
réglementations En d’autres termes, c’est un autre de transparence sur ce à quoi sont aide les personnes en marge de la encore, l’AEA a récemment relevé
nécessaires pour outil d’influence des entreprises sur consacrés tous ces fonds caritatifs. société, je suis moins convaincue ce défi pour contribuer à remodeler
que le bien- le processus politique, à côté de
ceux qui sont mieux compris, comme Comment pouvons-nous encourager
qu’elle ait le pouvoir de sortir les gens
de la pauvreté. Des progrès plus
la perception de l’économie, en
s’éloignant du stéréotype ennuyeux
être social soit le lobbying, les contributions aux la responsabilité sociale sans, par significatifs ne peuvent être réalisés et indifférent. Les personnalités
maximisé lorsque campagnes ou la “porte tournante“.
Je pense que l’influence des
exemple, donner aux mauvais acteurs
l’occasion de redorer leur image ?
que si l’on s’attaque à la cause
profonde qui explique pourquoi tant
modèles constituent également une
partie importante de la réponse et je
les entreprises entreprises est l’une des principales de personnes utilisent des produits suppose que nous allons assister à
se concentrent raisons pour lesquelles nos lois et C’est une bonne question, à laquelle financiers aussi coûteux. Je ne pense une forte augmentation du nombre
réglementations ne corrigent pas je n’ai pas de bonne réponse. Je suis pas que la cause fondamentale soit de jeunes femmes qui postulent à
uniquement sur les les importantes défaillances du d’accord avec vous pour dire qu’une une méconnaissance du coût réel des programmes de doctorat l’année
profits” marché. Par exemple, l’influence grande partie de la responsabilité de ces produits (même si c’est un prochaine grâce à l’attribution du prix
des entreprises est une raison sociale des entreprises, en particulier facteur, comme nous le montrons Nobel à Esther Duflo.

12 13
Le monde après le Covid–19 Économie du bien commun Le monde après le Covid–19 Économie du bien commun

Le monde
après le
Covid–19
P16–19.
Jean Tirole
Reconstruire le monde
après le Covid-19

P20–21.
Marie-Françoise Calmette
Mondialisation : le jour d’après

P22–23.
Ulrich Hege
La dette des entreprises menace
de faire dérailler le redressement

P24–25.
Marc Ivaldi
Le plongeon des compagnies
aériennes

P26–27.
Christian Gollier & Stéphane Straub
Covid-19 et la valeur de la vie
humaine

P28–33.
Alice Mesnard & Paul Seabright
La confiance est plus importante
que la transparence

P34–35.
Michael Becher
Qui ne respecte pas le confinement ?

P36–37.
Cécile Aubert
L’angle mort des politiques publiques

14 15
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics Économie du bien commun

Reconstruire “Les récents plans


de sauvetage
À quoi ressemblera le monde
lorsqu’il sortira de l’isolement et
des ravages du Covid-19 ? Il est
Une chose est sûre : les autorités
devront inspirer confiance à la
population pour faciliter la reprise.

le monde après
massifs de nombreux difficile de prédire ce qui se passera Pour instaurer la confiance, il faudra
gouvernements et après la pandémie, notamment
parce que nous disposons de peu
trouver un équilibre délicat entre
un leadership fort et humilité, en

le Covid-19
banques centrales sont d’informations sur la durée de reconnaissant que nous apprenons au
judicieux. Pour être l’épidémie et des restrictions. En tant
qu’événement rare, nous disposons
fur et à mesure que nous progressons.
La mise en valeur des scientifiques
efficaces et équitables, de peu de preuves historiques ; en exprimant modestement à la fois
ils devront à nouveau se tant qu’événement inattendu, nous leurs connaissances et leurs limites,
n’avons guère réfléchi à la manière comme l’ont fait les experts médicaux
concentrer sur les plus d’y faire face. en France, peut contribuer à recréer
fragiles et ne pas créer cette confiance.
Dans le scénario optimiste, les
de gains exceptionnels chocs de l’offre et de la demande Qu’elles soient civiles, internationales
pour les autres. ” créeront une perturbation temporaire ou sanitaires, les guerres marquent
du système de production et une la société de leur empreinte. Face à
augmentation de la dette globale. Si la des événements anxiogènes, les gens
crise de 2008 donne des indications, peuvent reconsidérer leurs objectifs
une relance économique facilitera le dans la vie. Les recherches en
retour à la normale, stimulée par les sciences sociales montrent que nos
efforts budgétaires et monétaires déjà tendances individualistes diminuent
en cours. Il y aura une grave récession et que nous faisons preuve de plus
et une perte de pouvoir d’achat d’empathie. Nous nous comportons
pendant quelques années, mais la crise de manière plus coopérative et
dans le monde des affaires se limitera à altruiste et sommes plus susceptibles
une crise de liquidité, ce qui évitera de de rejoindre des groupes sociaux.
Jean Tirole, graves problèmes d’insolvabilité.
Lauréat 2014 du Prix Nobel Une grande partie de ce nouvel
Si les dommages causés par le altruisme est de nature paroissiale ;
Covid-19 se prolongent, cela il s’adresse à ceux qui sont “de notre
fera craindre des scénarios plus côté“. Mais contrairement aux guerres
pessimistes, voire dystopiques. La internes, les guerres externes génèrent
dette de l’Europe du Sud pourrait des intérêts communs qui comblent
monter en flèche, même si la BCE est les écarts entre les groupes. Dans la
susceptible d’utiliser les taux d’intérêt lutte contre le Covid-19, le groupe
pour maintenir le coût de l’emprunt interne s’étend à toute l’humanité et il
à un niveau très bas pendant une n’y a pas d’autre groupe externe que le
longue période. Cela ne serait pas virus (à condition que nous ne suivions
nécessairement catastrophique, à pas le président américain qui a qualifié
moins que les marchés financiers le virus de «maladie chinoise» et que
ne commencent à spéculer contre le «chaque pays pour lui-même» ne
la dette souveraine. Un signe avant- l’emporte pas). Si cette crise présente
coureur est la hausse des taux le même schéma de rapprochement,
d’intérêt exigée par les investisseurs cela pourrait être une bonne nouvelle
en obligations italiennes et espagnoles étant donné la récente tendance
avant l’annonce par Christine Lagarde au populisme, au nationalisme et à
d’un fort soutien de la BCE. Ce sera l’intolérance ethnique et religieuse.
une période de test pour la solidarité À cet égard, la reformulation par le
européenne. président Macron de l’événement du
coronavirus en une guerre pourrait
Un autre grand point d’interrogation avoir été judicieuse.
plane sur la résurgence tant attendue
de l’inflation. Si elle se produit, Aujourd’hui, la solidarité avec les
l’inflation restera-t-elle suffisamment patients et les professionnels de
basse pour éviter une crise de la santé va de soi ; elle est à la fois
refinancement de la dette et des éthique et logique. Mais la solidarité
pertes énormes pour les détenteurs devrait également viser les plus
de liquidités et de dette nominale ? fragiles économiquement.

16 17
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics Reconstruire le monde après le Covid-19 Économie du bien commun

“Nous devons profiter


de la pandémie pour
agir ensemble sur les
normes et les incitations
sociales. Une société
moins individualiste et
plus compatissante va de
pair avec une plus grande
responsabilité de nos
actes.“

