Vous êtes sur la page 1sur 25

LA LANGUE

Dr M. Gaye
Laboratoire d’Anatomie et d’organogenèse
FMPO - UCAD
INTRODUCTION
DEFINITION

La langue est l’organe principal du goût. Elle


participe à la mastication, à la déglutition et à la
phonation.
INTRODUCTION
INTERETS

Organe du goût

Indispensable à la mastication

Participe à la production de son.


ANATOMIE DESCRIPTIVE
SITUATION

La langue se situe
dans la cavité orale
propre.
Elle remplisse la
totalité de cette cavité
lorsque les arcades
dentaires sont en état
d’occlusion.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
CONFIGURATION EXTERNE

La langue présente deux faces, deux


bords, une racine et un sommet
(apex).

La face supérieure (dos de la langue)

Elle est convexe et en rapport avec le


palais.
Elle est divisée en deux parties par le
sillon terminal dont le sommet est
plus déprimé (foramen coecum).
ANATOMIE DESCRIPTIVE
➢ Les 2/3 antérieurs : appelés
partie orale de la langue. Elle
présente de multiples petites
saillies (les papilles linguales).
On décrit des papilles foliées,
filiformes, fongiformes, coniques
et circumvallées.
Les papilles circumvallées qui
sont au nombre de 9 se disposent
en forme de V (V lingual).
Ce V lingual est ouvet en avant et
sépare les 2/3 antérieurs et le 1/3
postérieur.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
➢ Le 1/3 postérieur : appelé
partie pharyngienne ou
racine de la langue.
Elle est irrégulièrement
mamelonné, soulevé par des
amas lymphoides
constituant la tonsille
linguale.
La partie postérieure est
unie à l’épiglotte par les plis
glosso-épiglottiques
médiaux et latéraux.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
La face inférieure

Elle est recouverte d’une


muqueuse mince, lisse,
presque transparente.
Elle présente sur la ligne
médiane un sillon inconstant
qui se continue en arrière par
le frein de la langue (repli
muqueux).
A la base du frein s’ouvrent les
conduits des glandes salivaires
sub-mandibulaires.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
De chaque côté de la ligne
médiane, on a:
Le relief des veines
linguales superficielles
Le relief des muscles
génio-glosses.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
Les bords latéraux

Ils sont mousses, épais en


arrière, minces en avant et
répondent à la face dite
linguale des dents.

L’apex de la langue

Il est mince et aplati en haut


en bas. Il est la partie la plus
mobile de l’organe.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
La racine de la langue

Elle est large et épaisse.


Elle repose sur le plancher
buccal.
Elle est fixé sur l’os hyoide
et la mandibule.
Elle est constituée des
muscles génio-glosses et
hyo-glosses.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
CONSTITUTION

La langue est
essentiellement
constituée d’une masse
musculaire centré sur un
squelette et revêtue d’une
muqueuse.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
Le squelette lingual

Il est ostéofibreux. Il est formé


par:
✓ L’os hyoide

✓ La membrane
hyoglossienne : elle est
inserrée sur le bord
supérieur de l’os hyoide,
entre les deux petites
cornes et remontant
frontalement en avant pour
se perdre dans la racine de
la langue.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
✓ Le septum lingual: c’est
une lamelle falciforme
et médiane . Elle parte
du milieu de la face
antérieure de la
membrane hyo-
glossienne et se
termine à l’apex.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
Les muscles de la langue

Ils comprennent 8 muscles


pairs et un muscle impair.
Ils sont répartis en
muscles intrinsèques et
extrinsèques.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
✓ Les muscles extrinsèques

Le muscle génio-glosse: il naît de


l’épine de la mandibule et s’étale
en éventail.
Il tire la langue en avant.

Le muscle hyo-glosse : il naît sur


le corps et la grande corne de l’os
hyoide et se termine sur le bord
latéral de la langue.
Il abaisse et rétracte la langue.

Le muscle stylo-glosse : il naît du


processus styloide et se termine
sur le bord latéral de la langue.
Il porte la langue en haut et en
arrière contre le voile du palais
ANATOMIE DESCRIPTIVE
Le muscle chondro-glosse : il est
tendu de la petite corne de l’os
hyoide au bord latéral de la
langue.
Il abaisse et rétracte la langue.

Le muscle palato-glosse: il naît de


la face inférieure de l’aponévrose
palatine et se termine sur la base
et le bord de la langue.
Il rétrécit l’isthme du gosier en
rapprochant les arcs palato-
glosses.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
✓ Les muscles intrinsèques

Ils sont situés dans la langue


et constitue sa majeure
partie

Le muscle longitudinal
supérieur:
il est médian et superficiel.
Il est superficiel élévateur et
rétracteur de l’apex de la
langue.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
Le muscle longitudinal inférieur: il
est tendu de la petite corne de l’os
hyoide à la face profonde de la
muqueuse de l’apex.
Il est abaisseur et rétracteur de la
langue.

Le muscle transverse de la langue: il


est tendu du septum lingual à la
muqueuse des bords de la langue.
Il rétrécit et allonge la langue.

Le muscle vertical de la langue: il est


constitué de faisceaux disséminés
verticaux.
Il aplatit la langue.
ANATOMIE DESCRIPTIVE
✓ La muqueuse linguale

Elle est mince et


transparente sur la face
inférieure de la langue, et
épaisse au niveau de son
dos.
C’est un épithélium
pavimenteux stratifié.
VASCULARISATION ET INNERVATION
LES ARTERES
Elles proviennent de l’artère
linguale, des artères palatine
ascendante et pharyngienne
inférieure qui sont des
branches de l’artère carotide
externe.

LES VEINES
Elles se drainent dans la veine
linguale profonde qui rejoint la
veine sublinguale et puis la
veine jugulaire interne.
VASCULARISATION ET INNERVATION
LES LYMPHATIQUES
Les lymphatiques de
l’apex se drainent dans les
nœuds submentoniers;
ceux du corps dans les
nœuds submandibulaires
et jugulaires internes.
VASCULARISATION ET INNERVATION
INNERVATION

Innervation motrice
Tous les muscle de la langue sont innervés par le nerf hypoglosse (XII),
excepté le muscle palato-glosse qui est innervé par la partie vagale du plexus
pharyngien (X).

Innervation sensitive
En avant du sillon terminal : l’innervation est assurée par le nerf lingual.
En arrière du sillon terminal : le nerf glosso-pharyngien, le nerf vague.

Innervation sensorielle (gustative)


En avant du sillon terminal: le nerf lingual, la corde du tympan et le nerf
facial.
En arrière du sillon terminal : le nerf glosso-pharyngien.
ANATOMIE FONCTIONNELLE
Le goût est déterminé par des
récepteurs situés au niveau de la
langue.

Le goût dissocie 4 sensations:

Le sucré par la région dorsale des


2/3 antérieurs de la langue.

Le salé est assuré surtout par l’apex.

L’amer par le V lingual et le 1/3


postérieur de la langue.

L’acide par les bords de la langue.


CONCLUSION
Organe principal de la cavité orale. La langue se
caractérise par ses nombreux muscles et son
squelette ostéo-fibreux.