Vous êtes sur la page 1sur 5

Analyse

Danse des Gnomes

Information générale
Titre Danse des Gnomes

Genre (morceau éducatif)

Compositeur Koen de Wolf

Époque (contemporaine mais écriture moderne)

Forme Forme ternaire (ABA)

Langage Tonal

Caractère SCORE
Drôle TITLE COMPOSER
ARRANGER

&8
6 2 6 ∑
Mesure ∑
SCORE 4 ∑ ∑ 8 TITLE ∑ ∑
COMPOSER
ARRANGER
6
& 8 Moderato,
2 6
Tempo
∑ ∑
∑ 4œ ∑ ∑
= œ88œ
∑ ∑


8 œ.

œ œ œ
&
Autre 7
Cette pièce vient d’un recueil « VIVE LES
∑ ∑ ∑
& NOTES » de ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
∑ ∑ ∑ Koen
∑ ∑ de
∑ Wolf∑ ∑
& 5

15

& ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
& ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
Forme et plan
15

23

& ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
&
23

A B Pont

31

&
Antécédent Conséquent 31

a b a c d+e d’+d’ f / f’ g

M.1-2 M.3-4 M.5-6 M.7-8 M.11-12 M.13-14 M.15-16

M.9-10 M.17 à 20
Fin D.C.

Ton de la tonique……………………………………………… Ton relatif ……………………………………..…

Ton de la tonique…………….

(Demi-Cadence) Demi-Cadence(M.7-8) © Marche Demi-


©
Cadence
Score

C.P.(M.9-10) Demi-Cadence
Score Score Score
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ Score

mf………………………………………………………………….. p……………………………………………………………………
œ œ œ œ œ œ œœ œ œœ œ œ œœ œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œœ
œ œ œ œ œ œ
Moderato………………………………………………………………………………………………. Rallentando…………a tempoœ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ et œ œ œœ œœ œ œ œœ œ œœ œœ œœ œ œ et œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ ∑ ∑ ∑œ ∑ ∑œ ∑ œ∑ ∑ ∑ œ∑ ∑ ∑ ∑œ ∑ ∑ œ∑ ∑ ∑ œ ∑ ∑ ∑œ ∑
1
∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑

Partition

2
I. Analyse formelle
- « A-A-B-B-Pont-A » avec des changement pour reprise.

- À la mesure 4, on peut constater une demi-cadence sur la mélodie par contre,


l’accompagnement est basé sur la répétition d’un grille : ostinato.

- La carrure un peu inhabituelle de la partie B, 6 mesures, est issue de la marche.

- Le pont reste entièrement sur la fonction de dominante mais grâce aux accords
de passage et au changement de position (fondamental, première renversement
puis fondamentale), coloré.

II. Analyse mélodique


- Dans « a » (mesure 1-2 et mesure 5-6), il y
a principalement 2 caractères mélodiques
: tremblement et gamme descendante. On
peut analyser l’interprétation de la quarte
entre « Mi » et « La » de quelques
manières différentes par exemple articuler légèrement un peu comme staccato ou
lier pour chanter cet intervalle et dans ce cas, il faut naturellement juste un peu de
temps pour monter.

- La mélodie de la
mesure 3 résulte du
mouvement
précédent, gamme
ascendante après la
gamme descendante, et retourne à la note de départ de « Mi », note de la
dominante. En fait, malgré que cette pièce est en la mineur, la mélodie a une
sensation du mode de Mi (phrygien) plagal. La note de « La » à la fin de la mesure
3 nous appelle également que la note de sous-dominante (« La ») a son rôle de la
dominante dans le mode de Mi plagal.

- « c » (mesure 7-8) est pour se terminer


sur la demi-cadence : la réduction
rythmique au début de la mesure 7 par
rapport à la mesure 3 atténue l’élan de
changement directionnel. L’ambitus
plus serré (Do à Fa contre Si à La) et la répétition de notes au lieu du saut
contribuent aussi à se calmer.

- Le saut d’octave est surprenant et


cadentiel : la mélodie n’est plus
modale et énonce la mineur, ton de la
tonique.

3
- Voici la partie B. La mesure 11-12 présente Do Majeur, ton de la médiante et le
saut de quarte succède à la partie précédente mais renversé. La marche
commence avec une anacrouse et continue en utilisant un élément mélodique de
la première moitié de la mesure 11. « Ré » à la fin de la mesure 11 prépare
l’anacrouse de la mesure 13. On peut observer une gamme à la mesure 14-15,
idée déjà apparue dans la partie A à la mesure 2-3 et considérer les notes
flottantes à la mesure 13-14 comme ornementations : si on enlève « Si-Do-Si » à
la mesure 13 et « La-Si-La » à la mesure 14, « La-Sol-Fa-Mi-Ré-Do » est mis en
relief.

- Voici la mesure 17 à 20. On peut constater que le geste de tremblement en


double-croche qui était absent dans la partie B anticipe le retour à la partie A et
Score
que celui à la mesure 20 montre un courbe varié.

III. Analyse rythmique

œ œ œ œ (œ œ) œ œ œ œ œ œ œ œ œ
- Il y a trois formules rythmiques. La deuxième moitié du premier formule peut être
modifiée.

∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
- La partie A est caractérisée par le premier formule et le deuxième formule est
pour la partie B.


- La mesure 7 annonce par avance le formule rythmique de la partie suivante et
idem pour le pont.

- Le formule rythmique sert à la structure : dans la partie A, le rythme de 4 double-


16


croches ∑
apparaît ∑ ∑ une fois
périodiquement, ∑ par deux
∑ mesures
∑ alors ∑que dans∑la
partie B, la fréquence libre du formule, croche-deux double-croches, qui donne
un air amusant.


25

∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑

4
IV. Proposition de la parole

Ti li li li on va voir des gnomes qui dansent dans la forêt !

Ti li li li on a vu des gnomes qui’n savent pas danser !

Ti li li li on va voir des gnomes qui dansent dans la foret !

Ti li li li on a vu des gnomes qui dansent bien !

Ils sont tout près du lac.

Et lui, il s’en donne, elle est avec sa très jolie couronne !

Et lui, il s’en donne, elle est avec sa très jolie couronne…

Ti li li li li, mais il va pleuvoir.

Ti li li li on va voir des gnomes qui dansent dans la foret !

Ti li li li on a vu des gnomes qui dansent bien !


Score

2
&4 œœœœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ ˙ œœœœ œ œ
Ti li li li on va voir des gno - mes qui dan - sent dans la fo - ret! Ti li li li on a

.. j œ
6 Fine
& œ œ œ ˙
œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ J
vu des gno - mes qui'n sa - vent pas dan - ser! qui dan - sent bien!

j
& .. œ œ œ œ œ œ ‰ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ..
11

˙
œ
Ils sont tout près du lac Et lui, il s'en don - ne elle est a - vec sa trés jo - lie cou - ronne!
17 D.C.
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
très jo - lie cou - ronne Ti li li li li mais il va pleu - voir.

Masaki YOSHIIKE