Les préceptes libéraux demandent à Les petites entreprises, qui sont défis imminents. Le Covid-19 nous être résolus par «d’autres», notre Nous ne devons pas bannir ces
la société d’assurer et de protéger les moins diversifiées et plus limitées en rappelle notre vulnérabilité. Nous irrationalité collective sera notre perte. pensées gênantes. Aussi désagréables
citoyens contre des événements, tels termes de crédit que les grandes, devons investir dans des systèmes et inquiétants que soient les froids
qu’une pandémie, sur lesquels ils n’ont doivent également être soutenues : de santé efficaces et promouvoir Nous devons également reconsidérer calculs sur les résultats alternatifs en
aucun contrôle. À cet égard, les pays les commerçants, les artisans, les la recherche qui nous permettra notre Weltanschauung, notre vision matière de santé, nous ne pouvons
disposant d’une protection sociale restaurants et les hôtels, l’industrie de réagir rapidement aux nouvelles du monde. Nous devons faire face à pas éluder la rationalisation des
forte (comme la France) sont mieux du divertissement et de la mobilité et menaces. Nous étions déjà la réalité plutôt que de nous cacher budgets de santé existants. Mais cela
équipés pour limiter les dégâts de la bien d’autres n’ont plus de sources de conscients du manque de recherche derrière des postures pseudo- ne nous empêche pas de repenser la
pandémie que ceux qui n’en ont pas revenus et leur survie même est en sur les antibiotiques, compte éthiques. Même les meilleurs hôpitaux répartition des ressources entre les
(comme les États-Unis). jeu. Les banques seront également tenu de la résistance croissante du monde sont confrontés à un biens de consommation ordinaires
confrontées à des problèmes de aux antibiotiques. Nous étions terrible dilemme éthique : submergés d’une part, et la santé et l’éducation
Dans les semaines ou les mois à liquidités. Les récents plans de préoccupés par la guerre biologique. par le Covid-19, ils doivent choisir qui d’autre part. Et peut-être que le
venir, les travailleurs français en CDD sauvetage massifs de nombreux Nous tremblions face à la fonte du va vivre et qui va mourir. Cependant, le réexamen des objectifs de vie nous
ou licenciés à la fin de leur période gouvernements et banques centrales permafrost qui, en plus d’émettre public ignore souvent que les hôpitaux fera prendre conscience que la lutte
de préavis ne pourront pas trouver sont judicieux. Pour être rentables et de grandes quantités de gaz à effet sont confrontés à des dilemmes contre le réchauffement climatique
d’emploi, quels que soient les efforts équitables, ils devront à nouveau se de serre, va libérer d’anciens virus et similaires en temps normal : l’allocation est la responsabilité de chacun.
qu’ils auront déployés. Les chômeurs concentrer sur les plus fragiles et ne bactéries. Nous réalisons maintenant de leur budget et de leur personnel
qui n’ont plus droit aux allocations de pas créer de gains exceptionnels pour que le problème est encore plus vaste. donne la priorité à certains patients Nous devons profiter de la pandémie
chômage ne pourront pas non plus les autres. Les crises sanitaires mondiales ne sont par rapport à la vie d’autres personnes pour agir ensemble sur les normes
en bénéficier. Contrairement aux plus des «événements rares». atteintes de maladies différentes. La et les incitations sociales. Une
travailleurs salariés sous contrat de Nous pouvons être prudemment vie n’a pas de prix. société moins individualiste et plus
longue durée (les CDI, qui recevront optimistes quant à une solidarité Malheureusement, les gens ont la compatissante va de pair avec une
84 % de leur salaire tout en restant accrue, mais quand apprendrons-nous mémoire courte et tirent rarement Dans nos actions, sinon dans nos plus grande responsabilité pour nos
chez eux) et aux fonctionnaires, les que l’élaboration des politiques doit des leçons de l’histoire. Sommes- convictions déclarées, les gens actions. Nous devons aller au-delà de
travailleurs indépendants perdront s’inscrire dans une perspective à plus nous prêts à dépenser suffisamment considèrent que la vie et l’argent la réflexion à court terme, dans notre
leur source de revenus. Ces personnes long terme ? Nous sous-investissons pour la recherche en matière de sont proportionnels : par exemple, propre intérêt comme dans celui des
ont besoin (et recevront) un soutien dans l’éducation, la reconversion, la santé ? Sommes-nous prêts à payer nous pouvons ne pas être disposés à générations futures. Une telle prise en
financier ; d’autres n’en ont pas besoin : politique environnementale et diverses une taxe sur le carbone pour sauver accepter un prix beaucoup plus élevé compte constituerait un pas de géant
l’approche américaine d’un chèque autres mesures qui limiteraient la planète ? Si notre réponse à ces pour une voiture plus sûre pour nos vers la refonte du monde d’avant,
universel pour chaque adulte est facile les dégâts causés à la prochaine questions vitales est toujours négative, enfants ; et les préférences politiques transformé par le Covid-19. Le pire est
à mettre en œuvre, mais onéreuse et génération par le réchauffement notre tendance à la procrastination, suggèrent que beaucoup ne sont pas encore à venir, mais cette pandémie va
injuste, et elle ne peut pas contribuer à climatique, l’intelligence artificielle, notre conviction que les problèmes disposés à consommer beaucoup prendre fin. Notre avenir dépend des
stimuler une économie qui est confinée. la dette, les inégalités et par d’autres vont disparaître d’eux-mêmes ou moins en échange d’un monde plus sûr. leçons que nous en tirerons.

18 19
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics

Mondialisation :
le jour d’après
L’épidémie de Covid-19
est une crise sanitaire et
économique majeure qui
remet en cause les principes
même de mondialisation et de
globalisation. Comment faire
en sorte que nos systèmes
économiques mondiaux et
interdépendants soient plus
adaptés à ce type de crises ?

Marie-Françoise Calmette
«... le jour d’après, quand nous
aurons gagné, ce ne sera pas un
La sécurité sanitaire nationale de pharmacie avait déjà lancé
une alerte en 2011 puis en 2013 et 2018),
“L’épidémie que nous
retour au jour d’avant». Cette phrase La pénurie de médicaments est une que 60% du paracétamol et 90% de la traversons doit faire
prononcée le 16 Mars 2020 par le
Président de la République suppose un
véritable menace potentielle pour
la santé publique. Cette menace,
pénicilline mondiaux sont produits en
Chine.
changer les modèles.
changement de nos analyses et de nos particulièrement présente aujourd’hui, Nous avons besoin de
comportements dans de nombreux ne date pas de la crise actuelle. Nous Le résultat de la mondialisation ? régulation dans certains
domaines où nous étions sans doute avons par exemple appris il y a quelques
allés trop loin. C’est particulièrement le mois que la société américaine Certes, mais surtout le résultat des secteurs essentiels,
cas dans celui de la mondialisation ou Medtronic avait décidé d’arrêter la défaillances de marché. Ricardo et de façon générale
de la globalisation, qui ont pu exploser fabrication des pompes à insuline autres théoriciens du commerce
grâce à la diminution rapide des coûts implantables, vitales pour certains international affirmaient que tout le ceux pour lesquels
de transport. Mais que les coûts de diabétiques de type 1, au cours du monde était gagnant dans l’échange l’élasticité-prix des biens
transport deviennent tout à coup infinis, deuxième semestre 2020. Cela n’a pas international. Ils n’avaient pas (tout
et tout s’arrête. C’est ce qui nous est ému grand monde, à part les patients à fait) tort dans un monde de
est nulle, afin d’y établir
arrivé, l’épidémie de coronavirus jouant concernés bien sûr et leurs médecins. concurrence pure et parfaite. Mais ce une autosuffisance.”
le rôle de coupe-circuit. Nous nous Il faut dire que ce marché détenu par la monde n’existe plus depuis longtemps,
rendons compte que nous sommes seule société Medtronic est tout à fait s’il a jamais existé. Nous vivons dans un
tous dépendants. confidentiel avec 397 patients équipés monde de rendements croissants qui
de cette pompe dans le monde. entraînent la formation de monopoles
Que faire le jour d’après ? voire d’oligopoles mondiaux qui n’a rien
La récente rupture de stock de à voir avec le covid19. Celui-ci n’a fait
Certainement pas se replier et fermer l’ancienne formule du Levothyrox qu’exacerber les conséquences des
nos frontières, ce serait revenir au produit par le seul laboratoire Merck défaillances de marché qui ne sont
Moyen-âge. Mais il faut contrôler a par contre eu un retentissement pas compatibles avec les exigences de création d’une réserve stratégique de
la globalisation tout comme la mondial. Deux exemples parmi sécurité sanitaire. matériel médical et lancé, «pour réduire
mondialisation. Il est possible de bien d’autres : les signalements les coûts et éviter la concurrence entre
résoudre la plupart des pénuries par de ruptures de stocks et tensions Bien sûr, cela doit se faire au niveau Etats», un appel d’offre européen
une diminution de la demande, de d’approvisionnement pour les européen, ne serait-ce qu’à cause des de masques, respirateurs et tests de
nombreuses consommations non médicaments d’intérêt thérapeutique rendements croissants diraient les dépistage. Le but est de stocker la
essentielles pouvant être réduites, voire majeur sont passés de 600 en 2018 à cyniques, mais pas seulement. Nous réserve, avec un budget initial de 50
supprimées sans nuire profondément 1200 en 2019. On apprend avec stupeur avons l’exemple de la PAC créée en millions d’euros, ensuite «répartir entre
à notre qualité de vie et surtout à que 80% (contre 20% il y a trente ans) 1962, par la suite tellement critiquée, les 27 pays selon les besoins». Il faut
notre vie. Une première réflexion des principes actifs pharmaceutiques mais qui a rendu l’Union européenne espérer que cette saine solidarité ne
individuelle sur nos comportements utilisés en Europe sont fabriqués en autosuffisante. Un premier pas a été s’étiole pas peu à peu les jours d’après,
de consommation de ces biens serait Asie, essentiellement en Chine et Inde fait puisque la semaine dernière la et que les leçons de cette crise seront
donc salutaire. (dépendance sur laquelle l’Académie Commission européenne a annoncé la retenues.

20 21
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics L’endettement du secteur privé Économie du bien commun

La dette des Les retombées économiques de Covid-19


seront exacerbées par la dette imminente
Plusieurs pays prévoient de proposer des programmes de
report d’impôts. Les banques centrales utilisent diverses
politiques pour encourager les banques à prêter aux

entreprises menace
des entreprises et la situation précaire entreprises touchées, en libérant des réserves de capital
des finances souveraines. Avec Bo Becker anticycliques ou des facilités étendues pour acheter des
(Stockholm School of Economics) et Pierre dettes de l’État et des entreprises.

de faire dérailler Mella-Barral (Toulouse Business School), Ulrich


Hege, chercheur à la TSE, met en évidence
Aide d’urgence

le redressement
les domaines politiques qui nécessitent une Une grande partie des centaines de milliards d’aides
d’urgence destinées aux entreprises prendra la forme
attention urgente et explique pourquoi la de crédits ou de garanties de crédit. Cela est logique
planification de la restructuration de la dette pour deux raisons. Premièrement, de nombreux États
devrait commencer dès maintenant. souverains entrent dans cette crise avec des niveaux
élevés de dette publique, en grande partie à cause des
politiques adoptées en réponse à la crise financière
Ulrich Hege mondiale de 2008. Les écarts de taux des emprunts
souverains dans la zone euro, en particulier pour l’Italie,
se creusent déjà, ce qui indique que la crédibilité et la
solvabilité des emprunteurs souverains pourraient être
L’économie chinoise a plongé en janvier et février mises à mal. Les souverains doivent désormais préserver
2020 pour la première fois depuis plusieurs décennies, leurs ressources budgétaires, et les dons sont plus
avec une contraction de 13,5 % de la production exigeants que les prêts et les garanties. Deuxièmement,
manufacturière. Alors que de nombreux autres pays les effets économiques du Covid-19 seront probablement
optent pour le confinement, il semble de plus en plus très hétérogènes d’un secteur à l’autre, et il reste peu de
plausible que la crise du coronavirus ne déclenche temps pour déterminer exactement comment. En bref,
pas seulement une forte contraction mais aussi une l’impact hétérogène de la crise sanitaire et des blocages,
contraction prolongée, car les politiques de santé la grande incertitude quant à l’évolution de la crise
publique retardent le moment où le pic de la courbe sanitaire, la nécessité d’utiliser les ressources souveraines
épidémiologique sera atteint. Les marchés financiers avec sagesse et la grande urgence de réagir, tout cela
du monde entier font état de graves répercussions favorise l’utilisation du crédit pour soutenir le secteur
économiques. Les voyages, l’hôtellerie, les loisirs et privé.
certaines entreprises manufacturières ont déjà connu
une détérioration considérable de leurs revenus, d’autres Cependant, la crise de Covid-19 arrive sur fond
secteurs devraient suivre. d’endettement du secteur privé. Les bilans des
entreprises et des ménages en Europe s’allongent - ni
les entreprises ni les ménages n’ont sensiblement réduit
“La crise de Covid-19 arrive sur fond leur endettement depuis la crise de 2008 et de la dette
souveraine européenne ; au contraire, les faibles taux
d’endettement du secteur privé.” de politique monétaire et les faibles écarts de crédit
les ont amenés à se montrer complaisants à l’égard du
niveau d’endettement. L’endettement des entreprises
Les gouvernements mettent en place des programmes n’a jamais été aussi élevé. Une grande partie de la dette
de soutien ambitieux, tant pour les ménages que pour des entreprises est désormais notée BBB, la note la plus
les entreprises. De nombreux pays, dont l’Allemagne, la basse de la catégorie investissement, et plus que jamais,
France, la Suède et le Danemark, étendent les prestations elle est notée en dessous de la catégorie investissement
de chômage et de chômage partiel et les États- - par exemple, près de la moitié de toutes les obligations
Unis envisagent des transferts directs aux ménages. d’entreprises américaines arrivant à échéance dans les
Emmanuel Macron a annoncé qu’»aucune entreprise, cinq prochaines années sont en dessous de la catégorie
quelle que soit sa taille, ne devra faire face au risque de investissement.
faillite». D’autres pays agissent de la même manière.
Les réponses politiques esquissées jusqu’à présent Les politiques actuelles laisseront inévitablement une
visent en grande partie à être larges et rapides («garder partie du secteur des entreprises avec un endettement
les lumières allumées»). L’Allemagne a annoncé une encore plus important. Cela retardera la reprise :
aide au prêt «illimitée» via la KfW, sa banque publique les entreprises en difficulté ont tendance à réduire
de développement, la France et l’Espagne offrent des leur personnel, à vendre des actifs, à réduire leurs
garanties de prêt allant jusqu’à 300 milliards d’euros et investissements et l’emploi, à réduire leurs activités et
100 milliards d’euros respectivement pour les entreprises, à hésiter à lever de nouveaux capitaux. En outre, les
et l’Italie et d’autres pays mettent également en place banques et autres prêteurs qui sont coincés avec des
des programmes massifs de soutien aux entreprises. prêts peu performants peuvent restreindre les prêts et

22 23
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics L’endettement du secteur privé Économie du bien commun

les orienter à tort vers des «entreprises zombies». Si sauvetage devraient contenir des dispositions qui limitent
une entreprise est touchée, ses clients, ses fournisseurs la portée du soutien accordé aux investisseurs. Nous
et ses employés le sont à leur tour. Tout cela peut recommandons d’interdire le versement de dividendes
transformer un choc économique temporaire en une et la plupart des réductions de dettes pour tous les
dislocation à long terme provoquée par le bilan. Une des bénéficiaires de l’aide. Nous recommandons également
leçons à tirer des grandes crises financières du monde que tout crédit financé par le contribuable soit prioritaire
développé, à commencer par celle du Japon au début des en cas de restructurations futures. Il peut également être
années 1990, est que les effets du surendettement des judicieux d’assortir les fonds de sauvetage d’options sous
entreprises sont multiples et néfastes. la forme de bons de souscription d’actions ou de titres
Pour gérer les tensions qui menacent la dette des convertibles qui peuvent garantir que le public bénéficie
entreprises et en gardant à l’esprit la situation des gains futurs de l’évaluation des entreprises rendus
probablement précaire des finances souveraines, nous possibles par l’argent public, en particulier pour les
voyons trois grands domaines politiques qui doivent être sociétés cotées en bourse.
abordés.
Procédures d’insolvabilité devant les tribunaux
La restructuration de la dette
Deuxièmement, les systèmes européens de traitement
Tout d’abord, les programmes de crédit public tels que de l’insolvabilité devant les tribunaux ne sont pas
les programmes de garantie de prêts devraient être efficaces pour protéger les entreprises viables dont
conçus en tenant compte du problème imminent du les structures de capital ne sont pas durables. Les
surendettement et de la nécessité future de restructurer entreprises sont trop souvent liquidées, ce qui génère
la dette. Les conflits d’intérêts deviennent importants des rendements médiocres pour les demandes de faillite,
lorsque les entreprises ont plusieurs créanciers et que les et les procédures peuvent être lentes. Ces procédures
plans de sauvetage créent de nouveaux créanciers, ce judiciaires inefficaces freinent le développement du
qui rend la restructuration plus compliquée, comme l’ont marché du crédit, même en période de prospérité. En
montré les plans de sauvetage des banques après la crise cas de récession ou de crise, elles ralentissent le retour
de 2008. Les programmes doivent également garantir des actifs productifs dans l’économie et peuvent détruire
que les fonds de sauvetage sont utilisés comme prévu des entreprises de valeur. Toute réforme susceptible
: pour assurer la continuité des activités et non pour de simplifier et d’accélérer les procédures judiciaires
profiter aux détenteurs de dettes ou aux actionnaires doit être envisagée. De telles réformes devraient être
existants. La politique doit également tenir compte exceptionnellement rapides pour avoir un impact sur
des crises futures. Contrairement aux sauvetages des les développements à court terme, mais elles peuvent
banques après le GPF, la prise de risque des banques contribuer à soutenir une reprise vigoureuse. Les
n’a pas déclenché la crise du Covid-19, ce qui signifie initiatives actuelles de l’Union européenne pour une
que les préoccupations en matière d’aléa moral sont meilleure résolution des faillites d’entreprises devraient
moins fortes. Elles ne sont toutefois pas absentes, car les être accélérées.
banques peuvent utiliser les choix politiques actuels pour
déduire le niveau de soutien des contribuables qui sera Renégociations extrajudiciaires
disponible dans d’autres types de crise.
Troisièmement, compte tenu de l’inefficacité des
procédures de faillite supervisées par les tribunaux, les
“Nous recommandons d’interdire agences gouvernementales doivent être prêtes à jouer
le versement de dividendes et la un rôle de premier plan dans la restructuration de la
dette des entreprises qui sont renflouées. Elles doivent
plupart des réductions de dettes pour privilégier les renégociations extrajudiciaires chaque
fois que cela est possible. Celles-ci se sont avérés être
tous les bénéficiaires de l’aide. Nous un outil efficace après la crise de 2008. Il peut s’agir
recommandons également que tout de nationalisations temporaires si nécessaire, avec des
conditions strictes pour les actionnaires existants afin
crédit financé par le contribuable soit d’éviter les distorsions. Les organismes publics tels que
prioritaire en cas de restructurations les banques publiques de développement chargées des
garanties de prêts ne sont peut-être pas les mieux placés
futures.” pour superviser la restructuration de la dette - leurs
propres bilans étant exposés, ils peuvent être enclins
C’est pourquoi les plans de sauvetage doivent être à «étendre et prétendre» à des distorsions dans leurs
conçus de manière à éviter, dans la mesure du possible, actions. Il est donc utile de réfléchir à une organisation
de profiter aux créanciers et aux actionnaires existants. indépendante de la direction du gouvernement en
Compte tenu de toutes ces préoccupations, les plans de matière de restructuration de la dette.

24 25
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics Le grand plongeon Économie du bien commun

Le grand plongeon
“Si dans un mois il
n’y a pas de nouvelle

des compagnies
épidémie en Chine,
nous pouvons être plus
optimistes car cela
aériennes signifierait qu’une fois
qu’un pays a été guéri,
il peut prévenir une
nouvelle épidémie”

Les avions étant immobilisés L’industrie aérienne est au point en premier. Même avec des aides L’industrie aérienne bénéficierait
au sol, de nombreuses mort. La situation est si grave que publiques, ce secteur mettra plus de certainement du fait que la Chine
nous n’avons pas pu éviter d’utiliser temps à redémarrer, d’autant plus que parvienne à relancer rapidement son
compagnies aériennes se la dette publique pour amortir le de nombreux pays pourraient encore économie, mais c’est loin d’être le cas.
tournent vers le gouvernement choc. En 2008, pendant la crise, les lutter contre la maladie une fois que
pour obtenir de l’aide. Marc économistes étaient en désaccord sur d’autres se seront rétablis, ce qui La Chine compte 1,5 milliard
la nécessité d’utiliser l’argent public entraverait le tourisme vers ces d’habitants, mais le confinement
Ivaldi, chercheur à la TSE et pour sauver le système financier. destinations. ne concerne “que“ 500 millions
spécialisé dans l’économie Aujourd’hui, le débat est clos et il d'entre eux. La réouverture de la zone
industrielle et les transports, est clair qu’il y a un besoin urgent de “Même avec des aides de Wuhan est actée, et nous ne
liquidités. savons pas si le virus se propagera
évoque l’avenir incertain du publiques, l’industrie ailleurs. Si dans un mois il n’y a pas de
secteur. Des sommes très importantes ont aérienne mettra plus nouvelle épidémie en Chine, nous
été annoncées par le gouvernement
français pour sauver les entreprises :
de temps à redémarrer, pouvons être plus optimistes car cela
signifierait qu’une fois qu’un pays est
Marc Ivaldi 45 milliards d’euros pour le report de d’autant plus que guéri, il peut empêcher une nouvelle
tous les impôts sauf la TVA jusqu’à trois
mois, le report du paiement des loyers
de nombreux pays épidémie. Nous en aurons la certitude
à la fin du mois d’avril.
et des factures, et le financement pourraient encore lutter
du chômage partiel. Une garantie de contre la maladie une Il est impossible de prévoir l’impact
300 milliards d’euros a également global sur l’économie française, mais
été annoncée sur les prêts bancaires fois que d’autres se une chose est claire : avec un pays qui
pour garantir 90 % des sommes seront rétablis, ce qui ne travaille plus et ne produit plus,
empruntées par les entreprises auprès nous sommes en récession. Malgré les
de leurs banques. Malgré cela, il est entraverait le tourisme aides publiques annoncées, l’épargne
difficile de prévoir aujourd’hui quel vers ces destinations” des citoyens sera touchée. Les
sera l’impact sur le secteur, même si à marchés ont baissé, donc les
TSE, nous travaillons dans l’hypothèse En annonçant la possibilité d’une investissements ont baissé, donc
que la pandémie sera terminée dans nationalisation, la France sort l’artillerie notre épargne a déjà baissé.
quelques mois. lourde : Air-France-KLM est l’une
des compagnies qui pourraient être L’ampleur de la crise du Covid-19
Il est très difficile de prévoir ce qui va touchées. La compagnie a annoncé dépasse largement celle de 2008 ; et
arriver à l’industrie aérienne française. qu’elle annulera 90% de ses vols nous devons nous rappeler que la
Le président Macron a déclaré «nous pendant deux mois et licenciera crise de 2008 était déjà beaucoup
allons sauver tout le monde» mais, temporairement 80% de ses employés. plus grave que celle de 1929. Cette
à mon avis, les voyagistes mettront Si la crise s’arrête dans quelques mois, fois, la bonne nouvelle est que les
plus de temps à se rétablir. Nous l’activité économique reprendra mais réactions de politique économique
estimons que les Français perdront le tourisme mettra à nouveau plus de ont été plus rapides, mais il y a encore
en moyenne 20 % de leurs revenus en temps à revenir. Pour l’instant, il est tellement d’incertitudes sur la durée
2020, et se sont les dépenses impossible de dire combien de temps de cette crise qu’il est compliqué d’en
touristiques qu’ils réduisent la compagnie pourra tenir. estimer toutes les retombées.

26 27
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics La valeur de la vie humaine Économie du bien commun

Covid-19 et la valeur
“En l’absence d’intervention publique, le choc
économique sera beaucoup plus dur pour les
ménages les plus précaires, les travailleurs
de la vie humaine intermittents, ceux dont l’emploi n’est pas durable
ou est limité par l’enfermement, sans parler des
sans-abri ou des réfugiés.”
La pandémie liée au Covid-19 est une occasion pour les
chercheurs en sciences sociales de contribuer au débat public.
Christian Gollier, directeur de TSE, spécialiste de l’économie
du risque, et Stéphane Straub, expert de TSE en matière
d’économie du développement partagent leurs points de vue
sur la situation actuelle et suggèrent quelques idées, outils et
actions qui seront nécessaires pour renverser la tendance.

Christian Gollier & Stéphane Straub

En pleine crise sanitaire, les Analyse d’impact population, elle ne signifierait pas
scientifiques ont la responsabilité la fin du monde. Surtout, elle sera
de partager leurs connaissances La politique de santé pourrait temporaire. Une fois le confinement
avec le public et les décideurs, tout réduire considérablement ce bilan levé, la population reprendra le
en reconnaissant leurs limites et apocalyptique. Considérons la travail si la politique économique
leurs incertitudes. Cela place les politique de confinement mise en est capable d’éviter une cascade de
scientifiques dans une situation très œuvre en France depuis le 17 mars. faillites. On peut même imaginer un
inconfortable, avec la quasi-certitude Le confinement conduit à une version rebond de la croissance en 2021, les
d’être ensuite critiqués par des dégradée du travail, et souvent à entreprises cherchant à reconstituer
citoyens soumis à un biais a posteriori, l’arrêt complet de la production. leurs stocks et les consommateurs
jugeant les décisions passées sur la Heureusement, le télétravail permet à faisant des achats qu’ils avaient
base d’informations qui n’étaient pas beaucoup de personnes de conserver reportés pendant le confinement.
disponibles à l’époque. une activité créatrice de valeur, mais il À titre de comparaison, la France a
est difficile d’en mesurer l’impact. perdu 16 % de son PIB annuel lors de
Cette pandémie n’a pas d’équivalent la crise de 1929, 31 % et 49 % à cause
dans l’histoire moderne, ni dans son Commençons par une estimation du de la Première et de la Deuxième
intensité ni dans son traitement. Le «coin de table». Imaginez que deux Guerre mondiale, le choc ayant duré
Covid-19 a un taux de propagation mois de confinement strict réduisent beaucoup plus longtemps que ce que
et de mortalité bien plus élevé que de moitié l’activité économique. Cela l’on peut anticiper pour le Covid-19. Le
celui de la grippe. Dans la politique conduit à 1/12 de perte de création de choc actuel est grave, mais pas aussi
de «laissez-faire» invoquée richesse, soit une perte de revenu de catastrophique que ceux vécus par
récemment en Grande-Bretagne 8%. Si nous prévoyons que l’économie nos parents et grands-parents.
et aux Pays-Bas, par exemple, ne reviendra que progressivement
certains épidémiologistes évoquent à la normale d’ici la fin de l’année, L’État comme assureur de dernier
un scénario impliquant l’infection nous atteignons facilement une perte recours
de 70 % de la population et un de plus de 10 % du PIB en raison du
taux de mortalité de 2 % parmi les confinement. Les marchés financiers En l’absence d’intervention publique,
personnes infectées, ce qui implique semblent partager cette estimation, le choc économique sera beaucoup
un taux de mortalité de 1,4 % de la avec une chute des prix d’environ 40 % plus dur pour les ménages les
population. Pour la France, cela se au moment de la rédaction du présent plus précaires, les travailleurs
traduirait par une surmortalité de document. Là encore, il faut garder à intermittents, ceux dont l’emploi
près d’un million de personnes. Nous l’esprit que ces estimations sont très n’est pas durable ou est limité par
ne pouvons pas juger de la fiabilité incertaines. le confinement, sans parler des
d’une telle estimation, mais nous sans-abri ou des réfugiés. Certaines
devrons continuer à faire des choix en Une baisse de 10 % du PIB est entreprises (restaurants, voyagistes,
tenant compte de nos doutes et de énorme, mais si elle était répartie etc.) perdront beaucoup plus que
l’incertitude de divers paramètres. équitablement sur l’ensemble de la d’autres et beaucoup pourraient

28 29
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics Value of human life Économie du bien commun

faire faillite. Les grandes entreprises Toute perte liée au confinement est limitée et l’État dispose de peu
seront également confrontées à doit être transférée sur les comptes d’actifs dont il pourrait disposer pour
des difficultés majeures. On pense de l’État. Les victimes doivent financer le lissage temporel du choc.
notamment aux compagnies être indemnisées, et elles seules. Compte tenu de l’énorme chute des
aériennes, constructeurs Heureusement, la France dispose d’un valorisations boursières, il serait peu
automobiles, chaînes d’hôtels, salles système de sécurité sociale beaucoup judicieux de céder immédiatement
de concert et clubs de football. plus efficace et généreux que des pays Aéroports de Paris, EDF ou les actifs
comme les États-Unis. Idéalement, détenus dans le fonds de réserve pour
“Si nous nous attendons l’assurance chômage devrait couvrir les retraites. Pendant des décennies, la
100 % du salaire pendant toute la France a laissé les déficits se creuser
à ce que l’économie durée du confinement, au moins en pendant les récessions, sans réduire
ne revienne que dessous d’un plafond. L’État devrait sa dette en période de prospérité.
également compenser les pertes Dans les circonstances actuelles, la
progressivement à la des travailleurs indépendants en leur suspension des règles de discipline
normale d’ici la fin de versant un chèque (ou une réduction budgétaire des traités européens est
d’impôt) proportionnel à la durée la bienvenue. Toutefois, il faudra bien
l’année, nous atteindrons du confinement, sur la base des résoudre notre incapacité à équilibrer
facilement une perte de revenus déclarés pour 2019. Le projet le budget public sur le long terme.
plus de 10 % du PIB en américain d’envoyer un chèque à tous
les ménages n’a aucune justification Grâce aux transferts publics, la baisse
raison du confinement” économique ; cet «hélicoptère du PIB pourrait être quasiment nulle
monétaire» n’est utile qu’en réponse en 2020. L’essentiel de la perte de
Les fonctionnaires, les fournisseurs à un choc de la demande, ce qui n’est PIB serait reportée sur les années
de services en ligne, l’industrie pas (encore) le cas. suivantes, où une partie de la création
alimentaire et les négociants en de richesse serait neutralisée pour
services essentiels ne perdront pas La compensation des pertes est rembourser la «dette corona».
grand-chose. Le confinement est également un moyen d’éviter un choc Heureusement, la France n’est pas à la
un sacrifice nécessaire pour le bien de demande. En maintenant le pouvoir pointe de cette exposition au risque de
commun. Cet effort doit être partagé d’achat des ménages, la propagation la dette souveraine.
équitablement : c’est un impératif du choc dans le temps est coupée.
moral autant qu’économique. Sous le Il faut savoir être keynésien quand la L’Italie a le malheur commun d’être le
voile de l’ignorance, ne sachant pas situation l’exige. L’État doit également pays européen le plus touché par la
si nous sommes fonctionnaires ou maintenir l’appareil industriel intact en pandémie et par la dette souveraine. La
restaurateurs, nous aimerions tous évitant les faillites. Une participation nature exogène du choc économique
que cela se produise. La solidarité temporaire de l’État au capital de supprime tout problème d’aléa moral
ex-post est une assurance ex-ante. certaines entreprises peut s’avérer et les stigmates qui y sont associés.
Seul l’État peut mettre en place un tel nécessaire. Comme en 2008, si le L’UE devrait socialiser la perte de la
mécanisme d’assurance de dernier rebond économique se confirme, couronne sur notre continent. Dans le À court terme, la BCE doit également Les citoyens comprennent-ils que “Le projet américain
recours. cela pourrait même se faire sans frais cas contraire, l’UE perdra sa crédibilité, éviter une crise de liquidités en leur comportement affecte non
pour le contribuable. Le maintien de d’autant plus que la politique en offrant à toutes les institutions seulement leur propre survie, mais
d’envoyer un chèque
Les économistes soutiennent depuis la demande peut également entraîner d’endiguement de l’Italie a profité à financières qui en font la demande. aussi celle des autres ? C’est un à tous les ménages
longtemps qu’il existe une opposition
entre la nécessité de responsabiliser
une légère hausse temporaire de
l’inflation qui serait plutôt bienvenue
d’autres membres. Une obligation
européenne devrait être émise et les
Ces dernières pourront ainsi financer
à leur tour les entreprises solvables qui
problème que l’on retrouve dans le
cas du réchauffement climatique : vos
n’a aucune justification
les individus et les entreprises, d’une en Europe. États membres devraient partager la ont du mal à honorer leurs paiements. efforts me protègent et mes efforts économique ; cet
part, et la nécessité de partager
efficacement les risques, d’autre Dette et auto-assurance
responsabilité de son remboursement.
À défaut, la BCE devrait veiller à ce
La socialisation des pertes par les
gouvernements devrait contribuer à
vous protègent. Je pourrais peut-être
me fier à vos efforts, tout en évitant
“hélicoptère monétaire“
part. Renforcer l’assurance signifie que les conditions d’endettement des rassurer les banques sur la solvabilité de faire les miens ; ce comportement n’est utile qu’en réponse
souvent réduire l’incitation à prévenir L’opinion publique a clairement États ne divergent pas au sein de l’UE. de leurs emprunteurs. La confiance et de resquilleur est bien connu des à un choc de
efficacement les risques. Mais dans le compris la nécessité d’aplatir la courbe La règle de plafonnement des achats la crédibilité sont essentielles. économistes.
contexte de Covid-19, nous sommes d’infection. Mais une deuxième courbe de dette souveraine dans le cadre la demande, ce qui
dans une situation très différente de doit également être aplatie : la baisse du mécanisme européen de stabilité Évaluation de la politique de santé Continuons avec la controverse sur n’est pas (encore)
celle de 2008 (crise des subprimes) des revenus due à l’endiguement. La devrait être exceptionnellement l’utilité du confinement. Comme
et de 2011-2012 (crise de l’euro) où socialisation des pertes entraînera suspendue. L’élargissement récent des Il y a beaucoup à dire sur la gestion nous l’avons vu, la perte de richesse le cas.”
l’argument de l’»aléa moral» avait un déficit public massif en 2020, écarts de rendement des obligations de la crise sanitaire. Commençons pourrait dépasser 10 % du PIB annuel,
une base empirique incontestable. peut-être de l’ordre de 10 % du PIB, et d’État au sein de l’UE devrait être par l’appel à la bonne citoyenneté. soit environ 250 milliards d’euros
Le Covid-19 et le confinement sont une augmentation correspondante contenu. Le lancement par la BCE Début mars, le gouvernement français pour la France. Le non confinement,
une combinaison d’un cas de force de la dette publique, qui devra être du Programme d’achat d’urgence en comptait sur le civisme de ses citoyens en revanche, pourrait entraîner un
majeure et d’une décision politique, progressivement remboursée. cas de pandémie (PEPP), doté de 750 pour les inciter à se comporter de million de morts. Pour comparer
et aucun acteur n’a la possibilité Malheureusement, la marge de milliards d’euros, répond au moins manière responsable. L’échec de cette ces politiques, nous devons d’une
d’intervenir pour les prévenir. manœuvre du Trésor public français partiellement à cette préoccupation. politique a été largement dénoncé. manière ou d’une autre donner une

30 31
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics La valeur de la vie humaine Économie du bien commun

“Dans notre société hyper-individualiste,


cette leçon nous rappelle que le libéralisme ne peut
pas tout faire. En l’absence du fait religieux,
nous avons besoin de mécanismes de solidarité
et de civilité entre les hommes que seul un Etat
puissant et légitime aux yeux du peuple peut
mettre en place.”

valeur à la vie humaine. Chacun peut C’est beaucoup plus que les 250 ceux qui prennent des risques à incluant les modalités de mise en Cependant, il est clair que ce La crise de 2008 a révélé une
agir pour augmenter son espérance milliards d’euros de PIB perdus en notre profit, cette politique aligne les œuvre, l’ensemble de la population succès dépend dans une large faiblesse de notre société due à
de vie, par de simples gestes raison de deux mois de confinement. intérêts privés sur le bien commun française pourrait être testée pour mesure de facteurs institutionnels «l’interconnexion» des banques, les
préventifs (comme l’utilisation des Dans ces conditions, le constat est et concentre les énergies sur un coût global de 7 milliards d’euros, et culturels spécifiques à ces pays, risques financiers pris par une banque
passages pour piétons, ou l’exercice clair : même en faisant abstraction les activités les plus essentielles. soit moins de 0,3 % du PIB. Il s’agit et la reproduction dans notre affectant les risques financiers des
physique) ou des investissements de des questions éthiques, le Une fois la crise passée, nous d’une priorité absolue, et d’une société pourrait s’avérer difficile. Les autres.
sécurité (comme le changement de confinement est une bien meilleure devrons envisager un réalignement somme très faible par rapport au PIB chercheurs en sciences sociales
pneus, ou le déplacement vers une option que le laisser-faire. permanent des rémunérations de perdu du fait de l’endiguement. Si elle ont une grande expertise dans ce La crise de 2020 révèle une autre
zone moins polluée). Ces actions certaines professions. permet de remettre plus de 90% de domaine, notamment en ce qui interconnexion, les risques sanitaires
sont souvent coûteuses, ce qui Comment déterminer les exemptions la population au travail, l’économie concerne l’utilisation de très grandes choisis par les uns affectent les risques
permet d’estimer une «valeur de à l’endiguement ? Les modèles Enfin, il y a la question de savoir serait de 225 milliards d’euros. Les bases de données géolocalisées. sanitaires des autres. Nous dépendons
vie statistique». En France, cette épidémiologiques devraient nous comment sortir de l’endiguement. obstacles immédiats sont nombreux, tous les uns des autres. Dans notre
valeur est fixée à 3 millions d’euros. permettre d’estimer l’impact de la Un rapport récent de l’Imperial tels que le manque de réactifs ou de Le dépistage et la traçabilité risquent société hyper-individualiste, cette
En d’autres termes, l’État est prêt mise au travail sur la surmortalité College au Royaume-Uni indique lignes de production dédiées, mais de se heurter à une résistance leçon nous rappelle que le libéralisme
à dépenser jusqu’à 3 millions globale. En utilisant la valeur de qu’une stratégie de confinement les bénéfices potentiels justifient une importante en France, liée aux ne peut pas tout faire. En l’absence
d’euros pour sauver toute une vie la vie humaine mentionnée ci- à la française semble être la seule mobilisation totale sur cet objectif, préoccupations concernant la vie du fait religieux, nous avons besoin
en espérance de vie. C’est ainsi que dessus, ce coût peut être comparé susceptible d’éviter la submersion comme cela est imposé en temps de privée ou la stigmatisation que le de mécanismes de solidarité et de
l’on estime, par exemple, l’intérêt au bénéfice sociétal de l’activité. totale du système de santé, guerre. dépistage peut générer. Un autre civilité entre les hommes que seul un
de réduire les limitations de vitesse Pour une infirmière, un boulanger, mais nous expose au risque d’un problème critique est qu’une partie Etat puissant et légitime aux yeux du
à 80km/h, ou de construire une un scientifique à la recherche d’un rebondissement significatif de Le deuxième élément est la de la population, probablement peuple peut mettre en place.
nouvelle autoroute ou un hôpital. vaccin, la question ne se pose pas. l’infection lorsque les mesures de traçabilité, qui consiste à utiliser les la plus à risque, ne dispose pas
Pour un enseignant ou un employé de distanciation sociale seront levées. résultats des tests pour identifier d’un smartphone adapté à un suivi Cette crise renforcera, espérons-
Compte tenu de l’âge des victimes, banque, le calcul est plus compliqué. tous les contacts que les personnes rigoureux. le, notre conscience du lien social
la valeur d’un million de décès dus au Mais cette méthode coût-bénéfice Il est difficile d’envisager de infectées ont pu avoir. Cet élément et notre sens de la responsabilité
Covid-19 équivaut probablement à la nous aidera à préparer une sortie prolonger le confinement au-delà est particulièrement important car Mais l’analyse économique peut individuelle envers l’humanité. C’est
perte de 300 000 vies entières. Avec progressive de l’enfermement ciblée de 4 à 8 semaines sans encourir de nombreuses contaminations se identifier les mécanismes et les aussi une démonstration éclatante
3 millions d’euros par vie, la valeur sur différentes professions. des coûts économiques et humains produisent lorsque les porteurs sont incitations nécessaires au bon de la manière dont une volonté
de cette surmortalité équivaut à 900 disproportionnés. La production et asymptomatiques et ignorent le risque fonctionnement de la stratégie politique forte et résolue, guidée par
milliards d’euros. En temps de crise, il est probable que le déploiement d’un vaccin efficace qu’ils représentent pour les autres. choisie. Des applications cryptées, la science, est capable de transcender
la valeur sociale de certains emplois devraient prendre environ 18 mois. Une stratégie de test et de traçage permettant un suivi qui respecterait l’individualisme pour éliminer un péril
(comme les travailleurs hospitaliers, Nous devons donc élaborer une permettra aux personnes guéries l’anonymat des utilisateurs, ont existentiel.
ou les caissiers dans les magasins stratégie de sortie qui permettra ou non contaminées de reprendre déjà été lancées, par exemple au
d’alimentation) soit beaucoup plus progressivement la reprise de l’activité progressivement leurs activités en Media Lab du MIT ou à Singapour. Apprendrons-nous de cette
élevée que leur salaire. Ces employés économique. Une telle stratégie peut toute sécurité, et aux personnes Des subventions spécifiques, par expérience cathartique à nous
“Une fois la crise passée, peuvent également considérer être définie en tirant parti de multiples infectées d’être isolées ou soignées. exemple par le biais d’abonnements mobiliser pour l’autre guerre mondiale
nous devrons envisager que le risque pour leur santé est compétences, notamment celles des C’est la condition d’une reprise de téléphonie mobile, conditionnant qui nous attend : la lutte contre le
un réalignement excessif. Nous sommes favorables au
versement de primes exceptionnelles
épidémiologistes et des spécialistes
des sciences sociales. Elle doit
progressive de l’économie dans un
délai de deux à trois mois.
les autorisations de sortie individuelles
à l’utilisation de ces technologies
réchauffement climatique ?

permanent des pour réduire l’écart entre le salaire combiner deux principes clés. sécurisées, peuvent à terme
rémunérations de d’un emploi et sa valeur sociale.
Au-delà de la démonstration de
Le premier est le déploiement de
tests à grande échelle. Avec un coût
De nombreux articles font état du
succès de ces stratégies en Corée
remplacer les autorisations papier
et numériques que nous utilisons
certaines professions.” notre gratitude collective envers unitaire approximatif de 100 euros, du Sud, à Taïwan et à Singapour. actuellement.

32 33
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics La confiance est plus importante que la transparence Économie du bien commun

La confiance Dans la guerre contre le


Covid-19, la vérité a été
sont plus susceptibles de rester chez
elles de leur propre chef.
être rassurés sur le fait qu’ils ne
seront pas pénalisés pour avoir
partagé des informations avec

est plus parmi les premières victimes.


Alice Mesnard de la City
La deuxième caractéristique
importante des pandémies est que
de nombreuses personnes en savent
des professionnels. Et le public en
général doit être rassuré sur le fait
que, si l’anonymat des individus est

importante que
University de Londres, Paul beaucoup plus sur leur risque d’être garanti, les faits fondamentaux de
Seabright, directeur de l’IAST infectées que les autorités. Elles la pandémie sont communiqués
savent où elles ont été et qui elles rapidement et sans retombées
et chercheur à TSE, expliquent

la transparence
ont vu. Et elles ne souhaitent pas politiques.
que la transparence n’est pas nécessairement que ces informations
tout dans la lutte contre le soient plus largement diffusées. La confiance dans la capacité de
Elles peuvent vouloir être discrètes l’État est également importante. Les
Covid-19 : ce qui compte, c’est lorsqu’elles rendent visite à des amis disparités entre les lieux en matière
la confiance. ou à d’autres personnes, comme de qualité et de disponibilité des
les travailleurs du sexe. Il se peut soins de santé encouragent les gens
Alice Mesnard & Paul Seabright qu’elles fassent des choses que le à se soustraire aux restrictions de
gouvernement ou leur employeur mouvement afin d’éviter les hôpitaux
désapprouverait. Il se peut aussi de mauvaise qualité ou surpeuplés.
qu’elles se sentent simplement Pour des maladies normales, un
coupables de contacts occasionnels tel comportement permettrait
avec des amis ou des voisins. de répartir plus efficacement la
demande entre les sources de
Les gouvernements ont été invités à la panique dans les supermarchés. traitement disponibles. Mais il devient contrainte de recourir à des
faire preuve de plus de transparence Lorsque le public anticipe une “Lorsque le public mortel lorsque les personnes qui se politiques beaucoup plus lourdes qui
sur l’évolution de la pandémie et sur quarantaine, une trop grande anticipe une déplacent sont les plus susceptibles ne font guère de distinction entre les
leurs plans pour y faire face. Mais transparence peut provoquer des d’infecter les autres. Une plus différents groupes à risque.
parfois, moins le public dispose comportements que les politiques quarantaine, une trop grande transparence sur les règles
d’informations à l’avance, mieux c’est. publiques essaient justement grande transparence déterminant l’éligibilité au traitement En Chine, les autorités ont utilisé

Comme le montrent tristement les


d’empêcher
peut provoquer des permettra d’éviter les déplacements
destinés à jouer le jeu du système.
leurs pouvoirs draconiens non
seulement pour assurer la conformité
cas de l’Italie et de l’Espagne, être Pour voir quelles dimensions de la comportements que du public à des mesures de
transparent sur une éventuelle future
quarantaine est une très mauvaise
politique publique nécessitent moins
de transparence et lesquelles en
les politiques publiques L’expérience émergente des
différents pays permet de tirer
confinement sévères, mais aussi
pour réprimer la dissidence publique.
idée. Les fuites concernant les nécessitent plus, il faut distinguer essaient justement plusieurs enseignements. La L’étouffement de toute information
mesures de quarantaine imminentes
ont provoqué une fuite massive des
deux caractéristiques des pandémies.
La première est que les individus ne
d’empêcher.” tendance à la propagation
de la maladie semble varier
qui pourrait contredire l’histoire
officielle a eu des conséquences sur
villes. Et les avertissements préalables tiennent souvent pas compte de considérablement d’un endroit à la gestion précoce de l’épidémie, et
sur les restrictions de verrouillage au l’impact que leurs décisions peuvent Peu importe le motif - si les gens l’autre et d’un groupe social à l’autre. aussi, peut-être, sur la volonté de la
Royaume-Uni et ailleurs ont provoqué avoir sur le bien-être des autres, dans ne peuvent pas faire confiance aux Par exemple, le taux de propagation population de continuer à accepter
une mesure qui varie beaucoup d’un professionnels de la santé pour du virus semble avoir été beaucoup l’enfermement. L’expulsion par la
groupe à risque à l’autre. Au début leur confier ces informations, elles plus élevé dans la province de Chine de journalistes étrangers laisse
“Pour instaurer la de l’épidémie, il a été difficile de ne seront pas fournies. Mais ces Hubei (où l’épidémie a commencé) penser que ce simple message ne
confiance, nous avons persuader les jeunes de prendre au informations pourraient être une qu’ailleurs en Chine. Nous ne savons passe pas.
sérieux la distanciation sociale, car mine d’or pour la santé publique. pas si cela est dû au fait que le reste
besoin de transparence le risque était beaucoup plus faible Supposons que 90 % des infections de la Chine s’est verrouillé plus tôt, Ce qui compte, c’est la confiance :
sur les procédures de pour eux que pour leurs aînés. proviennent de seulement 10 % des ou à des comportements différents qu’il s’agisse d’inciter les individus à
agents de propagation. Si nous selon les régions. Il est donc essentiel coopérer avec les autorités pour les
collecte d’informations Mais ce sont les jeunes qui pouvions dire ce qui fait la différence de comprendre les causes de ces aider à retrouver des contacts, ou
sur les individus et représentent le plus grand risque entre ces «super propagateurs» et différences, en encourageant les de persuader le public de s’en tenir à
leurs réseaux, et d’un pour tous les autres, car ils sont
beaucoup plus susceptibles de
le reste, nous pourrions cibler les
interventions de santé publique de
individus à en parler autant que
possible aux professionnels.
des mesures coercitives à long terme
pour le bien commun. Pour instaurer
contrôle démocratique se mélanger à d’autres personnes manière beaucoup plus efficace. la confiance, nous avons besoin de
de l’utilisation de ces lorsqu’ils sont porteurs du virus sans
présenter de symptômes. Restreindre
Nous pourrions réduire le taux
d’infection global en perturbant
Taïwan et la Corée du Sud ont
commencé très tôt dans la pandémie
transparence sur les procédures
de collecte d’informations sur les
informations par les les mouvements des jeunes et beaucoup moins la société. à retracer les contacts de toutes individus et leurs réseaux, et d’un
autorités. Au-delà de cela, des personnes en bonne santé est Dans cette dimension, nous avons les personnes présentant des contrôle démocratique de l’utilisation
beaucoup plus important pour lutter besoin de plus de transparence symptômes. Cela contraste avec de ces informations par les autorités.
la transparence peut faire contre la pandémie que d’essayer plutôt que de moins. Les «super l’Italie, qui a adopté tardivement de Au-delà de cela, la transparence peut
plus de mal que de bien.” de confiner les personnes âgées, qui propagateurs» potentiels doivent telles mesures et qui est maintenant faire plus de mal que de bien.

34 35
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics Qui ne respecte pas le confinement ? Économie du bien commun

Qui ne Le taux d’infection et de mortalité de


Covid -19 a forcé les gouvernements
l’étude électorale nationale française
(ENEF), un échantillon représentatif

respecte pas le à mettre en œuvre une vague de


mesures de santé publique, allant
de simples règles d’hygiène sur le
de 1 010 participants du panel de
l’ENEF ont été interrogé les 16 et
17 mars. Il leur a été demandé s’ils
“Les résultats montrent
que les personnes

confinement ?
lavage des mains ou les poignées avaient modifié leurs comportements âgées et les femmes
de main à la distanciation sociale quotidiens, notamment : «Se laver les
ou au confinement. «L’application mains» ; «Tousser ou éternuer dans sont plus susceptibles
d’un verrouillage est un énorme le coude ou dans un mouchoir» ; de respecter les
défi, en particulier pour les sociétés «Serrer la main ou s’embrasser» ; «Se
démocratiques», déclare Michael tenir à un mètre des autres personnes recommandations de
Qui sont ces personnes qui ne respectent pas
le confinement lié au Covid-19 ? S’appuyant
Becher, politologue à l’Institut en dehors de chez soi» ; «Réduire les santé publique.”
d’études avancées de Toulouse. «Si trajets» ; «Éviter les endroits bondés»
sur des données d’enquêtes françaises, de l’on veut que les restrictions actuelles ; «Rencontrer des amis».
nouveaux travaux de recherche de Michael adoptées par les gouvernements du Les résultats montrent que les
monde entier soient couronnées de personnes âgées et les femmes
Becher (IAST) suggèrent que les personnes succès, la coopération volontaire des sont plus susceptibles de respecter
âgées et les femmes sont plus susceptibles citoyens est essentielle». les recommandations de santé
d’adhérer au confinement. Les extravertis, publique. «Étant donné que le risque
de mourir du Covid -19 augmente
et les partisans de l’extrême droite et de “Ceux qui s’identifient avec l’âge, on pourrait s’attendre à ce
l’extrême gauche, pourraient être au contraire à l’extrême gauche ou que les personnes âgées soient plus
plus enclins à sortir, en dépit des consignes. susceptibles de respecter les mesures
Alors que les restrictions liées au Covid-19
à l’extrême droite sont visant à arrêter la propagation du
se resserrent dans le monde entier, ces moins susceptibles de se virus», déclare Michael, ajoutant que
le respect des recommandations
conclusions donnent un aperçu de la réponse conformer à la politique pourrait également être moins
potentielle du public et peuvent contribuer de santé sur Covid-19.” probable chez les jeunes car ils ont
une vie sociale plus active.
à garantir que les mesures sanitaires soient Les extravertis, en revanche, étaient Cette étude fait actuellement
efficacement ciblées. L’équipe de Michael s’attendait plus susceptibles de se rebeller. l’objet d’un examen par les pairs et
Au fur et à mesure de la propagation également à ce que l’éducation «Les personnes extraverties peuvent Michael et ses collègues insistent
du virus, le gouvernement français joue un rôle. Des recherches ont avoir plus de mal à perturber la pour que leurs résultats soient
a formulé un certain nombre de en effet montré que les personnes sociabilité en se conformant à interprétés avec prudence. “La
Michael Becher recommandations à l’intention éduquées sont plus susceptibles des mesures d’isolement, comme nature observationnelle de nos
de ses citoyens, dont la sévérité d’être informées sur les affaires éviter les rassemblements publics données nous empêche de tirer des
s’est progressivement accrue courantes. Ils peuvent donc être plus ou les réunions avec des ami, conclusions causales, et l’âge ou les
jusqu’à ce qu’un confinement soit conscients des mesures, de leurs déclare Michael. Il ajoute qu’une traits de personnalité ne se prêtent
imposé le 17 mars. Malgré de graves cibles, ainsi que de la menace posée caractéristique intéressante de pas directement à des interventions
préoccupations pour la santé par Covid-19. Cependant, cette leurs données est que les traits de politiques“, écrivent-ils. “Cependant,
publique, des cas de désobéissance étude française n’a trouvé aucun personnalité des répondants ont nos résultats fournissent des
publique ont été fréquemment lien entre les niveaux d’éducation et été mesurés trois ans avant la crise indications sur les fondements
présentés dans les médias, ce le respect de la politique de santé actuelle, ce qui réduit la crainte que la individuels de la conformité qui
qui a conduit les responsables Covid-19. Cela peut suggérer que le corrélation ne reflète simplement une peuvent servir de base aux décideurs
gouvernementaux à exhorter manque d’information n’est pas un causalité inverse. politiques pour évaluer l’efficacité de
à plusieurs reprises le public à facteur de non-conformité dans le leurs mesures“.
respecter les mesures. contexte des campagnes intensives Les recherches passées ont montré
du gouvernement et des médias sur que les individus qui se placent Les chercheurs suggèrent que
Avec Sylvain Brouard (Sciences Po) la question. dans des extrêmes idéologiques leur travail pourrait être développé
et Pavlos Vasilopoulos (Université ont tendance à être à la fois plus en ajoutant des mesures
de York), Michael a voulu étudier les Les conclusions des chercheurs méfiants envers l’État et ses pouvoirs comportementales de conformité et
réponses individuelles des citoyens suggèrent également que la et plus enclins à soutenir des théories en menant de futures expériences
français aux recommandations personnalité compte. Les personnes du complot. En conséquence, les sur l’effet de la surveillance et de
sanitaires du Covid -19 en comparant consciencieuses, qui ont tendance à chercheurs ont constaté que ceux la pression sociale. Michael et ses
leurs caractéristiques socio- être liées par leurs devoirs, à travailler qui s’identifient comme étant à coauteurs mènent des études
démographiques et psychologiques. dur et à avoir un sens élevé de l’extrême gauche ou à l’extrême supplémentaires pour répondre à
l’obligation, étaient plus susceptibles droite étaient moins susceptibles de ces problèmatiques et s’intéressent
En s’appuyant sur des données de respecter les mesures de santé se conformer à la politique de santé également à d’autres pays tels que le
précédemment collectées pour publique. sur Covid-19. Royaume-Uni et l’Allemagne.

36 37
Le monde après le Covid–19 Toulouse School of Economics L’angle mort des politiques publiques Économie du bien commun

L’angle mort La pandémie actuelle met


en évidence de nombreuses
Pourtant, il existe de nombreuses questions cruciales,
comme la situation actuelle nous le rappelle. Bien qu’il
y ait parfois des débats sur le principe de précaution, ils
L’incertitude pure est une situation dans laquelle
nous ne connaissons pas bien les probabilités : soit
nous n’avons pas de système de référence qui nous

des politiques
vulnérabilités dans nos
sont relativement rares. Lors des débats sur la réforme permette d’élaborer des probabilités de risque (comme
systèmes sanitaires, des pensions, très peu de questions ont été posées sur une situation très nouvelle, ou le temps qu’il fera sur
économiques et politiques, les incertitudes concernant les changements futurs du une planète lointaine) ; soit nous sommes confrontés

publiques déclare Cécile Aubert, marché du travail. à plusieurs scénarios possibles (comme c’est souvent
le cas avec le réchauffement climatique) ; soit nous
chercheuse à TSE et à Par exemple, comment pouvons-nous arbitrer entre avons une idée des probabilités mais peu de confiance
l’Université de Bordeaux. l’objectif de rationalisation des dépenses hospitalières dans leur valeur (nous savons que nous pouvons nous
Parmi celles-ci, il est frappant et le maintien d’une réserve suffisante pour faire face à tromper, mais nous n’avons pas de scénario alternatif).
des risques suffisamment probables ou suffisamment L’avis des experts est essentiel pour réduire les
de constater que les débats importants ? Comment définir ce qui semble «suffisant» incertitudes mais ne suffit souvent pas à les éliminer.
politiques et les politiques ? Nous ne pouvons pas nous préparer à toutes les
électorales ont accordé peu éventualités, ce serait extrêmement coûteux. Mais nous Face à l’incertitude, les individus peuvent avoir des
pouvons essayer de décider collectivement de ce qui préférences différentes. L’une des préférences
d’attention aux risques et constitue un risque acceptable (en termes d’ampleur ou possibles est de choisir l’action qui serait la meilleure
incertitudes liés à la prise de de probabilité d’occurrence). dans le pire des cas. Il s’agit d’un pessimisme
décision publique, ainsi qu’à extrême, qui est évidemment coûteux puisqu’il peut
Cécile Aubert nos vulnérabilités. De même, nos économies sont vulnérables à certaines conduire à l’adoption de mesures qui ne seraient
sources d’approvisionnement extérieures. Dans appropriées que pour la réalisation d’un scénario
la perspective de la crise actuelle, de nombreux improbable (c’est le problème avec le principe de
débats en France et aux États-Unis ont porté sur le précaution). D’autres préférences semblent plus
protectionnisme économique (dont de nombreux réalistes. Les décideurs n’ont actuellement pas les
économistes s’accordent à dénoncer les effets moyens d’évaluer ce que le public veut ou acceptera,
négatifs). Mais la question du maintien d’un niveau compte tenu des informations disponibles auprès des
minimum d’activité locale dans certains secteurs et de la experts sur les différentes crises sanitaires, sociales,
À quel niveau de risque est-il production de produits essentiels, pour faire face à un environnementales et terroristes auxquelles nous
acceptable de sacrifier des activités arrêt des transport internationaux, n’a pas été soulevée. pourrions être confrontés à l’avenir.
économiques, et donc de supporter La crise actuelle met en évidence nos vulnérabilités
le coût qui en découle en échange en termes de commerce international, et dans bien Nous aurons besoin d’avoir un débat public, en temps
d’un bénéfice hypothétique d’autres domaines. utile, afin que notre préférence collective puisse
(obtenu si le risque se matérialise) se dégager sur la gestion des incertitudes et des
? Le confinement aurait-il dû être Les économistes, depuis Frank Knight en 1921, font vulnérabilités par nos gouvernements. Cela contribuerait
appliqué plus tôt ? Aurait-il fallu la distinction entre le risque et l’incertitude pure, une également à éviter que ces autorités publiques ne soient
financer davantage de ventilateurs ? notion liée à l’ambiguïté. Le risque est une incertitude automatiquement tenues pour responsables, soit d’un
probabiliste : nous savons qu’il y a 60 % de chances retard dans la gestion d’une crise, soit de précautions
que le temps de demain soit bon à un endroit. excessives.
“Nous ne votons jamais,
que ce soit directement
ou indirectement par le
biais de références dans
un programme électoral,
pour des solutions de
gestion des risques.”

Examiner ces questions à la lumière


des informations dont nous
disposons aujourd’hui sur la réalité
du risque sanitaire sera moins
important, une fois la crise passée,
que de se demander quelles règles
nous voulons mettre en place pour
gérer les risques et les sources de
vulnérabilité.

38 39
Experts Toulouse School of Economics L’intelligence augementée Économie du bien commun

‘L’IA n’existe pas’


Luc Julia de Samsung sur l’IA,
son avenir et son impact

Vous dites que l’intelligence On mobilise donc des énergies et Comment voyez-vous l’évolution du des traducteurs professionnels et si La flexibilité devient essentielle et
artificielle n’existe pas, pourquoi ? des montants de données qui n’ont domaine de l’IA ? vous faisiez traduire un livre par une nous avons besoin d’un système
Luc Julia est directeur strictement rien à voir avec ce dont IA, vous auriez de bons moments d’éducation qui puisse à la fois former
technique et vice-président “L’intelligence artificielle dont on l’humain a besoin.“ Je vois qu’il y a beaucoup de choses de rire à la lecture des résultats. les jeunes à des méthodes de travail
entend parler dans les médias tous passionnantes à faire, notamment Cependant, si l’on pense aux notaires, plutôt qu’à un travail spécifique et
de l’innovation chez Samsung. les jours, c’est celle d’Hollywood, de Je déteste appeler l’IA “intelligence pour sauver des vies, dans le domaine qui ont un travail extrêmement soutenir les personnes tout au long
Il a visité TSE en novembre Robocop à Her, c’est une intelligence artificielle“, je préfère le terme médical où les IA peuvent être répétitif, il sera possible de les de leur vie professionnelle.
dernier pour discuter de son artificielle qui n’existe pas. C’est “intelligence augmentée“ parce formées pour reconnaître les cancers remplacer complètement. Ce ne sera
dernier livre “L’intelligence ce qu’on appelle une intelligence que nous sommes augmentés par ou les erreurs de séquence ADN, mais pas la première fois dans l’histoire Cela signifie-t-il que certains seront
artificielle forte, ou générale, et qui l’IA. Comme tous les outils que les aussi dans le domaine du transport qu’un métier est remplacé par la laissés de côté par ces évolutions ?
artificielle n’existe pas“ n’existe pas. La seule intelligence qui humains ont créés depuis la nuit des avec le véhicule autonome de niveau technologie, on peut penser aux
et échanger avec les soit réelle est, et restera, humaine. Sur temps, l’IA a un but et est meilleure 4 qui rendra les routes beaucoup canuts de 1770, remplacés par des Je ne le pense pas. Il me semble
économistes sur l’IA, des domaines particuliers, la machine que les humains dans un domaine plus sûres. Il y a donc beaucoup machines à tisser, ou aux guichetiers que nous pouvons trouver un
est capable de nous surpasser, particulier. Nous pourrions comparer d’avancées à venir, mais nous devons remplacés par des distributeurs niveau d’éducation acceptable
sa définition, sa portée et par exemple aux échecs ou au jeu l’IA à un marteau, qui est meilleur que être prudents car ces techniques sont automatiques de billets. pour tous afin de pouvoir suivre ces
ses impacts futurs sur la de Go, mais l’énergie déployée est nous pour enfoncer un clou, mais un extrêmement gourmandes en énergie niveaux d’exigence. Ils ne sont pas
société ainsi que son besoin complètement différente de celle marteau peut aussi être utilisé à des et nous devons donc sélectionner Pour chaque exemple, à la période si élevés et j’ai l’impression qu’il est
mobilisée par l’humain. Pour le jeu fins violentes et nous devons donc avec soin les projets sur lesquels T, c’est désagréable parce qu’il y a relativement facile de créer autour
de réglementation. À cette de Go par exemple, l’IA qui a battu réglementer et éduquer. Les mêmes nous les utilisons car si nous faisons des pertes d’emplois, par contre, à d’eux de nouvelles opportunités
occasion, il a répondu à nos le champion du monde utilise 440 questions se posent avec l’IA, mais tout et n’importe quoi, nous allons T+N, on se rend systématiquement qui fourniront des emplois à tout
questions. KwH quand l’humain utilise 20 watts. fondamentalement, les problèmes nous enfoncer dans le mur et utiliser compte qu’il y a plus d’emplois. Pour le monde. Cependant, cela peut
viennent de l’utilisation qui peut en beaucoup trop d’énergie pour le en revenir aux canuts, après leur être long, si vous pensez aux
être faite. service final fourni. disparition, il y avait des gens qui canuts, il a fallu 30 ans pour que le
construisaient les machines à tisser, nombre d’emplois augmente, d’où
Quelle forme pourrait prendre la Quel impact pensez-vous que l’IA ceux qui les concevaient, ceux qui l’importance d’apprendre la flexibilité
réglementation de l’IA ? aura sur l’emploi ? les réparaient et au final, il y avait et d’anticiper ces changements car
plus d’emplois qu’au temps T. C’est si vous y êtes préparé, vous pouvez
Cela dépend évidemment des L’IA ne remplace pas l’humain, elle encore plus évident avec les guichets réduire considérablement ce temps
domaines. Si l’on pense à la médecine l’augmente. L’IA est meilleure que de banque, il a fallu dix ans pour de transition.
et au séquençage de l’ADN, l’IA le radiologue pour détecter les mettre en place les distributeurs
permet de corriger des erreurs cancers et elle nous permet donc automatiques et, après dix ans, il y Qu’apprenez-vous de vos échanges
génétiques graves et donc de traiter de remplacer le radiologue pour a eu une augmentation de 3 % du avec les économistes de TSE ?
des personnes, mais on peut aussi certaines tâches, comme le tri et nombre d’emplois dans le secteur
imaginer de pouvoir modifier l’ADN à l’analyse des images, tâches pour bancaire. Les guichetiers sont restés Je suis très impressionné par la nature
des fins moins nobles et de corriger lesquelles les radiologues passent et ont évolué dans des professions pluridisciplinaire du groupe, car il
des choses qui ne devraient pas l’être, aujourd’hui beaucoup de temps. plus diversifiées. Dans les deux cas, le y a beaucoup d’économistes qui
comme la couleur des yeux ou des L’homme sera donc augmenté travail devient plus agréable et plus travaillent sur de nombreux sujets
cheveux. Cela peut donc devenir un car il passera moins de temps à complexe. différents et qui discutent ensemble,
autre problème et nous devrons être effectuer certaines tâches et pourra ce qui est remarquable. Les domaines
vigilants et réglementer pour nous se concentrer sur le diagnostic final. Cela change beaucoup de choses en couverts par les différents centres
assurer que nous ne commettons pas On parle beaucoup des traducteurs, matière d’éducation, car nous avons sont nombreux. Ce que j’espère,
d’erreurs comme nous pourrions être mais aujourd’hui, même les IA besoin d’une société dans laquelle c’est que nous pourrons continuer
tentés de le faire avec un outil aussi les plus avancées en matière de les travailleurs peuvent facilement à échanger et ainsi bénéficier de
puissant que celui-ci. traduction sont très loin du niveau passer d’un mode de travail à l’autre. l’expertise de chacun.

40 41
Campus Toulouse School of Economics Campus Économie du bien commun

Business
Nous avons besoin de différents
BND 2019 :
Les étudiants de TSE ont
vraiment saisi l’essence même profils pour nos 6 grandes

Vue des d’Oxera. Ils ont certaines divisions. Les compétences

Networking employeurs
compétences clés alliées à la
passion de l’économie qui est
relationnelles telles que
la curiosité, l’initiative, le


Day 2019
tout à fait essentielle. dynamisme et le désir sont très
importantes pour nous.
Oxera Consulting LLP - Andres Caro
Consultant Accenture - Bianca Maria Giura
Responsable du recrutement

Chaque année, les recruteurs de plus La science des données attire


les gens, mais la spécialité des Nous participons au BND pour la
de cinquante entreprises et institutions étudiants en économie de TSE première fois et nous sommes
participent à la journée carrière de TSE. Ce fait la différence, il ne s’agit ravis de l’organisation du forum
forum, qui s’est tenu le 29 novembre dernier, pas seulement d’extraire des et des étudiants que nous avons
offre aux étudiants de TSE des opportunités données des boîtes noires, mais rencontrés.
d’emploi et de stage. Les étudiants ont de comprendre les modèles. Altran - Eve Omet
également l’occasion de discuter de leur Responsable du recrutement
Meilleurs agents - Pierre Vidal
parcours professionnel, de leurs expériences Économiste
avec des alumni TSE, dont beaucoup travaillent Nous avons beaucoup apprécié
désormais dans des entreprises internationales TSE est l’une des écoles l’hospitalité et l’organisation
prestigieuses, ainsi qu’avec un large éventail réputées pour recruter de futurs du forum et des conférences.
collaborateurs au sein de la Data Nous avons rencontré de
d’employeurs potentiels.
Corp, qui est notre division des nombreux étudiants de Master 1
données. et Master 2 spécialisés dans des
domaines très différents.
JCDecaux - Sébastien Petit
Responsable de l’acquisition des talents Conseil Supérieur de l’audiovisuel
Raphaël Sitruk - Data scientist
Nous avons rencontré ici les
profils liés à la finance que nous Nous travaillons dans le
Faits marquants recherchions, principalement domaine de la recherche sur les
politiques publiques, donc nous
spécialisés dans le numérique et
du BND 2019 les systèmes d’information dans recherchons vraiment tous ceux
la finance. qui s’intéressent à la recherche
pour aider les décideurs

53 entreprises
Accenture - Montserrat Angles politiques sur toutes sortes de
Analyste en soutien aux systèmes sujets différents.
financiers
Rand Corporation - William Phillips
La Commission a un très Assistant de recherche -

36 conferences
large spectre d’activités et
les étudiants de TSE ont des
profils variés, que ce soit dans
le domaine de l’environnement,

600 étudiants
des politiques publiques,
du développement ou des
questions liées à la concurrence.

58 stages organisés

Commission européenne - Valentin
Moreau - Responsable de l’aide et de la
coopération internationales

42 43
Économie
du Bien
Commun

Vous pouvez partager Toulouse School of Economics www.tse-fr.eu


les stages et offres d’emploi 1 Esplanade de l’Université, contact@tse-fr.eu
avec nos étudiants 31080 Toulouse Cedex 06 twitter@TSEinfo
via la plateforme : France
alumni.tse-fr.eu

Vous aimerez peut-être aussi